The Buckskin lady - 1957 - Carl K. Hittleman

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15145
Localisation : Canada
Contact :

The Buckskin lady - 1957 - Carl K. Hittleman

Messagepar metek » 18 nov. 2009 20:24

Image
The Buckskin Lady 1957 - Carl K. Hittleman
Noir et blanc, durée: 66 min.
Compagnie: United Artists


Avec : George Cisar, Dorothy Adams, Patricia Medina, Ellsworth Fredericks, Harry Coswick, Richard Denning, Richard Devon, John Dierkes, Byron Foulger, Henry Hull, I. Stanford Jolley, Louis Lettieri, Gerald Mohr, Richard Reeves, Robin Short, Frank Sully, Hank Worden ...

Image

Scénariste : Francis Chase Jr., Carl K. Hittleman, David Lang
Compositeur : Albert Glasser
Réalisateur : Carl K. Hittleman

Image
Film que je cherche, avis aux detenteurs!! :wink:



Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image





Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7470
Localisation : nord-est

Re: The Buckskin Lady 1957 - Carl K. Hittleman

Messagepar Jicarilla » 19 nov. 2009 9:12

Il est disponible chez OLDIES une qualité 7/10.

Le lien : http://www.oldies.com/search/keywords.c ... &x=14&y=24

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7490

Re: The Buckskin Lady 1957 - Carl K. Hittleman

Messagepar chip » 19 nov. 2009 10:00

la qualité du dvd est comme le film,médiocre.

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7470
Localisation : nord-est

Re: The Buckskin Lady 1957 - Carl K. Hittleman

Messagepar Jicarilla » 19 nov. 2009 10:30

:beer1: Qualité mediocre non.
Mais une qualité d'une VHS des années 70. :lol: ou on était bien content de les visionner à l'époque. :applaudis_6:

:evil: On devient de plus en plus exigeant et de plus en plus difficile CHIP.

:evil: :evil: Punaise de punaise de BR de HDMI et autres doubleur d'images et pour finir maintenant la TV LED (Une beauté d'image :applaudis_6: ) :lol: :lol:

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7490

Re: The Buckskin Lady 1957 - Carl K. Hittleman

Messagepar chip » 19 nov. 2009 11:31

Elle était bien jolie,Mme Joseph Cotten.

Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 7183
Localisation : Albuquerque
Contact :

Re: The Buckskin Lady 1957 - Carl K. Hittleman

Messagepar Cole Armin » 19 nov. 2009 20:31

Je partage l'avis de chip quant au film (et au DVD :lol: ), seule Miss Medina peut justifier le film et encore... :(
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!

Avatar du membre
lasso
Rancher
Rancher
Messages : 8397
Localisation : oregon

Re: The Buckskin Lady 1957 - Carl K. Hittleman

Messagepar lasso » 08 déc. 2013 10:15

chip a écrit :la qualité du dvd est comme le film,médiocre.


et Cole Armin, confirme qu'il partage cet avis de chip, seule Miss Medina peut justifier le film et encore .... :(

et bien ces critiques sont médiocres on ne donnant pas de détails pourquoi, Cole dit : critiques pas se limiter à dire bon ou mauvais



et jicarilla dit : qualité médiocre non !

Ayant vu le film je ne partage pas l'avis de chip. En effet la qualité de l'image n'est pas très bonne, mais loin de médiocre. Les acteurs/trices sont
très bons, Gerald Mohr, Richard Denning et Patricia Medina. Les rôles secondaires sont bien choisis. La musique excellente de Albert Glasser.
Le rythme du film est lent et bien réféchi. Le scénario Orginal, et pas stereotypé.

Je pense plutôt que le film est du genre du Western A Lust to Kill...aussi une petite perle du genre.

Le titre du film Buckskin Lady, ne peut pas être traduit comme "une fille en costume de daim"

Ici Buckskin veut dire : Un magnifique "Cheval sauvage" difficile à capturer.
Au début du film Slinger dit à Angela en montrant le cheval "celui qui capture et maîtrise ce cheval "Buckskin", le possède,
ça compte aussi pour toi Angela, mon amour.

Le père d'Angela est un médicin alcoolique, il ne peut plus pratiquer et les gens malades évitent de le consulter. Sa fille, la très belle
Angela, tient un saloon de jeux à Bitter Creek. Son père paye même le cocher de la diligence, afin de ramener des clients pour le jeu
de Poker, dont elle est experte. Un jour un jeune homme se présente être le repreneur du cabinet de son père, l'ayant acquis sur
une annonce au journal pour la somme de 250 dollars. Les yeux d'Angela brillent, et le nouveau médecin a tout de suite des sentiments
pour elle, mais prudente elle le repousse. Elle a un très jaloux amant, Slinger, qui est homme, portant deux révolvers et n'hésite jamais,
à les tirer. Angela aimerait qu'il abandonne les armes avant de se décider pour lui. En outre elle veut rembourser les 250 dollars au
nouveau médecin, qui doit pratiquer dans une étable. Slinger propose à gagner cette somme au Poker, il a des cartes truquées et elle
perd. Quand elle le remarque, elle monte dans la chambre de Slinger pour réclamer cette somme, Slinger l'agresse en voulant lui
faire l'amour. C'est à ce moment que le jeune médecin, appellé à l'aide, les voit et conclue à autre chose et abandonne Angela à son sort.
Angela, ayant perdu tout espoir à un nouvel amour, pressé par Slinger, très amoureux, décide de se marier avec lui et fuir. Celui-ci, parce
qu'il a besoin d'argent et veut impressionner Angela, braque une banque dans la localité voisine, une posse est engagée.
En prenant la fuite, Angela est blessée. Quand un seviteur du médecin arrive sur le lieu de leur cachette, pour expliquer à Angela que le docteur
avait mal compris la scène sur le corridor, est toujours amoureux d'elle. Slinger fou furieux et jaloux, le tue.
C'est alors qu'Angela rompt avec Slinger, en le tenant en échec avec un des revolvers de Slinger, pour le ramener à la justice, alors que le
jeune docteur vient à la rescousse, se battant avec Slinger et Angela se voit forcé de mettre fin à la vie de Slinger.

Buckskin Lady : celui qui capture et maîtrise Angela, la possédera.

Un scénario original, avec une captivante Patricia Medina.


ImageImageImage
image : moviegoods.com
Image
Gerald Mohr comme SLINGER
Image
Modifié en dernier par lasso le 30 sept. 2018 9:29, modifié 1 fois.

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15145
Localisation : Canada
Contact :

Re: The Buckskin Lady 1957 - Carl K. Hittleman

Messagepar metek » 15 mars 2014 5:52

Image

Gerald Mohr

Image

Avatar du membre
Abilène
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4023
Localisation : Moulins (Allier)

Re: The Buckskin Lady 1957 - Carl K. Hittleman

Messagepar Abilène » 07 nov. 2014 23:41

Image

MARCHAND
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4001

Re: The Buckskin Lady 1957 - Carl K. Hittleman

Messagepar MARCHAND » 30 sept. 2018 6:23

Image

Avis identique à Lasso sur ce western au sujet proche d'un polar noir, qui montre un beau portrait de femme partagée entre 3 hommes. Son père, un médecin alcoolique, détesté par toute la population d'une ville paumée de l'Ouest, pour qui elle "travaille" en escroquant les voyageurs transitant par la ville. Son amoureux, un voyou qui lui fait miroiter la grande vie citadine, et un beau toubib, arnaqué par son père de 250 $ pour un cabinet en ruine, qui l'attire. Des détails bien vus, comme cette discussion de chiffonniers entre le banquier et les hommes sollicités pour participer à la milice constituée, pour poursuivre notre couple après son hold-up à la banque. Une bonne série B donc, avec une interprétation à la hauteur.

Image

Affiche et dvd brésilien.
Errare humanum est...

Avatar du membre
lasso
Rancher
Rancher
Messages : 8397
Localisation : oregon

Re: The Buckskin Lady 1957 - Carl K. Hittleman

Messagepar lasso » 30 sept. 2018 9:28

merci MARCHAND d'avoir donné ton avis très positif pour ce Western :D

MARCHAND
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4001

Re: The Buckskin Lady 1957 - Carl K. Hittleman

Messagepar MARCHAND » 30 sept. 2018 9:58

C'est juste un avis sur un film qui mérite d'être défendu :wink:
Errare humanum est...

Avatar du membre
lasbugas
Major
Messages : 12580
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: The Buckskin Lady 1957 - Carl K. Hittleman

Messagepar lasbugas » 19 févr. 2020 19:30

Image

Image
Image

Avatar du membre
harry
Chasseur de primes
Messages : 763
Localisation : San Francisco

Re: The Buckskin Lady 1957 - Carl K. Hittleman

Messagepar harry » 26 nov. 2020 22:54

Vu ce western et lu les avis précédents , vraiment un film dramatique et proche du polar avec des scènes fortes proches de la tragédie de films de d'autres genres , on comprend dés le début l'emprise de l'homme aux deux colts sur cette femme qui voudrait changer mais qui est tiraillée par sa vie et le besoin d'être quelqu'un d'autre, et le médecin arrivant en ville va la conforter dans ce changement en étant amoureuse d'un homme qui lui plait , qui n'a pas d'arme , exerce une profession noble et dont le machisme est absent .
Donc comme dans tous les drames il y a une victime , et je suis soulagé par la fin même si elle était prévisible dés les premières images , Hank Worden dans un rôle habituel est bon et pareil pour Henry Hull , Patricia Médina est très bien , ainsi que le docteur , sans oublier le "malfaisant " tellement parfait que lorsque le film commence je le déteste déjà :!:
Western insolite remarquable et tout ça en 1h 05 :applaudis_6:

Avatar du membre
lasso
Rancher
Rancher
Messages : 8397
Localisation : oregon

Re: The Buckskin lady - 1957 - Carl K. Hittleman

Messagepar lasso » 22 déc. 2020 15:11

revu et toujours apprécié ce Western peu connu ou vu, cette fois-ci en une copie provenant d'un 16mm, bien regardable et avec de bons
sous-titres français. Un B Western tourné avec très peu de moyens en Californie, Iversen Ranch, dans des décors existants...


Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films et documentaires »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité