Marqué au fer rouge - Ride Beyond Vengeance - 1966 - Bernard McEveety

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15037
Localisation : Canada
Contact :

Marqué au fer rouge - Ride Beyond Vengeance - 1966 - Bernard McEveety

Messagepar metek » 13 sept. 2009 18:30

Titre du film : Marque Au Fer Rouge 1966 - Ride Beyond Vengeance - Bernard McEveety
Genre : western - Couleur
Durée : 1h38
Columbia Pictures

Avec:
Chuck Connors, Kathryn Hays, Michael Rennie, Bill Bixby, Claude Akins, Paul Fix, Galoria Grahame, Gary Merrill, Joan Blondell, Jamie Farr......

Synopsis:
1884. Apres 11 ans de dur labeur, Jonathan Trapp revient a Coldiron y retrouver sa femme. Il est attaque par trois hommes qui le prennent pour un voleur de betail, le marquent au fer rouge et lui volent ses economies.

J'ai 10/10



Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image


Modifié en dernier par metek le 17 sept. 2009 20:12, modifié 3 fois.

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23222
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Marque Au Fer Rouge 1966 Ride Beyond Vengeance - Bernard McEveety

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 13 sept. 2009 19:59

ce dvd apparaissait dans le dépliant pub de la collection des dvd Columbia Western Classics mais je ne l'ai jamais vu (je ne pense pas qu'il avait été distribué, le seul manquant sur les 26 du dépliant)

Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23222
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Marque Au Fer Rouge 1966 Ride Beyond Vengeance - Bernard McEveety

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 16 déc. 2011 21:08

Image
Image
Image
Image
Image
Image
ImageImage
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23222
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Marque Au Fer Rouge 1966 Ride Beyond Vengeance - Bernard McEveety

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 27 oct. 2012 19:04

Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4834
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Marque Au Fer Rouge - Ride Beyond Vengeance - 1966 - Bernard McEveety

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 27 oct. 2012 19:07

AH OUI...Je me souviens...En effet j'enrageais de ne pas le trouver car j'adore Chuck CONNORS...

ESPERONS QUE CA CHANGERA QUI SAIT... icongc1
Image

Avatar du membre
lasso
Sorcier
Sorcier
Messages : 6949
Localisation : oregon

Re: Marque Au Fer Rouge - Ride Beyond Vengeance - 1966 - Bernard McEveety

Messagepar lasso » 16 févr. 2015 11:39

J'ai le film, voici ce que j'avais écrit sur Western Décrypté .. http://decrypte.westernmovies.fr/cri.php?id=307


Image

Avatar du membre
pass
Desperado
Messages : 2799

Re: Marque Au Fer Rouge 1966 Ride Beyond Vengeance - Bernard McEveety

Messagepar pass » 16 févr. 2015 14:00

U.S. Marshal Cahill a écrit :ce dvd apparaissait dans le dépliant pub de la collection des dvd Columbia Western Classics mais je ne l'ai jamais vu (je ne pense pas qu'il avait été distribué, le seul manquant sur les 26 du dépliant)



Exact , la maquette était prête ! , mais le DVD ne fut jamais conçu !! , pourquoi ? , aucune idée ?! , peut-être que le Master avait des défauts :?: . Toujours est-il , que ce western aurait apparu lors de la fournée de Janvier 2007 , et ce fut cette même année que COLUMBIA/TRISTAR fut racheté par SONY !! . Depuis la collection " Western Classics " de cet éditeur est tombé en désuétude ! , d'ailleurs l'éditeur SIDONIS a comblé à ce manque en nous proposant des titres de cette major en 2010/11 .

Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 3360
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Marque Au Fer Rouge - Ride Beyond Vengeance - 1966 - Bernard McEveety

Messagepar pak » 16 févr. 2015 19:58

Je pense qu'ils ont laissé tomber l'édition de Westerns, du moins pour l'Europe.

Les westerns de la collection Columbia Western Classics sont en ce moment bradés dans les grandes surfaces (au moins chez moi).
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
Abilène
Trappeur
Trappeur
Messages : 3695
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Marque Au Fer Rouge - Ride Beyond Vengeance - 1966 - Bernard McEveety

Messagepar Abilène » 19 oct. 2015 20:12

Image

Avatar du membre
lasso
Sorcier
Sorcier
Messages : 6949
Localisation : oregon

Re: Marqué au fer rouge - Ride Beyond Vengeance - 1966 - Bernard McEveety

Messagepar lasso » 05 oct. 2018 9:32

Chuck Connors, dit ici El Tigre, donne une bonne performance dans ce Western de 1965

le fist-fight de Connors avec Claude Akins à la fin du film est de belle classe :applaudis_6:

titre allemand du film : Le Jour du Règlement de Compte


Image

Avatar du membre
Moonfleet
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1840
Contact :

Re: Marqué au fer rouge - Ride Beyond Vengeance - 1966 - Bernard McEveety

Messagepar Moonfleet » 15 mai 2019 16:27

Image




Marqué au fer rouge (Ride beyond Vengeance - 1966) de Bernard McEveety
COLUMBIA


Avec Chuck Connors, Michael Rennie, Kathryn Hayes, Joan Blondell
Scénario : Andrew J. Fenady
Musique : Richard Markovitz
Photographie : Lester Shorr (Pathécolor 1.85)
Un film produit par Andrew J. Fenady pour la Columbia


Sortie USA : Janvier 1966


1966 à Coldiron, petit patelin texan. Delahay (James MacArthur), un agent de recensement, constate qu’un grand nombre d’habitants portent les mêmes prénoms, ceux de Jonas et Jessie. Le barman (Arthur O’Connell) lui raconte alors l’histoire qui s’est déroulée dans cette petite ville au siècle dernier. Jonas Trapp (Chuck Connors) épouse la charmante Jessie (Kathryne Hayes) ; beaucoup d’habitants émettant l’idée qu’il s’agit d’un mariage d’argent, Jonas décide de prouver qu’il est capable de gagner seul sa vie et part chasser le bison. Il ne revient que onze ans plus tard avec 17.000 dollars en poche. Mais avant d’arriver en ville, il se fait accuser de vol par trois hommes qui non seulement lui subtilisent l’argent mais le marquent au fer rouge. Une fois remis sur pied, soigné par Hanley (Paul Fix), Jonas décide bien évidemment de se venger de ses agresseurs, le banquier Brooks Durham (Michael Rennie) et les deux cowboys Johnsy Boy (Bill Bixby) et Elwood Coates (Claude Akins). Il aura également la mauvaise surprise de voir son épouse s’être mis en ménage avec l’un de ses tortionnaires…


Image


Un casting de vétérans ainsi que de toutes jeunes et futures stars de la télévision dirigé par un réalisateur qui ne travaillera quasiment que pour le petit écran ; voici la seule curiosité qui pourra éventuellement nous attirer vers ce western tout à fait pitoyable qui fut assez mal reçu à l’époque notamment pour son extrême brutalité. Sur ce dernier point, certes les ‘Bad Guys’ s’avèreront d’un sadisme assez poussé mais l’ensemble aura été filmé et interprété avec un tel manque de conviction qu’aujourd’hui tout cela nous paraitra bien plus risible que viscéralement violent. Bernard McEveety est un réalisateur de télévision qui n’aura signé que quelques longs métrages dont Marqué au fer rouge, sa deuxième contribution au cinéma. Chose assez curieuse/cocasse, un autre McEveety se trouvait exactement dans la même situation à la même époque, signant des épisodes des mêmes séries et réalisant lui aussi un western pour son deuxième long métrage ; rien moins que son frère, Vincent. Sauf que Firecreek (Cinq hors-la-loi) de Vincent McEveety sera un western d’un tout autre calibre, n'hésitant pas à le considérer pour ma part comme l’un des tous meilleurs des années 60 ; mais nous y reviendrons plus tard car ce dernier mérite au contraire de celui qui nous concerne d’être instamment sorti de l’oubli et que l'on s'y arrête plus longuement.


Image


Vous l'avez bien compris, ce n’est évidemment pas le cas pour Ride Beyond Vengeance malgré le plaisir coupable que l’on pourra prendre à voir réunis l’incroyable Hulk (Bill Bixby), Danny (James MacArthur), l’assistant de McGarrett dans Hawaï police d’état, Michael Rennie, le héros longiligne de Le Jour où la terre s’arrêta (The Day the Earth Stood Still) de Robert Wise, l’un des mémorables méchants de Rio Bravo (Claude Akins) ou encore les vétérans du genre que sont Paul Fix ou Gary Merrill. Il n’est certes pas désagréable de les voir tous se côtoyer à l’écran, encore eut-il fallu qu’ils aient été bien dirigés ; ce qui est loin d’être le cas, Claude Akins par exemple n’ayant probablement jamais été aussi mauvais cabotin, son Bad Guy aux dents cariées s’avérant finalement plus ridicule qu’épouvantable ; il en va de même pour le dandy psychopathe interprété par Bill Bixby. Côté féminin, nous croisons le chemin de deux anciennes gloires hollywoodiennes, pas moins que Joan Blondell et Gloria Grahame, toutes deux honteusement sous employées à tel point que ça nous met mal à l’aise pour ces grandes dames. Sinon, dans un rôle de grande importance, Kathryn Hayes qui se révèle aussi charmante que moyennement talentueuse, ses roulements d’yeux finissant vite par se révéler pénible. Quant à Chuck Connors, il est tout simplement mauvais comme cochon ; il est alors difficile de s’identifier à son personnage de vengeur surnommé 'El Tigre'. Pour tout dire, la direction d’acteurs va à vau-l’eau tout comme la mise en scène d’ailleurs, indigente de bout en bout, ou la photographie horriblement mal éclairée, les ombres s’invitant de tous côtés sans aucune cohérence. Pour le reste, entre une musique anodine, une histoire de vengeance sans grand intérêt (malgré son prologue qui se situe à l'époque contemporaine et qui a un peu déboussolé Patrick Brion) et un rythme mollasson, nous ne sommes guère mieux servis.


Image


Enfin, probablement pour démonter plus vite les décors en fin de tournage, nous assistons à une très longue bagarre à poings nus entre Chuck Connors et Claude Akins qui s’éternise et se poursuit jusqu’à ce que la pièce où elle se déroule soit intégralement saccagée ; sans évidemment la moindre idée de mise en scène ni la moindre vitalité dans le montage. Mais nous n’allons pas nous appesantir 107 ans sur un western qui n’en vaut à mon humble avis pas la peine. Mieux vaut se concentrer sur d’autres réalisateurs qui savent gérer un très faible budget, voire en faire un atout ; ce qui n'est vraisemblablement pas le cas de Bernard McEveety, réalisateur de très nombreux épisodes westerniens de séries telles que Gunsmoke, Bonanza ou Rawhide et qui aurait dû s’en contenter. Les cinéastes italiens n’avaient encore pas de soucis à se faire dans le domaine de la violence, de la sauvagerie et de la brutalité ; ce n’est pas Marqué au fer rouge qui allait marcher sur leurs plates bandes même s’il semble que ça ait été son souhait. Pour l’anecdote, l’écrivain/producteur Andrew J Fenady écrira et produira un autre western autrement plus célèbre mais presque tout aussi mauvais, Chisum avec John Wayne. Un nom à fuir dans le domaine du cinéma !



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités