George Sherman

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 7074
Localisation : Albuquerque
Contact :

George Sherman

Messagepar Cole Armin » 07 mai 2009 17:31

(biographie incomplète mais ses films sont si rares :()


Né le 14 juillet 1908 à New York, George Sherman débutera sa carrière comme assistant réalisateur avant de se voir confier des réalisations dès 1937. C'est ainsi qu'il réalisera de nombreuses séries B pour Republic pictures dont certaines avec un jeune débutant nommé John Wayne.

Au milieu des années 1950, il réalise plusieurs films pour la Columbia dont The Bandit of Sherwood avec Cornel Wilde.
A la fin des années 1940, à la Universal il dirige pour la première fois Yvonne de Carlo dans Black Bart avec également Dan Duryea. L'actrice sera ensuite la star de River Lady un très beau western sur les bûcherons.

C'est le début d'un cycle de séries B à la Universal. Le réalisateur ne se contentera pas de tourner des westerns puisqu'il dirigera également des films noirs : Larceny en 1948 et des films d'aventure : Sword in the Desert. Au début des années 1950, il s'attache à la cause indienne avec Comanche Territory en 1950, Tomahawk en 1951 et Au mépris des lois en 1952. Le thème est en vogue dans le genre puisque sortiront également en 1950 La Flèche Brisée de Delmer Daves, La Porte du diable d'Anthony Mann. Puis en 1954, Delmer Daves signera L'aigle solitaire.
En 1952, il réalise un très bon film d'aventure avec Errol Flynn, Anthony Quinn et Maureen O'Hara. Sans valoir les premiers films de Flynn réalisés par Michael Curtiz, A l'abordage est une solide production qui doit beaucoup à son trio d'acteurs principaux.

En 1953, Sherman dirige pour la première fois Joel McCrea dans Lone Hand. La même année, il réalise The Veils of Bagdad un beau film d'aventure avec Victor Mature, type de film qui faisait le succès d'Universal.
L'année suivante, outre Les Rebelles avec Joel McCrea, il réalise Dawn at Socorro une très bonne série B grâce à un casting inspiré : Rory Calhoun, David Brian, Alex Nicol, Piper Laurie, Edgar Buchanan, Lee Van Cleef. Le personnage de Rory Calhoun a une forte ressemblance avec Doc Holliday, trois avant la sortie du film de John Sturges Règlement de comptes à O.K. Corral.


Bande-annonce de Dawn at Socorro


Dans son western suivant, un autre personnage historique sera à l'honneur : le chef Crazy Horse (Le Grand Chef). Ce sera le premier film en CinemaScope du réalisateur.

Toutes ces productions Universal partagent les mêmes caractéristiques : un couple d'acteur avec le héros (Rory Calhoun, Joel McCrea, Jeff Chandler, Guy Madison, ...) et une femme (Yvonne De Carlo, Felicia Farr, Maureen O'Hara, Shelley Winters, ...), de solides seconds rôles récurrents (Gilbert Roland, Joseph Calleia, Hugh O'Brian, Jack Elam, Charles Drake, ...), une photographie au Technicolor éclatant (alors que beaucoup de productions de la fin des années 1940 étaient toujours en noir et blanc) un tournage extérieur et un concentré d'action. Ces films avaient pour but de rivaliser avec les 5 majors (MGM, Paramount, 20th Century Fox, Warner Brothers et RKO) qui tournaient surtout des films prestigieux.

Au milieu des années 1950, il tourne pour la Columbia avec surtout en 1955 Reprisal!. La vengeance de l'indien reste parmi les films les plus appréciés du réalisateur. Même si Guy Madison n'est pas le meilleur acteur qu'il soit, ce film tout comme Tomahawk tente de réhabiliter les indiens. Egalement en 1955, le réalisateur dresse un portrait de Pancho Villa dans Le trésor de Pancho Villa.

En 1958, il réalise Duel dans la Sierra avec Jock Mahoney et Gilbert Roland. Ce film se déroule au Mexique avec une intrigue bien pensée. Il s'agit du seul western du réalisateur à avoir été diffusé à La dernière séance d'Eddy Mitchell sur FR3.
En 1960, il dirige Audie Murphy et Felicia Farr dans Le diable dans la peau
1971, il retrouve un acteur dirigé au début de sa carrière : Duke Wayne. Big Jake sera une honnête production (parmi les meilleurs films des années 1970 de Wayne) avec Richard Boone.
George Sherman sera aussi réalisateur de séries TV. Il produira notamment Daniel Boone avec Fess Parker.

Réalisateur oublié aujourd'hui, il mérite d'être réhabilité. Ses films se regardent avec plaisir.


Image
Image
Image
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7416

Re: George Sherman

Messagepar chip » 07 mai 2009 18:08

On sent l'admirateur, pourquoi pas,George Sherman semble être revisité par ses ex-détracteurs. :applaudis_6:

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 24110
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: George Sherman

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 07 mai 2009 21:24

c'est vrai qu'il nous a fait une belle série de westerns, ses autres westerns étant :
Santa Fe Stampede 1938, Overland Stage Raiders 1938,Pals of the Saddle 1938,Red River Range 1938,Wyoming Outlaw 1939,New Frontier / Frontier Horizon 1939,South of the Border 1939,The Night Riders / Lone Star Bullets 1939,Three Texas Steers / Danger Rides the Range 1939, Les gangsters du Texas (Under Texas skies) 1940, Les Indomptés (Renegades) 1946, Le Dernier des Peaux Rouges (Last of the Redmen) 1947, Du Sang dans la Sierra (Relentless) 1948,
Bandits de grands chemins - Derrière le masque (Black Bart) 1948, Le Barrage de Burlington (River Lady) 1948, Le Mustang Noir - Le roi de la vallée (Red Canyon) 1949, A l'assaut de Fort Clark (War Arrow) 1953, L'Etreinte du Destin (Count Three and Pray) 1955, Comanche (Comanche) 1956, Dix Jours d'Angoisse (Ten Days to Tulara) 1958, Murrieta - La chevauchée des maudits (Joaquín Murrieta / Murrieta / Vendetta) 1965, Sur la piste des Cherokees (Daniel Boone Frontier Trail Rider) 1966, Smoky 1966.
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Tecumseh
Marshall
Marshall
Messages : 2370
Localisation : 48°0'N / 0°12'E

Re: George Sherman

Messagepar Tecumseh » 08 mai 2009 18:27

Cole Armin a écrit :
Réalisateur oublié aujourd'hui, il mérite d'être réhabilité. Ses films se regardent avec plaisir.


Une opinion que je partage entièrement car je m'ennuie rarement devant les films de Sherman :applaudis_6:
ImageImageImage

Avatar du membre
Vin
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5321
Localisation : Paris/Touraine

Re: George Sherman

Messagepar Vin » 13 mai 2009 0:11

Hello.
Un lien sur une dissection des oeuvres de Sherman aisément trouvables en dvd:


http://www.dvdclassik.com/pdf/george_sherman.pdf

:sm32:
Image

Avatar du membre
Vin
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5321
Localisation : Paris/Touraine

Re: George Sherman

Messagepar Vin » 13 mai 2009 18:33

Re-lien, moins intéressant, mais reprenant plus de films:

http://dvdtoile.com/Filmographie.php?id=7959
Image


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité