WHITY – 1970 – Rainer Werner FASSBINDER

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
edocle
Hors-la-loi
Messages : 615
Localisation : 92 Spaghetti Ville

WHITY – 1970 – Rainer Werner FASSBINDER

Messagepar edocle » 24 févr. 2009 11:46

WHITY – 1970 – Rainer Werner FASSBINDER

Et bien oui, lui aussi !
En 1970 par amour pour le beau Günther Kaufmann, Rainer Werner Fassbinder se lance dans le western. Outre la réalisation, il est a l’origine du scénario et du montage. Et comme il vient de monter une boite de production, Antiteater X Films, on a vite pigé que ce film est une affaire plus que personnel. L’œil avisé le repère même en cow-boy du saloon…
Pour faire western spaghetti, dans les 94 minutes du film on voit une dizaine de plans tournés en extérieur à Alméria, tout le restant du film est du studio.
Et quel studio, et quelle photo, chacun des plans du film est composé comme un tableau.
Magnifique !

Grandeur et décadence chez une famille de tordus dans le Sud.
Le père Ben Nicholson (Ron Randell) règne en despote sur la région et sur sa famille. Sa seconde femme Katherine ( Katrin Schaake) est une nymphomane. Quand aux deux fistons, l’ainé est homosexuel et l’autre débile profond ! Cette belle famille est servi par un domestique mulâtre Samuel dit Whity (Günther Kaufmann).
Whity est le bâtard que Ben a eu avec la cuisinière noire Malpessa (Elaine Baker). Whity est l’amant fou amoureux de la belle chanteuse du saloon Hanna (Hanna Schygulla).
Et dans la famille Nicholson, tout le monde veut tuer tout le monde, alors de complots en magouilles, le beau Whity est chargé par les uns de supprimer les autres et vis versa !
Dans cet univers de haine, les personnalités de chacun vont se découvrir.
Rien ni personne ne mérite de s’en sortir, et après avoir flingué tout le monde, le beau Whity embarque la belle Hanna dans le désert. Dans un dernier remord il jette toute son eau, et il va lentraîner Hanna dans une mortelle danse de la soif !
Décadent !

Pour la réalisation, on peut tout simplement dire : c’est du Fassbinder !
Rien n’est à jeter !
On marche, ou on ne marche pas à ce film, mais il faut savoir reconnaître la patte d’un grand !
De superbe scènes magnifiquement éclairées, filmées en long plans séquences et montées avec maestria, comme la séquence de la famille attablée et attendant le service de Whity, alors que le débile fait des mamours à sa belle-mère sous les yeux furieux du père.
Ou bien cette autre lorsque le fils aîné homosexuel tout poudré de blanc, en guêpière et bas résille, se fait coiffer par Whity sous le crucifix de la chambre !
Je ne vous parlerai pas de la façon dont la belle Hanna Schygulla en chanteuse de saloon façon Lili Marlène m’a fait craquer ! Pas étonnant que le beau Whity succombe et rende fou jaloux les joueurs de poker du saloon.
Et les magnifiques photos dans le désert au soleil couchant, la fin du film, la fin de la haine.
La musique n’est pas ce que l’on retient dans ce film, mais l’utilisation du tic tac des comtoises rend la haine encore plus palpable, encore plus gluante.
Remarquable.

Pour tous les amateurs du cinéma allemands des années 70, je recommande ce western crépusculaire, œuvre complètement noire, ou le seul espoir est la mort. Nous sommes très loin des westerns italiens ou espagnols, et à cent lieues des Winnetou. Pour le voir, il figure dans un coffrets de DVD allemand dédié à Fassbinder, dans une copie parfaitement restaurée par Munich Films. Il existe la même version avec sous-titres français qui est passée sur une chaîne de TV numérique. Les collectionneurs ont pris bien soin d’en faire une copie de sauvegarde, l’image est magnifique et au format 2,35 ! Un must à une époque ou on gonfle tout au 16/9 ième, horrible habitude !!!
On se précipite !

- Rien, ne pourra rien sauver ! (Whity)

Amicalement E.
:beer1: :beer1:

Image
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10108
Localisation : Lone Pine, CA

Re: WHITY – 1970 – Rainer Werner FASSBINDER

Messagepar Personne » 24 févr. 2009 13:05

A noter qu'on trouve ce film également dans un coffret Fassbinder sorti en France regroupant 3 films, Lili Marleen, Pionniers à Ingolstadt et donc Whity.
Ce coffret est dispo normalement dans les disc King pour moins de 10€. (Trouvé au Disc King de St-Lazare).

Image

http://www.dvdfr.com/dvd/f26969_fassbin ... whity.html
Image

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10108
Localisation : Lone Pine, CA

Re: WHITY – 1970 – Rainer Werner FASSBINDER

Messagepar Personne » 24 févr. 2009 13:33

Sur Price à 5.50€ pour les 3 films. Comptez 2.90€ de plus pour les frais de port.

http://www.priceminister.com/offer/buy/ ... one-2.html
Image

rex lee
Caporal
Messages : 852

Re: WHITY – 1970 – Rainer Werner FASSBINDER

Messagepar rex lee » 27 févr. 2009 18:52

Doit-on le voir comme un vrai western ou comme un film ayant pour cadre l'Ouest du 19ème ?
A-t-on une idée des lieux où il a été tourné ?
Je suppose que pour le voir dans de bonnes conditions , il faut être en grande forme ... :mrgreen:
Je suis assez curieux de voir ce que cela donne mais en même temps , j'ai peur d'être déçu ! (Cela n'a peut être rien à voir ,mais je n'ai pu voir "El Topo" en entier tant les codes du western étaient bafoués .)

Avatar du membre
edocle
Hors-la-loi
Messages : 615
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Re: WHITY – 1970 – Rainer Werner FASSBINDER

Messagepar edocle » 28 févr. 2009 9:25

Les quelques scènes tournées a Alméria dans le village de "pour une poignée de dollars"
sont bien de la facture western ... pour le restant c'est selon, certains y voit du
"autant en emporte le vent", d'autres du western cépusculaire, pour ma part
comme je l'ai dit, j'y vois un western noir comme j'imagine que le cinéma
allemand de l'époque aurait pu en produire de nombreux...tout en n'étant pas
je le repète du "winnetou"....loin de là...
Amicalement E.
:beer1: :beer1:
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

L..
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5060
Contact :

Whity : lieux de tournage.

Messagepar L.. » 28 févr. 2009 9:50

Quelques plans ont été tournés dans le village "EL Paso", construit par Carlo Simi pour "Et pour quelques dollars de plus" (le village de "Pour une poignée de dollars" est Golden City, Hoyo de Manzanares, Province de Madrid, introduit par la Calle de Rodalquilar de Los Albaricoques, Province d'Alméria) , un plan panoramique montre très bien la place de la banque avec, dans une vue quasi documentaire parceque c'est détruit maintenant depuis des lustres, derrière la banque, la Fort De Laurentis constuit pour Sledge et utilisé pour "Un colt et trois salopard", en toute bordure de la N.340. Le parking couvert occupe maintenant la place du Fort.

Plusieurs plans ont été tournés dans des villas d'Alméria , où Fassbinder, atteint d'une mélancolie profonde manqua de se suicider.

Mini Hollywood ('El Paso"), google earth.

Image

Le parking couvert moderne rayé de vert, anciennement place du Fort Sledge, Dino de Lautentis. Montré clairement derrière la ville dans "Whity".
Photos d'archives du Fort Sledge, 1972, publiées sur le SWWB par Mike E. en 2008.

rex lee
Caporal
Messages : 852

Re: WHITY – 1970 – Rainer Werner FASSBINDER

Messagepar rex lee » 28 févr. 2009 9:59

Merci à vous deux , Edocle et L. ! Je suis fixé , à présent . Je crois que je vais me laisser tenter ... :beer1:

rex lee
Caporal
Messages : 852

Re: WHITY – 1970 – Rainer Werner FASSBINDER

Messagepar rex lee » 21 avr. 2009 15:57

Je me suis donc laissé tenté et .....comment dire ? Ce n'est pas que je n'ai pas aimé ...Le problème , c'est que ce n'est pas un western . Du moins au sens littéral du terme . Comme l'a dit Edocle , c'est très bien réalisé . Normal , c'est signé Fassbinder .Mais ce film est au western ce que LES DAMNES de Visconti est au film de guerre .Un film sur la décadence , sur la dégénerescence...La seule scène de rue ,à El Paso, est très intéressante ; Hanna S. est aussi très bien ;mais le reste , c'est plutôt névrose and c°...

Avatar du membre
Sitting Bull
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7978
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: WHITY – 1970 – Rainer Werner FASSBINDER

Messagepar Sitting Bull » 23 avr. 2009 23:41

Je t'avais prévenu ... :beer1:
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

rex lee
Caporal
Messages : 852

Re: WHITY – 1970 – Rainer Werner FASSBINDER

Messagepar rex lee » 24 avr. 2009 6:05

Bien sûr... :beer1: Mais je tenais à me faire une opinion ! :?


Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités