James WHITMORE (1921–2009)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
Vixare
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1554
Enregistré le : 06 janv. 2007 13:57
Localisation : Valenciennes
Contact :

James WHITMORE (1921–2009)

Message par Vixare »

Voilà la triste nouvelle que je viens d'apprendre ...
Allocine a écrit :Décès de l'acteur James Whitmore
Célébrités - Samedi 7 Février 2009
Il était le shérif traquant les bestioles mutantes de "Des monstres attaquent la ville", l'un des soldats de "Bastogne" ou encore le vieux prisonnier des "Evadés"... James Whitmore, grand second rôle du cinéma américain, est mort ce vendredi 6 février des suites d'un cancer du poumon. Il avait 87 ans.
Il était le shérif traquant les aliens de Des monstres attaquent la ville, l'un des soldats de Bastogne ou encore le vieux prisonniers des Evadés... James Whitmore, grand second rôle du cinéma américain, est mort ce vendredi 6 février des suites d'un cancer du poumon. Il avait 87 ans.

Un oscar pour le vétéran

Après des études d'art dramatique au lycée, James Whitmore intègre les Marines durant la Seconde Guerre mondiale. De retour du conflit, il se lance dans le septième art et obtient en une nomination à l'Oscar du meilleur second rôle et le Golden Globe de la même catégorie pour le film Bastogne de William A. Wellman, sa première véritable expérience sur grand écran. Un an plus tard, il est l'une des vedettes de Quand la ville dort, film noir réalisé par John Huston. Il ne va pas tarder à s'imposer comme l'un des plus grands seconds rôles du cinéma américain. L'année 1951 voit James Whitmore retrouver les deux réalisateurs qui lui ont donné sa chance : William A. Wellman pour Au-delà du Missouri, où il côtoie Clark Gable, et John Huston pour La Charge victorieuse. Un an plus tard, il s'illustre dans le film d'aventures La Perle noire de Richard Thorpe, puis entame une série de longs métrages qui lui apportent une notoriété indéniable dans le milieu.

Face aux monstres

Entre 1954 et 1956, James Whitmore apparaît dans deux films de Gordon Douglas : Des monstres attaquent la ville dans lequel, fait unique, il tient le premier rôle, et Le Tigre du ciel. Il se distingue également à l'affiche du Cri de la victoire de Raoul Walsh ainsi que dans La Poursuite dura sept jours, La Charge des tuniques bleues et Oklahoma. Dès lors, sa carrière est définitivement lancée, mais il lui faut attendre 1968 et son rôle de Président de l'assemblée dans La Planète des singes de Franklin J. Schaffner pour retrouver un second souffle.

Président de l'assemblée... des singes

La fin des années 60 marque un nouveau pic dans la carrière de James Whitmore. Après La Planète des singes, il enchaîne coup sur coup deux films noirs, retrouvant Don Siegel avec Police sur la ville et côtoyant Gene Hackman dans Le Crime c'est notre business. Et après le western Les Colts des sept mercenaires, il retrouve un genre qu'il affectionne, le film de guerre, en tenant un des principaux rôles du célèbre Tora! Tora! Tora!.

Attachant prisonnier

James Whitmore poursuit un foisonnant itinéraire qui l'aura vu travailler avec les plus grands cinéastes et acteurs de plusieurs générations. En 1977, il joue sous la direction d'Ingmar Bergman dans L'Oeuf du serpent puis partage l'affiche de De plein fouet avec Frank Sinatra. Il apparaît ensuite dans le thriller horrifique Relic, mais se distingue surtout en entamant une collaboration avec le réalisateur Frank Darabont, avec lequel il tourne Les Evadés en 1994 - où il incarne Brooks, un prisonnier attachant et pathétique que des années d'incarcération ont rendu inadapté à la vie normale -, et The Majestic en 2001.

Vincent Garnier avec la Rédaction d'AlloCiné
Il m'avait marqué tout petit par son rôle plein d'humanité dans : "Les colts des 7 mercenaires", mais on lui doit bien plus avec toujours des seconds rôles attachants, dans "Au délà du Missouri" chez Wellman qui l'avait révélé , "Le convoi maudit", "Chuka le redoutable" chez Gordon Douglas ou encore "La charge des tuniques bleues" pour Mann ...

RIP :(
" Leboeuf j'te conseille de pas te trouver sur ma route ou tu t'rendras compte que j'suis pas encore fini et que j'ai encore une bonne dose de dynamite dans les poings !"
Avatar du membre
Vin
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5296
Enregistré le : 27 juil. 2008 2:44
Localisation : Paris/Touraine

Re: DECES de JAMES WHITMORE

Message par Vin »

Oui, un de ces types dont le visage est tellement familier.. Toujours la grande qualité des seconds rôles américains,alors que chez nous, très peu d'acteurs, hormis les grands noms, peuvent vivre de leur métier.
Image
Avatar du membre
Vixare
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1554
Enregistré le : 06 janv. 2007 13:57
Localisation : Valenciennes
Contact :

Re: DECES de JAMES WHITMORE

Message par Vixare »

+1 Vin

Selon IMDB : 146 apparitions à son actif TV/Ciné de 1946 à 2007, dernier passage devant la caméra pour un épisode de la série "Les experts".

La liste de ses westerns dans la rubrique Bio du site :

L'ultime combat (I Will Fight No More Forever) 1975 (pour la télévision)
Les collines de la terreur (Chato's Land) 1971
Les colts des sept mercenaires (The Guns of the Magnificent Seven) 1969
L'or des pistoleros (Waterhole #3) 1967
Chuka le redoutable (Chuka) 1967
Tenderfoot 1964 (pour la télévision)
La charge des tuniques bleue (Last Frontier) 1955
Oklahoma! 1955
La poursuite dura 7 jours (The Command) 1954
Au-dela du Missouri (Across the Wide Missouri) 1951
Le convoi maudit (Outriders) 1950
James Whitmore fut le narrateur pour le western/dramatique de John Huston La charge victorieuse
" Leboeuf j'te conseille de pas te trouver sur ma route ou tu t'rendras compte que j'suis pas encore fini et que j'ai encore une bonne dose de dynamite dans les poings !"
Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23834
Enregistré le : 12 nov. 2008 18:48
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: DECES de JAMES WHITMORE

Message par U.S. Marshal Cahill »

quelques photos quand même... icongc1 :

ImageImage

et oui c'était lui ! :
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage
Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7758
Enregistré le : 21 août 2004 14:54

Re: DECES de JAMES WHITMORE

Message par chip »

Un "character actor " génial, qui a abordé tous les genres avec un bonheur égal, on ne l'a jamais vu mauvais, il avait une certaine ressemblance avec Spencer Tracy autre grand comédien. J'ai en souvenir son duo avec Keenan Wynn dans " Kiss me Kate" où ils chantent et dansent "brush up your Shakespeare" , absolument hilarant, je crois que je vais me passer le dvd, tout au moins ce passage, ce soir, pour ne pas être triste.
Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 7374
Enregistré le : 26 févr. 2004 8:48
Localisation : Albuquerque
Contact :

Re: DECES de JAMES WHITMORE

Message par Cole Armin »

Triste nouvelle que la disparition de ce second rôle inoubliable. :(

RIP!
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!
rex lee
Caporal
Messages : 818
Enregistré le : 09 avr. 2008 16:56

Re: DECES de JAMES WHITMORE

Message par rex lee »

C'est la loi des séries...Je me souviens surtout de son personnage de GUS dans ASPHALT JUNGLE du grand JOHN HUSTON. :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6:
Avatar du membre
Django, le retour
Trappeur
Trappeur
Messages : 3079
Enregistré le : 23 déc. 2009 14:34
Localisation : Dans l'Ouest, ou plutôt dans le Sud-Ouest de la France...

Re: DECES de JAMES WHITMORE

Message par Django, le retour »

Encore un acteur qui est décédé dans l'anonymat ou de façon peu médiatisée par les grandes chaines...

Cet acteur dégageait une gentillesse et une bonté naturelles.

Rest in peace James Whitmore :cry:

icongc1
Auteur de L'Inconnu oublié - Éditions Publibook http://forum.westernmovies.fr/viewtopic ... 14&t=10165
"Quelle ingratitude ! Quand je pense au nombre de fois où je t'ai sauvé la vie..." Clint Eastwood - Le bon, la brute et le truand
Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23834
Enregistré le : 12 nov. 2008 18:48
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: JAMES WHITMORE

Message par U.S. Marshal Cahill »

metek a écrit :James Witmore - The Last Frontier (1955)

Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage
lerebelle
Rancher
Rancher
Messages : 8057
Enregistré le : 08 déc. 2009 5:45
Localisation : Nice et St Laurent du Var, Alpes Maritimes
Contact :

Re: JAMES WHITMORE

Message par lerebelle »

Un tres grand second role. R
Avatar du membre
LordDécadent
Sorcier
Sorcier
Messages : 6938
Enregistré le : 24 févr. 2020 13:56
Localisation : près de Vernon(Eure)

Re: JAMES WHITMORE

Message par LordDécadent »

Image
"The Last Frontier/La Charge des Tuniques Bleues" en 1955.

Image

"Zane Grey Theater:Debt of Gratitude" en 1958.

Image

Image
"Rawhide:Incident of the Iron Bull" en 1963.

Image

"The Monroes:The Hunter" en 1966.

Image

Image
"The Virginian:A Flash of Darkness" en 1969.

Image
www.carnet-noir-de-acteurs.com/2009
Avatar du membre
LordDécadent
Sorcier
Sorcier
Messages : 6938
Enregistré le : 24 févr. 2020 13:56
Localisation : près de Vernon(Eure)

Re: JAMES WHITMORE

Message par LordDécadent »

Image
"Wagon Train: The Gabe Carswell Story" en 1957.

Image
"Chato's Land/Les Collines de la Terreur" en 1971.
Avatar du membre
harry
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5582
Enregistré le : 19 août 2015 22:10
Localisation : San Francisco

Re: James WHITMORE (1921–2009)

Message par harry »

Pour commencer je reprends les commentaires de James qui sont très près de mes sentiments envers James Whitmore : Il a eu une carrière prolifique jouant souvent les deuxièmes rôles , mais avec quel panache ! , je ne me lasse jamais de ses compositions ( western, guerre , aventure ,etc ...) avec ses gros sourcils et ses yeux qui en disent long , ses traits burinés , mais qui s'efforcent néanmoins de nous montrer qu'il a un cœur gros comme ça !
Coursodon et Tavernier ont bien défini ses personnages : Sympathiques , forts en gueule , critiquant tout , mais prêts à se dévouer pour leur travail , leur cause , , leur ami ( Trente ans de cinéma Américain ) .
Le plus souvent troisième couteau ( le barman d' Asphalte Jungle) , il est parfois vedette "Crime in the streets ", "Them " où il lutte contre des fourmis géantes ou "Black like me ", histoire d'un journaliste qui se fait passer pour noir .
Dans les westerns je l'aime dans " The command " , "The last frontier " , "Stars in my crown " , dans le Virginien ( série), et évidemment dans toutes les séries où il est tout le temps formidable :applaudis_6:
Avatar du membre
JoDel
Marshall
Marshall
Messages : 2955
Enregistré le : 04 sept. 2021 13:33

Re: James WHITMORE (1921–2009)

Message par JoDel »

Image
"The outriders/Le convoi maudit" en 1950
C est comme ce gars que j ai connu à El Paso, un jour il s'est jeté dans les cactus après s'être mis tout nu, je lui ai demandé moi aussi pourquoi... Il m'a dit qu'à ce moment là, l'idée l avait tenté

S. McQueen, Les Sept Mercenaires
Avatar du membre
LordDécadent
Sorcier
Sorcier
Messages : 6938
Enregistré le : 24 févr. 2020 13:56
Localisation : près de Vernon(Eure)

Re: James WHITMORE (1921–2009)

Message par LordDécadent »

Image
"Gunsmoke: Dry Road to Nowhere" en 1965.

Image
"The Men from Shiloh: Lady at the Bar" en 1970.

Image
"Gunsmoke: Women for Sale" en 1973.
Répondre

Retourner vers « Biographies »