George Kennedy (1925 - 2016)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23105
Localisation : au dessus de Strasbourg

George Kennedy (1925 - 2016)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 05 janv. 2009 14:38

On l'a surtout vu dans le genre film catastrophe (la saga Airport...), mais George Kennedy a joué dans quelques bons westerns :
Seul sont les indomptés (Lonely Are the Brave) 1962, Les prairies de l'honneur (Shenandoah) 1965, Les 4 fils de Katie Elder (The Sons of Katie Elder) 1965, Le ranch de l'injustice (The Ballad of Josie) 1967, Bandolero! 1968, Les colts des 7 mercenaires (Guns of the Magnificent Seven) 1969, Un homme fait la loi (The Good Guys and the Bad Guys) 1969,Un beau salaud (Dirty Dingus Magee) 1970, Les cordes de la potence (Cahill U.S. Marshal :D :D :D ) 1973. icongc1
Image
Il né le 18 février 1925 à New York (bientôt 84 ans !). Il a à ce jour 176 rôles à son actif et est lauréat de l'Oscar du meilleur rôle secondaire pour Luke la main froide de Stuart Rosenberg (1967).
ImageImage(photo de 2003)

Entré très jeune dans le monde du spectacle (son père était chef d'orchestre, et sa mère danseuse), il débute sur les planches dans l'opérette “Bringing Up Father” et travaille durant son adolescence comme animateur radio. A l'entrée en guerre des Etats-Unis, il s'engage dans l'infanterie et sert pendant onze ans dans divers pays d'Europe, ainsi qu'au Japon et en Alaska. Affecté aux services radiophoniques de l'armée, il produit, réalise et interprète d'innombrables émissions et noue des contacts suivis avec les grands noms du show-business. En 1957, il ouvre un bureau d'informations à New York, puis s'établit sur la Côte ouest. Après avoir tenu son premier rôle télévisé dans la série “Sugarfoot”, il est engagé comme conseiller technique sur le feuilleton comique “Sergeant Bilko”, qu'anime Phil Silvers.
Il révèle ses qualités d'acteur de composition sous la tutelle de Robert Aldrich (Chut, Chut… Chere Charlotte, Le Vol du phénix, Les Douze salopards), Otto Preminger (Première victoire, Qque vienne la nuit), Stanley Donen (Charade), Henry Hathaway (Les Quatre fils de Katie Alder) et Richard Fleischer (L’Étrangleur de Boston). Après le succès de Luke la main froide, il passe aux rôles de premier plan et accède au vedettariat avec le premier grand film-castastrophe : Airport, que suivront notamment Tremblement de terre de Mark Robson, Le Canardeur de Michael Cimino, La Sanction de Clint Eastwood, Mort sur le Nil de John Guillermin, la trilogie Y a-t -il un flic…?.
Après ça, il tiendra des rôles réguliers dans des shows comme «Gunsmoke», «Dallas» et «Les Feux de l'amour».
Il a fait ses débuts littéraires en 1983 avec un roman policier dont il était aussi le héros : “Murder on location” (La Caméra voit rouge), suivi de “Murder on High”.

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
(Téléfilm)Trois indésirables / Les Justiciers de l'Ouest (The Gunfighters) 1987 icongc1
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Pike BISHOP
Marshall
Marshall
Messages : 2680
Localisation : Aquaverde

Re: GEORGE KENNEDY

Messagepar Pike BISHOP » 05 janv. 2009 15:46

Encore vu récemment dans "THE MAN WHO CAME BACK" (2008) dans lequel il incarne un potentat local.
Il est énorme (en poids, plus en jeu, hélas).; Il doit avoir des difficultés à se mouvoir car il joue pratiquement
assis tout le temps, un peu comme Chill WILLS dans "Pat Garrett et Billy le Kid".
If they move, kill'em !!

Avatar du membre
Pike BISHOP
Marshall
Marshall
Messages : 2680
Localisation : Aquaverde

Re: GEORGE KENNEDY

Messagepar Pike BISHOP » 05 janv. 2009 16:12

D'après IMDb, il semble qu'à 84 ans, il tourne encore dans un western comique
"MAD MAD WAGON PARTY" de DWIGHT BROOKS" sortie prévue en 2009.
If they move, kill'em !!

Avatar du membre
Chris
Marshall
Marshall
Messages : 2314
Localisation : ok corral
Contact :

Re: GEORGE KENNEDY

Messagepar Chris » 13 janv. 2015 14:16

Image

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23105
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: GEORGE KENNEDY

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 18 févr. 2015 15:38

pour ses 90 ans ! ::anniversairen1::

Oscar du second rôle pour Luke la main froide
ImageImage
ImageImage
Image Bandolero
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

lerebelle
Rancher
Rancher
Messages : 8116
Localisation : Nice et St Laurent du Var, Alpes Maritimes
Contact :

Re: GEORGE KENNEDY (1925 - )

Messagepar lerebelle » 19 févr. 2015 0:46

Et oui 90 ans ce n 'est pas rien, et c 'est l 'une des dernieres super star. R ::anniversairen1::

Madame S.
Trappeur
Trappeur
Messages : 3060
Localisation : Paris Dans le 91

Re: GEORGE KENNEDY (1925 - )

Messagepar Madame S. » 24 févr. 2015 9:57

George Kennedy, Jim Brown
Image

George Kennedy,Ellen Burstyn
Image

George Kennedy
Image

George Kennedy
Image

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4253
Contact :

George Kennedy (1925-2016).

Messagepar L.. » 01 mars 2016 6:49

Décédé dimanche 28 février 2016 .

ImageImage

Image
(Cahilll).

On le voit un peu partout, des westerns, liste à faire (Bandolero, Cahill, Un homme fait la loi, etc... etc...) Charade, La sanction, Le canardeur, .... Luke la main froide, pas mal de films catastrophe , série des Airport, Tremblement de Terre que j'avais vu en Sensurround un dimanche après-midi, :wink:

Une figure bougonne assez incontournable du cinéma américain et finalement un bon compagnon de route pour un spectateur de ma génération. :wink:

Un premier rôle dans Le colt de Sept Mercenaires, tourné par Paul "The Burglar" Wendkos en Espagne, où il reprend le rôle de Chris.

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7087

Re: George Kennedy (1925-2016).

Messagepar chip » 01 mars 2016 7:17

R.I.P.

Avatar du membre
Sitting Bull
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7105
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: George Kennedy (1925-2016).

Messagepar Sitting Bull » 01 mars 2016 10:19

R.I.P.
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

DEMERVAL
Sorcier
Sorcier
Messages : 6734

Re: George Kennedy (1925 - 2016)

Messagepar DEMERVAL » 01 mars 2016 12:28

George Kennedy naquit le 18 février 1925 à New York City, au sein d’une famille d’artistes. Son père, George Harris Kennedy, un musicien de surcroît chef d’orchestre, décéda quand George eut 4 ans. Il fut dés lors élevé par sa mère, Helen A. Kieselbach, une danseuse de ballet. Son grand-père maternel était un immigrant allemand; ses ancêtres comprenaient aussi du sang irlandais et anglais.
George Kennedy fit ses débuts sur les planches à l’âge de 2 ans dans une compagnie itinérante qui présentait Bringing Up Father, et à 7 ans fut un DJ sur une radio New-Yorkaise. Ayant rejoint l’armée américaine durant la seconde guerre mondiale, il passa 16 ans dans la carrière militaire, jusque la fin des années 1950, date à laquelle une blessure au dos le contraignit à s’orienter vers un autre travail. Son premier rôle notable fut celui d’un conseiller militaire dans la sitcom télévisée, The Phil Silvers Show, série dans laquelle il avait d’abord été utilisé comme conseiller technique avant que la star Phil Silvers ne l’encouragea à embrasser une carrière d’acteur.
Après une brève apparition en 1960 dans Spartacus, sa carrière cinématographique décolla en 1961 avec The Little Shepherd of Kingdom Come. Il apparut alors dans plusieurs longs métrages hollywoodiens don’t Charade (1963), Strait-Jacket (1964), Hush… Hush, Sweet Charlotte (1964), The Flight of the Phoenix (1965) et In Harm's Way (1965).
Il fit de nombreuses apparitions à la télévision dans des émissions comme The Asphalt Jungle, The Andy Griffith Show, Peter Gunn, Les incorruptibles, Bonanza, Maverick, McHale's Navy, Gunsmoke et Route 66. George Kennedy incarna le personnage de George Spangler en 1963 dans l’épisode "The Case of the Greek Goddess" de la série Perry Mason. Il interpréta le personnage "Blodgett" en 1966 dans l’épisode intitulé "Return to Lawrence" de la série western d’ABC, The Legend of Jesse James. Puis vint le rôle pour lequel il reçut l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle, à savoir celui de “Dragline”, un chef de gang emprisonné qui, au début, a de l’inimitié pour un nouveau prisonnier incarné par Paul Newman qu’il finit par la suite par idolatrer dans Luke , la main froide (1967).
George Kennedy poursuivit ensuite sa carrière avec des films comme Les douze salopards, Bandolero! et The Boston Strangler. En 1970, il apparut dans le film catastrophe oscarisé Airport, dans lequel il incarnait l’un des personnages principaux, le médiateur de la compagnie aérienne Joe Patroni. Il reprit son rôle dans Airport 1975, Airport '77 et The Concorde ... Airport '79.
La saga Airport inspira Zucker, Abrahams and Zucker pour leur satire Airplane!, dans laquelle les concepteurs du film espéraient caster George Kennedy dans le rôle de l’empôté contrôleur aérien. Le rôle échut finalement à Lloyd Bridges parce que George Kennedy “ne pouvait pas tuer sa vache à lait d’ ‘Airport’,” dit en 2010 Jerry Zucker.
George Kennedy fut la co-star de Clint Eastwood dans deux films, Thunderbolt and Lightfoot et La Sanction, et apparut dans un vaste casting de stars dans le film catastrophe Earthquake et le film policier basé sur un roman d’Agatha Christie, Mort sur le Nil.
En 1984, George Kennedy fut la vedette face à Bo Derek de la bombe du box-office que fut Bolero. Il apparut ensuite dans quelques films mineurs dont Savage Dawn, The Delta Force et Creepshow 2 avant d’accepter un rôle dans la comédie The Naked Gun: From the Files of Police Squad! en 1988, dans laquelle il incarnait le capitaine Ed Hocken face à Leslie Nielsen dans le rôle de l’hilarant policier Frank Drebin. Il y eut par la suite deux séquelles dans lesquelles George Kennedy apparut.
A la télévision, George Kennedy fut Carter McKay dans Dallas (1978–1991), y apparaissant de 1988 à 1991. A la fin des années 1990, il fit la promotion des tablettes Breathasure dans des spots publicitaires avec la réplique, "Je ne sors jamais sans ma Breathasure." A la même époque, il reprit son rôle de McKay dans les téléfilms, Dallas: JR Returns et Dallas: War of the Ewings. A la fin des années 1970, il apparut aussi en tant qu’invité vedette dans le jeu télévisé, Match Game.
En 1998, il fit la voix de Brick Bazooka pour le film Small Soldiers. Il tourna alors quelques films indépendants avant de faire son retour à la télévision en 2003 dans le soap opera Les feux de l’amour avec le rôle d’Albert Miller, le père biologique du légendaire personnage Victor Newman. En 2005, il fit une brève apparition dans le film, Don't Come Knocking, y incarnant le réalisateur d’un western maudit.
Pour sa contribution à l’industrie du film, George Kennedy a une étoile sur le Hollywood Walk of Fame, au 6352 Hollywood Boulevard à Hollywood, Californie.
George Kennedy écrivit trois livres. En 1983, il rédigea le roman policier Murder On Location, situé sur les lieux de tournage d’un film. Un second roman, Murder on High, fut publié en 1984. En 2011, il écrivit son autobiographie, Trust Me.
George Kennedy était ami avec James Stewart et il produisit la voix dans une émission de Turner Classic Movies commémorant James Stewart. George Kennedy avait une licence de pilote d’avion et possédait un Cessna 210 et un Beechcraft Bonanza.
George Kennedy se maria à quatre reprises. Il épousa sa première femme, Dorothy Gillooly dans les années 1940. Il fut ensuite marié et divorça deux fois de Norma Wurman, aussi connue sous le nom de Revel Wurman, avec qui il eut deux enfants. En 1978 il unit enfin son destin à Joan McCarthy, qui décéda en septembre 2015, soit quelque six mois avant sa propre mort. Le couple adopta quatre enfants, dont leur petite-fille Taylor, dont la mère, un de leurs enfants, avaient maille à partir avec la drogue.
George Kennedy résidait à Eagle, Idaho au moment de sa mort. Il est décédé dans la matinée du 28 février 2016, de causes naturelles dans une infrastructure de vie assistée de Middleton, Idaho, à 91 ans. Avant son décès, il avait eu plusieurs problèmes cardiaques.
Sa contribution au western fut la suivante :
Colt.45, un épisode, Hank dans “The Rival Gun” (1959)
Cheyenne, un épisode, Lee Nelson dans “Prisoner of Moon Mesa” (1959)
The Deputy, un épisode, Tex dans “The Big Four” (1959)
Shotgun Slade, un épisode, Tex dans “The Spanish Box” (1960)
Lawman, un épisode, Burt dans “To Capture the West” (1960)
Laramie, un épisode, un homme de main de Gallagher dans “Duel at Alta Mesa” (1960)
Sugarfoot, deux épisodes :
- Sykes dans “The Canary Kid, inc” (1959)
- Ross Kuhn dans “Funeral at Forty Mile” (1960)
Maverick, un épisode, Jones l’adjoint du shérif dans “Hadley’s Hunters” (1960)
Riverboat, un épisode, Slagle dans “River Champion” (1960)
Klondike, un épisode, Ira Shallop dans “Swing Your Partner” (1961)
Gunslinger, un épisode, le shérif dans “The Buried People” (1961)
The Americans, un épisode, Hoon dans “The Guerrillas” (1961)
Bat Masterson, un épisode, le shérif Zeke Armitage dans “The Fourth Man” (1961)
Rawhide, un épisode, George Wales dans “The Peddler” (1962)
Les aventuriers du Far West, un épisode, Steamboat Sully dans “Miracle at Whiskey Gulch” (1962)
Tales of Wells Fargo, un épisode, Hawk dans “Assignment in Gloribee” (1962)
The Tall Man, deux épisodes :
- Jake Newton dans “Trial by Hanging” (1961)
- Hyram Gillmore dans “Three for All” (1962)
Outlaws, un épisode, Joe Ferris dans “Farewell Performance” (1962)
Seuls sont les indomptés de David Miller (1962), Gutierrez l’adjoint du shérif
Have Gun-Will Travel, huit épisodes :
- Le lieutenant John Bryson dans “A Head of Fair” (1960)
- Sam Tarnitzer dans “The Legacy” (1960)
- Preston dans “The Road” (1961)
- Deke dans “The Vigil” (1961)
- Rud Saxon dans “A Proof of Love” (1961)
- Frère Grace dans “Squatters’ Rights” (1961)
- Big Jim dans “Don’t Shoot the Piano Player” (1962)
- Frère Grace dans “The Eve of St. Elmo” (1963)
Les voyages de Jaimie McPheeters, un épisode, Angus dans “The Day of the Long Night” (1963)
Bonanza, deux épisodes :
- Peter Long dans “The Infernal Machine” (1961)
- Waldo Watson dans “The Scapegoat” (1964)
Les prairies de l’honneur d’Andrew V. McLagen (1965), le colonel Fairchild
Les quatre fils de Katie Elder de Henry Hathaway (1965), Curley
Daniel Boone, un épisode, Zach Morgan dans “A Rope for Mingo” (1965)
A Man Called Shenandoah, un épisode, Mitchell Canady dans “A Special Talent for Killing” (1965)
Laredo, un épisode, Jess Moran dans “Pride of the Rangers” (1965)
Jesse James, un épisode, Blodgett dans “Return to Lawrence” (1966)
La grande vallée, un épisode, Jack Thatcher dans “Barbary Red” (1966)
Gunsmoke, sept épisodes :
- Emil Wohlheter dans “The Blacksmith” (1960)
- Jake Bayloe dans “Kitty Shot” (1961)
- Pat Swarner dans “Big Man” (1961)
- Hug dans “The Boys” (1962)
- Stark dans “The Warden” (1964)
- Cyrus dans “Crooked Mile” (1964)
- Ben Payson dans “Harvest” (1966)
Le virginien, trois épisodes :
- Jack Marshman dans “A Gallows for Sam Horn” (1964)
- Tom “Bear” Suchette dans “ Nobility of Kings” (1965)
- Huck Harkness dans “Trail to Ashley Mountain” (1966)
Le ranch de l’injustice d’Andrew V. McLagen” (1967), Arch Ogden
Bandolero! d’Andrew V. McLagen” (1968), le shérif July Johnson
Les colts des sept mercenaires de Paul Wendkos (1969), Chris
Un homme fait la loi de Burt Kennedy (1969), McKay
Les cordes de la potence d’Andrew V. McLagen (1973), Fraser
The Gunfighters, TV film de Clay Borris (1987), Deke Turner
Kenny Rogers as the Gambler, Part III: the Legend Continues, TV film de Dick Lowry, le général Nelson Miles (1987)
Lonesome Dove, un épisode, le juge J.T. ‘Rope’ Calder (1994) dans “Judgement Day” (1994)
Three Bad Men de Jeff Hathcock (2005), Ed Fiske
Truce de Matthew Marconi (2005), le Dr Peter Gannon
The Man Who Came Back de Glen Pitre (2008), le juge Duke
Mad Mad Wagon Party de Dwight Brooks (2010), JB Scotch



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité