Yul Brynner (1920-1985)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23044
Localisation : au dessus de Strasbourg

Yul Brynner (1920-1985)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 21 déc. 2008 10:53

Ah Yul Brynner...! je suis presque content qu'il n'ait pas encore son topic dédié dans notre forum BIOGRAPHIES, car il fait partie de mes acteurs préférés, ceux que je mets sur un piédestal (avec "l'immense" JOHN WAYNE, et les non moins grands CHARLTON HESTON, KIRK DOUGLAS, GREGORY PECK, mais je ne vais pas là citer tous ceux que j'admire ...), et je vais donc "m'occuper de son cas" avec grand plaisir ... :D

ImageImage

Il est né le 11 juillet 1920 à Vladivostok (peut-être le 7 juillet 1915 à l'île Sakhaline, selon certaines biographies :? ) et décédé (d'un cancer du poumon) le 10 octobre 1985 à New York, à l’âge de soixante-cinq (ou soixante-dix) ans. Il était d’origine suisse, mongole et russe. De son vrai nom Juli Borisovitch Bryner (en russe Юлий Борисович Бриннер),il est le fils de Boris Bryner, un ingénieur suisse, et de Marousia Blagоvidova (mongole) qui est la fille d’un médecin russe de confession juive. Ses parents l’ont prénommé Juli en l’honneur de son grand-père paternel, Jules Bryner.
En 1927, lorsque Boris Bryner quitte le domicile conjugal et abandonne sa famille, Marousia emmène ses enfants Yul et Vera à Harbin, en Chine. Puis, en 1934, tous les trois s’installent à Paris. Pour gagner sa vie, Yul Brynner joue de la guitare dans des nightclubs. Il rencontre des intellectuels tels que Jean Cocteau et devient apprenti au Théâtre des Mathurins. Puis, il travaille comme trapéziste au Cirque d’Hiver.
Dès 1941, il part pour les États-Unis afin d’étudier le théâtre avec Michael Chekhov. Il commence alors à se produire à Broadway sous le nom de Youl Bryner. Il fait ses débuts au cinéma en 1949 dans La Brigade des stupéfiants. À partir de 1951, il se rend célèbre en interprétant le roi de Siam Mongkut dans l’opérette de Richard Rogers et Oscar Hammerstein Le Roi et moi. Pour ce rôle, il reçut en 1952 le Tony Award du meilleur acteur de comédie musicale dans un second rôle. La pièce, qu’il joua près de trois mille fois et pour laquelle il se rasa le crâne, fut transposée au cinéma en 1956 par Walter Lang. Pour cette prestation, celui qui se fait désormais connaître sous le nom de Yul Brynner remporte l’Oscar du meilleur acteur.

Yul Brynner eut quatre épouses et cinq enfants. En 1944, il épouse Virginia Gilmore (une actrice), avec laquelle il eut un fils, Yul Jr., né en 1946. Il divorce en 1960 pour se marier la même année avec Doris Kleiner (un mannequin chilien) qui lui donna une fille, Victoria, née en 1962. Après un divorce en 1967, il épouse Jacqueline de Croisset (une Française) avec laquelle il adopta deux filles nées au Vietnam, Mia, née en 1974, et Melody, née en 1975. Il divorce en 1981 et épouse en 1983 Kathy Lee (une danseuse), avec laquelle il resta jusqu’à son décès. Il a également eu un enfant né hors mariage, Lark, né en 1958 et élevé par sa mère.

Au milieu des années 1980, Yul Brynner apprend qu’il est atteint d’un cancer du poumon dû à sa consommation excessive de tabac (cinq paquets par jour). Il décide alors de tourner dans un spot publicitaire très poignant contre les risques du tabac: spot qui ne sera diffusé qu'après sa mort. Ses cendres reposent en France dans le cimetière du monastère copte orthodoxe de Saint-Michel-de-Bois-Aubry, au hameau de Bois-Aubry sur la commune de Luzé en Touraine (près de Poitiers).
Image
Image

PS : Parfaitement francophone il se doublait généralement lui-même dans la version francophone de ses films.
Sa grande passion était la photographie, pour laquelle il était très doué, et a même publié deux ouvrages de photographie. Il était également chanteur et guitariste.
Très mystérieux sur ses origines, il a rendu son existence encore plus exotique qu'elle ne l'a été. Il a souvent prétendu s’appeler Taidje Khan, être mi-japonais, mi-suisse, et être né sur l’île de Sakhaline en 1920. Parfois il prétendait être originaire d'une famille gitane de l'ile de Sakhaline. Au moment de sa mort, on ignorait la vérité, elle ne sera devoilée que des années plus tard par son fils Yul "Rock" Brynner II. Aujourd'hui encore, son année de naissance est sujet à débat.
Il publia deux livres : Bring forth the children : A journey to the forgotten people of Europe and the Middle East en 1960 et The Yul Brynner Cookbook : Food Fit for the King and You en 1983.
Il possède une étoile sur le Hollywood Walk of Fame au 6162 Hollywood Boulevard.
Sa maison d’enfance de Vladivostok est aujourd’hui un musée qui lui est dédié.
Il était le parrain de l'écrivain Nathalie Rheims et de l'actrice Charlotte Gainsbourg.

Image

FILMOGRAPHIE : :horse:

1949 : La Brigade des Stupéfiants (Port of New York) de László Benedek
1956 : Le Roi et Moi (The King and I) de Walter Lang
1956 : Les Dix Commandements (The Ten Commandments) de Cecil B. DeMille
1956 : Anastasia (Anastasia) d’Anatole Litvak
1958 : Les Frères Karamazov (The Brothers Karamazov) de Richard Brooks
1958 : Les Boucaniers (The Buccaneer) d’Anthony Quinn
1959 : Le Voyage (The Journey) d’Anatole Litvak
1959 : Le Bruit et la Fureur (The Sound and the Fury) de Martin Ritt
1959 : Salomon et la reine de Saba (Solomon and Sheba) de King Vidor
1959 : Le Testament d'Orphée de Jean Cocteau
1960 : Chérie, recommençons (Once more, with feeling) de Stanley Donen
1960 : Un Cadeau pour le Patron (Surprise Package) de Stanley Donen
1960 : Les Sept Mercenaires (The Magnificent Seven) de John Sturges
1962 : Les Fuyards de Zahrain (Escape from Zahrain) de Ronald Neame
1962 : Tarass Bulba (Taras Bulba) de J. Lee Thompson
1963 : Les Rois du Soleil (Kings of the Sun) de J. Lee Thompson
1964 : Les Trois Soldats de l’Aventure (Flight from Ashiya) de Michael Anderson
1964 : Le Mercenaire de Minuit (Invitation to a Gunfighter) de Richard Wilson
1965 : Morituri (Morituri) de Bernhard Wicki
1966 : L'Ombre d'un géant (Cast a Giant Shadow) de Melville Shavelson
1966 : Opération opium (The Poppies Are Also Flowers) de Terence Young : le colonel Salem
1966 : Le Retour des Sept (Return of the Maginificent Seven) de Burt Kennedy
1966 : La Fantastique Histoire vraie d’Eddie Chapman (Triple Cross) de Terence Young
1967 : La Griffe (The Double Man) de Franklin J. Schaffner
1967 : Les Turbans rouges (The Long Duel) de Ken Annakin
1968 : Pancho Villa (Villa Rides) de Buzz Kulik
1968 : La Bataille de la Neretva (The Battle of Neretva) de Veljko Bulajic
1969 : Le Gang de l’Oiseau d’Or (The File of the Golden Goose) de Sam Wanamaker
1969 : La Folle de Chaillot (The Madwoman of Chaillot) de Bryan Forbes
1971 : Adios Sabata (Adios Sabata) de Gianfranco Parolini
1971 : Le Phare du Bout du Monde (The Light at the Edge of the World) de Kevin Billington
1971 : Le Roman d’un Voleur de Chevaux (Romance at Horsethief) d’Abraham Polonsky
1971 : Catlow (Catlow) de Sam Wanamaker
1972 : Les Poulets (Fuzz) de Richard A. Colla
1973 : Le Serpent (The Serpent) de Henri Verneuil
1973 : Mondwest (Westworld) de Michael Crichton
1975 : New York ne répond plus (The Ultimate Warrior) de Robert Clouse
1976 : L'Ombre d'un Tueur (Death Rage) d'Antonio Margheriti
1976 : Les Rescapés du futur (Futureworld) de Richard T. Heffron

SES RÉCOMPENSES:
1957 - Pour : LE ROI ET MOI - Oscar - Meilleur acteur, États-Unis.
1957 - Pour : ANASTASIA - Prix NBR - Meilleur acteur - National Board of Review, États-Unis.
1956 - Pour : LE ROI ET MOI - Prix NBR - Meilleur acteur - National Board of Review, États-Unis.
1956 - Pour : LES DIX COMMANDEMENTS - Prix NBR - Meilleur acteur - National Board of Review, États-Unis

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
Image
Image
Image
Image
Image

Image
ImageImage
ImageImage


ImageImage
ImageImage
MERCI MONSIEUR BRYNNER ! :applaudis_6: icongc1
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23044
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: YUL BRYNNER

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 21 déc. 2008 12:08

Il faut que je rajoute cette affiche, très belle : icongc1
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Vin
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5359
Localisation : Paris/Touraine

Re: YUL BRYNNER

Messagepar Vin » 21 déc. 2008 13:00

Hello US Marshall; belle bio, mais la ville où réside définitivement l'ami Yul n'est pas près de Poitiers, mais en Touraine profonde.
J'ai des amis qui habitent juste à côté, étonnant pour moi de savoir que l'un des Magnificent 7 dort pas bien loin...
:sm32:
Image

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23044
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: YUL BRYNNER

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 21 déc. 2008 15:19

Merci Vin...oui, c'est pas tout juste à coté mais disons que pour le situer grosso-modo sur la carte de France c'est entre Tours et Poitiers (à coté de Richelieu : quand je pense que j'avais visité Richelieu sans savoir qu'il reposait tout près ! :? va falloir que j'y retourne... :num1 )

Image
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10369
Localisation : Lone Pine, CA

Re: YUL BRYNNER

Messagepar Personne » 21 déc. 2008 17:57

Un futur lieu de pélerinage en ce qui me concerne. cool

Merci pour cette bio. :D
Image

Avatar du membre
Pike BISHOP
Marshall
Marshall
Messages : 2680
Localisation : Aquaverde

Re: YUL BRYNNER

Messagepar Pike BISHOP » 21 déc. 2008 18:02

C'est pas exactement "western", il manque une photo de lui en Chef indien précolombien
dans "KINGS of the SUN" la plume dans la mèche scalp lui allait drôlement bien !
If they move, kill'em !!

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23044
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: YUL BRYNNER

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 21 déc. 2008 18:33

- de rien Personne, ce fut un plaisir (et au moins celui-là était aussi absent des bio du Site et du forum Bio !!, Longway ne pourra pas me tirer les oreilles sur ce coup là :lol: )

- Oui Pike, j'ai fait abstraction de ce film "LES ROIS DU SOLEIL" car justement il est classé AVENTURES.
Je me demande pourquoi ce film ne sort toujours pas en DVD (je ne l'ai jamais vu :( ), il doit être très bon....
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Pike BISHOP
Marshall
Marshall
Messages : 2680
Localisation : Aquaverde

Re: YUL BRYNNER

Messagepar Pike BISHOP » 21 déc. 2008 19:02

U.S. Marshal Cahill a écrit :LES ROIS DU SOLEIL" car justement il est classé AVENTURES.
Je me demande pourquoi ce film ne sort toujours pas en DVD (je ne l'ai jamais vu ), il doit être très bon.


Il existe en Z1 avec piste française et VO st Fr.. Je crois qu'il existe aussi en Z2 import du Japon ?
Il est prévu chez nous pour 2009.
Il est très spectaculaire à défaut d'un excellent scénario. La copie restaurée est magnifique.
If they move, kill'em !!

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10369
Localisation : Lone Pine, CA

Re: YUL BRYNNER

Messagepar Personne » 21 déc. 2008 19:16

Pas de sous-titres français pour Kings of the sun, juste la vf et la vo avec sous-titres anglais.
Image

Avatar du membre
Pike BISHOP
Marshall
Marshall
Messages : 2680
Localisation : Aquaverde

Re: YUL BRYNNER

Messagepar Pike BISHOP » 21 déc. 2008 19:35

Oui, tu as raison, Sous titres Anglais et Espagnols sur celui que j'ai. :oops:
If they move, kill'em !!

Avatar du membre
Tecumseh
Marshall
Marshall
Messages : 2303
Localisation : 48°0'N / 0°12'E

Re: YUL BRYNNER

Messagepar Tecumseh » 21 déc. 2008 22:31

Pike BISHOP a écrit :
U.S. Marshal Cahill a écrit :LES ROIS DU SOLEIL" car justement il est classé AVENTURES.
Je me demande pourquoi ce film ne sort toujours pas en DVD (je ne l'ai jamais vu ), il doit être très bon.


Il existe en Z1 avec piste française et VO st Fr.. Je crois qu'il existe aussi en Z2 import du Japon ?
Il est prévu chez nous pour 2009.
Il est très spectaculaire à défaut d'un excellent scénario. La copie restaurée est magnifique.


C'est une bonne nouvelle si il sort en z2 pour 2009 car j'avais adoré ce film quand j'étais gamin et j'aimerai vraiment le revoir.
ImageImageImage

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10369
Localisation : Lone Pine, CA

Re: YUL BRYNNER

Messagepar Personne » 20 avr. 2009 13:24

Quelques photos du site de l'Abbaye de Bois Aubry en Touraine.

Photos de ma collègue.

ImageImageImageImageImage
Image

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23044
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: YUL BRYNNER

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 20 avr. 2009 15:25

comment peut-on laisser se délabrer ainsi la tombe de Yul Brynner, ça me dépasse :(
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Breccio
Marshall
Marshall
Messages : 2977
Localisation : Gone

Re: YUL BRYNNER

Messagepar Breccio » 20 avr. 2009 16:16

Giovanni Cianfriglia, l'acteur et cascadeur italien, raconte que Yul Brynner était un type adorable pendant les tournages. Impressionné par le professionnalisme des cascadeurs (c'était pendant le tournage d'Adios Sabata, je crois), il les a invités à dîner un soir pour les remercier de leur travail.
Un grand monsieur.
B
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien

Avatar du membre
Vin
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5359
Localisation : Paris/Touraine

Re: YUL BRYNNER

Messagepar Vin » 20 avr. 2009 18:36

En ce qui concerne ta question, US Marshall, à mon avis on est plus nombreux ici à savoir qu'il repose là-bas que chez les gens du coin.
(J'ai fait un saut, 20 kms de mon home à la campagne)
:sm32:
Image



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité