Colorado Charlie - 1965 - Roberto Mauri

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
edocle
Hors-la-loi
Messages : 615
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Colorado Charlie - 1965 - Roberto Mauri

Messagepar edocle » 14 oct. 2008 17:17

COLORADO CHARLIE – 1965 – Roberto MAURI

Dans la catégorie les français jouent dans les westerns spaghetti il y a Jacques BERTHIER.
Cet acteur français, né en 1916, est décédé le 10 février 2008.
Il a une bonne soixantaine de films à son actif et des participations dans un certain nombre d’épisodes de série TV. Pour ce qui intéresse le western il a fait parti de l’équipe de doublage du « convoi des braves » de John Ford en 1950 et il a tourné dans trois westerns italiens « le blanc, le jaune et le noir », « l’or du shérif » et ce « Colorado Charlie » en 1966.
« … alto, bello, un Gary Cooper » dixit Roberto Mauri qui raconte qu’ il avait choisi cet acteur pour son allure qui lui donnait des faux airs de l’acteur américain.

Colorado Charlie, c’est l’histoire d’une emmerdeuse… non, je recommence…
Colorado Charlie, c’est l’histoire d’un mec qui se marie avec une emmerdeuse. Le mec c’est le shérif local, Will Bill ( Jacques Berthier ) qui épouse une veuve, Nora ( Brunella Bovo ) dont le mari s’est fait flingué il y a quelque temps. Ce mariage rapporte au shérif, outre un fiston de 10 ans, l’obligation de quitter son poste, de déménager et de poser son colt… faut-y qu’il l’aime ???
La place de shérif revient de droit au jeune adjoint, mais voilà, Colorado Charlie ( Livio Lorenzon ) décide de mettre la ville à sac. Lors de l’attaque le jeune adjoint est tué et le fils adoptif de Colorado se prend une balle dans l’épaule.
Un télégramme averti Will Bill et contre l’avis de sa nana, il se lance à la poursuite de Colorado. Il le capture, mais le jeune protégé de Colorado est tué.
Plus tard Colorado s’évade et veut se venger de Bill.
L’emmerdeuse oblige Bill à s’installer dans un trou perdu où les armes sont bannies. Bill fini boutiquier, la nana balance son colt dans la rivière, lui met en route un môme…
…et Colorado et sa bande déboule !
Mais que faire sans colt ! hein je vous le demande ? Bill aussi … et l’emmerdeuse s’entête…

Bon, pour le final, je vous conseille le DVD Italien si vous comprenez cette langue. Pour les autres il y a une prévision chez Koch Média … et pour ceux qui n’ont que le français à leur disposition je ne connais pas de version française diffusée à l’époque en VHS.

Voilà donc un bon petit western, classique italien comme on les aime. Tournage entièrement à Rome, dans des décors bien connus, la réalisation de Roberto Mauri est parfaite. Ce film est sorti à Rome le 6 Avril 1966 au cinéma Corso et la revue « rivista del cinématografo » a qualifié la réalisation de sobre et Colorado Charlie de meilleur ami de Will Bill Hickock !

Au hasard des scènes on retrouve Erika Blanc en chanteuse de saloon, Paulo Solvay en victime de Colorado, Luigi Ciavarro en jeune shérif, et Alfredo Rizzo en superbe poivrot.
La musique de Angelo Giocachino soutient parfaitement le film, le morceau de trompette interprété par Michele Lacerenza donne des frissons dans le dos et la chanson d’ Erika Blanc ne fait pas d’ombre à l’ensemble.

« Toi, tu tues pour la loi, moi pour vivre … »

Image

en hommage à Jacques Berthier une capture :

Image

Amicalement E.
:beer1: :beer1:
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 2998
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: COLORADO CHARLIE – 1965 – Roberto MAURI

Messagepar Sartana » 14 oct. 2008 18:07

Personnellement je trouve à cette acteur une étonnante ressemblance (du moins sur cette photo) avec Jack Palance :shock:
Sinon critique intéressante de l'ami Edocle qui met l'eau à la bouche !

Je note pour un certain écrit de mes tiroirs qu'ici le film prend pour titre le méchant du film :!:
Je crois que ce cas est rare dans le western italien, je vais m'y pencher... cool
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
Breccio
Marshall
Marshall
Messages : 2945
Localisation : Gone

Re: COLORADO CHARLIE – 1965 – Roberto MAURI

Messagepar Breccio » 14 oct. 2008 21:54

Encore un film que j'ai envie de voir !
Et d'ailleurs...
il y a une prévision chez Koch Média

D'où tu tiens l'info, Edocle ?
B
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien

Avatar du membre
edocle
Hors-la-loi
Messages : 615
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Re: COLORADO CHARLIE – 1965 – Roberto MAURI

Messagepar edocle » 14 oct. 2008 22:56

Une info. qui vient d' Italie, un vendeur de DVD qui commercialisait
les imports allemands.
La fiabilité ???
Amicalement E.
:beer1: :beer1:
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

Liko
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1756

Re: COLORADO CHARLIE – 1965 – Roberto MAURI

Messagepar Liko » 15 oct. 2008 0:18

Juste deux petites affiches supplémentaires. A noter que sur la seconde, affiche française on voit le titre "Colorado Charly" avec un "Y" à la fin de Charlie, et le nom français entre parenthèses que je lui connaissais, à savoir "La Loi de l'ouest".
Autre titre français pour ce film : "Dernier Duel".


Image


Image

rex lee
Caporal
Messages : 852

Re: COLORADO CHARLIE – 1965 – Roberto MAURI

Messagepar rex lee » 15 oct. 2008 6:21

Ah ,quand le western italien américanisait les noms des castings ! Jack Berthier , Barbara Hudson , Charles Lawrence , Andrew Ray , Erika White !
Et lorsqu'on lit Edocle , :applaudis_6: , on se dit qu'il n'y a pas que les pseudonymes qui sont des clins d'oeil au western US mais aussi le sujet , les thèmes , le déroulement de l'histoire.J'attends de le voir avec impatience .

Edit :
Une bonne série B , comme on en faisait è lépoque , en Italie.
On sent le manque de moyens mais Roberto Mauri s'en sort honorablement ...en prenant pour modèle les B .movies US.
On passe un bon moment en regardant ce western qui doit en fait avoir été tourné en 1965 car il est sorti sur les écrans français le 14 février 1966.
Juste une petite rectificaton : le jeune shérif est joué par Giorgio Cerrioni , qui tournera parfois sous le nom de Goerge Greenwood .( le médiocre "La loi de la violence ".)
Luigi Ciavarro est l' un des deux hors-la-loi ( celui qui est mal rasé ....j'ai oublié son nom ) qui , au début du film entre dans le saloon. ( Ce n'est pas celui qui s'en prend directement à l'ivrogne - Alfredo Rizzo ,mais l 'autre.)
Bonne composition de Livio Lorenzon qui campe un personnage qu'aurait pu jouer Fernando Sancho.
En revanche , le héros , incarné par Jacques Berthier , personnellement je le trouve un peu terne .

Avatar du membre
Trinita
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1382
Localisation : Sur un hamac

Re: COLORADO CHARLIE – 1965 – Roberto MAURI

Messagepar Trinita » 18 oct. 2008 10:33

C'est un bon petit film bien foutu avec un personnage charismatique en la personne de Colorado Charlie interprété par un très très bon Livio Lorenzon. :applaudis_6:
Quand au personnage de Will Bill il m'a fait penser au personnage joué par Cameron Mitchell dans Jim Il Primo qui dépose les armes également mais lui a la chance de ne pas avoir une emmerdeuse pour femme. :lol:
En tout cas c'est un film très sympa à suivre et la fin est bien faite quoique un peu expeditive tout de même.
"celui qui a inventé les spaghettis c'est pas la moitié d'un con !!!!" Trigado dans Far West Story

rex lee
Caporal
Messages : 852

Re: COLORADO CHARLIE – 1965 – Roberto MAURI

Messagepar rex lee » 18 oct. 2008 17:50

Pour ma part , c'est le dernier quart d' heure qui m'a le plus plu , quand Colorado et ses hommes attendent Will Bill ...le rappel de l'heure qui tourne fait penser au "Train sifflera trois fois" .
Erratum relatif à mon post de ce matin :oops: Lire :" à l'époque "et" George Greenwood ".(On devrait toujours se relire ) :mrgreen:

Avatar du membre
edocle
Hors-la-loi
Messages : 615
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Re: COLORADO CHARLIE – 1965 – Roberto MAURI

Messagepar edocle » 18 oct. 2008 18:41

rex lee a écrit :.(On devrait toujours se relire )


Ben tiens .... :lol: :lol: :lol: :lol:
Amicalement E.
:beer1: :beer1:

PS. : pour celui qui se demande pour quoi Grazy-Gator avec un "G" au lieu du "C"
c'est tout simplement en souvenir d'une faute dans une dissert. et une prise
de bec qui s'en est suivi avec le prof. et qui m'a permis de passer un week-end
à l'internat au lieu d'aller au ciné ....c'était à l'époque de "Colorado Charlie "
entre-autre ... :beer1:
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

Avatar du membre
Breccio
Marshall
Marshall
Messages : 2945
Localisation : Gone

Re: COLORADO CHARLIE – 1965 – Roberto MAURI

Messagepar Breccio » 28 oct. 2008 9:57

Tiens, je suis en train de me le visionner ce matin (pas envie de bosser), et c'est vraiment un petit film sympa.
Mais j'ai vraiment l'impression que c'est le spaghetti qui est resté tellement obscur que les spécialistes ont pas encore eu l'occasion de le défricher...
Car je remarque certaines choses :
-- le personnage du "fils adoptif" de Colorado Charlie, j'ai bien l'impression qu'il est interprété par Andrea Scotti, que même imdb n'a pas reconnu !
-- la musique est attribuée à Angelo Giocachino, donc, mais ce solo de trompette qui donne des frissons à l'ami Edocle (à juste raison), eh bien, c'est la musique de Quand je tire c'est pour tuer, signée Roberto Pregadio (de 1972, donc soit Roberto a pompé sur Angelo, soit Angelo était un pseudo de Roberto, suivo un po, s'il vous plo) ;
-- et le poivrot superbe, je l'ai déjà vu, il jouait le même rôle dans Non aspettaro, Django, spara ! alias Django le taciturne pour sa sortie en Belgique.

Bon, ces remarques mises à part, c'est vrai que c'est de la belle ouvrage. Roberto Mauri (unanimement démoli) remonte dans mon estime.

B

PS : la perruque de Livio Lorenzon : trop kitsch !
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien

Avatar du membre
Breccio
Marshall
Marshall
Messages : 2945
Localisation : Gone

Re: COLORADO CHARLIE – 1965 – Roberto MAURI

Messagepar Breccio » 28 oct. 2008 10:58

Ayé vu. Génial.
Mais c'est pas Will Bill, c'est WilD Bill.
Et la bonne femme, elle est pas emmerdeuse, elle est castratrice. Carrément. Voir le coup du revolver planqué-jeté-mais récupéré. Sigmund salive.
B
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien

rex lee
Caporal
Messages : 852

Re: COLORADO CHARLIE – 1965 – Roberto MAURI

Messagepar rex lee » 28 oct. 2008 13:52

Bien vu , Breccio : l'ivrogne , c'est Alfredo Rizzo.
Mais le fils adoptif , ce n'est pas Andrea Scotti ( a.k.a Andrew Scott ,le comparse de José Manuel Martin ,dans la scène du meurtre de la soeur de Craig Hill dans "Clayton l'implacable ) ) ; Il me semble que c'est Alfio Caltabiano...que l'on a vu , plus brun , dans "Ballade pour un pistolero "( pseudo : Al Northon )

Avatar du membre
Breccio
Marshall
Marshall
Messages : 2945
Localisation : Gone

Re: COLORADO CHARLIE – 1965 – Roberto MAURI

Messagepar Breccio » 28 oct. 2008 16:12

rex lee a écrit :Mais le fils adoptif , ce n'est pas Andrea Scotti ( a.k.a Andrew Scott ,le comparse de José Manuel Martin ,dans la scène du meurtre de la soeur de Craig Hill dans "Clayton l'implacable ) ) ; Il me semble que c'est Alfio Caltabiano...que l'on a vu , plus brun , dans "Ballade pour un pistolero "( pseudo : Al Northon )

Je ne crois pas.
Alfio Caltabiano, c'est le type au poncho blanc que l'on voit sur les deux premières images ; il est beaucoup plus massif que l'acteur jouant le fils adoptif dans Colorado Charlie.
D'accord, Caltabiano est présent au générique, mais j'ai plutôt l'impression qu'il joue le rôle de Pedro...
B
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien

rex lee
Caporal
Messages : 852

Re: COLORADO CHARLIE – 1965 – Roberto MAURI

Messagepar rex lee » 28 oct. 2008 17:36

Oui ,c'est bien le type au poncho blanc ,c'est de lui dont je parlais ; mais avec les cheveux un peu plus longs et chatain clair , 2 ans de moins...ça peut être le fils adoptif de Colorado.
Pedro , c'est Paolo Solvay , alias Luigi Batzella , là , j'en suis sùr ...( aller sur You tube , taper Paolo Solvay pour voir une interview de Solvay , passé quelques années plus tard à la réalisation...désolé , je ne sais pas comment mettre un lien dans mes posts.) :beer1:

Avatar du membre
Breccio
Marshall
Marshall
Messages : 2945
Localisation : Gone

Re: COLORADO CHARLIE – 1965 – Roberto MAURI

Messagepar Breccio » 28 oct. 2008 19:37

Non, décidément, je ne crois pas qu'Alfio Caltabiano interprète le "fils adoptif" de Livio Lorenzon.
D'après Western all'italiana (Glittering Images), Caltabiano était un cascadeur réputé et c'est lui qui avait doublé Charlton Heston pour la course de chariots dans Ben Hur. Donc, comme je l'ai écrit, un type massif.
B
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien


Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités