Gregory Peck (1916–2003)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
Vin
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5359
Localisation : Paris/Touraine

Gregory Peck (1916–2003)

Messagepar Vin » 30 juil. 2008 13:38

Gregory Peck...

J'ai bien fouillé, et je n'ai pas trouvé ici la biographie de G.Peck, donc, voici qui est fait.

L'affaire avait pourtant mal commencé, le premier film que j'ai vu avec lui était "Moby Dick" et en toute franchise, je ne l'ai pas aimé dans ce rôle.
:!:
Aussi, pendant des années, son nom sur une affiche m'interdisait d'aller voir le film dans lequel il jouait!

Et c'est par le western, "The big country" je crois, que je l'ai rédécouvert, et apprécié.


Qui était ce gentleman?...

Image

Eldred Gregory Peck de son vrai nom,
Né le : 5 avril 1916
Lieu : La Jolla, California, Usa
Sa femme : Veronique Passani, depuis 1955, (une journaliste rencontrée dans les années cinquante à Paris sur le tournage "Vacances romaines .)
avec une fille : Cecilia née en 1958 et un fils : Anthony né en 1956

Divorcé de Greta Konnen Rice (1942/1954)
Enfants : Trois Garçons Jonathan (1944 /Mort en 1975)
Stephen né en 1946
Cary-Paul né en 1949.

Son père, également nommé Gregory Peck était un pharmacien ( d'origine irlandaise du côté de sa mère et britannique du côté de son père, catholique). à San Diego.sa mère,Bernice Ayres (originaire du Missouri, convertie au catholicisme) .Ses parents ont divorcé quand il avait 5 ans,il est alors confié à sa grand-mère et a dix ans, il est envoyé dans une école militaire catholique de Los Angeles.
Sa grand-mère paternelle Catherine Ashe est liée au nationaliste irlandais Thomas Ashe, qui prend part à l'Insurrection de Pâques 1916 (année de naissance de Peck).
Après l'école militaire catholique de Los Angeles, puis à la San Diego High School. Une fois diplômé, il s'inscrit à la San Diego State University puis à Berkeley.
À partir de 1936, il commence à développer un intérêt pour la comédie et s'implique dans la section de théâtre de Berkeley. Il apparaît dans cinq pièces durant ses années d'études. À la même époque, il doit travailler pour pouvoir financer ses études. Pendant une courte période, il travaille comme conducteur de camion pour une entreprise pétrolière, puis comme aide-cuisinier. Gregory Peck dit plus tard de ses années à Berkeley :
« It was a very special experience for me and three of the greatest years of my life. It woke me up and made me a human being. »
« Ce fut une expérience très spéciale pour moi et trois des meilleures années de ma vie. Cela m'a réveillé et fait de moi un homme. »
En 1997, en remerciement à son coach Ky Ebright, il fait un don de 25 000 dollars à sa section de Berkeley.

Après son diplôme, il part à New York . Il prend des cours de théâtre avec Sanford Meisner et Martha Graham et fait ses débuts à Broadway

En 1942 Gregory Peck débute a New York dans Morning Star ,puis sur Hollywood dans un film de Jacques Tourneur.

Après ses débuts dans la pièce d'Emlyn Williams (The Morning Star), il se produit dans The Willow and I avec Edward Pawley et The Doctor's Dilemna. À cette même période, il épouse Greta Konen Rice avec laquelle il a trois enfants.

Peck gagne en popularité durant la seconde guerre mondiale, bien qu'exempté de service militaire en raison de maux de dos. Ce problème de dos serait dû à un mauvais mouvement durant une leçon de danse avec Martha Graham, mais la Twentieth Century Fox préfère annoncer que ce problème de dos provient d'un accident d'aviron à l'université. Gregory Peck en dit plus tard :
« In Hollywood, they didn't think a dance class was macho enough, I guess. I've been trying to straighten out that story for years. »
«À Hollywood, ils ne pensaient pas que les cours de danse étaient assez macho je pense. J'ai essayé de rectifier cette histoire pendant des années.»


1945 Sa popularité débute dans " les Clefs du Royaume" (Keys of the Kingdom) ,pour lequel il a été nommé pour un Oscar.

1962 Oscar du meilleur acteur pour le film "Du silence et des ombres"(To Kill A Mockingbird)

Au début des années 70,Gregory Peck produit deux films le Procès du Catonsville Neuf, (1972) et le Pigeon, (1974

2000 Le festival de cannes lui rend hommage

2003 Grégory Peck est mort a 87 ans,jeudi 12 juin chez lui a Los Angeles,"Il est mort très paisiblement", tenant la main de sa femme Véronique. "Il est mort de vieillesse a annoncé son agent Monroe Friedman.Grégory Peck a été aussi un des fondateurs de l'institut du film américain et président de 1967 a 1970 de l'académie des art et Sciences du cinéma (pour les oscars).
La France été sa deuxième patrie ,un amoureux de la Côte d'Azur.

Gregory Peck était un comédien qui pouvait tout jouer. En cela, il a été sous-estimé, voire sous-évalué. Western, aventures, comédie, policier, thriller psychologique, film de guerre, épique... il était convaincant dans chacun des genres. Et dans certains, il est devenu une référence. Citons sa prestation dans la comédie de Wyler, Vacances Romaines, un must indémodable. Parmi ses autres films très populaires, il y a évidemment Moby Dick (de John Huston), Arabesque (de Stanley Donen, soit Charade à Londres), Duel au soleil (de King Vidor) ou encore Gentleman's Agreement (d'Elia Kazan). De Raoul Walsh à Martin Scorsese, Gregory Peck se sera frotté aux plus grands. On mettra deux cinéastes en exergue : Alfred Hitchcock qui a quasiment lancé son statut de star en le faisant jouer un psy plongé dans des rêves freudiens signés Dali. Et J.Lee Thompson (4 films au compteur dont Les Canons de Navarone).

Image

En 1947, alors que beaucoup à Hollywood figurent déjà sur une liste noire de personnalités soupçonnées de communisme, Gregory Peck signe une lettre à l'encontre du Comité des Activités non-américaines et des investigations de McCarthy dans l'industrie du cinéma.
Il prend également la parole pendant la Guerre du Vietnam alors que son propre fils Stephen combattait. En 1972, il produit l'adaptation cinématographique de la pièce de Daniel Berrigan Les Neuf de Catonsville, sur le procès d'un groupe de vietnamiens accusés de désobéissance civile.

En 1977, malgré son hésitation initiale à interpréter le général Douglas MacArthur pour le film Mac Arthur, le général rebelle, il en ressort avec une grande admiration pour l'homme.

Sympathisant du Parti démocrate, Gregory Peck est envisagé dans les années 70 comme un candidat possible contre Ronald Reagan au poste de gouverneur de Californie.
Dans une interview, il révéle aussi que le président Lyndon Johnson, alors candidat à sa réélection, lui avait proposé un poste d'ambassadeur des États-Unis en Irlande (poste que Peck aurait volontiers accepté en considération de son ascendance irlandaise).
Il encourage plus tard un de ses fils, Carey, dans sa carrière politique. mais celui-ci échoue deux fois à entrer au Congrès en 1978 et 1980 (les deux fois avec de faibles écarts en nombre de voix).

Image

Filmographie.


•1944 : Jours de gloire (Days of Glory) de Jacques Tourneur - Vladimir
•1944 : La Vallée du jugement (The Valley of Decision), de Tay Garnett - Paul Scott
•1944 : Les Clés du royaume (The Keys of the Kingdom) de John M. Stahl - Père Francis Chisholm
•1945 : La Maison du docteur Edwardes (Spellbound) d'Alfred Hitchcock - John Ballantine
•1946 : Jody et le faon (The Yearling) de Clarence Brown - Penny Baxter
•1946 : Duel au soleil (Duel in the Sun) de King Vidor - Lewt McCanles
•1947 : L'Affaire Macomber (The Macomber Affair) de Zoltan Korda - Robert Wilson
•1947 : Le Mur invisible (Gentleman's Agreement) d'Elia Kazan - Phil Green
•1947 : Le Procès Paradine (The Paradine Case) d'Alfred Hitchcock - Anthony Keane
•1948 : La Ville abandonnée (Yellow Sky) de William Wellman - Stretch
•1949 : Un Homme de fer (Twelve O'Clock High) de Henry King - Général Frank Savage
•1949 : Passion fatale (The Great Sinner) de Robert Siodmak - Pedja
•1950 : La Cible humaine (The Gunfighter) d'Henry King - Jimmie Ringo
•1951 : David et Bethsabée (David and Bathsheba), d'Henry King - Le Roi David
•1951 : Fort invincible (Only the Valiant), de Gordon Douglas - Capitaine Richard Lance
•1951 : Capitaine sans peur (Captain Horatio Hornblower) de Raoul Walsh - Capitaine Horatio Hornblower
•1952 : Le Monde lui appartient (The World in His Arms) de Raoul Walsh - Jonathan Clark
•1952 : Les Neiges du Kilimandjaro (The Snows of Kilimandjaro) de Henry King - Harry Street
•1953 : Vacances romaines (Roman Holiday) de William Wyler - Joe Bradley
•1954 : La Flamme pourpre (The Purple plain) de Robert Parrish - Bill Forrester
•1954 : Les Gens de la nuit (Night people) de Nunnally Johnson - Colonel Steve Van Dyke
•1954 : L'Homme au million (The Million Pound Note) de Ronald Neame - Henry Adams
•1956 : L'Homme au complet gris (The Man in the gray flannel suit) de Nunnally Johnson - Tom Rath
•1956 : Moby Dick de John Huston - Capitaine Achab
•1957 : La Femme modèle (Designing Woman) de Vincente Minnelli - Mike Hagen
•1958 : Bravados (The Bravados) de Henry King - Jim Douglass
•1958 : Les Grands Espaces (The Big country) de William Wyler - James McKay
•1959 : Un matin comme les autres (Beloved Infidel) de Henry King - F. Scott Fitzgerald
•1959 : La Gloire et la peur (Pork Chop Hill) de Lewis Milestone - Lieutenant Joe Clemons
•1959 : Le Dernier Rivage (On the beach) de Stanley Kramer - Dwight Towers
•1961 : Les Canons de Navarone (The Guns of Navarone) de Jack Lee Thompson - Capitaine Keith Mallory
•1962 : Les Nerfs à vif (Cape Fear) de Jack Lee Thompson - Sam Bowden
•1962 : La Conquête de l'Ouest (How the West Was Won) de John Ford, Henry Hathaway et George Sidney - Cleve Van Valen
•1962 : Du Silence et des Ombres (To Kill a Mockingbird) de Robert Mulligan - Atticus Finch
•1963 : Le Combat du Capitaine Newman (Captain Newman, M.D.) de David Miller - Capitaine Josiah Newman
•1964 : Et vint le jour de la vengeance (Behold a Pale Horse) de Fred Zinnemann - Manuel Artiguez
•1965 : Mirage de Edward Dmytryk - David Stillwell
•1966 : Arabesque de Stanley Donen - David Pollock
•1968 : L'Homme sauvage (The Stalking Moon) de Robert Mulligan - Sam Varner
•1969 : L'Homme le plus dangereux du monde (The Chairman) de Jack Lee Thompson - John Hathaway
•1969 : L'Or de MacKenna (MacKenna's Gold) de Jack Lee Thompson - MacKenna
•1969 : Les Naufragés de l'espace (Marooned) de John Sturges - Charles Keith
•1970 : Le Pays de la violence (I Walk the line) de John Frankenheimer - Sherif Henry Tawes
•1971 : Quand siffle la dernière balle (Shout out) de Henry Hathaway - Clay Lomax
•1973 : Un colt pour une corde (Billy Two Hats) de Ted Kotcheff - Deans
•1976 : La Malédiction (The Omen) de Richard Donner - Robert Thorn
•1977 : Mac Arthur, le général rebelle (Mac Arthur) de Joseph Sargent - General Douglas MacArthur
•1978 : Ces garçons qui venaient du Brésil (The Boys from Brazil) de Franklin J. Schaffner - Dr. Josef Mengele
•1980 : Le Commando de sa Majesté (The Sea Wolves) de Andrew V. McLaglen - Lewis Pugh
•1982 : The Blue and the Gray d'Andrew McLaglen (TV)
•1983 : Le Pourpre et le Noir (The Scarlet and the Black) de Jerry London - Hugh O'Flaherty
•1987 : La Force du silence (Amazing Grace and Chuck) de Mike Newell - le président
•1989 : Old Gringo de Luis Puenzo - Ambrose Bierce
•1991 : Larry le liquidateur (Other People's Money) de Norman Jewison - Andrew Jorgenson
•1991 : Les Nerfs à vif (Cape Fear) de Martin Scorsese - Lee Heller
•1993 : Le Portrait (The Portrait) d'Arthur Penn - Gardner Church
•1995 : Un Voyage de Martin Scorsese à travers le cinéma americain (A Personal journey with Martin Scorsese through American movies) de Martin Scorsese - lui-même
•1998 : Moby Dick (TV)
•1999 : From Russia to Hollywood : The 100-Year Odissey of Chekhov and Shdanoff de Frederick Keeve - le narrateur
•1999 : Conversation avec Gregory Peck (A Conversation with Gregory Peck) de Barbara Kopple - lui-même

Producteur
•1958 : Les Grands espaces (The Big country), de William Wyler avec Gregory Peck et Jean Simmons
•1972 : Les Neuf de Catonsville (The Trial of the Catonsville Nine), de Gordon Davidson avec Gwen Arner, Ed Flanders
•1974 : The Dove de Charles Jarrott avec Joseph Bottoms, Deborah Raffin
•1993 : Le Portrait (The Portrait), de Arthur Penn avec Gregory Peck et Lauren Bacall


Il remporte l'Oscar à sa cinquième nomination, pour le rôle d'Atticus Finch dans To Kill a Mockingbird (Du Silence et des Ombres) en 1962, adaptation du roman éponyme d'Harper Lee. Sorti en pleine lutte des noirs américains pour obtenir leurs droits civiques, ce film a pour thème l'injustice dont est victime un noir de l'Alabama accusé à tort de viol.

Dans ce film, Peck joue un avocat, veuf et père de deux enfants, qui doit défendre ce noir contre toute la société qui l'entoure. To Kill a Mockingbird aurait été le film préféré de l'acteur.

Le personnage qu'il interprète, Atticus, est désigné en 2003, soit deux semaines avant sa mort, par l’American Film Institute comme le plus grand héros de l'histoire du cinéma (avec en 2e place Indiana Jones et en 3e James Bond).

Image

Peck et le western

Quelques synopsis, ceux des films les plus connus:

Duel au soleil (Duel in the sun) est un western américain réalisé en 1946 par King Vidor (pour la plupart des scènes) et produit par David Selznick.

Synopsis

Après avoir perdu son père, Pearl est envoyée chez des cousins éloignés, riches propriétaires d'un grand ranch au Texas. Lewt et Jess, les deux cousins, vont tenter de la courtiser, mais le destin l'oblige à choisir un autre homme. Dépité, Lewt tue cet homme. Il est obligé de fuir et Pearl le rejoint. Les deux cousins se retrouvent dans la montagne pour le duel final et meurent ensemble.
Fiche technique • Titre original : Duel in the Sun
•Réalisation : King Vidor mais aussi Otto Brower, William Dieterle, Sidney Franklin, William Cameron Menzies, David O. Selznick et Josef von Sternberg, qui ne figurent pas au générique.
•Scénario : David O. Selznick, d'après le roman de Niven Busch
•Production : David O. Selznick
•Photographie : Lee Garmes, Hal Rosson, Ray Rennakan
•Décors: Joseph McMillan Johnson
•Costumes : Walter Plunkett
•Musique: Dimitri Tiomkin
•Montage: Hal C. Kern, William Ziegler
•Pays: USA
•Durée: 135 minutes

Distribution
•Jennifer Jones: Pearl Chavez
•Gregory Peck: Lewt Mc Canless
•Joseph Cotten: Jess Mc Canless
•Lionel Barrymore : Sen Mc Canless
•Lillian Gish : Laura Mc Canless
•Walter Huston : Sinkiller
•Herbert Marshall : Scott Chavez
•Charles Bickford : Sam Pierce
•Harry Carey : Lem Smoot
•Joan Tetzel : Helen Langford
•Tilly Losch : Ehefrau
•Butterfly McQueen : Vashti
•Otto Kruger : Mr. Langford
•Charles Dingle : Le shérif Hardy
Parmi les acteurs non-crédités :
•Hank Worden : Un danseur à la réception
•Orson Welles : Le narrateur (voix)

Le film fut nominé aux Oscars pour l'Oscar de la meilleure actrice (Jennifer Jones) et l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle (Lillian Gish).
Image

La Ville abandonnée, ou Nevada, (Yellow Sky) est un film américain de William Wellman sorti en 1948.

Synopsis

Après avoir pillé une banque, des hors la loi s’enfoncent dans le désert de sel pour échapper à leurs poursuivants. Exténués, ils échouent dans une ville fantôme, Yellow Sky, où vivent un vieux chercheur d’or et sa fille. L’appât de l’or divise la bande de hors la loi qui finit par s’entretuer, à l’exception de ceux qui ont pris le parti du père et de sa fille.

Fiche technique
•Titre : La Ville abandonnée
•Titre original : Yellow Sky
•Réalisation : William A. Wellman
•Scénario : Lamar Trotti, d'après le roman de W.R. Burnett
•Photo : Joe Mac Donald
•Musique : Alfred Newman
•Production : Fox
•Pays : É.-U.
•Durée : 98 minutes
•Genre : Western
•Sortie : 1948

Distribution
•Gregory Peck : James Stretch
•Richard Widmark : Dude
•Anne Baxter (VF : Claire Guibert) : Miche
•John Russel : Lenghtry
Image

La Cible humaine (The Gunfighter) est un film américain réalisé par Henry King, sorti en 1950.


Synopsis

Jimmy Ringo arrive dans une ville pour retrouver la femme qu'il aime. Alors que celle-ci refuse de le revoir, son passé de tireur d'élite le rattrape...

Fiche technique

•Titre : La Cible humaine ou L'Homme aux abois
•Titre original : The Gunfighter
•Réalisation : Henry King
•Scénario : William Bowers - André de Toth
•Production : Nunnally Johnson
•Société de production : Twentieth Century-Fox Corporation
•Photographie : Arthur C Miller
•Montage : Barbara Mc Lean
•Musique : Alfred Newman
•Décors :
•Costumes : Travilla
•Pays d'origine : États-Unis
•Format : Noir et blanc
•Genre : Western
•Durée : 85 minutes
•Date de sortie : 21 août 1950

Distribution

•Gregory Peck : Jimmy Ringo
•Helen Westcott : Peggy Walsh
•Karl Malden : Mac
•Jean Parker : Molly
•Millard Mitchell : Marshall Mark Strett
•Richard Jaeckel : Eddie
•Skip Homeier : Hunt Bromley
•Anthony Ross : Deputy Charlie Norris
•Verna Felton : Mrs August Pennyfeather
•Ellen Corby : Mrs Devlin

Image


Bravados (The Bravados) est un film américain réalisé par Henry King et sorti en 1958.

Synopsis

Le cow-boy Jim Douglass traque les quatre criminels qui ont violé et assassiné sa femme. Il les retrouve alors qu’ils ont été emprisonnés par le shérif d’une petite ville. Sur le point d’être pendus, les bandits réussissent à s’échapper grâce à l’aide d’un complice. Les habitants et Jim se lancent à leur poursuite et ce dernier ne sera vengé qu’après les avoir abattus l’un après l’autre.

Fiche technique

•Titre : Bravados
•Titre d’origine : The Bravados
•Réalisation : Henry King
•Scénario : Philip Yordan d’après le roman de Frank O'Rourke, The Bravados (1957)
•Musique : Lionel Newman et, non crédités, Hugo Friedhofer, Alfred Newman
•Directeur de la photo : Leon Shamroy
•Décors : Mark-Lee Kirk, Lyle R. Wheeler
•Costumes : Charles Le Maire
•Montage : William Mace
•Pays d'origine : États-Unis
•Langue de tournage : anglais
•Tournage extérieur au Mexique : Guadalajara (Jalisco), Morelia et montagne San José Purúa (Michoacán)
•Producteur : Herbert B. Swope Jr.
•Société de production : Twentieth Century Fox
•Société de distribution : Twentieth Century Fox
•Format : couleur par Deluxe — 2.35:1 CinemaScope — son 4 pistes stéréo (Westrex Recording System) — 35 mm
•Genre : western
•Durée : 98 min
•Date de sortie : 25 juin 1958 aux États-Unis

Distribution

•Gregory Peck : Jim Douglass
•Joan Collins : Josefa Velarde
•Stephen Boyd : Bill Zachary
•Albert Salmi : Ed Taylor
•Henry Silva : Lujan
•Kathleen Gallant : Emma Steimmetz
•Barry Coe : Tom
•George Voskovec : Gus Steimmetz
•Herbert Rudley : le shérif Sanchez
•Lee Van Cleef : Alfonso Parral
•Andrew Duggan: le prêtre
•Ken Scott : Primo, l’adjoint du shérif
•Gene Evans : John Butler
•Et la chorale des Niños Cantores de Morelia
Image

Les Grands Espaces est un western américain sorti en 1958 (Titre original : The Big Country) et réalisé par William Wyler.

Synopsis

Le capitaine de marine James McKay est un jeune retraité désireux de s'installer dans l'Ouest et d'y rejoindre sa fiancée Pat Terril. Mais il fait la connaissance d'une voisine de la famille Terril, Julie Maragon, et se retrouve mêlé à un grave conflit opposant le père de sa fiancée à un voisin.

Fiche technique

•Titre : Les Grands espaces
•Titre original : The Big Country
•Réalisation : William Wyler
•Scénario : James R. Webb, Sy Bartlett et Robert Wilder, adapté par ce dernier et Jessamyn West, d'après un roman de Donald Hamilton
•Musique : Jerome Moross
•Photographie : Franz F. Planer
•Directeur artistique : Frank Hotaling
•Décors : Edward G. Boyle
•Costumes : Emile Santiago et Yvonne Wood
•Direction seconde équipe : John Waters et Robert Swink
•Montage : Robert Belcher et John Faure
•Conception du générique : Saul Bass
•Producteurs : William Wyler et Gregory Peck
•Date de sortie : France : 3 avril 1959
•Film américain États-Unis

Distribution

•Gregory Peck : James McKay
•Jean Simmons : Julie Maragon
•Carroll Baker : Patricia Terrill
•Charlton Heston : Steve Leech
•Burl Ives : Rufus Hannassey
•Charles Bickford : Major Henry Terrill
•Alfonso Bedoya : Ramón Guiteras
•Chuck Connors : Buck Hannassey
•Chuck Hayward : Rafe Hannassey
•Buff Brady : Dude Hannassey
•Jim Burk : Blackie/Cracker Hannassey
Image

La Conquête de l'Ouest (How the West was won) est un film américain de Henry Hathaway, John Ford et George Marshall, sorti en 1962.

Synopsis

Le film couvre cinquante ans de l'histoire de l'Ouest américain, de 1839 à 1889.

Fiche technique

•Titre : La Conquête de l'Ouest
•Titre original : How the West was won
•Réalisation : Henry Hathaway, John Ford et George Marshall
•Scénario : James R. Webb
•Production : Bernard Smith
•Photographie : William H. Daniels, Milton R. Krasner, Charles Lang, Joseph LaShelle
•Musique : Alfred Newman
•Costumes : Walter Plunkett
•Distribution : MGM
•Type : Western
•Durée : 155 minutes, couleur
•Date de sortie à Paris : 18 novembre 1962

Distribution

•James Stewart : Linus Rawlings
•John Wayne : Le Général Sherman
•Henry Fonda : Jethro Stuart
•Gregory Peck : Cleve Van Valen'
•George Peppard : Zeb
•Richard Widmark : Mike Jing
•Carroll Baker : Eve
•Debbie Reynolds : Lilith
•Karl Malden : Zebulon Prescott
•Robert Preston : Morgan
•Lee J. Cobb : Le Marshall Lou Ramsey
•Carolyn Jones : Julie Rawlings
•Eli Wallach : Charlie Gant
•Walter Brennan : Le Colonel Jeb Hawkins
•David Brian : L'avocat de Lilith
•Andy Devine : Le Caporal Peterson
•Raymond Massey : Abraham Lincoln
•Agnes Moorehead : Rebecca Prescott
•Harry Morgan : Le Général Grant
•Thelma Ritter : Agatha Clegg
•Mickey Shaughnessy : Le député Slover
•Russ Tamblyn : Le déserteur confédéré
•Spencer Tracy (voix) : Le narrateur
•Rodolfo Acosta : Un homme de Gant (non crédité)
•Harry Dean Stanton : Un homme de Gant (non crédité)
•Lee Van Cleef : Un pirate sur la rivière (non crédité)
•Jay C. Flippen : Huggins (non-crédité)

Le film a eu trois réalisateurs : Ford pour la guerre de Sécession, Marshall pour les séquences de chemin de fer et Hathaway pour le reste.
Image


L'Or de MacKenna (Mackenna's Gold) est un film américain réalisé par J. Lee Thompson, sorti en 1969.


Synopsis

Alors qu'il patrouille à la recherche du gangster Colorado, le shériff MacKenna manque de se faire tuer par un vieil indien solitaire. Celui-ci meurt en laissant la carte d'un trésor apache connu dans toute la région mais jamais encore découvert.

Fiche technique

•Titre : L'Or de MacKenna
•Titre original : Mackenna's Gold
•Réalisation : J. Lee Thompson
•Scénario : Carl Foreman et Heck Allen
•Production : Carl Foreman et Dimitri Tiomkin
•Musique : Quincy Jones
•Photographie : Joseph MacDonald
•Montage : Bill Lenny
•Pays d'origine : États-Unis
•Genre : Western
•Durée : 122 minutes
•Date de sortie : 10 mai 1969 (USA)

Distribution

•Gregory Peck : MacKenna
•Omar Sharif : Colorado
•Camilla Sparv : Inga Bergmann
•Keenan Wynn : Sanchez
•Julie Newmar : Hesh-Ke
•Ted Cassidy : Hachita
•Telly Savalas : Sergent Tibbs
•Lee J. Cobb : Le rédacteur en chef
•Raymond Massey : Le prêtre
•Burgess Meredith : L'épicier
•Anthony Quayle : L'Anglais
•Edward G. Robinson : Vieil Adams
•Eli Wallach : Ben Baker
•Eduardo Ciannelli : Chien de Prairie
•Dick Peabody : Avifa
•Rudy Diaz : Besh
•Robert Phillips : Monkey
•Shelley Morrison : Squaw Pima
•J. Robert Porter : Jeune Anglais
•David Garfield : Compagnon du vieil Adams
•Pepe Callahan : Laguna
•Madeleine Taylor Holmes : Vieille femme apache
•Duke Hobbie : Lieutenant

Image


Quelques autres...
Image
Image


Comment mater un cheval
Ici


Le trailer des « Grands espaces »




Le trailer de « La conquête de l’Ouest, regardez la distribution, à pleurer !

Et encore là
Image

Avatar du membre
Pike BISHOP
Marshall
Marshall
Messages : 2680
Localisation : Aquaverde

Re: Gregory Peck

Messagepar Pike BISHOP » 30 juil. 2008 14:10

Superbe article et biographie :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6:

PECK possédait une villa à St JEAN CAP FERRAT... Enfant, je rêvais de le rencontrer....
Ma mère était caissière aux "Galeries Lafayette" de Nice.. Un jour, un monsieur très poli
avec un accent américain est venu payer sa note , elle lève les yeux, très haut "Gregory PECK !!!"
Elle a du bafouiller, devenir écarlate, se tromper dans sa monnaie, elle qui ne faisait jamais
d'erreur... aux grands rires du monsieur et de son copain David NIVEN !!!
Ils lui ont signé un autographe sur une facture qui a disparu depuis.....
Je ne peux voir "NAVARONE" sans y penser....
If they move, kill'em !!

Avatar du membre
Daniel
Marshall
Marshall
Messages : 2117

Re: Gregory Peck

Messagepar Daniel » 30 juil. 2008 14:43

Magnifique travail Vin et merci pour cette anecdote savoureuse Bishop. :applaudis_6: :beer1:

Avatar du membre
Longway
Sorcier
Sorcier
Messages : 6264

Re: Gregory Peck

Messagepar Longway » 30 juil. 2008 17:24

J'ai bien fouillé, et je n'ai pas trouvé ici la biographie de G.Peck, donc, voici qui est fait.


La biographie de Gregory Peck existait déja bel et bien. As tu passé en revue la liste ? Tous les acteurs sont classés par ordre alphabètique.
Peu d'importance en vérité car ce que tu viens de réaliser sur cet acteur est cent fois supérieur à tout ce qui a été dit auparavant.
Ta petite pierre à l'édifice devient un énorme bloc. Bravo! :applaudis_6:

A Cole maintenant de faire la fusion.

Avatar du membre
Vin
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5359
Localisation : Paris/Touraine

Re: Gregory Peck

Messagepar Vin » 30 juil. 2008 17:44

:oops: Double rougeur, l'une pour les compliments, l'autre pour ne pas avoir trouvé la biographie antérieure. :oops:
Image

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7087

Re: Gregory Peck

Messagepar chip » 31 juil. 2008 8:59

Sur Gregory Peck:
the films of gregory peck de john griggs
édition citadel press (1984) sans doute épuisé.

Fabbordelais
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1178

Re: Gregory Peck

Messagepar Fabbordelais » 03 août 2008 21:05

Tous ses westerns étaient Bons. Je l' ai préféré dans " Les Grands Espaces" de William Wyler

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23105
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Gregory Peck

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 19 déc. 2008 21:26

J'adore Gregory Peck, un des monstres sacrés du cinéma, et à mon avis un des plus grands acteurs de l'Histoire du cinéma !
Voici encore quelques portraits de lui en cow-boy : icongc1

ImageImage
Image
ImageImage
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
PSYCHO PIRATE
Squaw
Messages : 358

Re: Gregory Peck

Messagepar PSYCHO PIRATE » 19 déc. 2008 22:03

Allez pour apporter ma modeste contribution voici un extrait de Herbie #6 publié en décembre 1964 dans lequel Herbie Popnecker montre à Gregory comme il faut s'y prendre avec les femmes ! :mrgreen:

Image

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23105
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Gregory Peck

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 21 déc. 2008 12:02

Encore de belles affiches et photos en complément pour un des mes acteurs préférés : icongc1

Image
Only the valiant
Image
ImageImage
ImageImage
ImageImageImageImage
Image
Image
Image

Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Vin
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5359
Localisation : Paris/Touraine

Re: Gregory Peck

Messagepar Vin » 21 déc. 2008 12:55

Merci à toi de compléter la doc. sur un acteur que j'adore, amigo :sm32:
Image

Avatar du membre
Chris
Marshall
Marshall
Messages : 2314
Localisation : ok corral
Contact :

Re: Gregory Peck

Messagepar Chris » 29 sept. 2009 17:55

un acteur qui avait tjs les beaux roles me semble t'il?

Avatar du membre
lasbugas
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 12373
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Gregory Peck

Messagepar lasbugas » 08 mai 2011 16:36

Image
Modifié en dernier par lasbugas le 25 juil. 2011 19:54, modifié 1 fois.
Image

Avatar du membre
lasbugas
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 12373
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Gregory Peck (1916–2003)

Messagepar lasbugas » 20 mai 2011 19:12

Image
Modifié en dernier par lasbugas le 25 juil. 2011 19:54, modifié 1 fois.
Image

Avatar du membre
lasbugas
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 12373
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Gregory Peck (1916–2003)

Messagepar lasbugas » 15 juin 2011 19:30

Image

Image
Image



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité