Si ce n’est toi, c’est donc ton frère - Carambola – 1974 – Ferdinando Baldi

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
edocle
Hors-la-loi
Messages : 618
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Si ce n’est toi, c’est donc ton frère - Carambola – 1974 – Ferdinando Baldi

Messagepar edocle » 01 juil. 2008 23:00

Si ce n’est toi, c’est donc ton frère ( Carambola ) – 1974 – Ferdinando BALDI

Pour reprendre ce que dit J.F Giré, la fantaisie parodique, catégorie poids lourds, continue a faire des ravages et marque de son sceau le déclin du western all’italiana.
Ferdinando Baldi n’est pas n’importe quel réalisateur de western, il nous a donné « Texas,addio » et « Blindman » en autres. Mais il doit assumer un contrat avec sa boite de production et il se lance dans ce western-comédie imitation Trinita. Aujourd’hui le film nous semble fadasse, mais il a rencontré un bon succès public en Italie, à tel point que l’année suivante on va en tourner une suite (critique au prochain numéro).

Donc la production, les scénaristes, le réalisateur vont prendre tout ce qui a fait le succès public des Trinita et on y va. On engage deux comédiens qui ressemblent à Hill et Spencer : Michael Coby ( Antonio Cantafora pour l’état civil ) dans le rôle de Coby le beau blond astucieux, intelligent qui tire plus vite que son ombre et Paul Smith ( Anam Eden ) dans celui de Rodovan dit Len le grand brun costaud qui déplace des montagnes et assomme tout le monde d’un seul coup de point . Pour faire bon poids on confie le rôle du méchant à un acteur qui a fait ses preuves, ici Horst Frank dans le rôle de Max, le potentat local, truand sur les bords…

L’histoire est super simple : un trafic de pistolets modernes pour alimenter la révolution mexicaine. Pour y mettre fin l’armée des Etats du Sud embobine Coby et Rodovan . Après avoir confier un pistolet moderne à Coby pour appâter les truands les deux se retrouvent en prison, s’évadent, sont poursuivis par tous ceux qui veulent le flingue ! Au bout du compte les trafiquants sont découverts dans un atelier clandestin installé dans un train… Bon avec ça, il va falloir tenir 90 minutes…
Alors toutes les 10 minutes on colle une bagarre qui en dure 5 et on recycle toutes les situations connues :
- une « mémorable » partie de billard,
- une « gigantesque » partie de tir à la corde,
- une « remarquable » scène de travesti,
- une « monstrueuse » bagarre avec de chinois,
- une « hilarante » bagarre devant des glaces déformantes,
- un « fabuleux » duel avec cigares, pistolets, baffes plus vite « que mon ombre »
Bref c’est du réchauffé !!!

Mais voilà, il y a un piège… Ferdinando Baldi et son équipe technique sont des vrais professionnels et le film est techniquement bon : bonne photo, bonne direction d’acteurs, bon montage. Et en regardant attentivement le film, on se demande ce que Baldi à caché derrière tout cela. Car si l’on enlève toutes les scènes dites « remarquables, hilarantes, mémorables… » et que l’on remonte le film on obtient un petit western policier de 45 minutes de bonne tenue. Cas d’école bricolé par un dingue du spaghetti qui maîtrise les logiciels de montage mais bon, on est pas là pour refaire le monde, et ce remontage n’a pas survécu à la soirée arrosée qui a suivi…( mais c’est facile à refaire !) .Pour ceux qui douteraient, enlever la séquence pré-générique, garder les scènes du générique et les 10 minutes qui suivent, enlever la bagarres et ainsi de suite… Bluffant ou fantasme de bricoleur, hein ?
A noter une excellente séquence musicale quand le Band Noir de « Dreams Bags » entame à l’écran un morceau de jazz avec gros plans des instrumentistes sortant de nul part !

Pour voir ce film, il existe une VHS de la grande époque, le film est en VF réalisée par les films Jacques Willemetz, complet , au format et d’une bonne qualité de transfert. Il existe des DVD allemands, italiens …

Attention, un film peut en cacher un autre !

Mon nom est Trinita (La suite) : viewtopic.php?f=10&t=7038

Amicalement E.
:beer1: :beer1:
Modifié en dernier par edocle le 02 juil. 2008 9:08, modifié 1 fois.
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

Avatar du membre
scorpio99
Hors-la-loi
Messages : 647
Localisation : A l'Ouest !

Re: Si ce n’est toi, c’est donc ton frère ( Carambola ) – 1974 – Ferdinando BALDI

Messagepar scorpio99 » 01 juil. 2008 23:55

belle critique pleine de mystère :roll: ... ça donne presque envie de travailler dessus :mrgreen: mais attention aux coupes !

Tiens en parlant de Michael Coby et Paul Smith faudra que je songe à me mater "Trinata" car je connais toujours pas d'puis l'temps :lol:

Avatar du membre
edocle
Hors-la-loi
Messages : 618
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Re: Si ce n’est toi, c’est donc ton frère ( Carambola ) – 1974 – Ferdinando BALDI

Messagepar edocle » 16 déc. 2008 20:48

Pour ceux qui voudraient voir comment avec un habile montage on peut transformer
un film, allez voir sur ce site, comment un réalisateur vidéo a bricolé certaines B.O ...
http://www.vinza.fr
Amicalement E.
:beer1: :beer1:
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

Avatar du membre
Breccio
Marshall
Marshall
Messages : 2949
Localisation : Gone

Re: Si ce n’est toi, c’est donc ton frère ( Carambola ) – 1974 – Ferdinando BALDI

Messagepar Breccio » 27 janv. 2009 21:31

Vu !
L'amico Edocle a tout dit ou presque...
Antonio Cantafora est étonnamment bon dans le rôle du héros cool et décontracté. Et Paul L. Smith a en fait un jeu d'acteur plus développé que celui de Bud Spencer. Donc, bravissimo aux acteurs (et n'oublions pas les seconds couteaux : Guglielmo Spoletini, Luciano Catenacci et Nello Pazzafini -- wééééééééééééé !).
Sinon, pour la mise en scène, j'ai été frappé par la quantité de gros plans et de scènes "caméra sur l'épaule" qui serrent les acteurs au plus près -- comme si Baldi avait dû composer avec une absence criante de décors.
B
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien

Avatar du membre
Trinita
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1384
Localisation : Sur un hamac

Re: Si ce n’est toi, c’est donc ton frère ( Carambola ) – 1974 – Ferdinando BALDI

Messagepar Trinita » 17 févr. 2009 16:49

Vu également et comme vous pouvez vous en douter, j'ai bien aimé. :D
L'histoire est certes classique mais ça tient fichtrement la route et les acteurs sont impeccables.
Je citerais également Franco Fantasia que notre ami Breccio à omis de citer. :mrgreen:
Bref un bon petit western divertissant que j'aurai pu apprécier d'avantage mais ma copie a un petit défaut : Il manque le son dans les 20 dernières minutes.
"celui qui a inventé les spaghettis c'est pas la moitié d'un con !!!!" Trigado dans Far West Story

Avatar du membre
Fredge
Chasseur de primes
Messages : 761

Re: Si ce n’est toi, c’est donc ton frère ( Carambola ) – 1974 – Ferdinando BALDI

Messagepar Fredge » 21 oct. 2009 19:19

Ouaip, c'est pas mal, quelques fous rires avec notamment les scènes de billard et ce serveur malchanceux qui retombe tout le temps sur Len.

Fredge

Avatar du membre
Fredge
Chasseur de primes
Messages : 761

Re: Si ce n’est toi, c’est donc ton frère ( Carambola ) – 1974 – Ferdinando BALDI

Messagepar Fredge » 21 oct. 2009 19:29

edocle a écrit :Pour ceux qui voudraient voir comment avec un habile montage on peut transformer
un film, allez voir sur ce site, comment un réalisateur vidéo a bricolé certaines B.O ...
http://www.vinza.fr
Amicalement E.
:beer1: :beer1:



C'est sidérant!!!!!

Fredge

Avatar du membre
hugues
Squaw
Messages : 368
Localisation : reims

Re: Si ce n’est toi, c’est donc ton frère ( Carambola ) – 1974 – Ferdinando BALDI

Messagepar hugues » 23 oct. 2009 12:12

Fredge a écrit :
edocle a écrit :Pour ceux qui voudraient voir comment avec un habile montage on peut transformer
un film, allez voir sur ce site, comment un réalisateur vidéo a bricolé certaines B.O ...
http://www.vinza.fr
Amicalement E.
:beer1: :beer1:



C'est sidérant!!!!!

Fredge



Encore plus sidérant: cette bande annonce "à la trinita" pour un western super sérieux
http://www.youtube.com/watch?v=BQNOmfsZ4Kc

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3006
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: Si ce n’est toi, c’est donc ton frère ( Carambola ) – 1974 – Ferdinando BALDI

Messagepar Sartana » 23 oct. 2009 12:48

Merci Hugues ! Le travail du monteur est excellent !
Ne regardez pas le spoiler et tentez de reconnaitre le film juste avec la vidéo (c'est pas trop dur :D).

Qui de non-initié pourrait déceler sous cette bande-annonce :
Spoiler: Montrer
Une raison pour vivre une raison pour mourir
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
Fredge
Chasseur de primes
Messages : 761

Re: Si ce n’est toi, c’est donc ton frère ( Carambola ) – 1974 – Ferdinando BALDI

Messagepar Fredge » 24 oct. 2009 11:10

Sartana a écrit :Merci Hugues ! Le travail du monteur est excellent !
Ne regardez pas le spoiler et tentez de reconnaitre le film juste avec la vidéo (c'est pas trop dur :D).

Qui de non-initié pourrait déceler sous cette bande-annonce :
Spoiler: Montrer
Une raison pour vivre une raison pour mourir


Oui, génial ce montage!

Fredge

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10128
Localisation : Lone Pine, CA

Re: Si ce n’est toi, c’est donc ton frère ( Carambola ) – 1974 – Ferdinando BALDI

Messagepar Personne » 29 mars 2010 11:19

Breccio a écrit : Et Paul L. Smith a en fait un jeu d'acteur plus développé que celui de Bud Spencer.


Et oui, cet acteur n'a pas été que le sosie de Bud Spencer dans Carambola.
Paul L. Smith, né Anam Edel le 5 février 1939 à Everett dans le Massachusetts. C'est un beau bébé qui toise les 1m93, il est champion de Tae Kwan Do et a débuté comme garde du corps avant de commencer sa carrière au cinéma dans Exodus d'Otto Preminger.
C'est l'occasion pour lui de découvrir sa seconde patrie, Israël. Il y retournera comme volontaire pour se battre pendant la Guerre des 6 jours.
Ses débuts dans le western, il les doit à Mario Caiano, pour un western qui mettait en vedette Rod Cameron : Le pistole non discutono.
Un petit retour en Israël pour le western falafel de Jerry Hopper avec Richard Boone : Madron
Bon, si vous n'êtes pas habitué des prestations de Paul Smith en sosie de Bud Spencer, vous aurez sans doute vu sa grande carcasse dans le Midnight Express de Parker, le Popeye d'Altman ou il incarne Brutus ou le Dune de David Lynch ou il incarne Rabban.

Image
Image

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4903
Contact :

Re: Si ce n’est toi, c’est donc ton frère - Carambola – 1974 – Ferdinando Baldi

Messagepar L.. » 17 févr. 2018 9:07

Image

Un image très rare, Paul Smith et Michael Coby dirigés par Ferdinando Baldi, Studios Elios, Rome, Carambola, . Le duo copié sur Bud Spencer/Terence Hill serait une idée de Manolo Bolognini, le producteur , entre autres, de Django ...

(Cliquer sur la photographie pour l'afficher en grand.)



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités