Anthony Steffen (1929–2004)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
scorpio99
Hors-la-loi
Messages : 659
Localisation : A l'Ouest !

Anthony Steffen (1929–2004)

Messagepar scorpio99 » 04 juin 2008 9:29

4 ans déjà !

hé oui un bien triste anniversaire pour les spaghettophiles :cry: ...
c'était le 4 juin 2004 et le grand Anthony partait en nous laissant plusieurs pépites à découvrir :roll: !

Et vous que pensez-vous de cet acteur qui a une filmographie assez inégale et réduite,
mais qui a tout de même donné de belles œuvres au genre (Cf Killer Kid par exemple :applaudis_6:).

Avatar du membre
Breccio
Marshall
Marshall
Messages : 2977
Localisation : Gone

Re: Anthony Steffen - 4 ans déjà

Messagepar Breccio » 04 juin 2008 11:52

Plus j'y réfléchis, plus je me dis que c'est l'icône même du western all'italiana, même si ce n'est pas le meilleur acteur du genre, loin s'en faut.
B
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: Anthony Steffen - 4 ans déjà

Messagepar Sartana » 04 juin 2008 12:32

Anthony Steffen est une icône du western spaghetti, il en représente à la fois les qualités (Le héros solitaire, torturé) et les défauts (limite du jeu d'acteur). De plus, il est devenu une légende de par son "personnage" toujours affublé du même costume pendant plusieurs années et à travers les films.

Salute, amico ! On t'aimait bien...

Image
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
scorpio99
Hors-la-loi
Messages : 659
Localisation : A l'Ouest !

Re: Anthony Steffen - 4 ans déjà

Messagepar scorpio99 » 04 juin 2008 12:49

Je l'ai découvert personnellement avec "La Horde des Salopards" cool et je savais même pas que c'était un acteur Brésilien :shock: !

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: Anthony Steffen - 4 ans déjà

Messagepar Sartana » 04 juin 2008 13:02

Mon premier film avec Anthony Steffen fut Les colts de la violence !
Y a pire cool
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
scorpio99
Hors-la-loi
Messages : 659
Localisation : A l'Ouest !

Re: Anthony Steffen - 4 ans déjà

Messagepar scorpio99 » 04 juin 2008 13:51

Sartana a écrit :Mon premier film avec Anthony Steffen fut Les colts de la violence !
Y a pire cool

effectivement :lol: !

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23110
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Anthony Steffen (1929–2004)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 05 janv. 2013 15:24

Westernographie : (beaucoup ne sont pas répertoriés dans notre base de données)

Dallas (Dallas / Il mio nome è Scopone e faccio sempre cappotto) 1975
Il n'y a plus de saints au Texas (Lo credevano uno stinco di santo) 1973
Viva Django (1971)W Django!
Abattez Django le premier (as Antonio De Teffè) 1971
Un Homme nommé Apocalypse Joe (Un Uomo chiamato Apocalisse Joe) 1970
Arriva Sabata! (1970)
Arizona se déchaîne (1970) Arizona si scatenò... e li fece fuori tutti
Shango, la pistola infallibile (1970)
Django il bastardo (1969)
Garringo (1969)
La corde au cou (1969)Una lunga fila di croci
¿Quién grita venganza? (1968)
Son nom crie vengeance (1968)Il suo nome gridava vendetta
Uno straniero a Paso Bravo (1968)
Deux pistolets pour un lâche (1968)Il pistolero segnato da Dio
Un train pour Durango (Un treno per Durango) 1967
Killer Kid (1967)
Gentleman Killer (1967)Gentleman Jo... uccidi
La vengeance de Ringo (1967)Los cuatro salvajes
Bravo Django (1966)Pochi dollari per Django
Les colts de la violence (1966)Mille dollari sul nero
Gringo joue sur le rouge (1966)7 dollari sul rosso
Un cercueil pour le shérif (Una Bara per lo sceriffo) 1965
Creuse ta fosse, j'aurai ta peau (1965)Perché uccidi ancora
Le dernier des Mohicans (1965)Der letzte Mohikaner
...



Image
Image
Image
Image
Image
Image(affiche ci-dessus de Metek)

ImageImage
ImageImageImage
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23110
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Anthony Steffen (1929–2004)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 13 janv. 2013 15:38

et il a aussi son Monster Bis toujours dispo => http://norbert.moutier.free.fr/fanzines_vente_2.htm
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4266
Contact :

Re: Anthony Steffen (1929–2004)

Messagepar L.. » 14 sept. 2016 19:05

Image
Image

Deux très bons Anthony Steffen en Allemagne, cet automne, par contre pas sûr qu'une piste italienne soit toujours au rendez-vous....

(Tous deux sortis au Japon, avec piste italienne, il y a quelques années, excellents masters. )

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23110
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Anthony Steffen (1929–2004)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 14 sept. 2016 19:13

le 1er visuel correspond au titre Creuse ta fosse, j'aurai ta peau (Perché uccidi ancora) 1965 => viewtopic.php?t=9048#p83605

et le second = Un cercueil pour le shérif (Una Bara per lo sceriffo) 1965 => viewtopic.php?t=7124#p60918
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

DEMERVAL
Sorcier
Sorcier
Messages : 6736

Re: Anthony Steffen (1929–2004)

Messagepar DEMERVAL » 17 sept. 2016 14:53

Né Antonio Luiz de Teffé von Hoonholtz dans l’ambassade du Brésil à Rome, le 21 juillet 1929 dans le palace Pamphili, sa famille avait du sang noble et une longue lignée remontant au Comte von Hoonholtz, originaire de Prusse. Son arrière grand-père était le Grand Baron de Teffé. Premier né des enfants de Manoel de Teffe' von Hoonholtz (Federico de Teffe' et Melissa de Teffe'), pilote de Formule 1 et ambassadeur du Brésil et sa grand-tante était Nair de Tefé von Hoonholtz, épouse du premier président brésilien, Hermes Fonseca et première caricaturiste du Brésil. Alors qu’il était adolescent, Antonio combattit les Nazis parmi les partisans.
Sous le nom d’Antonio de Teffé, il travailla en coulisses dans plusieurs productions italiennes au début des années 1950 et joua plus tard dans plusieurs films, mais n’atteignit jamais le statut de star. En 1962, il eut un petit rôle dans Sodome et Gomorrhe.
De 1965 à 1975, le nouvellement nommé Anthony Steffen eut un succès considérable en Europe, recueillant le statut de culte, en étant la vedette de 27 westerns spaghettis. Considéré que le Clint Eastwood italien, il fut parfois injustement critiqué pour être un acteur de marbre. Plusieurs de ses films furent des succès européens.
La horde des salopards (alias Stranger's Gundown, 1969) un film qui fut produit et écrit par Steffen, est considéré avoir servi d’inspiration à Clint Eastwood, pour L’homme des hautes plaines. Dans plusieurs de ses films, Steffen joua aux côtés d’autres sommités du Western Spaghetti dont Gianni Garko, Peter Lee Lawrence et William Berger. En dehors du genre western, Steffen apparut aussi dans plusieurs films d’horreur comme L’appel de la chair (1971). Ses rôles et son statut déclinèrent en même temps que le western spaghetti. Ayant amassé une énorme fortune durant sa carrière d’acteur, Steffen s’embarqua dans une vie de Jet Setter.
Au cours de sa carrière, Steffen se produisit aux côtés de Sophia Loren, Gina Lollobrigida, Claudia Cardinale, Elke Sommer, Giuliano Gemma, Franco Nero, Gian Maria Volonté, Esmeralda Barros et bien d’autres stars des cinémas américain et italien.
Toujours considéré comme une immense star au Brésil à cause de la popularité du western spaghetti dans les pays sud-américains, Steffen retourna à Rio de Janeiro, Brésil durant les années 1980, jusqu’à ce qu’il décéda du cancer le 5 juillet 2004. Il a conservé son statut d’acteur culte du cinéma italien pour avoir peut-être été le plus prolifique acteur de premier plan du Western Spaghetti.

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23110
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Anthony Steffen (1929–2004)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 29 août 2017 21:24

Un Homme nommé Apocalypse Joe (Un Uomo chiamato Apocalisse Joe) 1970
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4266
Contact :

Re: Anthony Steffen (1929–2004)

Messagepar L.. » 04 févr. 2018 17:54

Image
Un rôle important pour Antonio de Teffe (Anthony Steffen), dont parle Jean-Pierre Mocky dans le Bonus du DVD Tamasa (superbe film, superbe image).

Mocky le dit espagnol, ce qui n'est pas tout à fait exact. :wink:

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4266
Contact :

Re: Anthony Steffen (1929–2004)

Messagepar L.. » 26 mars 2018 10:17

Image
Killer Kid, Leopoldo Savona, 1977 (Photo Vaselli.)

(Carrières de Magliana ?)

(Cliquer sur l'image pour l'afficher en grand.)



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité