La Caravane des évadés - Passage West/High Venture - 1951 - Lewis R. Foster

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14197
Contact :

La Caravane des évadés - Passage West/High Venture - 1951 - Lewis R. Foster

Messagepar metek » 24 déc. 2007 21:22

Passage West, ( la Caravane des Evadés), 1951, couleur, (Paramount) durée: 80 minutes.
John Payne, Dennis O'Keefe, Arleen Whelan, Frank Faylen, Mary Anderson, Peter Hanson. Realisé par Lewis R. Foster.
Sujet:
En 1863, six detenus dirigés par Pete Black s'echappent de la prison de Salt Lake et prennent possesions d'un train dirigé par le Predicateur Jacob Karns, la tension monte tout au long du trajet a traver le desert vers la Californie.
ImageImage
Image

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21714
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: La Caravane des évadés - Passage West - 1951 - Lewis R. Foster

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 09 févr. 2011 13:06

UK titre : HIGH VENTURE

ImageImage
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14197
Contact :

Re: La Caravane des évadés - Passage West - 1951 - Lewis R. Foster

Messagepar metek » 12 mars 2011 17:37

Image

Avatar du membre
Lou
Dernier des Mohicans
Dernier des Mohicans
Messages : 491
Localisation : Montagnes suisses
Contact :

Re: La Caravane des évadés - Passage West - 1951 - Lewis R. Foster

Messagepar Lou » 20 mai 2011 8:05

Je ne comprends pas la critique lue sur Imdb, franchement pour moi c'est un vrai bijou que ce film ! Pas un instant la tension ne baisse, je suis resté scotchée devant l'écran. C'est une belle histoire de rédemption comme je les aime, en plus.

On débute dans le désert (!) avec ces prisonniers évadés poursuivis menés par Black (Payne). Épuisés, ils entendent au loin la musique d'un orgue et découvrent derrière une crête des chariots et un petit groupe de personnes enterrant le fils de l'un des leurs. La cérémonie est menée par le Pasteur Karns (O'Keefe), le leader de la petite communauté. Loins d'être des enfants de cœur, Les malfrats très antipathiques s'emparent des armes et forcent avec grande brutalité le convoi à reprendre la route. Tout au long du parcours ils vont se montrer durs et impitoyables jusqu'au moment où, après que les femmes se soient battues par jalousie, le pasteur va littéralement casser la g... à Black.

L'image est belle et les personnages montrent tous des facettes diverses de leurs personnages : La fille (Arleen Whelan) d'un pasteur respecté décédé avant le voyage qui se montre tout d'abord haineuse et incapable d'abandonner ses toilettes puis tentera de séduire Black, la chanteuse de saloon qui sait ce qu'elle veut et qui se montre bien plus sage, le vieux couple inoffensif, le pasteur qui n'a pas toujours été pasteur et qui montre une bonne dose de confiance dans l'humanité tout en sachant se servir de ses poings, et le bandit dur qui commence à entrevoir un autre aspect de lui-même et de ce qui l'entoure ... tous les protagonistes sont bons. Arleen Whelan je n'avais, je crois, jamais entendu parler d'elle, pourtant elle est d'une grande beauté et a tourné 7 westerns en tout. Quant à Mary Anderson, de même, elle est loin de dépareiller ce film !

Dennis O'Keefe et John Payne forment vraiment une bonne paire, comme on peut le voir aussi dans The Eagle and the Hawk du même Foster tourné l'année précédente. Tous deux sont excellents et crédibles. John Payne est toujours capable de dévoiler une grande violence cachée au fond de ses tripes qui me souffle à chaque fois. Ses incarnations sonnent toujours justes et je le place parmi les meilleurs acteurs que je connaisse, tous genres confondus.
Il ne me semble pas avoir vu ses films dans ma jeunesse : Peut-être que ses films étaient moins diffusés ? en tout cas ils sont toujours aussi difficiles à voir de nos jours et c'est à mon avis terriblement dommage ! Alors, à quand un petit coffret des Westerns de John Payne ?
So ride, boldly ride to the end of the rainbow ...Ride, boldly ride till you find Eldorado!
http://youtu.be/gdtrGhQ6dwk El Dorado H. Hawks 1966

http://buck-jones.blogspot.com
http://allan-lane.blogspot.com/
http://western-mood.blogspot.com/

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3602
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: La Caravane des évadés - Passage West - 1951 - Lewis R. Foster

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 20 mai 2011 8:18

Bonjour Lou!Bien que n'ayant hélas pas encore pu voir ce film je dois dire que ta critique m'a plu et me pousse à espèrer que les gars de chez Sidonis ou Wilside(Les trésors du cnéma américain)nous sortent ses westerns bientôt(Lewis Foster,je le redis,découvert grâce à Zorro!)(C'est lui qui,notamment,réalise le poignant épisode MONASTORIO TEND UN PIEGE où Don Alejandro,blessé par balle par ce dernier,révèle à Zorro(en substance)qu'il a sans doute compris("J'ai si souvent fait ce rêve...Que mon fils revenait d'Espagne...Et il était comme vous...Et maintenant vous êtes si près de moi...Comme dans mon rêve...Si j'ôtais ce masque je suis sûr que je verrais le visage de mon fils...")...Bref,merci pur cette critique(Ouh hou les éditeurs!!) icongc1
Image

Avatar du membre
Lou
Dernier des Mohicans
Dernier des Mohicans
Messages : 491
Localisation : Montagnes suisses
Contact :

Re: La Caravane des évadés - Passage West - 1951 - Lewis R. Foster

Messagepar Lou » 20 mai 2011 8:25

Bien le bonjour :sm80: à toi Cowboy Pat, moi aussi j'apprécie cet épisode parmi les meilleurs de la série à mon goût (eh oui, je suis aussi fan de Zorro ... :D)
So ride, boldly ride to the end of the rainbow ...Ride, boldly ride till you find Eldorado!
http://youtu.be/gdtrGhQ6dwk El Dorado H. Hawks 1966

http://buck-jones.blogspot.com
http://allan-lane.blogspot.com/
http://western-mood.blogspot.com/

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3602
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: La Caravane des évadés - Passage West - 1951 - Lewis R. Foster

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 20 mai 2011 8:39

Lou a écrit :Bien le bonjour :sm80: à toi Cowboy Pat, moi aussi j'apprécie cet épisode parmi les meilleurs de la série à mon goût (eh oui, je suis aussi fan de Zorro ... :D)

Je pense que nous le sommes tous un peu...Bah je dois dire aussi que la série Disney m'a fait découvrir beau nombre de grands acteurs et réalisateurs du genre alors parfois j'y fais référence,comme tu as pu le voir pour ton texte sur Robert WARWICK! :wink: )
Image

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21714
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: La Caravane des évadés - Passage West - 1951 - Lewis R. Foster

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 21 mai 2011 10:56

ImageImageImageImageImage tvspielfilme.de
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14197
Contact :

Re: La Caravane des évadés - Passage West - 1951 - Lewis R. Foster

Messagepar metek » 06 oct. 2011 16:42



Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5645
Localisation : oregon

Re: La Caravane des évadés - Passage West - 1951 - Lewis R. Foster

Messagepar lasso » 27 nov. 2011 16:40

le titre allemand : Le Poing de la vengeance
Image

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5645
Localisation : oregon

Re: La Caravane des évadés - Passage West/High Venture - 1951 - Lewis R. Foster

Messagepar lasso » 22 mai 2012 10:27

Très bon Western avec d'excellents acteurs. Une quinzaine de forcenats viennent de s'évader d'une prison de Salt lake City, dont 6 qui ne
sont pas repris, prennent la route vers la Californie. Par hasard ils tombent sur une Caravane de plusieurs wagons menée par le révérend
Jakob. Blake, le meneur des évadés pense que le meilleur moyen d'échapper à la posse, sera de se joindre à la Caravane pour progresser
vers leur destination. Ils font irruption et terrorisent ces voyageurs religieux, qui sont aussi sur le chemin de la Californie.
Arrivant à leur but après le difficile voyage, les évadés sont reconnus grâce à un noir facilement reconnaissable. Ils rejoignent de nouveau la
Caravane, et cette fois ils promettent à leur donner un coup de main pour construire leur ville. Après qu'ils viennent de trouver un filon
d'or, le révérend demande à Blake, de garder la découverte secrète afin d'éviter un rush sur l'or, qui détruirait définitivement le but de leur
voyage, s'établir définitivement dans une nouvelle patrie. Une querelle entre les évadés éclate. Blake, en reconnaissance envers la
communauté religieuse, fait exploser la mine, se sacrifiant.
La progression de la Caravane est très bien filmée, à travers la région désertique, pendant qu'une tempête et une pluie diluvienne
transforme le désert en boue. Les différentes destinées de la communauté de pionniers sont bien traités. Lors d'une formidable bagarre
à main nues entre Blake et le Révérend, Blake constate, vu la façon dont son adversaire se bat, que celui-ci avait bien une vie plus
aventureuse, avant de se convertir pour sa mission religieuse.

Image
Image
Image
Image
Image
Image


Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14197
Contact :

Re: La Caravane des évadés - Passage West/High Venture - 1951 - Lewis R. Foster

Messagepar metek » 12 sept. 2012 0:16


Image
Modifié en dernier par metek le 27 sept. 2013 21:12, modifié 1 fois.

Avatar du membre
pass
Desperado
Messages : 2351

Re: La Caravane des évadés - Passage West/High Venture - 1951 - Lewis R. Foster

Messagepar pass » 03 oct. 2012 10:55

Première représentation à Paris le 31 Juillet 1953 au Napoléon en version originale uniquement .



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : lafayette, U.S. Marshal Cahill et 2 invités