Due Rrringo nel Texas - 1967 - Marino Girolami avec Franco Franchi et Ciccio Ingrassia

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 2968
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Due Rrringo nel Texas - 1967 - Marino Girolami avec Franco Franchi et Ciccio Ingrassia

Messagepar Sartana » 28 févr. 2008 13:56

Due Rrringo nel Texas de Marino Girolami avec Franco Franchi et Ciccio Ingrassia, 1967.


Due Rrritals au Far-west

:arrow: Pendant la guerre de sécession, un bon à rien (Franco) coureur de jupon italien, prêt à mourir pour l’Italie dit-il, se fait passer pour boiteux pour ne pas faire la guerre de sécession qu’il ne juge pas sienne, jusqu’à ce qu’un sergent confédéré (Ciccio) vienne l’engager de force. Suit ensuite l’apprentissage du soldat Franco aux dépens du pauvre Ciccio.

Si Franco est celui du duo que vous supportez le moins, oubliez ce film. Il y fait son numéro pendant 20-30 minutes sans discontinuer. C’est plus que fatiguant, je dirai usant. Je parlais de santé mentale, l’autre jour, mais je vous assure, c’est vraiment dur. J’en suis sorti avec mal de tête pour la journée. :?

:arrow: Il y a un cheval qui parle. Si. Un cheval qui parle et qui donne des ordres à Franco. Normal, le cheval est colonel. Ainsi, c’est Franco qui tire une charrette et le cheval qui marche devant. Le cheval lui confie une mission : éviter l’armée sudiste de tomber dans une embuscade. Franco essaye de prévenir le capitaine, mais personne ne le croit. Il déserte avec le cheval. Ciccio les poursuit. :horse:

Scène parodiée et référencée dans le contexte de l’Italie : la scène de BBT dans laquelle Tuco poursuit blondin en reniflant ses restes de cigares. Ici, Ciccio poursuit Franco et en sentant la cigarette dit « Monopolio italiano, e lui », faisant référence au papier à cigarettes découpé en format, en cahiers ou en tubes qui faisait l'objet en Italie d'un monopole national depuis 1959, et qui, en cette année 1967 était très contesté par la Commission européenne. Ca, faut connaître…

:arrow: Ils apprennent qu’un trésor se trouve dans un cimetière, ils comptent bien trouver les 200 000 dollars… Parodie encore, le cimetière, les noms sont ceux du Bon la brute et le truand…
Au passage, lorsque Franco parle de garder « l’oro », Ciccio lui dit, en français dans le texte « L’argent ! L’argent ! Vous parla français ? ». Petite égratignure aux français, ça mange pas de pain…
En parlant d’argent, les décors et les costumes sont miteux, le tournage s’est fait à Cinecittà et aux environs de Rome. Pas de coproduction, en plus…

Pour le reste c’est plus supportable que les 20 1ères minutes franchement casse-pied. Cela dit, il faut voir Franco charger des bandits avec un bruitage de vache…
Mais après, on est davantage dans le western. La scène du pont de BBT est tournée en ridicule,on peut d’ailleurs voir Silvio « qui sait que Sentenza finit toujours son travail » Lorenzon. Il paraît qu’il y a Lucio Fulci, je ne l’ai pas reconnu. Il y a aussi Hélène Chanel que l’on a pu voir dans Cjamango d’Edoardo Fajardo qui joue ici Sentenza Jane :P . Ennio Girolami tourne lui aussi, surtout parce que son papa Marino est aux commandes du film.
La musique de Carlo Savina est molle bien qu’évitant les bruitages débiles autres que dans le générique.

:?: Mais dis-moi, Sartana, c’est pas un peu bas et surtout très facile de descendre ces petits films que nous pauvres français ne pouvons que limitativement apprécier ? Non, ça ne me pose aucun cas de conscience.

Les anecdotes du jour : • les films de Franco e Ciccio ensemble rapportaient pas loin d’un million de lires à l’époque, une vraie fortune. Surtout pour des films qui ne coûtaient pas cher à faire.
• Anecdote annexe, les films de Franco e Ciccio se tournaient à raison d’un toutes les 3 semaines dans leurs années fastes (1964-1969). Ils tournaient chacun 8 films par an en moyenne…
• Le titre du Due Rrringo nel Texas parodie le film Duello nel Texas, de Ricardo Blasco.

:arrow: Vu sur un enregistrement télé de la Raï due pour celui-ci. Pas exactement au format d’origine mais pas recadré non plus.

Je sais, ce n’est pas franchement une critique fluide mais bon. Elle existe. Vous ferez le tri :D

Captures pour vous faire saliver. Non ? Tant pis. :oops: :lol:

ImageImageImageImage
Image
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
Breccio
Marshall
Marshall
Messages : 2922
Localisation : Gone

Re: Due Rrringo nel Texas de Marino Girolami avec Franco Franchi et Ciccio Ingrassia, 1967.

Messagepar Breccio » 28 févr. 2008 16:13

Sartana, l'ensemble des spaghettophiles du forum se joint à moi pour t'exprimer notre reconnaissance. Ce que tu fais là, aucune bête au monde ne le ferait.
Bon, cela dit, je me suis tapé la version intégrale de Little Rita nel West, moi :mrgreen:
Bravo et merci derechef.
B
PS : en fouinant sur le site de Xploited Cinema, au cas où il se trouverait des DVD du duo infernal avec version anglaise ou ST anglais (y en a pas), je découvre qu'ils ont aussi tourné des parodies de films d'espionnage réalisées par... Mario Bava :shock: , avec en guest-star... Vincent Price :shock: :shock:
Et, au fait... un rapport entre Ciccio et la Cicciolina :?:
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 2968
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: Due Rrringo nel Texas de Marino Girolami avec Franco Franchi et Ciccio Ingrassia, 1967.

Messagepar Sartana » 28 févr. 2008 16:53

Breccio a écrit :Sartana, l'ensemble des spaghettophiles du forum se joint à moi pour t'exprimer notre reconnaissance. Ce que tu fais là, aucune bête au monde ne le ferait.
Bon, cela dit, je me suis tapé la version intégrale de Little Rita nel West, moi :mrgreen:
Bravo et merci derechef.
B
PS : en fouinant sur le site de Xploited Cinema, au cas où il se trouverait des DVD du duo infernal avec version anglaise ou ST anglais (y en a pas), je découvre qu'ils ont aussi tourné des parodies de films d'espionnage réalisées par... Mario Bava :shock: , avec en guest-star... Vincent Price :shock: :shock:
Et, au fait... un rapport entre Ciccio et la Cicciolina :?:

Je me plains dans ma critique mais je ne demandais pas autant de merci :oops:
Pour l'origine de Ciccio je ne sais pas mais Fellini dît de lui : "Les américains ont Ernest Borgnine ? Et bien nous avons Ciccio Ingrassia" :shock: Shock, mais en même temps il est clairement meilleur acteur que l'autre pantin :?
Ils ont parodié tous les films de genre.
Je note que tu avoue rechercher ces films... c'est courageux cool

Plus sérieusement et HS, mais comme tu évoque Rita Pavone, j'ai acheté une misère le DVD de La grosse pagaille qui réunit Francis Blanche, Terence Hill et Rita Pavone pour encore une comédie musicale... Et pour en terminer, encore une anecdote, Rita Pavone est celle qui chante la chanson de saloon du dessin-animé Lucky Luke "Daisy Town" de Goscinny et Morris (l'inverse sonne mieux mais je veux pas corriger).
Voilà ;)
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
edocle
Hors-la-loi
Messages : 606
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Re: Due Rrringo nel Texas de Marino Girolami avec Franco Franchi et Ciccio Ingrassia, 1967.

Messagepar edocle » 28 févr. 2008 19:09

J'ai vu en italien et en Italie ..... :mrgreen: :mrgreen:
il existe un DVD italien de bonne qualité avec des sous-titres italiens pour mal entendant,
mais bon faut pas exagérer quand même ....
Un fanatique accros comme moi aux westerns spaghetti y perd son italien, alors j'ai laissé
tombé et je ne souhaite pas de VF :num3 :num3
Demain virée chez les marchands de Vintimille, je vais essayer de trouver des perles inédites!
Bonne chance pour les autres visionnages des productions de ces deux-là :gun:
Amicalement E.
:beer1: :beer1:
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

Avatar du membre
Breccio
Marshall
Marshall
Messages : 2922
Localisation : Gone

Re: Due Rrringo nel Texas de Marino Girolami avec Franco Franchi et Ciccio Ingrassia, 1967.

Messagepar Breccio » 28 févr. 2008 20:57

Sartana a écrit :Plus sérieusement et HS, mais comme tu évoque Rita Pavone, j'ai acheté une misère le DVD de La grosse pagaille qui réunit Francis Blanche, Terence Hill et Rita Pavone pour encore une comédie musicale... Et pour en terminer, encore une anecdote, Rita Pavone est celle qui chante la chanson de saloon du dessin-animé Lucky Luke "Daisy Town" de Goscinny et Morris (l'inverse sonne mieux mais je veux pas corriger).
Voilà ;)

Et ça vaut quoi ?
B (qui l'a aussi vu offert une misère et a hésité, parce que faut pas abuser, quand même)
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 2968
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: Due Rrringo nel Texas de Marino Girolami avec Franco Franchi et Ciccio Ingrassia, 1967.

Messagepar Sartana » 28 févr. 2008 21:29

Breccio a écrit :
Sartana a écrit :Plus sérieusement et HS, mais comme tu évoque Rita Pavone, j'ai acheté une misère le DVD de La grosse pagaille qui réunit Francis Blanche, Terence Hill et Rita Pavone pour encore une comédie musicale... Et pour en terminer, encore une anecdote, Rita Pavone est celle qui chante la chanson de saloon du dessin-animé Lucky Luke "Daisy Town" de Goscinny et Morris (l'inverse sonne mieux mais je veux pas corriger).
Voilà ;)

Et ça vaut quoi ?
B (qui l'a aussi vu offert une misère et a hésité, parce que faut pas abuser, quand même)

Pas encore vu. La semaine prochaine sans doute.
Sartana (sans honneur :mrgreen: )
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
MrGreen
Tunique bleue
Messages : 340

Re: Due Rrringo nel Texas de Marino Girolami avec Franco Franchi et Ciccio Ingrassia, 1967.

Messagepar MrGreen » 23 juin 2008 12:40

Sartana a écrit : Et pour en terminer, encore une anecdote, Rita Pavone est celle qui chante la chanson de saloon du dessin-animé Lucky Luke "Daisy Town" de Goscinny et Morris (l'inverse sonne mieux mais je veux pas corriger).
Voilà ;)


Désolé de vous contredire cher Sartana, mais la chanteuse qui chante la chanson du saloon dans le film Lucky Luke de 1971 (rebaptisé Daisy Town quelques années plus tard) est bien Nicole Croisille (parfaitement bilingue et reconnaissable à la voix) créditée (qui plus est) au générique. La chanteuse de saloon retrouve la voix de Rosy Varthe quand elle parle (pour une seule réplique (!)

PS ; Un doute m'assaille. Parlez-vous de la vf ou de la version anglaise ?
Tu seras assez proche pour entendre la première balle. Et assez mort pour ignorer la seconde.

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 2968
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: Due Rrringo nel Texas de Marino Girolami avec Franco Franchi et Ciccio Ingrassia, 1967.

Messagepar Sartana » 23 juin 2008 13:44

MrGreen a écrit :
Sartana a écrit : Et pour en terminer, encore une anecdote, Rita Pavone est celle qui chante la chanson de saloon du dessin-animé Lucky Luke "Daisy Town" de Goscinny et Morris (l'inverse sonne mieux mais je veux pas corriger).
Voilà ;)


Désolé de vous contredire cher Sartana, mais la chanteuse qui chante la chanson du saloon dans le film Lucky Luke de 1971 (rebaptisé Daisy Town quelques années plus tard) est bien Nicole Croisille (parfaitement bilingue et reconnaissable à la voix) créditée (qui plus est) au générique. La chanteuse de saloon retrouve la voix de Rosy Varthe quand elle parle (pour une seule réplique (!)

PS ; Un doute m'assaille. Parlez-vous de la vf ou de la version anglaise ?

Je parle de la chanson de saloon en anglais qu'on peut entendre ici http://www.gtv-land.com/generique-1067- ... -song.html et dans le dessin animé, évidemment.
Et ça, c'est Rita Pavone. Si ce n'est pas elle c'est sa sœur jumelle vocalement...
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
MrGreen
Tunique bleue
Messages : 340

Re: Due Rrringo nel Texas de Marino Girolami avec Franco Franchi et Ciccio Ingrassia, 1967.

Messagepar MrGreen » 23 juin 2008 14:46

Je viens d'écouter votre lien, après avoir écouté le passage du film.
Je constate avec effarement que ce n'est pas tout à fait la même voix :num15
En fait ayant le disque (pas sous la main), je me rappelle que c'est cette chanson qui était sur le disque avec la chanson de la quadrille EN ANGLAIS (en face B titrée STAMP YOUR FEET) alors qu'elle était en français dans le film...
BREF: Il y a donc apparemment deux éditions de ces chansons. Une anglaise, et une française (celle du film)(même si la chanson du saloon tirée de la bande son du film est chantée, a coup sur par nicole croisille, en anglais)
Je vais donc aller vérifier sur ce fameux petit 45T si je ne trouve pas le nom de la chanteuse.
Je vous remercie au passage, pour votre connaissance en la matière car je n'aurais jamais trouvé Rita Pavone (et j'espère que cela va se confirmer :wink: )
Tu seras assez proche pour entendre la première balle. Et assez mort pour ignorer la seconde.

Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2203
Contact :

Re: Due Rrringo nel Texas de Marino Girolami avec Franco Franchi et Ciccio Ingrassia, 1967.

Messagepar tepepa » 08 févr. 2010 20:27

Breccio a écrit :Sartana, l'ensemble des spaghettophiles du forum se joint à moi pour t'exprimer notre reconnaissance. Ce que tu fais là, aucune bête au monde ne le ferait.


[private] Hé Sartana, c'est pas des remerciements qu'il te fait là Breccio? :mrgreen: [/private]


Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films et documentaires »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités