Attaque à l'aube - The First Texan - 1956 - Byron Haskin

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15472
Localisation : Canada
Contact :

Attaque à l'aube - The First Texan - 1956 - Byron Haskin

Messagepar metek » 19 févr. 2008 1:35


The First Texan 1956 Attaque à l'aube - Byron Haskin
1956 - ATTAQUE À L'AUBE - THE FIRST TEXAN
De Byron Haskin
Avec Felicia Farr, Jeff Morrow, Wallace Ford, Abraham Sofaer, Jody McCrea, Chubby Johnson.
Durée 82 min. Noir et Blanc. Production Allied Artists.

Sujet:
Sam Houston vient de démissionner de sa fonction de Gouverneur. Il gagne le Mexique pour y devenir avocat. Dès son arrivée à San Antonio, il défend des conjurés texans arrêtés par l'armée Mexicaine. Ils sont relachés par le tribunal. Plus tard le président des Etats-Unis demande à Houstin d'être le chef des conjurés

ImageImage
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Avatar du membre
Vin
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5350
Localisation : Paris/Touraine

Re: The First Texan - Attaque à l'aube - 1956 - Byron Haskin

Messagepar Vin » 27 juil. 2008 20:48

Une petite touche complémentaire:
Image
Image

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23477
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: The First Texan - Attaque à l'aube - 1956 - Byron Haskin

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 17 mars 2009 19:13

une 2eme touche complémentaire

Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
lasso
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7136
Localisation : oregon

Re: Attaque à l'aube - The First Texan - 1956 - Byron Haskin

Messagepar lasso » 04 août 2011 9:44

C'est une leçon d'histoire qui nous est donnée ici, avec la bataille menée par Sam Houston contre Santa Anna, et la fondation
de la République du Texas, avec une histoire d'amour moelleuse entre MCCREA et la séduisante Felicia Farr, se laisse suivre
sans ennui. Le fils Jodie MCCREA a eu son petit rôle.

Avatar du membre
Abilène
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4259
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Attaque à l'aube - The First Texan - 1956 - Byron Haskin

Messagepar Abilène » 30 nov. 2011 22:10

Image
Image

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15472
Localisation : Canada
Contact :

Re: Attaque à l'aube - The First Texan - 1956 - Byron Haskin

Messagepar metek » 22 janv. 2012 0:40


Avatar du membre
pass
Desperado
Messages : 2839

Re: Attaque à l'aube - The First Texan - 1956 - Byron Haskin

Messagepar pass » 05 oct. 2012 13:17

Première représentation à Paris le 24 Mai 1957 au Caméo , à L' Eldorado et au Lynx en version française uniquement .

Avatar du membre
Abilène
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4259
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Attaque à l'aube - The First Texan - 1956 - Byron Haskin

Messagepar Abilène » 24 déc. 2012 17:41

Image
Image
Image
Image

Avatar du membre
Abilène
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4259
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Attaque à l'aube - The First Texan - 1956 - Byron Haskin

Messagepar Abilène » 18 févr. 2013 21:36

Image
Image
Image

Avatar du membre
Winchester73
Trappeur
Trappeur
Messages : 3178
Localisation : Apache Junction

Re: Attaque à l'aube - The First Texan - 1956 - Byron Haskin

Messagepar Winchester73 » 13 mars 2013 12:05

Image

Image

Image

DVD, zone 1:
Image

Image

Image
Image

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15472
Localisation : Canada
Contact :

Re: Attaque à l'aube - The First Texan - 1956 - Byron Haskin

Messagepar metek » 29 mars 2013 21:09


Avatar du membre
Abilène
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4259
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Attaque à l'aube - The First Texan - 1956 - Byron Haskin

Messagepar Abilène » 25 oct. 2014 20:39

Image

Avatar du membre
pass
Desperado
Messages : 2839

Re: Attaque à l'aube - The First Texan - 1956 - Byron Haskin

Messagepar pass » 12 avr. 2015 19:52

metek a écrit :Durée 82 min. Noir et Blanc. Production Allied Artists



Plutôt en technicolor ! .

Avatar du membre
Abilène
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4259
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Attaque à l'aube - The First Texan - 1956 - Byron Haskin

Messagepar Abilène » 21 sept. 2015 22:27

Image

kiemavel
Chasseur de primes
Messages : 789

Re: Attaque à l'aube - The First Texan - 1956 - Byron Haskin

Messagepar kiemavel » 30 oct. 2016 11:44

Image


Contraint de quitter le Tennessee à la suite d'un scandale qui a ruiné sa réputation, Sam Houston, l'ancien gouverneur de l'état, part pour le Texas en vue de s'y installer comme avocat. Alors qu'il est bien décidé à ne plus prendre part aux évènements politiques de son temps, à peine arrivé à San Antonio il se trouve mêlé aux insurgés luttant pour l'indépendance du Texas. Lorsqu'un détachement de l'armée mexicaine fait irruption dans son hôtel dans l'arrière salle duquel les insurgés se réunissent, Houston intervient pour éviter un massacre. Il neutralise plusieurs soldats mais bien qu'en position de force, il incite Jim Bowie et son camarade a se rendre contre la promesse de l'officier mexicain que les texans auront un procès équitable. C'est avec ce même sens de la diplomatie et son habilité de juriste que lors du procès, il parvient à faire libérer les deux hommes. Il installe son cabinet d'avocat à San Antonio et durant les années qui suivent, il est le témoin des troubles qui secouent la région mais bien que lié aux leaders des insurgés, il refuse de prend part aux heurts...

Image


Comme Little Big Horn qui ne montrait pas la bataille, le film de Byron Haskin, s'il se penche sur un autre grand évènement historique, ici la conquête du Texas, il "oublie" lui aussi volontairement le grand évènement plusieurs fois montré au cinéma, le siège du Fort Alamo. Le film montre principalement l'avant, c'est à dire la montée de la volonté d'émancipation des colons américains vis à vis de la nation dominante. On est censé suivre sur plusieurs années les évènements qui se déroulent à partir de l'arrivée de Sam Houston à San Antonio à la fin de l'année 1832 mais s'ils sont vus à travers le regard d'une personnalité populaire de son temps, ce qui l'amène à côtoyer les leaders texans ; étant donné que Houston tient à rester à l'écart de l'insurrection, on ne perçoit pendant une grosse moitié du métrage que l'écho assez lointain des conflits.

Image


En réalité, il semble que le véritable Sam Houston s'était immédiatement imposé comme un leader politique alors on peut penser que cette déformation de la vérité historique arrangeait les scénaristes car en faire pendant si longtemps un observateur neutre opposé aux intentions guerrières des leaders de l'insurrection permettait de justifier la distance vis à vis des conflits. En tout cas, si on parle beaucoup de révolution, pendant longtemps on n'en voit pas grand chose. Les longs dialogues coutant moins chers que les scènes d'action, c'est donc essentiellement dans des scènes de "salon" que l'on croise les personnages historiques attendus : Davy Crockett (interprété par James Griffith), Jim Bowie (Jeff Morrow), Stephen Austin, William Barrett Travis et plus tard Deaf Smith.

Image


Peut être à cause du manque de moyens, le film est donc centré sur la personnalité de Sam Houston, heureusement excellemment campé par Joel McCrea dans une des meilleurs interprétations de sa fin de carrière. Il fait de Houston un homme ordinaire et simple, aspirant à la tranquillité à la suite d'un scandale lié à sa vie privée qui n'est jamais explicité véritablement mais c'est à la suite de ce scandale qu'il avait mis un terme à sa première carrière politique. Cela ne l'empêche pas de succomber au charme de la nièce de son logeur, Henry Delaney (Wallace Ford) qui est -opportunément- un des leaders des insurgés contrairement à sa nièce Katherine (Felicia Farr) qui partage la volonté de Sam de rester à l'écart des évènements politiques du temps et des violences qui se multiplient. L'histoire d'amour entre Joel McCrea et Felicia Farr se traine un peu et n'est guère passionnante. Bien qu'entourés par des révolutionnaires, ils n'aspirent qu'à vivre leur histoire d'amour mais lorsque Sam Houston va commencer à s'interroger, comme une femme ordinaire ne comprenant rien aux grandes destinées et à la politique, elle va se fâcher et le mettre en garde : Attention Joel, c'est moi ou la revolución ! avant finalement de se laisser convaincre : Vas-y mon chérie, va massacrer les mexicains ! Ouf ...

Image


D'emblée, on avait évidemment anticipé le virage radical opéré par Sam Houston mais c'est un personnage qui est suffisamment bien défini et McCrea y est suffisamment crédible en leader naturel pour que l'on puisse croire à la volte face de cet homme hors-du-commun rattrapé par son destin. On l'avait découvert en homme de loi intelligent, pragmatique et habile négociateur (c'est bien montré dans une bonne scène de tribunal) puis il s'impose sans le vouloir comme la seule personnalité suffisamment populaire et charismatique pour fédérer les énergies disparates des milices texanes divisées et éparpillées mais il faudra l'intervention du président des États-Unis pour qu'enfin l'homme de loi devienne presque contre son gré un leader militaire et politique.

Image


Ce sera chose faite quand les tensions vont s'aggraver entre les Texans et le gouvernement mexicain, ce qui va inciter le général Santa Anna (David Silva) à diriger son armée vers le Texas. Quelques jours après la déclaration d'indépendance du Texas, l'armée mexicaine vient à bout du fort Alamo. Comme je l'expliquais au début du texte, on ne voit pas ces évènements mais contrairement au film de Warren évoqué plus haut dans lequel on ne voyait jamais la bataille du titre, le film d'Haskin s'anime très nettement dans sa partie finale. À partir de l'annonce de la chute du fort, Attaque à l'aube relate de manière assez fidèle à la vérité historique les évènements qui se sont déroulés jusqu'à la bataille de San Jacinto à la fin de laquelle on voit Sam Houston annoncer la prochaine constitution de la république du Texas.

Image


Ce final peut-être vu comme une suite du fameux Alamo tourné quelques années plus tard. Bien que beaucoup plus animé que le reste, ce final va toutefois peut être frustrer quelques amateurs du genre car pendant un gros quart d'heure, on suit la fuite de la maigre armée de Houston qui semble battre en retraite devant celle du général Santa Anna mais c'était pourtant bien la stratégie que Houston avait employé pour gagner du temps et piéger l'armée mexicaine. Le film se termine sur l'assez longue bataille de San Jacinto, pas très spectaculaire (toujours sans doute faute de gros moyens) mais plus que la véritable bataille qui avait été facilement remportée par les Texans. Dans cette partie finale, on remarque plus particulièrement Jody McCrea, le fils de Joel, qui joue le lieutenant Baker, un des assistants de Sam Houston. Un des assez bons McCrea de fin de carrière. DVD gravé (vost)

Réalisation : Byron Haskin / Production : Walter Mirisch (Allied Artists) / Scénario : Daniel B. Ullman / Photographie : Wilfred Cline / Musique : Roy Webb
Avec : Joel McCrea (Sam Houston), Felicia Farr (Katherine Delaney), Jeff Morrow (Jim Bowie), Wallace Ford (Henry Delaney), Jody McCrea (Lt. Baker), Chubby Johnson (Deaf Smith), James Griffith (Davy Crockett)
Spoiler: Montrer
Image
Image



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités