Il était une fois dans l'Ouest - C'era una volta il West - 1968 - Sergio Leone

Analyses en profondeur de westerns avec débats, documents, ...
> A l'affiche : La Rivière sans retour
Voir tous les films de la rubrique
(anciennement 'Westerns Disséqués')
Règles du forum
Règles
> Respectez les opinions des autres...
> L'objectif est de débattre, discuter, et non de dire un en une ligne "j'aime", "je déteste".

Voir tous les films de la rubrique
Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10262
Localisation : Lone Pine, CA

Il était une fois dans l'Ouest - C'era una volta il West - 1968 - Sergio Leone

Messagepar Personne » 02 févr. 2008 10:22

http://fr.wikipedia.org/wiki/Il_%C3%A9t ... ns_l'Ouest

Synopsis

Alors qu'il prépare une fête pour l'arrivée de sa femme qu'il a épousée un mois plus tôt à La Nouvelle-Orléans, Bet McBain est tué avec ses trois enfants par Frank, un dangereux psychopathe. Jill McBain hérite alors des terres de son mari, convoitées par Morton, le commanditaire du meurtre. Mais les soupçons se portent sur un aventurier, Cheyenne… Ce dernier, ainsi qu'Harmonica, un étranger qui semble avoir quelque chose à régler avec Frank, partiront régler leurs comptes.

Il était une fois dans l'Ouest est un film dont l'action se passe lors de la conquête de l'ouest américain. Il tourne autour de la construction du chemin de fer et met en scène divers personnages représentatifs des westerns classiques pour mieux les détourner.

Sergio Leone en fait une œuvre imposante et personnelle, ce qui serait la raison de son échec commercial aux É.-U., contrairement à l'Europe qui lui a fait un triomphe.

Claudia Cardinale hérite d'un rôle de tenancière au grand cœur, Jason Robards celui de l'aventurier sans scrupule qui trouvera la rédemption, Henry Fonda la crapule embauchée par le boss du chemin de fer pour hâter sa construction et Charles Bronson dans le rôle du vengeur silencieux au passé trouble.


Fiche technique
Titre : Il était une fois dans l'Ouest
Titre original : C'era una volta il West
Titre anglais : Once Upon a Time in the West
Réalisation : Sergio Leone
Scénario : Dario Argento, Bernardo Bertolucci, Sergio Donati, Sergio Leone
Photographie : Tonino Delli Colli
Musique : Ennio Morricone
Production : Fulvio Morsella
Distribution : C.I.C.
Date de sortie : 21 décembre 1968 (Italie), 27 août 1969 (France)
Film italo-américain, tourné en anglais, post-synchonisé en italien.
Format : Couleurs - 2,35:1 (Cinémascope) - 35 mm
Genre : drame, western
Durée : 165 minutes
Langue de tournage : anglais
Film interdit aux moins de 13 ans à sa sortie en France, sans interdiction de nos jours.

Distribution
Charles Bronson (VF : Claude Bertrand) : l'homme à l'harmonica
Henry Fonda (VF : Raymond Loyer) : Frank
Claudia Cardinale (VF : Michèle Bardollet) : Jill McBain
Jason Robards (VF : René Arrieu) : Manuel Gutierrez dit Cheyenne
Frank Wolff (VF : Henri Poirier) : Brett McBain
Lionel Stander (VF : Gérard Darrieu) : le barman
Keenan Wynn (VF : Louis Arbessier) : le shérif de Flagstone
Gabriele Ferzetti (VF : Jean-Henri Chambois) : Morton (patron du chemin de fer)
Paolo Stoppa (VF : Jean Clarieux) : Sam
Jack Elam (VF : Pierre Collet) : Snaky (membre du gang de Frank)
Woody Strode : Stony (membre du gang de Frank)
Enzo Santaniello : Timmy McBain (l'enfant assassiné par Frank)
Marilù Carteny : Maureen McBain

Attention, les SPOILERS sont Autorisés, donc ne lisez pas ce topic avant d'avoir vu le film.


Vous pouvez mettre vos affiches, documents, photos... ici même:
viewtopic.php?t=6209

Que le débat commence! :beer1:
Image

Jean-Louis
Marshall
Marshall
Messages : 2852

Re: Il était une fois dans l'Ouest - C'era una volta il West - 1968 - Sergio Leone

Messagepar Jean-Louis » 02 févr. 2008 18:45

L'autre jour sur un autre post nous étions à la recherche de la séquence qui semble-t-il avait disparu :
l'attaque de Morton dans son wagon par Cheyenne et sa bande.

Il semble certain, enquête faite, que Sergio Leone a fait volontairement l'impasse sur cette séquence, à mon avis
pour plusieurs raisons.

Cette action se déroule chronologiquement en même temps que l'attaque en ville de Franck par ses propres hommes retournés
par Morton.
Deux actions violentes de suite c'est une de trop, l'alternances des scènes d'action et retour au calme est bien dans le style du Maestro.

Découvrir les effets de ce déferlement de violence est beaucoup plus puissant, marque plus que de montrer les coups de feu,
d'autant plus que l'on sort juste de la tension du traquenard qu'a affronté Franck.
Et puis cette extraordinaire séquence de l'agonie de Morton qui rampe vers son "rêve" le but de sa vie : atteindre l'océ... une misérable mare.
Tout ceci ponctué du halètement de la locomotive.

Combien ceci est dominé, Sergio Leone est un très grand conteur, la dessus aucun doute. Chapeau Monsieur !

Par contre ce que je mets en doute, encore et encore, d'accord...
Ce sont ses si grandes connaissances de l'histoire de l'Ouest.
Pour imaginer son scénario ce n'est pas dans l'Histoire de l'Ouest qu'il a puisé la matière, mais il a habillé ses convictions politiques des effets glanés dans les Westerns qui l'ont marqué.

Juste un preuve de son désintéressement de la véracité de ce qu'il montre : Stony le personnage interprété par Woody Strode est armé de la winchester à canon et crosse coupés de Josh Randall, arme de fantaisie (de plus complètement inappropriée) née de l'imagination d'un accessoiriste de Hollywood.

Image

Afin de faciliter le travail du Thanatopracteur, les coups pas au visage, merci :mrgreen:

Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2170
Contact :

Re: Il était une fois dans l'Ouest - C'era una volta il West - 1968 - Sergio Leone

Messagepar tepepa » 02 févr. 2008 19:37

Pour moi l'absence de cette scène, absence assez mal vécue à 12 ans, signe également une certaine maturité de l'auteur qui, volontairement, se détourne du grand spectacle pour faire un film plus "auteurisant". L'attaque du train avec les innombrables morts qui virevoltent, vous l'avez déjà vu dans mes autres westerns semble nous dire Sergio Leone. C'est aussi une façon de dire aux producteurs américains qui lui demandèrent de faire un western alors que, déjà, il voulait faire "il était une fois en Amérique": "d'accord, vous m'avez demandé de faire un western, mais je ne vous donne pas ce que vous demandez, je vous donne un western encore plus lent, et avec peu d'action violente".
Il était une fois la révolution étant, d'une certaine façon, à part, cette maturité se retrouve également dans "Il était une fois en Amérique" qui également, "déménage moins" que les premiers films de Sergio Leone. C'est la fin de l'enfance, Sergio Leone fait désormais des films pour adultes.

Avatar du membre
Darksatin
Chanteuse de saloon
Messages : 91
Localisation : Paris 11°
Contact :

Re: Il était une fois dans l'Ouest - C'era una volta il West - 1968 - Sergio Leone

Messagepar Darksatin » 02 févr. 2008 20:21

Une question que l'on peut se poser à propos du personnage d'Harmonica.
Lors de la scène de l'Arche, il semble avoir une vingtaine d'années.
Pendant le film, dans les 45 ans.
Qu'a t-il pu bien faire pendant 25 ans ?
Rechercher Frank ?
L'Ouest est vaste, mais tout de même... :num12

Avatar du membre
Longway
Sorcier
Sorcier
Messages : 6633

Re: Il était une fois dans l'Ouest - C'era una volta il West - 1968 - Sergio Leone

Messagepar Longway » 03 févr. 2008 0:03

Darksatin a écrit :Une question que l'on peut se poser à propos du personnage d'Harmonica.
Lors de la scène de l'Arche, il semble avoir une vingtaine d'années.
Pendant le film, dans les 45 ans.
Qu'a t-il pu bien faire pendant 25 ans ?
Rechercher Frank ?
L'Ouest est vaste, mais tout de même... :num12


Oui, on se demande vraiment ? Un des mystères du film.
Une certitude, il a du s'entrainer à tirer tous les jours sans interruption. :lol:
Autre chose, Sergio Leone n'a pas trop fait d'effort pour essayer de trouver un personnage jeune ayant une certaine ressemblance avec Bronson, à croire qu'il a embauché le premier figurant indien qui s'est présenté. N'aurait-il pas été plus judicieux de tenter de rajeunir Charles Bronson avec moult maquillages comme cela été fait apparement sans problème pour Henry Fonda ?

Jean-Louis
Marshall
Marshall
Messages : 2852

Re: Il était une fois dans l'Ouest - C'era una volta il West - 1968 - Sergio Leone

Messagepar Jean-Louis » 04 févr. 2008 17:03

Darksatin a écrit :Une question que l'on peut se poser à propos du personnage d'Harmonica.
Lors de la scène de l'Arche, il semble avoir une vingtaine d'années.
Pendant le film, dans les 45 ans.
Qu'a t-il pu bien faire pendant 25 ans ?
Rechercher Frank ?
L'Ouest est vaste, mais tout de même... :num12


Pendant toutes ces années Harmonica a tué le temps.

Harmonica est la Mort.

La Mort a rendez-vous avec Franck.
Franck n'est pas venu, il a envoyé 3 hommes de main,
mais peut-on tuer la Mort, même blessée la Mort se relève et poursuit sa quête.

La Mort attend son heure, tant que le moment de la vengeance n'est pas arrivé, elle préserve sa future victime.
La Mort, il y a des années, sous la menace de Franck a précipité son propre frère dans l'au-delà.

Jill rencontre Harmonica. La Vie et la Mort n'ont pas d'Avenir commun.

Cheyenne s'en va, la Mort à ses côtés.

Harmonica est la Mort...
Si señor...!

Jean-Louis
Marshall
Marshall
Messages : 2852

Re: Il était une fois dans l'Ouest - C'era una volta il West - 1968 - Sergio Leone

Messagepar Jean-Louis » 06 févr. 2008 19:11

Est-ce que quelqu'un peut m'expliquer :

Ou se situe la gare du début, qu'elle est-elle, ce n'est pas Flag Stone, Flag Stone
c'est celle ou arrive Jill*.

Sur les tickets que le vieux chef de gare veut vendre aux hommes de main de Frank

Image

figurent :

Flag Stone
Aubrey... illisible
Azte... illisible (existe Aztec en Arizona)
Pre... Illisible
Fort ... illisible
Valenc ... illisible
Albuquerque
Santa Fe

Pas très frais la ligne, le chef de gare (80 balais au bas mot, devrait en profiter pour en passer un coup tellement c'est crad) , la gare faite de planches à moitié calcinées, un vieux (entre 50 et 80 ans) wagon est en train de pourrir,
Des centaines de traverses poussiéreuses attendent, les wagons de voyageurs sont vétustes.

J'ai regardé Flag Stone n'existe pas, existe Flagstaff en Arizona.

La ligne Flagstaff / Santa Fe est possible et passe par Albuquerque, par contre Aztec est trop éloigné, les autres villes peau de balle (44/40 où .45 Colt)

http://maps.google.fr/maps?f=q&hl=fr&ge ... 5&z=7&om=0

La ligne Flagstaff / Yuma est tout à fait possible.

http://maps.google.fr/maps?f=q&hl=fr&ge ... 8&z=8&om=0

Ah oui, j'oubliais le wagon juste derrière la locomotive et le tander

Image

s'appelle un Caboose, il n'est jamais placé là, c'est toujours le dernier élément du convoi...


* Le fils de Bet McBain au début est sur le point de partir chercher à la gare de Flag Stone sa marâtre (une marâtre comme ça c'est autre chose qu'une belle-mère) vous allez rire vers la fin Harmonica nous apprend ainsi qu'à Cheyenne que chez les McBain c'est le seul point d'eau à 100 km de Flag Stone.
Les tranches de pains ont intérêt à être épaisses pour ne pas rassir trop vite, ils ont le temps pour mettre le rôti au four et le rosé qui est déjà sur les tables.
Il ne va plus être très frais, pouah c'est dégueulasse le rosé quand c'est pas frais, moi je le sers à 8/9 °, tenu dans un seau à glace.

Image


Au fait ça ne vous paraît pas étrange du vin à cette époque en Arizona, de la part d'un Irandais ?
Les tonneaux, les chopes à bière, là je comprends mieux et puis c'est très raccord avec leur chalet bavarois.

Mais de les entreposer comme ça au soleil, quel manque de savoir vivre...

Il fallait pas qu'ils s'étonnent de ce qu'il leur arrive, non plus !

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10262
Localisation : Lone Pine, CA

Re: Il était une fois dans l'Ouest - C'era una volta il West - 1968 - Sergio Leone

Messagepar Personne » 07 févr. 2008 13:00

Le chalet? Comme l'action est sensé avoir lieu en Arizona, pour moi pas de problème, il y a de belles forêts en Arizona. Cette scéne à été tourné à Almeria en Espagne, un coin bien désertique, c'est normal que ça ne cadre pas avec le lieu du tournage. Sur l'architecture du chalet, on trouve la même chose au Grand Canyon, au Canada etc...

La table des McBain? N'oublions pas qu'il attend sa future femme qui vient tout droit d'un endroit civilisé comme la Nouvelle-Orléans. Une table avec du vin me semble correspondre à cette occasion particulière.
Image

Jean-Louis
Marshall
Marshall
Messages : 2852

Re: Il était une fois dans l'Ouest - C'era una volta il West - 1968 - Sergio Leone

Messagepar Jean-Louis » 07 févr. 2008 16:11

Depuis Line Renaud tout le monde sait qu'il y a des cabanes au Canada, mais est-ce vraiment le problème ?

Qu'il faille dans les 4 jours pour faire l'allée/retour... circulez il n'y rien à voir !

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10262
Localisation : Lone Pine, CA

Re: Il était une fois dans l'Ouest - C'era una volta il West - 1968 - Sergio Leone

Messagepar Personne » 07 févr. 2008 17:06

Jean-Louis a écrit :Depuis Line Renaud tout le monde sait qu'il y a des cabanes au Canada, mais est-ce vraiment le problème ?

Qu'il faille dans les 4 jours pour faire l'allée/retour... circulez il n'y rien à voir !


Il n'y avait pas de ligne Québec-Flagstaff à ma connaissance, ils ont pris les pins ou ils les ont trouvés sur place en Arizona, ce type d'habitation ne me choque pas outre mesure. A Almeria oui bien sûr!

Un détail sur le quai de la gare, les deux barriques avec marqués dessus Olive Oil! Pas banal, mais on cherche vraiment la petite bête là! C'est limite comme dissection du coup! :?
Image

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3068
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: Il était une fois dans l'Ouest - C'era una volta il West - 1968 - Sergio Leone

Messagepar Sartana » 07 févr. 2008 18:03

Personne a écrit :Un détail sur le quai de la gare, les deux barriques avec marqués dessus Olive Oil! Pas banal, mais on cherche vraiment la petite bête là! C'est limite comme dissection du coup! :?

C'est vrai. En plus, fondamentalement, et personnellement (!) je me fous de la véracité du transport et des marques sur les tonneaux. Un film est un travail technique et qui prend du temps au réalisateur, qui a donc autre chose à faire que de gérer ce genre de détails ou invraisemblances (d'autant que c'est le boulot des décorateurs de plateau, en locurrence Rafael Ferri et Carlo Leva)...
Tu cherches la petite bête parce que c'est Leone... Un film réalisé par Eastwood ou Anthony Mann ne déchaîne pas autant les efforts dans la recherche de la petite bête... Pourquoi ? À vous de me le dire :roll:
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Jean-Louis
Marshall
Marshall
Messages : 2852

Re: Il était une fois dans l'Ouest - C'era una volta il West - 1968 - Sergio Leone

Messagepar Jean-Louis » 07 févr. 2008 21:22

Quo Vadis ? Sergio.
Grouille, Mr LeRoy râle encore après toi. Tu as ses sandwichs ?



..................



Bouges-toi Sergio, on dirait une statue de sel,
Mr Aldrich t'attend pour visionner les rushes...



.................



L'Amérique, me voilà.

John, alors il arrive le café de Mr Leone.

Le coup de la grue à la sortie de la gare de Flat Stone, ce n'est pas pour montrer le triomphe de Jill McBain. Quel triomphe ?

Image
Image
Image
Image


Mais pour consacrer le Triomphe de Leone Imperator, l'Amérique à sa botte.


Et pour bien marquer qu'il est le maître il n'hésite pas à emprunter la Voie Sacrée,

je veux dire Monument Valley...

Image
Image
Image
Image


:? La porte, je la laisse ouverte ou je la ferme

Avatar du membre
Longway
Sorcier
Sorcier
Messages : 6633

Re: Il était une fois dans l'Ouest - C'era una volta il West - 1968 - Sergio Leone

Messagepar Longway » 07 févr. 2008 23:22

La porte, je la laisse ouverte ou je la ferme


John Ford l'avait fermé !... Mais moi j'aimerais mieux que tu la laisses ouverte. :wink:


Image

Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2170
Contact :

Re: Il était une fois dans l'Ouest - C'era una volta il West - 1968 - Sergio Leone

Messagepar tepepa » 08 févr. 2008 10:12

Sartana a écrit :Tu cherches la petite bête parce que c'est Leone... Un film réalisé par Eastwood ou Anthony Mann ne déchaîne pas autant les efforts dans la recherche de la petite bête... Pourquoi ? À vous de me le dire :roll:


J'avais déjà proposé un cessez-le-feu à Jean-Louis sur le post "Documents" :mrgreen:
Je pense que Leone a été trop raillé par les américanistes pendant 30 ans, et ses défenseurs ont fait valoir le fait que ses westerns sont plus réalistes, donc "authentiques" que beaucoup de westerns américains. Cette histoire de réalisme est maintenant systématiquement mise en avant, donc il est naturel que - par retour de balancier - ce réalisme soit méthodiquement démoli. C'est cyclique quoi... :D

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10262
Localisation : Lone Pine, CA

Re: Il était une fois dans l'Ouest - C'era una volta il West - 1968 - Sergio Leone

Messagepar Personne » 08 févr. 2008 12:49

Mais qui envoi donc ces trois tueurs attendre Harmonica au début? Cheyenne? Non, il est enfermé et ne se libère qu'après! Franck? C'est ce qu'il y a de plus plausible, mais pourquoi? Surtout que Franck ne semble pas connaître Harmonica, qu'il est bien trop occupé à la ferme des McBain! Alors qui? Un exercice de style? Un mystère en ce qui me concerne ou alors j'ai loupé un épisode?

Un truc qui me chiffone à chaque fois que joue Harmonica de son Harmonica donc :lol: , c'est que ce n'est jamais crédible, Bronson ne fait aucun effort. :lol:

Sinon revu le film et malgrès les aller-retour Arizona-Almeria pour ceux qui connaissent les lieux, c'est vraiment un put*** de bon film, plein de références hommages au Western US en plus! cool
Image



Retourner vers « Les Westerns autour du feu : débat »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité