Unknown valley - Buck Jones - 1933 - Columbia

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
lodieu didier
Cowboy
Messages : 279
Localisation : elbeuf
Contact :

Unknown valley - Buck Jones - 1933 - Columbia

Messagepar lodieu didier » 30 déc. 2007 17:49

Unknown valley – Buck Jones – 1933

Ce film est un chef d’œuvre totalement inconnu chez nous et doit être vu par tous les cinéphiles amoureux du cinéma américain. La mise en scène de Lambert Hyllier est superbe, la photographie vaut celle des grands films de Ford, Walsh ou autres grands, les acteurs sont criant de vérité et l’histoire est absolument géniale.

Après avoir passé six mois à l’armée en tant que scout, Buck Jones décide de retrouver son père qui est prospecteur. Il arrive dans une petite ville où il est censé le rencontrer, mais il apprend que celui-ci a disparu et que l’homme qui l’accompagnait est devenu fou. Ebranlé par cette nouvelle, Buck va rendre visite au fou qui, néanmoins, conserve quelques moments de lucidité. Celui-ci lui dit qu’il s’est perdu dans la vallée de l’homme mort, qu’il en est revenu en ayant tout perdu, ainsi que son fidèle camarade (le père de Buck). Il apprend à Buck qu’il a fait une carte de l’endroit où toute cette tragédie s’est déroulée.
Buck parvient à mettre la main sur la carte puis le voilà parti avec son cheval et deux mules. Il traverse la vallée de la mort dans des conditions terribles. La chaleur est intense. Il abandonne les mules, puis poursuit son chemin jusqu’à épuisement. Il tombe bientôt inconscient dans la fournaise.
Heureusement, un drôle de type accompagné par deux jeunes, un frère et sa sœur, a remarqué Buck. Ensemble, ils vont le chercher pour le ramener à leur maison. Une simple cabane faisant partie d’un village. Mais de quel village, mes chers amis ! Un village tenu par une secte qui est dirigée par une poignée de cinglés. Aucun n’habitant n’a le droit de sortir. Les religieux ont instauré un règlement draconien et lavé le cerveau des gens avec leurs histoires d’églises. Ils ressemblent comme deux gouttes d’eau à der Mormons, mais le scénariste, habile, n’évoque pas leur religion. Évitant ainsi toute démêlée. Parmi les leaders de la secte, figurent deux salopards qui utilisent cette situation pour exploiter le vieux Pa’ de Buck qu’ils ont flanqué dans une mine pour en extraire de l’or.
Enfin, Buck retrouve ses forces et apprend la situation dans laquelle il doit faire face, dorénavant…

Ce Western est une véritable réussite. Nous sommes subjugués par la force des images, des propos, des scènes parfois choquantes (contre son gré, la jeune fille est contrainte de se marier avec un être hideux des dirigeants de la secte, son frère est fouetté en public. Etc.)
En une heure de temps, nous avons l’impression d’avoir vu un film de deux heures tant il est riche en contenu, en réflexions qu’il nous offre. Lambert Hyllier parvient même à nous émouvoir. La plus belle des scènes est celle où Buck retrouve son pauvre père en haillons dans la mine où il ne voyait plus personne depuis des mois. J’allais devenir fou, dit celui-ci à son fils en l’étreignant. Une autre scène vraiment magnifique elle aussi est celle où Cecilia Parker (la frêle jeune fille promise à l’enfoiré) annonce à Buck qu’elle ne connaît rien à l’amour et qu’il est interdit d’embrasser quelqu’un dans le village. Le seul baiser qu’elle a reçu et dont elle se souvient est celui de sa mère qui est morte peu après. L’émotion l’étreint et spontanément, elle fait une bise à Buck. Cette dernière scène qui aurait pu faire rire, pourtant elle n’a rien de grotesque, au contraire. Voilà, chers cinéphiles, que Lambert Hyllier était capable de nous émouvoir autant que John Ford l’a fait de nombreuses fois.
Sincèrement, je crois qu’il va falloir faire quelque chose pour tout le monde puisse voir ce film.
didier

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15062
Localisation : Canada
Contact :

Unknown Valley 1933

Messagepar metek » 30 déc. 2007 19:57

Image
Voici une liste des films de Buck Jones qui est disponible aux etats-unis :beer1: $9.99 ch ou $8.99 pour 6 et +
ImageImage

lodieu didier
Cowboy
Messages : 279
Localisation : elbeuf
Contact :

Messagepar lodieu didier » 30 déc. 2007 22:08

Merci Metek pour ce magnifique lobby card. Incroyable, tout ce que tu as pu récupérer.
J'ai aussi une liste époustouflante des Buck Jones que l'on peut acheter? Je crois qu'avec Jica, nous allons mettre la main sur tout le paquet.
Amitiés et bonne année !
didier



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités