The Red Rope - 1937 - S. Roy Luby avec Bob Steele

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
lodieu didier
Cowboy
Messages : 274
Localisation : elbeuf
Contact :

The Red Rope - 1937 - S. Roy Luby avec Bob Steele

Messagepar lodieu didier » 14 déc. 2007 15:28

The red rope – 1937 –

Après avoir tourné Desert Phantom sous la direction de Roy S. Luby, Bob Steele retrouve ce réalisateur durant la même année. Luby a tourné près de 30 westerns B entre 1930 et 1950. Avant de signer deux Bob Steele, il avait déjà dirigé Johnny Mack Brown et Reb Russell. Malheureusement, ses réalisations sont loin d’être les meilleures de la carrière de ces acteurs, bien que ce ne soit pas le pire, comme Elmer Clifton par exemple…
Ici, Bob Steele est un employé dans un ranch qui est dirigé par Frank Ball, un homme sans histoires. Il a une fille qui l’accompagne dans son travail et elle doit se marier avec Bob.
Tout se passe pour le mieux, jusqu’à temps qu’un coup de feu éclate, puis un autre. Un inconnu caché dans les hauteurs fait des cartons sur les cowboys du ranch.Tout le monde court s’abriter et tous se posent la même question : pourquoi tire-t’on sur eux alors que le ranch n’a pas d’ennemis ?
L’histoire est plantée et bien menée par Roy Luby qui prend le temps de nous présenter les personnages ainsi que leur situation avant d’entrer dans l’action. On se croirait presque dans un film A. Mais ce n’est que le début et il y a encore à faire…
En fait, un personnage dangereux, le génial Karl Hackett qui dirige un gang depuis trois ans fait la loi dans la région et il a commandité un crime par l’ un de ses henchmen, l’abominable Lew Meehan.
Bobby dévoile la vérité grâce à un document qui lui tombe dans les mains. Habilement et avec du temps, il parvient à opposer les deux hommes…
L’histoire est tirée d’un routier de l ‘écriture : Johnston McCulley qui a commencé sa carrière en 1918. Nous retiendrons une de ses nouvelles qui a permis de tourner le signe de Zorro avec Tyrone Power.
Dans la seconde partie de The Red Rope, le film se complique et l’on se rend compte que l’adaptation manque de développement. Ce qui nuit à la narration cinématographique de Roy Luby qui fait son travail, sans génie et sans enthousiasme.
Il aurait été intéressant de voir ce qu’aurait tiré de cette histoire des réalisateurs comme Sam Newfield, Bradbury ou encore l’excellent Gordon Bennett. En bref, un Western qui se laisse voir et que l’on oublie aussitôt, comme tous les films de Roy Luby.
didier

Avatar du membre
edocle
Hors-la-loi
Messages : 615
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Messagepar edocle » 14 déc. 2007 17:07

Bravo pour ces critiques ! :applaudis_6:
Je suis un dingue des western spaghetti, mais ma passion du cinéma couvre aussi cette période ... :oops:
Alors merci d' indiquer dans ces critiques une petite rubrique :" où le voir "
" existe-t-il en DVD?" :wink:

Amicalement E.
:beer1: :beer1:
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

lodieu didier
Cowboy
Messages : 274
Localisation : elbeuf
Contact :

Messagepar lodieu didier » 14 déc. 2007 18:16

Je suis content de découvrir que des jeunes veulent abreuver leur soif de connaissances en s'intéressant à ce genre de Westerns des années 30.
J'ai pu voir Red rope grâce à Alpha Vidéo qui regorge de Westerns de ce genre.
Pour ma part, j'ai entrepris de collectionner tous les westerns rares en dvd zone 1, provenance marché US ou auprès de collectionneurs américains. En un mois, j'en ai sorti près d'une centaine qui n'ont jamais vu le jour en France.
didier

Avatar du membre
edocle
Hors-la-loi
Messages : 615
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Messagepar edocle » 14 déc. 2007 18:58

lodieu didier a écrit :Je suis content de découvrir que des jeunes veulent abreuver leur soif de connaissances en s'intéressant à ce genre de Westerns des années 30.
.


Merci beaucoup pour les jeunes ! :oops:
Deux ans après le débarquement en Normandie, moi je débarquais chez mes parents ... :mrgreen:

...et merci pour le tuyau aux USA! :P

Amicalement E.
:beer1: :beer1:
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7544
Localisation : nord-est

Messagepar Jicarilla » 14 déc. 2007 20:20

:lol: :lol: Je complète un peu, la couverture du DVD retransmise par DIDIER :horse: :horse:

Image
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité