Law of the West - 1932 - Robert N. Bradbury avec Bob Steele

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
lodieu didier
Cowboy
Messages : 274
Localisation : elbeuf
Contact :

Law of the West - 1932 - Robert N. Bradbury avec Bob Steele

Messagepar lodieu didier » 12 déc. 2007 23:39

The law of the West – Bob Steele – 1932

Si je me permets de parler de ce ou ces vieux westerns des thirties c’est que des membres du forum m’ont encouragé à poursuivre mes petites analyses. Pour ma part, je pensais que ça n’intéressait pas grand monde, ce qui est vrai, vu le nombre de lectures. Mais puisqu’une lueur d’espoir vacille à ce sujet, je poursuis mes analyses, ne serait-ce que pour tous ces vieux westerners qui avaient déjà tout inventé…
The Law of the West est le deuxième western parlant tourné par le père de Bob Steele : Robert Bradbury. Il se situe entre Hidden Valley (sympa) et Man from Hell’s edge (excellent), tous trois tournés en 1932.
L’histoire mélodramatique est encore sous l’influence du muet, tout comme la mise en scène de Bradbury, bien qu’un grand nombre de plans sont superbes.
Un voleur de bétail se fait prendre par le sheriff et sa posse qui le marque au fer rouge. Nous apprenons que l’outlaw vient de perdre son fils lors de l’arrestation de la bande. Il a été tué par le Sheriff. Libéré, le voleur de bétail se venge en enlevant le bébé du sheriff qui va perdre sa trace pendant 17 ans.
Le gamin grandit et les traces de fouet qui manquent son dos traduisent la malheureuse jeunesse endurée par celui-ci. Le Kid, c’est Bob Steele. Son père adoptif poursuit ses vols de bétail avec quelques gunslingers. Il veut entraîner Bob Steele dans son prochain coup, mais ce dernier refuse. L’affaire tourne mal. Bob décide de ficher le camp en Californie avec la fille qu’il aime et son Paw qu’il apprécie.
Mais le faux père ne l’entend pas de cette oreille. Il tire sur le Paw de la girldie et le Sheriff se pointe…
L’histoire ne vaut pas un clou, mais Bradbury réussit à nous intéresser tout le long du film qui défile sous nos yeux sans que l’on s’ennuie une seule minute. On arrive à se demander comment !
Il y a deux acteurs absolument extraordinaires qui valent à eux seuls, le devoir de voir ce Western : Hank Bell dans le rôle du Sheriff et le voleur de bétail mal rasé, sale, vivant dans une baraque pourrie et réaliste : Ed Brady.
C’est bien la première fois que je vois Hank Bell détenir un rôle important, lui qui est toujours relégué à la foule des figurants.Une apparition par ci, par là, il donnait une image du vieil du vieux West avec sa gueule inimitable et apportait une touche de réalisme à tous ces nombreux Westerns dans lesquels il a tourné. Je souhaite sincèrement et de tout cœur qu’il ait tourné d’autres personnages aussi importants dans d’autres films. C’est en visionnant tous ces films que l’on peut le savoir et faire des découvertes. À l’époque, tous ces films étaient catalogués et les critiques ne s’emmerdaient pas à les voir. En revanche, quand on étudie tous ces films innombrables, on s’aperçoit qu’il y a de nombreuses nuances et que certains sont fabuleux pour différentes raisons. Un Western comme Powdersmoke range frise le chef d’œuvre…
Le point fort de Law of the West, c’est la caméra de Bradbury qui se trouve au bon moment, au bon endroit et qui nous envoie des portraits de vrais gars de l’ouest. CA sonne juste. Les décors sont naturels et le repaire ou vivent les Cattle rustlers est superbe. Des baraques en planches qui ont servi d’habitation aux pionniers sans nul doute possible. Pas de studios, de minets à caser pour faire une carrière. Rien de cela. UN western naif, certes, mais sincère qui sent encore la poussière soulevée par les covered wagons de la conquête de l’ouest.
J’en redemande.
didier

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7544
Localisation : nord-est

Messagepar Jicarilla » 13 déc. 2007 9:01

:cry: :cry: Inconnu dans mes westerns, il est vrai que BOB à prêt de 200 westerns à son actif :cry: :cry: dur dur de les posséder tous :evil: :evil: Si un jour j'ai le film je peux le comprendre grâce à toi :applaudis_6: :applaudis_6:


Image :applaudis_6: :applaudis_6:
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
Longway
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7185

Messagepar Longway » 13 déc. 2007 18:58

Continue Didier, tu as totalement trouvé ta place sur le forum.
Au risque de me répéter, il manquait un spécialiste pour ce genre de productions complètement tombées dans l'oubli ou volontairement ignorées.
C'est aujourd'hui réparé, et je ne peux que m'en réjouir. :D

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7412

Messagepar chip » 14 déc. 2007 7:36

Moi aussi.

lodieu didier
Cowboy
Messages : 274
Localisation : elbeuf
Contact :

Messagepar lodieu didier » 14 déc. 2007 9:27

Merci de votre gentillesse et de votre intérêt pour ce genre méconnu : le western B des années 30.
Je vais donc poursuivre dans ce sens puisque cela semble servir à quelque chose, notamment à parfaire vos connaissances.
Il y aurait un livre formidable à faire (j'en suis à mon 12e) sur le western B, mais la question reste ouverte : qui l'acheterait ? 50 personnes tout au plus ?
didier

Avatar du membre
Tecumseh
Marshall
Marshall
Messages : 2370
Localisation : 48°0'N / 0°12'E

Messagepar Tecumseh » 14 déc. 2007 12:15

lodieu didier a écrit :Merci de votre gentillesse et de votre intérêt pour ce genre méconnu : le western B des années 30.
Je vais donc poursuivre dans ce sens puisque cela semble servir à quelque chose, notamment à parfaire vos connaissances.
Il y aurait un livre formidable à faire (j'en suis à mon 12e) sur le western B, mais la question reste ouverte : qui l'acheterait ? 50 personnes tout au plus ?



Ben moi je peux t'assurer que je ferai partie des 50..... :wink:

lodieu didier
Cowboy
Messages : 274
Localisation : elbeuf
Contact :

book

Messagepar lodieu didier » 14 déc. 2007 14:22

Merci Tecumseh.
Mon boulot est d'écrire des livres sur la deuxième Guerre mondiale tout en dirigeant un restaurant pour arriver à joindre les deux bouts. Ma passion reste le western américain.
Il y a deux ans, je faisais partie d'un forum sur 39/45 et beaucoup de membres se plaignaient que les livres sur le sujet traitaient toujours de la même chose.
Personnellement, j'avais un sujet superbe qui n'avait jamais été traité et j'étais en mesure de le faire. Toutefois, ce type d'ouvrage n'était pas commercial car il s'adressait à un public de gens pointus. Mais comme les gars étaient très contents et interessés, plusieurs m'ont soutenu dans mon projet.
J'ai donc édité ce livre à compte d'auteur mais en créant une société d'édition et avec trois membres, nous avons sorti le livre. Après deux ans, je fais le bilan suivant : j'ai dépensé 3 500 euros pour faire un bouquin en format 21 X 27 comptant 64 pages et près de 90 photos. J'en ai vendu 380.
Tout ceci pour vous dire qu'il est très difficile de rentrer dans ses frais pour publier un livre destiné aux spécialistes car nous ne sommes pas nombreux.
Il faut savoir que les acheteurs de livres historiques sont beaucoup plus nombreux que ceux qui achètent des livres sur le Western. C'est la raison pour laquelle, vous ne verrez sortir en France que des livres généraux sur le thème et en Biographie, vous n'aurez que John Wayne et Clint Eastwood.
A mon sens, la seule possibilité à envisager reste un fanzine bien réalisé tiré à une centaine d'exemplaires. Mais il faut déterminer le prix de revient, le nombre de gens près à souscrire et à envoyer un chêque d'avance (à encaisser seulement des la reception bien entendu) pour être certain qu'il faut publier...
Votre avis et suggestions m'intéressent bougrement.
En tout cas, merci de votre intérêt.
didier


Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité