Coups de feu dans la Sierra - Ride the high Country - 1962 - Sam Peckinpah

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 6981
Localisation : Albuquerque
Contact :

Coups de feu dans la Sierra - Ride the high Country - 1962 - Sam Peckinpah

Messagepar Cole Armin » 02 août 2004 17:00

Dernier film pour Randy Scott et second pour Sam Peckinpah.

Très bon western grâce à un bon casting. Le duo Joel MacCrea-
Randolph Scott rend ce western intéressant.

Image
Modifié en dernier par Cole Armin le 29 mars 2006 17:05, modifié 1 fois.
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!

Avatar du membre
Moonfleet
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1898
Contact :

Messagepar Moonfleet » 02 août 2004 17:05

Un chef d'oeuvre : Mon Peckinpah préféré et une sublime photo

automnale de Lucien Ballard

9/10

Carcasse
Shérif
Messages : 2505
Localisation : Boulogne 92

Messagepar Carcasse » 04 juin 2005 17:55

Je viens de revoir ce film que je n'ai, malheureusement qu'en VF.
Je le trouve superbe. Les paysages et la photo sont extraordinaires. Joël McCrea et Randolph Scott sont parfaits dans ce rôle d'hommes "limite d'âge" qui sentent leur mode de vie dépassé (Randy en Buffalo Bill de foire au début, et Joël, se cachant pour mettre ses lunettes, très bon !).
C'est la différence de comportement vis-à-vis de l'évolution de la société qui va faire le film... même s'ils se retrouvent au final.
Très bonne interprétation également des autres acteurs... pas de longueurs ni de dialogues inutiles ; je n'ai pas trouvé de défaut à ce film.
Une bagarre finale, un peu prévisible, mais magnifiquement réalisée (face à face et à mi-chemin) et une fin sans fioriture.
Pour moi, un film à voir, sans aucun doute.

Avatar du membre
Link
Caporal
Messages : 866
Localisation : Sur la piste des Mohawks

Messagepar Link » 05 mars 2006 15:59

Je suis d'accord avec vous. Beau extérieurs, le ton mélancolique, acteurs formidables... Mais pour cette première "projection" je n'ai pas réussi à bien rentrer dans le film. :|

Avatar du membre
james
Trappeur
Trappeur
Messages : 3446

Messagepar james » 05 mars 2006 16:00

+1 :num1
je propose et recherche tous westerns américains.
ymdb.com/user_top20_view.asp?usersid=20346
(copyrigth by james)

PIKE
Etranger
Messages : 2
Localisation : La Rochelle

tres curieux

Messagepar PIKE » 17 mars 2006 9:19

Bonjour a tous.

Je viens de revoir avec plaisir ce film.

Et surprise.....J'ai cru voir que les deux personnages évoluaient longuement devant BROKBAKE MOUNTAIN !!!.Surtout au début.
Qu'en pensez vous ?
Je crois avoir tres bien reconnu la montagne particuliere et le lac devant.

Si c'est le cas, avouez que ce rapprochement entre les deux films ouvre la porte à des délires d'interprétation.

PIKE
Etranger
Messages : 2
Localisation : La Rochelle

suite .

Messagepar PIKE » 17 mars 2006 9:24

Excusez mes premieres erreurs de manipulation.
Le film avec la montagne ....qui ressemble beaucoup à Brokbake est ; Coups de feu dans la Sierra.

Sorry

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2553

Messagepar musselshell » 17 mars 2006 10:01

Les deux films ont des exterieurs communs: la region de Mammoth Lakes, en Californie, dans la Inyo National Forest, juste à l'est du Yosemite Nat. Park...

Avatar du membre
Stumpy
As de la gâchette
Messages : 525
Contact :

Messagepar Stumpy » 17 mars 2006 10:59

il devait pas sortir en Z2 bientot :?:

Avatar du membre
Moonfleet
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1898
Contact :

Messagepar Moonfleet » 17 mars 2006 11:09

Pour l'instant, seul La Horde sauvage et Pat Garrett sortiront le 21 juin.

Mon test sur ce magnifique Ride the High Country :

ici

A signaler qu'il s'agit d'un DVD toutes zones et qu'il est tout simplement somptueux.
Modifié en dernier par Moonfleet le 29 mars 2006 17:09, modifié 7 fois.

Avatar du membre
Capitaine Quincy Wyatt
Squaw
Messages : 399
Localisation : dans les marais poursuivis par les indiens...

Messagepar Capitaine Quincy Wyatt » 17 mars 2006 11:12

Stumpy a écrit :il devait pas sortir en Z2 bientot

Pas prévu pour l'instant en zone 2 !

par contre, on peut le trouver à la fnac au prix de 14,99 de plus ce film est AllZone. :wink:


A noter : le master est époustouflant ! :applaudis_6: à Warner.

Avatar du membre
james
Trappeur
Trappeur
Messages : 3446

Que vous inspire ce western....

Messagepar james » 29 mars 2006 10:55

Que vous inspire ce western"coup de feu dans la sierra" merci :wink:

Image

Image
je propose et recherche tous westerns américains.
ymdb.com/user_top20_view.asp?usersid=20346
(copyrigth by james)

Avatar du membre
mortimer
Chasseur de primes
Messages : 766

Messagepar mortimer » 29 mars 2006 11:09

ton sujet tombe à pic car je viens de revoir ce film hier soir :D

j'adore ce film (que j'ai découvert autrefois grâce à mon pére) et dans lequel peckinpah donne véritablement le meilleur de lui-même. En plus le DVD de warner est sublime. Franchement quant arrive la scène finale je sens un frisson terrible, non seulement parce que la fin est prévisible mais aussi pour les conditions du duel à 5 ou 6 métres de distance. Chaque personnage vide son chargeur sur son adversaire tout en avançant imperturbablement... et là je me dis que je suis bien content d'être de l'autre côté de l'écran :lol:
-"you ain't never gonna get me back to town alive, boy"
-"Then I'll get you there dead...boy."

Avatar du membre
james
Trappeur
Trappeur
Messages : 3446

Messagepar james » 29 mars 2006 11:13

C'est bien dévellopé :D
je propose et recherche tous westerns américains.
ymdb.com/user_top20_view.asp?usersid=20346
(copyrigth by james)

Carcasse
Shérif
Messages : 2505
Localisation : Boulogne 92

Messagepar Carcasse » 29 mars 2006 13:58

J'ai déjà écrit sur ce sujet, mais j'ai envie d'en rajouter une couche.
Coups de feu dans la sierra est un film nostalgique qui possède sa part d'amertume.
Dès le début, on ressent ce passé. L'homme de l'ouest un peu âgé qui entre dans une ville déjà d'une autre époque. La vie qui y règne lui semble étrangère ; il n'y est pas à l'aise. Son ancien compagnon d'armes est devenu un Buffalo Bill de foire, autant ridicule aux yeux du spectateur que ses clients sont ridicules à ses yeux.

Ils vont partir ensemble pour une dernière mission (une quête) : ce ne sont pas vraiment des "vieux", mais ils se savent dépassés, à l'instar de leur mode de vie : Joel continuant dans son monde, avec ses valeurs, coûte que coûte, et Randy cherchant un moyen, qu'il sait désespéré, d'en sortir. Chacun essayant de convaincre l'autre à sa manière : Joel, droit dans ses bottes, Randy par insinuation. Mais que ce dernier sait qu'il a tord : Il utlisera son partenaire comme un miroir. S'il réussissait à le convertir, l'image qu'il lui renverrait serait moins sévère.

Le petit jeune est au centre de la balance. La victoire de l'un ou l'autre décidera de son avenir.

A la fin, il se retrouveront facilement, car la situation et les codes redeviendront ceux qu'ils connaissent et qu'ils respectent depuis toujours.

J'aime bien Randolph Scott, mais il ne m'a jamais laissé l'impression d'un acteur extraordinaire jouant, avec plus ou moins de bonheur, des personnages stéréotypés : du charisme, certes, mais la finesse n'était pas son fort. Or, dans ce film, il est simplement extraordinaire...
Joel McCrea est à son habitude, un grand acteur dont la renommée, hélas, n'est pas à la hauteur de son immense talent.

Les décors sont sublimes ; la ville "très monde en évolution" qui s'oppose à la splendeur grandiose et immuable des lacs comme à la fourmilière du camp des mineurs... chaque regard vaut son pesant de cacahuètes. La photo et la réalisation parfaite en profitent avec certaine délectation.

Oui l'action est rare, mais elle est intelligente et savamment dosée. Le combat final est exactement comme l'a décrit Mortimer... On l'attend, on l'espère et il est impressionnant, non par sa violence visuelle, mais par sa violence émotionnelle.

Vous l'aurez compris ; je suis un fan !
Cuacuacocomekiki ? (Averell Dalton)



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités