L.Q Jones (1927 - )

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
james
Trappeur
Trappeur
Messages : 3446

L.Q Jones (1927 - )

Messagepar james » 01 août 2004 22:06

Acteur et realisateur qui est très doué et dont j'adore la prestance a l'ecran,lui qui possède le regard persan et sa longue chevelure ( qui ne fut toujours pas le cas a ses debus) est encore à ce jour un ardent acteur ayant contribué au western.

Cet acteur nous laisse toujours une impression qui ne nous fera pas oublier de si tôt son visage,que ce soit donc dans le western, film de guerre ou autres.

Il debute sa carrière (si longue) en 1955 avec raoul walsh dans les nus et les mort et le cri de la victoire qui sont des francs succès partout dans le monde, il sera aussi de la distribution d'un superbe film signé don siegel annapolis story,mais pourtant avant d'en arriver la il fut de plusieurs metiers qui le conduiront pour notre plaisir au metier d'acteur sur les conseils de l'acteur "fess parker".

Il fut avec
strother martin l'un des acteurs préferés de sam peckinpah avec lequel il tourna de nombreux films dont le très célèbre la horde sauvage 1969.

depuis le debut des années 1950 il ne cessera de travailler que ce soit pour le grand ou petit ecran et va meme jusqu'a créer sa propre maison de production (LQJAF production).

Dans les serie TV il en fut de "cheyenne" et "the virginian".

Dans le western ses roles seront bien sur le plus souvent celui de hors la loi,de simplet,de garcon d'ecurie,et très rarement vedette de ses westerns parmi ses meilleurs western retenons l'aventurier du texas, l'homme aux colts d'or, les rodeurs de la plaine, le collier de fer, major dundee, la horde sauvage).

Voici la filmographie western de L.Q jones qui tourna aussi sous le pseudo de justus mc queen qui est son vrai nom:


:arrow: Jack Bull..1999 pour la TV
:arrow: Mask of Zorro..1998
:arrow: Lightning Jack..1994
:arrow: The Adventure of Lyle Swann 1982
:arrow: Wild Times..1980 pour la TV
:arrow: Buffalo Soldiers..1979 pour la TV
:arrow: Sacketts (le clan des sacketts)1979 TV
:arrow: Banjo Hackett..1976pour la TV
:arrow: Winterhawk (le faucon blanc)1975
:arrow: Mrs. Sundance..1974 pour la TV
:arrow: Pat Garrett and Billy the Kid..1973
:arrow: Bravos..1972 pour la TV
:arrow: Hunting Party(les charognards)1971
:arrow: McMasters(le clan des mac master)1970
:arrow: Ballad of Cable Hogue(un nomé cable hogue)1970
:arrow: Wild Bunch(la horde sauvage)1969
:arrow: Backtrack! ..1969
:arrow: Hang 'Em High (pendez les haut et court)1968
:arrow: Nevada Smith..1966
:arrow: Major Dundee..1965
:arrow: Apache Rifles (la furie des apaches)1964
:arrow: Devil's Bedroom..1964(realisateur /acteur)
:arrow: Showdown (le collier de fer)1963
:arrow: Ride the High Country (coup de feu dans la sierra)1962
:arrow: Cimarron (la rueé vers l'ouest)1960
:arrow: Flaming Star (les rodeurs de la plaine)1960
:arrow: Ten Who Dared..1960
:arrow: Warlock (l'home aux colt d'or)1959
:arrow: Buchanan Rides Alone (1958l'aventurier du texas)
:arrow: Gunsight Ridge..1957
:arrow: Love Me Tender (les cavaliers du crepuscule)1956

vala,james :wink:

Image
apaches rifles 1964.
Image[/i]
je propose et recherche tous westerns américains.
ymdb.com/user_top20_view.asp?usersid=20346
(copyrigth by james)

Avatar du membre
james
Trappeur
Trappeur
Messages : 3446

Messagepar james » 02 févr. 2006 17:50

a bientot 80 ans l'infatiguable L Q Jones s'appreterais a tournez un western :D

Image

le titre serez et provisoire"the last gunfigther".
je propose et recherche tous westerns américains.
ymdb.com/user_top20_view.asp?usersid=20346
(copyrigth by james)

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10262
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 29 sept. 2006 19:32

Il n'a pas réalisé beaucoup de films, seulement deux dont un western : The Devil's Bedroom (1964), mais aussi un très bon film d'anticipation qui se déroule dans des paysages très western et que beaucoup ont du voir à la fin des années 70, début des années 80. Je veux parler d'Apocalypse 2024 avec Don Johnson, "A Boy and his dog" en VO!

Voilà, c'était pour saluer le talent du bonhomme L.Q. Jones. :D

Image

The Devil's Bedroom: http://imdb.com/title/tt0058009/

A Boy and His Dog: http://imdb.com/title/tt0072730/
Image

big jake
Cowboy
Messages : 281
Localisation : 13

Messagepar big jake » 17 déc. 2006 9:34

:D Salut James
:D Sacre acteur LQ JONES,
de petits roles certe mais dans le western les seconds couteaux ça compte .
JE l'ai revu avec plaisir dans le film de Martin Scotese :CASINO ,epatant comme toujours
Richard Boone : Mais qui etes vous ?
John Wayne : Jacob Mc Candles
Richard Boone :Je vous croyais mort !
John Wayne : Pas encore .

Big Jake (1971) George SHERMAN

DEMERVAL
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7349

Re: L.Q Jones

Messagepar DEMERVAL » 25 nov. 2015 15:26

Justus Ellis McQueen est né le 19 août 1927 à Beaumont, Texas, le fils de Justus Ellis McQueen Sr. et Pat Stephens. Ayant grandi au Texas, il fit ses études secondaires au Lamar Junior College jusque 1944 et au Lon Morris College jusque 1949. Après avoir servi dans la Navy en 1945 et 1946, il étudia le droit à l’Université du Texas de 1950 à 1951. Il se détourna de ses études pour devenir interprète comique et se produisit plus de 800 fois en spectacles dans la region. Il dit un jour en blaguant, “Je suis à des années-lumières de mes trois compétences - le droit, le business et le journalisme.”
Très assidu aux compétitions sportives durant sa jeunesse, il joua “un peu au baseball professionnellement et au football jusqu’à ce que je me casse les deux jambes. J’aime toutes sortes de sports.”
L’acteur en devenir était employé dans un ranch du Nicaragua quand un vieux copain de lycée, Fess Parker, qui était allé à Hollywood, lui envoya une copie du livre BATTLE CRY. Impétueux et naïf, McQueen pensa qu’il aurait aimé jouer le rôle de L. Q. Jones dans le film, celui-ci semblant lui convenir. Grâce à la chance, aux circonstances et à ses fanfaronnades, le réalisateur Raoul Walsh se prit d’amitié pour “le kid” et décida de lui donner sa chance en le castant dans “Battle Cry” (1955) pour le rôle du texan L. Q. Jones—un nom qui lui colla à la peau et qu’il utilisa toujours depuis.
Pour expliquer son choix d’incarner les “méchants”, L.Q. Jones dit à l’auteur William R. Horner pour l’écriture de son livre BAD AT THE BIJOU, “Des rôles différents demandaient des “méchants” différents. J’ai une certaine présence. J’ai souvent joué contre cette présence. Un nouveau genre de “méchants” fut en vogue, j’ai profité de l’occasion, Warren Oates l’utilisa pendant un moment, Jack Elam eut son propre genre—et ce nouveau genre battait en brèche le type de “méchant” fou ou dérangé—bien que l’on interpréta quand même ce genre de rôle—mais j’interprétais les “méchants” parce que j’aimais incarner les”méchants”. J’ai fait 25, 30, 50 types différents de “méchants”, une nuance par ci, une nuance par là…c’est vraiment dur de savoir ce qu’ils attendaient de moi quand ils me choisissaient. Souvent, votre “méchant” n’était pas très bien dessiné dans le script. La plupart du temps, il était trop unilatéral. Aussi on recherchait des nuances à introduire dans ces rôles de “méchants”: une certaine douceur; une vulnérabilité qui rendait humain; un moment de quiétude alors qu’habituellement il criait la plupart du temps; un regard; la manière de s’habiller; la manière de marcher dans la pièce. Il y a beaucoup de choses qui contribuent au choix du réalisateur pour moi ou tel autre acteur.”
1962 vit L. Q. Jones faire équipe avec le violent réalisateur Sam Peckinpah pour “Coups de feu dans la sierra”, le premier des cinq films qu’il fera avec l’excentrique réalisateur; un homme dont L.Q. Jones dira plus tard, “Il était fou.”
En 1975 L.Q. Jones produisit et réalisa son seul film, le post-apocalyptique “Apocalypse 2024”, qui deviendra un film culte. Avec sa compagnie de production, L. Q. Jones and Friends, il produisit plusieurs films d’horreur durant les années 1960 et 1970.
Au fil des ans, il apparut dans diverses séries western télévisées. Il fut Smitty, le compère de Clint Walker dans quelques-uns des premiers épisodes de “Cheyenne” en 1955, mais Warner Bros. abandonna rapidement le personnage et laissa Clint Walker chevaucher seul. Il décrocha le rôle récurrent du rancher Andy Belden dans “Le Virginien” de 1964 à 1967, mais le personnage ne fut jamais développer. Il fut Joe Teal dans quelques-uns des premiers épisodes de “Klondike” en 1960, mais le personnage fut, là aussi, rapidement supprimé, ainsi d’ailleurs que la série après seulement 17 épisodes. Finalement, L.Q. Jones interpréta le shérif de la série “The Yellow Rose” en 1983.
L.Q. Jones épousa Sue Helen Lewis le 10 octobre 1950. Après son décès et après avoir eu trois enfants, il se remaria en 1974 mais divorça après 21 ans de vie commune.
L. Q. Jones continua de travailler au cours du nouveau siècle, alors que les rides de son visage se sont creusées. Il compose ainsi des personnages de vieux westerners dans “Jack l’éclair” (1994), “Chasseurs de tornades” (TV film 1996), “Le masque de Zorro” (1998), “Jack Bull” (TV film 1999) et “Route 666” (2001).

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7286

Re: L.Q Jones

Messagepar chip » 25 nov. 2015 17:18

J'avais bien aimé son personnage dans BUCHANAN RIDES ALONE.

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23645
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: L.Q Jones (1927 - )

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 25 nov. 2015 17:48

Kung Fu, An Eye for an Eye
Image

Micmac au Montana :
Image

Image en 08/2002
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité