Au-delà de la frontière - Below the Border - 1941 - Howard Bretherton

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
lodieu didier
Cowboy
Messages : 274
Localisation : elbeuf
Contact :

Au-delà de la frontière - Below the Border - 1941 - Howard Bretherton

Messagepar lodieu didier » 14 nov. 2007 0:21

Below the border – The rough riders. 1941

Ce Western B est le quatrième de la célèbre et meilleure série de Westerns de tous les temps : la série des Rough Riders. La base de chacun des huit films est identiques. Trois Texas Rangers qui faignent de ne pas se connaître déboulent dans une ville où un Sheriff rencontre d’énormes difficultés pour assurer la loi. L’idée est basique, mais fonctionne à chaque fois. C’est un véritable plaisir. Même si Below the border qui n’est pas le meilleur des Rough Riders, il se laisse voir néanmoins avec plaisir.
Ici, Buck Jones qui se trouve à bord d’une diligence avec une jolie jeune fille et sa gouvernante se font attaquer. La fille qui transportait le bijoux de la famille est privée de ses biens par le méchant chef de bande, Charles King. Le conducteur et le shotgunner sont abattus. Un peu plus tard, Buck qui a pris les rênes de la diligence, arrive en ville, mais il est mal vu par le Sheriff Bud Osborne. Il en profite pour s’intégrer dans le gang afin de mieux le désintégrer. Entre-temps, son pal, Tim McCoy, se pointe avec sa classe habituelle et sa façon de se comporter qui lui est unique. Il s’annonce comme acheteur de bétail. Depuis quelques jours, le troisième Texas Ranger, Raymond Hatton a réussi à se faire embaucher comme homme de ménage dans le saloon du leader du gang. Soulignons que Hatton, dans cette série, est le deuxième sidekick qui tient la route après George Gabby Hayes (à mon avis).
Le décor est planté et l’histoire se déroule de façon classique, sans génie, mais avec beaucoup d’humour, de punch et de panache grâce à nos trois Texas Rangers.
Comme à la fin de chaque Western, ils se séparent, car ils doivent à se rendre dans leur état préféré, en attendant qu’ils soient appelés pour une prochaine mission.
Le réalisateur Howard Bretherton, auteur de ce film, en a tourné quatre autres. Spencer G. Bennett en a tourné deux et Robert Bradbury en a tourné un seul.
Ces films ont été tournés à la Monogram et ont remporté un grand succès à l’époque. La Monogram a du coup essayé de créer une deuxième série en reprenant la trame des Rough Riders, mais avec deux acteurs seulement :Johnny MackBrown et encore Raymond Hatton. Mais cette série n’est qu’une pâle copie des Rough Riders. Buck Jones et Tim McCoy sont des acteurs de Westerns inégalables pour cette époque. Nous pouvons encore le constater en 2007.
Happy Trail
Didier
didier

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7544
Localisation : nord-est

Messagepar Jicarilla » 14 nov. 2007 15:50

:lol: Une photo fournis par le westerner DIDIER :applaudis_6: :applaudis_6:

Image


La mienne :

Image

Image....DIDIER :sm80:
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités