Vic Morrow (1929–1982)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
james
Trappeur
Trappeur
Messages : 3359

Vic Morrow (1929–1982)

Messagepar james » 29 juil. 2004 22:15

Il fut de la distribution de l'excellent graine de violence 1956 de richard brooks et du genial cotes 465 d'anthony man avant de connaitre une carrière plus fulgurante outre-atlantique et surtout en italie.

Acteur qui fut souvent voué au roles de mechant,il servit les genre de facon prolifique en jouant des : gangster,policier corrompu,dur,hors-la-loi.malgré tous les roles qu'il interpréta,il fut ecxellent dans un film qui fit le tour du monde et dont la reputation encore ce jour ne ternis pas(la chouette equipe 1976) ou il se retrouve devant un walter mathau en position de force.

Dans le western il debute dans une production MGM la loi de la prairie 1956et dans l'ecxellen' les cavaliers de l'enfer 1961 d'herbert coleman.
Vic morrow sera realisateur d'un western qui est une post-production italo/americano/yougoslo/bavaroise "un nomé sledge 1970" james garner en ai la vedette auxcotés d'antonella luadi,tout un programme.
Dans les series il fut apercu dans des episode de :bonanza,l'homme a la carabine.

Vic morrow meurt tragiquement dechiqueté par les pals d'un helicoptère sur le tournage de la 4eme dimension,voici sa filmo western:

:arrow: Wild and Wooly..1978 pour la TV
:arrow: Man Called Sledge (un nomé sledge)1970(realisateur/scènariste)
:arrow: Posse from Hell (les cavaliers de l'enfer)1961
:arrow: Cimarron (la rueé vers l'ouest)1961
:arrow: Tribute to a Bad Man (la loi de la prairies)1956

vala,james :wink:
Image
Image
je propose et recherche tous westerns américains.
ymdb.com/user_top20_view.asp?usersid=20346
(copyrigth by james)

Avatar du membre
lafayette
Sorcier
Sorcier
Messages : 6906
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Vic Morrow

Messagepar lafayette » 20 janv. 2015 14:12

J'aime beaucoup l'épisode The Avenger 1960 de Bonanza avec l'excellente Guest star Vic Morrow.
Il m'impressionne dans un rôle d'homme en recherche de vengeance, mais restant équilibré et bon.
Image
Son revolver à la ceinture est aussi un détail à retenir pour le site, où quelques photos sur ce port d'arme particulier ont été postées avec des petits commentaires!
Image
Né en 31 ou 32, il décèdera tué par des pales d'hélicoptères en 1982. Une bio est sur wikipedia.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Vic_Morrow
Du coup, je serai intéressé à ce que la série "Combat!" paraisse avec st fr un jour.
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

Avatar du membre
lafayette
Sorcier
Sorcier
Messages : 6906
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Vic Morrow

Messagepar lafayette » 20 janv. 2015 19:18

ImageImage
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

Avatar du membre
lafayette
Sorcier
Sorcier
Messages : 6906
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Vic Morrow (1929–1982)

Messagepar lafayette » 26 févr. 2015 1:10

Je viens de voir Vic Morrow dans La loi de la prairie et ça me confirme dans le bien que j'ai pensé de cet acteur en le voyant dans Bonanza. Il campe le fils courageux et vindicatif d'un voleur de chevaux. Il y a belle allure. :applaudis_6:
Il est habillé en marron un peu comme dans l'épisode susvisé de Bonanza.
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5165
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Vic Morrow

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 26 févr. 2015 18:00

lafayette a écrit :ImageImage


En VF: LA DERNIERE CHANCE ! C'est aussi un de mes préférés qui change de l'ambiance habituelle de la série.
A noter que cet épisode aurait dû être un pilote pour une nouvelle série avec pour héros le personnage de LASSITER qui poursuivait sa quête (il dit à Ben à la fin que son père a été pendu sur les faux témoignages de plusieurs hommes dont celui qu'il a tué et qui voulait prendre les terres de PONDEROSA, Hawkins... Il en reste d'autres...)(MAIS SI L'EPISODE MARCHA BIEN L'IDEE NE FUT PAS CONVAINCANTE ET LE PROJET REFUSE...).
Image

DEMERVAL
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10240

Re: Vic Morrow (1929–1982)

Messagepar DEMERVAL » 26 mars 2016 15:46

Vic Morrow naquit Victor Morozoff le 14 février 1929, dans une famille de classe moyenne de confession juive du Bronx, New York. Il était le fils de Jean Kress et Harry Morrow, un ingénieur en électricité. A 17 ans, Vic Morrow quitta le lycée pour s’engager dans l’U.S. Navy.
Il épousa l’actrice Barbara Turner avec qui il aura deux filles: l’actrice Jennifer Jason Leigh et Carrie Ann Morrow. Son mariage avec Barbara dura sept ans et se termina par un divorce en 1964. Il ne se remaria pas avant 1975, soit une décennie plus tard, avec Gale Lester (maintenant Gale Morrow Butler). Ils restèrent unis pendant cinq années et se séparèrent juste avant la mort de l’acteur.
Vic Morrow rompit toutes relations avec sa fille Jennifer Jason Leigh suite à son divorce d’avec sa mère; à l’adolescence, Leigh changea son nom de famille afin de ne pas être publiquement associée au nom de Morrow. Ils restèrent fâchés jusqu’au départ de Vic.
Vic Morrow décrocha son premier rôle sur le grand écran dans Graine de violence (1955). En 1958, il fut la vedette auprès d’Elvis Presley dans King Creole, film ayant une distribution fournie en stars, réalisé par Michael Curtiz.
La carrière de Vic Morrow prit son envol une fois passé à la télévision. Plus tard il fut la guest star de la série western The Restless Gun dont la vedette était John Payne. Le 16 avril 1959, il apparut dans la première de la série de la NBC dont l’action se passait dans les années 1920, à savoir la série policière The Lawless Years dont l’épisode s’intitulait "The Nick Joseph Story". Vic Morrow apparut ensuite de 1960 à 1961 dans le rôle de Joe Cannon dans trois épisodes de la série The Outlaws avec Barton MacLane. Le 6 octobre 1961, il apparut dans un épisode de la série dramatique Target: The Corruptors! avec Stephen McNally et Robert Harland.
Il apparut dans deux épisodes de Les incorruptibles, de L’homme à la carabine et de Bonanza. Dans un des premiers épisodes de cette dernière série intitulé “The Avenger”, il fut un mystérieux personnage appelé "Lassiter" –d’après la ville d’où il venait– qui arrivait à Virginia City et sauvait Ben et Adam Cartwright d’un lynchage injustifié. Il finissait finalement par abattre l’un des hommes recherchés, se révélant être en fait un homme à la recherche des membres d’une bande de lyncheurs qui avaient pendu son père. Ayant tué au moins la moitié de cette bande, il s’en allait dans la nuit, dans un épisode qui ressemblait à la scène finale de “L’homme des hautes plaines” de Clint Eastwood. Vic Morrow apparaîtra plus tard dans un épisode de la 3ème saison de Bonanza intitulé The Tin Badge.
Vic Morrow fut le héros principal, à savoir le sergent "Chip" Saunders dans la série d’ABC, Combat!, une série dont l’action se déroulait durant la seconde guerre mondiale et qui fut diffusée de 1962 à 1967. Le spécialiste de la culture Pop, Gene Santoro, écrivit, "La plus longue série sur la seconde guerre mondiale, (1962-67) fut réellement une collection de films complexes de 50 minutes. Pimentée de scènes de guerre, la série suivait au jour le jour le travail d’un escadron du Débarquement avec une approche réaliste des agissements de ces hommes essayant de sauver l’humanité et de survivre. Le mélodrame, la comédie et la satire se succèdent alors que le lieutenant Hanley (Rick Jason) et le sergent Saunders (Vic Morrow) conduisaient leurs hommes vers Paris…L’acharnement ronge l’antihéros Saunders dans les yeux duquel on pouvait par moment voir les pierres tombales."
Son partenaire et ami dans Combat!, Rick Jason, décrivit Vic Morrow comme "un maître réalisateur" qui dirigea “l’un des plus grands films antiguerre que j’ai jamais vu ". Il faisait référence à l’épisode en deux parties de Combat! intitulé Hills Are for Heroes, qui avait été écrit par Gene L. Coon.
Vic Morrow travailla aussi comme réalisateur de télévision. Avec Leonard Nimoy, il produisit en 1966 une version télévisée en langue anglaise de la pièce de Jean Genet, Haute Surveillance, adaptée par Morrow et Barbara Turner, réalisée par Morrow avec en vedette Nimoy.
La série Combat! ayant pris fin, il apparut dans plusieurs films. Vic Morrow fut aux génériques de deux épisodes de la série anthologique australienne The Evil Touch (1973), dont un qu’il réalisa. Il interpréta de manière mémorable l’astucieux shérif local dans le classique road movie de John Hough, Larry le dingue, Mary la garce, ainsi que le shérif meurtrier aux côtés de Martin Sheen, dans le téléfilm de 1974, The California Kid. Il eut aussi un rôle clé dans la peau de l’agressif coach agressif de baseball Roy Turner, dans la comédie de 1976, La chouette équipe. Il fut aussi Joe l’Indien en 1973 dans le téléfilm, Tom Sawyer, qui fut filmé dans l’Upper Canada Village. Une version musicale fut diffusée dans les salles de théâtre la même année.
Vic Morrow écrivit et réalisa en 1970 un western spaghetti, produit par Dino DeLaurentiis, intitulé Un nommé Sledge avec James Garner, Dennis Weaver et Claude Akins. Après Deathwatch, ce fut la seule réalisation importante de Vic Morrow sur un grand écran; Un nommé Sledge fut tourné en Italie sur des lieux désertiques évoquant les sites du Sud-Ouest américain. Morrow apparut aussi dans Hawaii police d’état, Les rues de San Francisco, Un shérif à New York et Sarge, parmi nombre d’autres rôles en guest star.
En 1971 Vic Morrow fut la vedette d’un téléfilm produit par QM Productions pour CBS intitulé Travis Logan, D.A .Ce film aurait dû être le pilote d’une série hebdomadaire dans laquelle il aurait eu le premier rôle, mais bien que les critiques aient apprécié le téléfilm, les taux d’audience furent trop faibles et la série en resta à l’état de projet.
En 1982 Vic Morrow fut casté pour le long métrage La quatrième dimension, réalisé par John Landis. Il y incarnait le rôle de Bill Connor, un raciste qui retournait dans le temps et y était placé dans des situations diverses où il se retrouvait notamment persécuté: en victime juive de l’Holocauste, en noir lynché sur le point d’être par le Ku Klux Klan et en vietnamien sur le point d’être tué par les soldats américains.
Aux premières heures de la matinée du 23 juillet 1982, Vic Morrow et deux enfants, Myca Dinh, 7 ans et Renee Shin-Yi Chen, 6 ans, étaient en Californie en train de filmer en extérieurs dans un lieu appelé Indian Dunes, situé près de Santa Clarita. Ils se produisaient dans une scène pour une séquence vietnamienne, dans laquelle leurs personnages essayaient de s’enfuir d’un village déserté sous la menace d’un hélicopter de l’US Army. L’hélicoptère était en vol plané à environ 7m30 de hauteur au-dessus d’eux quand des explosions pyrotechniques l’endommagèrent et le firent s’écraser sur eux, les tuant tous les trois sur le coup. Vic Morrow et Myca Dinh furent décapités par le rotor de l’hélicoptère pendant que Chen fut écrasé par l’appareil.
John Landis et quatre autres prévenus, dont le pilote Dorsey Wingo, furent finalement acquittés du chef d’inculpation d’homicide involontaire après presque 9 mois de procès. Les parents de Le et Chen poursuivirent en justice et se mirent d’accord en dehors du tribunal sur le montant des indemnités. Les enfants de Vic Morrow firent de même.
Vic Morrow est enterré au Hillside Memorial Park Cemetery à Culver City, Californie.
Sa contribution au western fut la suivante :
La loi de la prairie de Robert Wise (1956), Lars Peterson
The Restless Gun, un épisode, Wes Singer dans “Duel at Lockwood” (1957)
Trackdown, un épisode, Stony Buckram dans “Man and Money” (1957)
Wichita Town, un épisode, Jimmy Relson dans “They Don’t Hang Jimmy Relson” (1959)
L’homme à la carabine, deux épisodes :
- Johnny Cotton dans “The Angry Gun” (1958)
- Brett Stocker dans “Letter of the Law” (1959)
Johnny Ringo, un épisode, Bill Stoner dans “Kid with a Gun” (1959)
La ruée vers l’ouest d’Anthony Mann (1960), Wes Jennings
Les cavaliers de l’enfer de Herbert Coleman (1961), Crip
The Tall Man, un épisode, Skip Farrell dans “Time of Foreshadowing” (1961)
Outlaws, trois épisodes :
- Joe Cannon dans “Beat the Drum Slowly” (1960)
- Tommy Dodge dans “The Avenger” (1961)
- Tim Sawyer dans “No Luck on Friday” (1961)
Bonanza, deux épisodes :
- Lassiter dans “The Avenger” (1960)
- Ab Brock dans “The Tin Badge” (1961)
Les aventuriers du Far West, un épisode, le lieutenant Robert Benson dans “A Matter of Honor” (1962)
Un shérif à New York, un épisode, Dick dans “A Little Plot at Tranquil Valley” (1972)
Treasure of Matecumbe de Vincent McEveety (1976), Spangler
Wild and Wooly, téléfilm de Philip Leacock (1978), Warden Willis

MARCHAND
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4001

Re: Vic Morrow (1929–1982)

Messagepar MARCHAND » 04 déc. 2019 9:53

Image

Matter of Honor, Death Valley Days
Errare humanum est...

Avatar du membre
LordDécadent
Marshall
Marshall
Messages : 2862
Localisation : près de Vernon(Eure)

Re: Vic Morrow (1929–1982)

Messagepar LordDécadent » 08 mars 2021 19:17

Image
"The Rifleman: The Angry Gun" en 1958.

Image
"The Rifleman: Letter of the Law" en 1959.

Image
"Posse from Hell/Les Cavaliers de l'Enfer" en 1960.

Image
"Bonanza: The Tin Badge" en 1961.

Image
"Dirty Mary Crazy Larry/Larry le Dingue, Mary la Garce" en 1974.

Image
"The Twilight Zone/La Quatrième Dimension" en 1982.


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité