Anne BANCROFT (1931-2005)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
james
Trappeur
Trappeur
Messages : 3359

Anne BANCROFT (1931-2005)

Messagepar james » 26 juil. 2004 23:52

Ses debut d'actrice elle les fera a la TV sous le pseudo d' Anne Marno, celle qui fit des études de sciences avancées délaissera ce monde bien compliqué pour devenir actrice et commencera à prendre des cours à l'Academie Dramatique des arts".

La Fox remarque cette jeune femme pleine de talents et décide de lui faire un contrat et a son insu elle débutera dans des seconds rôles pendant très longtemps et sera même "prétée" à des compagnies (universal) pendant quelques années le temps de bien connaître son métier.

Mariée au comique Mel Brooks,elle sera plus dynamique et frappera très fort dans un film" Miracle en
Alabama"
et ce sera une véritable consécration qui lui vaudra un Oscar.

Dans le western : elle joua cinq westerns dont trois bons westerns notamment "La charge des tuniques bleues

1955"
aux cotés d'acteur prestigieux([i]Victor Mature,Robert Preston,Guy Madison,James Whitmore).

Elle s'essaiera à la mise en scène mais sans succès, préférant revenir a son métier d'actrice...

voici sa filmo western :

:arrow: Blazing Saddles (le sherif est en prison)1974(sordide parodie du genre)
:arrow: Restless Breed..1957
:arrow: Walk the Proud Land (l'homme de san carlos)1956
:arrow: raid(par le feu et par l'epeé)1954
:arrow: Last Frontier (la charges des tuniques bleue)1955

vala,james :wink:
je propose et recherche tous westerns américains.
ymdb.com/user_top20_view.asp?usersid=20346
(copyrigth by james)

DEMERVAL
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10240

Anne Bancroft (1931-2005)

Messagepar DEMERVAL » 15 avr. 2013 18:09

Une immense actrice : Anne Bancroft était une actrice américaine qui fut associée à une manière de jouer, qu’elle avait perfectionné auprès de Lee Strasberg. Respectée pour ses prouesses d’actrice et sa polyvalence, Anne Bancroft fut souvent reconnue pour son travail au cinéma, au théâtre et à la télévision. Elle remporta un Oscar, trois Baftas, deux Golden Globes, deux Emmys et plusieurs autres distinctions.
Anne Bancroft naquit, Anna Maria Louisa Italiano le 17 septembre 1931 dans le Bronx, New York. Elle était la fille de Mildred DiNapoli (1907–2010), une opératrice téléphonique et de Michael Italiano (1905–2001), un concepteur de patrons pour robes. Ses parents étaient tous deux des enfants d’immigrants italiens. Elle fut élevée dans la religion catholique romaine. Anne Bancroft obtint son baccalauréat au lycée Christopher Columbus du Bronx en 1948, et fréquenta le HB studio, l’American Academy of Dramatic Arts, l’Actors Studio et l’American Film Institute's Directing Workshop for Women at the University of California, Los Angeles. Après être apparue dans un certain nombre de dramatiques diffusées en direct à la télévision, sous le pseudonyme d’Anne Marno, on lui demanda de changer son nom de scène pour ses débuts au cinéma dans Don't Bother to Knock.
Anne Bancroft fut une actrice sous contrat dès les premiers jours de sa carrière alors que le système du contrat avec les studios touchait à sa fin. Elle quitta Hollywood à cause de la pauvreté des rôles qu’on lui proposait et retourna à New York.
En 1958, elle fit ses débuts à Broadway dans le rôle de Gittel Mosca, à l’accent languissant du bronx, face à Henry Fonda (que la femme mariée Gittel aimait) dans la pièce à deux personnages de William Gibson, Two for the Seesaw, dirigée par Arthur Penn. Pour son interprétation de Gittel, elle remporta le Tony Award de la meilleure actrice dans un second rôle. (Bien que son rôle était équivalent à celui de Fonda, lui l’acteur établi, était la star et c’est pour cela qu’elle ne fut éligible qu’à la catégorie du second rôle).
Par la suite elle remporta en 1960, le Tony Award de la meilleure actrice dans un premier rôle pour une nouvelle pièce de William Gibson, mise de nouveau en scène par Arthur Penn. Elle incarnait en effet Annie Sullivan, la mal-voyante, l’héroique irlandaise infatigable qui apprend à l’enfant Helen Keller à communiquer dans Miracle en Alabama. Elle reprendra plus tard ce rôle à Hollywood, et remportera l’Oscar de la meilleure actrice, avec Patty Duke reprenant quant à elle, le rôle d’Helen. Entre-temps, Anne Bancroft était retournée à Broadway pour incarner le rôle principal de la pièce, Mother Courage and Her Children, aussi Joan Crawford accepta-t’elle de recevoir l’oscar à sa place, et lui ramena ensuite à New York. Elle est l’une des rares actrices à avoir remporté un Oscar et un Tony pour le même rôle. Anne Bancroft fut aussi la co-star dans un rôle médiéval de nonne obsédée par un prêtre incarné par Jason Robards dans la pièce de John Whiting, produite à Broadway en 1965, The Devils. Produite par Alexander H. Cohen et dirigée par Michael Cacoyannis, il y eut 63 représentations.

Anne Bancroft reçut une seconde nomination aux Oscars en 1965 pour son rôle dans Le Mangeur de Citrouilles. Son rôle le plus connu du moment fut celui de Mrs. Robinson dans Le Lauréat (1967), pour lequel elle reçut une troisème nomination aux Oscars. Dans le film, elle incarnait une femme mariée insatisfaite qui séduisait un ami de la famille, le jeune diplômé d’université joué par Dustin Hoffman. Dans le film, le personnage de Dustin Hoffman sortait avec la fille d’Anne Bancroft et en tombait amoureux. Anne Bancroft fut équivoque au sujet de son apparition dans Le Lauréat ; elle affirma lors de plusieurs interviews que ce rôle avait fait de l’ombre à tous ceux qu’elle avait tourné. Malgré le fait que son personnage devint l’archétype du rôle de la "femme âgée", Anne Bancroft n’avait que six ans de plus que Dustin Hoffman.
Une émission spéciale de la CBS, Annie: the Women in the Life of a Man (1970), lui rapporta un Emmy Award. Anne Bancroft est l’une des rares artistes à avoir remporté un Oscar, un Emmy et un Tony. Elle continua ce succès par une seconde émission spéciale, Annie and The Hoods (1974), qui fut produite par ABC et dans laquelle son mari, Mel Brooks, figurait en guest star. Elle fit une apparition non créditée dans le film Le Shérif est en Prison (1974), dirigé par Mel Brooks. Elle reçut une quatrième nomination aux Oscars pour Academy Award nomination for her performance in Le Tournant de la Vie (1977) face à Shirley MacLaine, et une cinquième nomination pour sa performance dans Agnes de Dieu (1985) face à Jane Fonda.
Anne Bancroft fit ses débuts de scénariste et réalisatrice dans Fatso (1980), dans lequel elle était en vedette aux côtés de Dom DeLuise. Anne Bancroft fut aussi le choix original pour incarner Joan Crawford dans le film Mommie Dearest (1981), mais se retira et fut remplacée par Faye Dunaway. Elle fut aussi une candidate pour le rôle d’Aurora Greenway dans Tendres Passions (1983), mais elle déclina l’offre pour jouer dans le remake de Etre ou ne pas Etre (1983), avec son mari Mel Brooks.
Durant les années 1990 et la première moitié des années 2000, Anne Bancroft prit de nombreux seconds rôles dans un certain nombre de films dans lesquels elle joua aux côtés de grandes stars dont : Lune de Miel à Las Vegas (1992) avec Nicolas Cage; Love Potion No. 9 (1992) avec Sandra Bullock; Malice (1993) avec Nicole Kidman; Nom de Code : Nina (1993) avec Bridget Fonda; Week-End en Famille (1995) avec Robert Downey Jr. et dirigé par Jodie Foster; Le Patchwork de la Vie (1995) avec Winona Ryder, A Armes Egales (1997) avec Demi Moore; De Grandes Espérances (1998) avec Gwyneth Paltrow; Au Nom d’Anna (2000) avec Ben Stiller; et Beautés Empiosonnées (2001) avec Jennifer Love Hewitt, Sigourney Weaver et Gene Hackman. Elle prêta aussi sa voix pour le film animé Antz (1998) avec Jennifer Lopez, Sharon Stone et Woody Allen.
Anne Bancroft fut aussi la vedette de TV films et miniséries télévisées, recevant 6 nominations aux Emmy Awards (en remportant deux), 8 nominations pour les Golden Globe (en remportant deux), et deux Screen Actors Guild Awards. Elle fit sa dernière apparition dans son propre rôle en 2004 dans un épisode de la série, Curb Your Enthusiasm. Son dernier projet fut le long métrage animé Delgo, qui sortit après sa mort en 2008. Elle a son étoile sur le Hollywood Walk of Fame au 6368 Hollywood Boulevard, pour son oeuvre télévisuelle. Au moment où elle devint une star en 1960, elle était déjà apparue dans certaines séries TV. Anne Bancroft fut mariée à Martin May du 1er juillet 1953 au 13 février 1957. Ils n’eurent pas d’enfants. En 1961, Anne Bancroft rencontra Mel Brooks à la générale du Perry Como variety show. Ils se marièrent le 5 août 1964, à New York et ils restèrent ensemble jusqu’à sa mort. En 1972 Anne Bancroft donna naissance à son seul enfant, Maximillian Brooks. Ils apparurent trois fois ensemble à l’écran : une fois dansant un tango dans La Dernière Folie de Mel Brooks (1976); dans le remake d’Etre ou ne pas Etre (1983); et dans l’épisode intitulé "Opening Night" (2004) de la série Curb Your Enthusiasm. Ils étaient ansemble dans They were also in Dracula : Mort et Heureux de l’être (1995), mais n’aparaissaient jamais ensemble à l’écran. Mel Brooks produisit le film The Elephant Man (1980), dans lequel Anne Bancroft joua. Il fut aussi le producteur exécutif du film 84 Charing Cross Road (1987) dans lequel elle fut en vedette. Mel Brooks et Anne Bancroft apparurent tous les deux dans la saison 6 des Simpsons.
En avril 2005, deux mois avant sa mort, Anne Bancroft devint grand-mère quand sa belle-fille Michelle donna naissance à un garçon, Henry Michael Brooks. Anne Bancroft décéda, à l’âge de 73 ans, d’un cancer de l’utérus le 6 juillet 2005 au Mount Sinai Hospital de New York City. Sa mort en surprit beaucoup, même quelques-uns de ses plus proches amis. Elle sauvegardait jalousement sa vie privée et aucun détail n’avait filtré sur sa maladie. Elle est enterrée au Kensico Cemetery de Valhalla, New York, près de ses parents, Mildred (qui décéda en avril 2010, cinq ans après sa fille) et Michael Italiano. Un monument de marbre blanc avec un ange sanglotant décore sa tombe. Son dernier film, Delgo, fut dédicacé à sa mémoire.
Ses westerns :
Le Raid de Hugo Fregonese (1954), Katy Bishop
La charge des tuniques bleues de Anthony Mann (1955), Corinna Marston
L’Homme de San Carlos de Jesse Hibbs (1956), Tianay
The Restless Breed de Allan Dwan (1957), Angelita
Le Shérif est en prison de Mel Brooks (1974),

Avatar du membre
Sitting Bull
Rancher
Rancher
Messages : 8302
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Anne Bancroft (1931-2005)

Messagepar Sitting Bull » 16 avr. 2013 0:01

Image

Image

Image

Image


Image
Image


« Écrire proprement sa langue est une des formes du patriotisme. »
(Lucie Delarue-Mardrus) Image

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7490

Re: Anne Bancroft (1931-2005)

Messagepar chip » 08 févr. 2019 10:13

Image

Avatar du membre
LordDécadent
Marshall
Marshall
Messages : 2862
Localisation : près de Vernon(Eure)

Re: Anne Bancroft (1931-2005)

Messagepar LordDécadent » 05 avr. 2020 18:31

Image
"The Raid/Le Raid" en 1954.

Image
"The Last Frontier/La Charge des Tuniques Bleues" en 1955.

Image
http://www.carnet-noir-des-acteurs.com/2005

Avatar du membre
LordDécadent
Marshall
Marshall
Messages : 2862
Localisation : près de Vernon(Eure)

Re: Anne Bancroft

Messagepar LordDécadent » 04 mai 2021 16:46

Image
"Zane Grey Theater: Episode in Darkness" en 1957.

Image
https://fr.findagrave.com/memorial/1112 ... e-bancroft


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité