Le Pic de la mort - Thunder Mountain - 1947 - Lew Landers

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 2960
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Le Pic de la mort - Thunder Mountain - 1947 - Lew Landers

Messagepar Sartana » 29 août 2007 10:55

Petit détour par le western américain pour Sartana qui a enchaîné quelques navets italiens :
Le pic de la mort (Thunder Mountains), de Lew Landers, 1947

Où comment les italiens n’ont rien inventé…

En effet avec ce film sans aucun moyen de 40 minutes (!), nous avons une histoire typique de western spaghetti : un héros (Tim Holt) revient chez lui, mais retrouve sa demeure laissée à l’abandon et mise aux enchères. De plus, les frères Georges sont bien décidés à se venger de notre héros car il aurait descendu leur père des années auparavant. Ceci est bien entendu faux, mais comment le prouver ?...

Nous voyons évoluer au milieu de cette intrigue Tim Holt, un acteur prolifique du western (une cinquantaine à son actif), qui a déjà été vu chez John Ford, lorsqu’il incarnait Virgil Earp dans My darling Clementine. Les autres acteurs notables sont Jason Robards père, ou Richard Martin, habitués des westerns des années 40-50.
Le film est réalisé par Lew Landers, qui a tourné 23 films de 1935 à 1952, puis a terminé sa carrière en multipliant les épisodes de séries TV.

Pour une poignée de dollars n’a rien inventé : ici deux familles (celle que le héros représente et celle des Georges) s’opposent et un propriétaire terrien joue de cette antagonisme pour pousser les deux familles à s’entretuer afin de récupérer la totalité des terres de la région à grand renfort de trahisons et autres coups bas.
Notons la présence d’un « rôle féminin prétexte » comme je les appelle, désignant ainsi les films ou la femme du casting ne sert qu’à tomber amoureuse du héros au moment où l’on s’y attend. Il est joué par Martha Hyer, qui signe ici sa première apparition créditée au générique, j’ai donc été indulgent, mais disons pour être poli qu’elle joue à l’avenant…

Soyons franc, le film ne vaut que par comparaison au western italien : l’amateur de western US s’ennuiera, ou s’il est indulgent trouvera un petit intérêt à ce western de série Z, du fait de sa rareté, mais rien de plus.

Qui a une affiche ?
Longway, Jicarilla, Chip : au secours !! :lol:
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2198
Contact :

Re: Le pic de la mort (Thunder Mountains), de Lew Landers, 1947

Messagepar tepepa » 29 août 2007 15:26

Sartana a écrit :
Pour une poignée de dollars n’a rien inventé :


ça, on le savait déja :lol: :lol: :lol:

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 2960
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: Le pic de la mort (Thunder Mountains), de Lew Landers, 1947

Messagepar Sartana » 29 août 2007 16:05

Je me comprends, mais c'est vrai que c'est mal formulé :oops:
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
Longway
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7513

Messagepar Longway » 01 sept. 2007 22:56

Sympa Sartana, qui ouvre un post sur un western qui n'avait encore jamais reçu aucune critique auparavant. :D
Petit à petit notre jeune ami fait son chemin dans le western us.
Pour en revenir à ce film il faut savoir que tu n'as vu qu'une version française tronquée ( 40mn ), car en réalité l'originale vo dure 1h, ce qui fait que 20mn sont manquantes et nuisent grandement au développement de l'histoire qui s'en trouve certainement perturbée par ces coupures intempestives, provoquant dés lors des incompréhensions du scénario. C'était la politique de la distribution de l'époque qui voulait que ces westerns déja courts en vo, soient diffusés en première partie de séance cinéma dans une version encore raccourcie, ceci afin que les spectateurs ne trouvent le temps long avant la projection du grand film pour lequel ils s'étaient déplacés le plus souvent.
La vo intégrale existe en zone 1 ( ou vhs ), mais ne l'ayant jamais vu non plus il m'est difficile de porter un jugement supplémentaire sur ce que tu viens de dire, ta critique étant largement suffisante pour cette bande sans intérêt majeur, si ce n'est de retrouver Tim Holt dont les westerns sont très peu visibles chez nous.
Ce n'est malheureusement pas suffisant pour que l'on s'y attarde vraiment.


Qui a une affiche ?
Longway, Jicarilla, Chip : au secours !!


L'affiche française existe puisqu'il est sorti en salle.
Malheureusement il ne doit pas en rester beaucoup, pour ma part je ne l'ai jamais vu. En cherchant bien on doit pouvoir trouver l'originale américaine sur les sites de ventes.

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 2960
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 01 sept. 2007 23:38

Longway a écrit :Sympa Sartana, qui ouvre un post sur un western qui n'avait encore jamais reçu aucune critique auparavant. :D
Petit à petit notre jeune ami fait son chemin dans le western us.

Merci ami Longway :beer1:
J'essaie de concilier cette double passion italienne-US (seul inconvénient : deux fois plus de films dans la pile "à voir) mais le plaisir est le même pour chaque genre.
En ce moment je me fais des cures de séries B (ou Z comme ici) US. C'est dommage car j'ai beaucoup de classiques en retard (je n'ai pas tous les Anthony Mann !! :shock:), mais j'aime tellement ça les séries B ;)
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
EthanEdwards
Chasseur de primes
Messages : 730
Localisation : Saint Nazaire

Re: Le pic de la mort (Thunder Mountains), de Lew Landers, 1947

Messagepar EthanEdwards » 30 janv. 2011 11:53

une occasion de faire remonter ce topic, je viens de retrouver une diffusion à la TV du film le dimanche 7 avril 1957 sur télé Luxembourg.
Critique de l'époque :
Un western qui essaie de ne pas s'en tenir au traditionnel partage de l'humanité en gangsters, faits de toute éternité pour tuer, et héros qu'aucune force mauvaise ne saurait ébranler. Une ébauche d'analyse psychologique donne à cette histoire de vendetta familiale au far-West un intérêt supplémentaire.

A l'occasion il faudra que je me procure ce film, cela me donne envie de le voir...
Image
Shoot ! Shoot ! Don't talk ! (the ugly)

Avatar du membre
pass
Desperado
Messages : 3081

Re: Le pic de la mort - Thunder Mountains - Lew Landers - 1947

Messagepar pass » 01 oct. 2012 22:30

Première représentation à Paris le 1er Septembre 1948 au Cinépresse - Champs - Elysées , à Les Images et Les Reflets en version française et originale .

Avatar du membre
lasso
Rancher
Rancher
Messages : 8792
Localisation : oregon

Re: Le pic de la mort - Thunder Mountains - Lew Landers - 1947

Messagepar lasso » 26 févr. 2014 16:53

ImageImageImage

Image

Titre allemand : DER COLT SITZT LOCKER - traduction difficile - Un Colt, d'un abord facile

ImageImage

résumé du film dans quelques jours, après vision icongc1

Avatar du membre
lafayette
Sorcier
Sorcier
Messages : 6878
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Le pic de la mort - Thunder Mountains - Lew Landers - 1947

Messagepar lafayette » 09 mai 2014 11:06

Il y a des vernis sur cette terre. Comment fais-tu Lasso? Bref ce pseudo te va bien!

Je dirai Le colt est vite sorti ou sort vite mais ça pourrait dire au contraire Le colt tremble en main.
[ Posté depuis mon mobile ] Image
Modifié en dernier par lafayette le 09 mai 2014 11:20, modifié 4 fois.
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

Avatar du membre
lasso
Rancher
Rancher
Messages : 8792
Localisation : oregon

Re: Le pic de la mort - Thunder Mountains - Lew Landers - 1947

Messagepar lasso » 13 mai 2014 10:30

Merci lafayette, le lasso doit toujours être prêt :lol:


Le film est censé se dérouler en Arizona, autour d'une construction probable d'un barrage du Colorado. Le réalisateur a choisi comme décors
Lone Pine, les Alabama Hills, en Californie, là ou il n'y a pas de rivière et pas de Colorado.
Après une longue absence Marvin Hayden (Holt) retourne vivre sur son ranch en Arizona, il doit constater qu'elle est vendue prochainement
aux enchères pour régler des impôts en retard. Il rencontre ses voisins les Jorth, qui l'ignorent et lui défendent d'errer sur leur terre. En effet
une longue dispute de famille n'arrange pas les choses. Marvin refuse de porter des armes pour montrer qu'il cherche la paix.
Le propriétaire du saloon qui est derrière le projet de barrage cherche à nuire aux deux ranches en entretenant leurs différences.

Holà, à la fin du film je constate que sa durée n'était que 42 minutes (version française) il en manque 18 minutes, mais on voit que
finalement les deux familles s'entendent de nouveau et il y a même un mariage.

Richard Martin, Chito, ajoute à la fluidité de la chose. Martha Hyer est à ses débuts et doit encaisser une bonne fessée, après son
essai d'effrayer Holt en tirant sur lui avec un revolver. Il y a aussi un règlement de compte final où Holt se défend avec deux révolvers, sans
pitié.

Dans sa forme une oeuvre avortée, de quoi :?:

Avatar du membre
lafayette
Sorcier
Sorcier
Messages : 6878
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Le pic de la mort - Thunder Mountains - Lew Landers - 1947

Messagepar lafayette » 13 mai 2014 10:46

Une fessée à une dame c'est pas beau! :)
Si tu as une pellicule achetée, peut-être remontée après un cramage et coupure partie endommagée?
18 mn c'est beaucoup!
[ Posté depuis mon mobile ] Image
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

Avatar du membre
lasso
Rancher
Rancher
Messages : 8792
Localisation : oregon

Re: Le pic de la mort - Thunder Mountains - Lew Landers - 1947

Messagepar lasso » 13 mai 2014 14:03

la fessée à Matha Hyer est la meilleure scène du film, excécutée sur les genoux de Holt. :lol: et méritée :D

Avatar du membre
lafayette
Sorcier
Sorcier
Messages : 6878
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Le pic de la mort - Thunder Mountain - Lew Landers - 1947

Messagepar lafayette » 14 mai 2014 13:44

Me rappelant ma jeunesse, il est vrai que ce genre de chose pouvait émoustiller les rapports! ;)
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

Avatar du membre
Sitting Bull
Rancher
Rancher
Messages : 8685
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Le pic de la mort - Thunder Mountains - Lew Landers - 1947

Messagepar Sitting Bull » 14 mai 2014 18:44

lasso a écrit :la fessée à Matha Hyer est la meilleure scène du film, excécutée sur les genoux de Holt. :lol: et méritée :D


Image

:wink:
Image


« Écrire proprement sa langue est une des formes du patriotisme. »
(Lucie Delarue-Mardrus) Image

Avatar du membre
lasso
Rancher
Rancher
Messages : 8792
Localisation : oregon

Re: Le pic de la mort - Thunder Mountain - Lew Landers - 1947

Messagepar lasso » 15 mai 2014 9:15

Merci Sitting Bull pour cette image peu commune, :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6:


Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films et documentaires »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité