Tuez Johnny Ringo - Uccidete Johnny Ringo - 1966 - Gianfranco Baldanello

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
edocle
Hors-la-loi
Messages : 612
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Tuez Johnny Ringo - Uccidete Johnny Ringo - 1966 - Gianfranco Baldanello

Messagepar edocle » 04 juil. 2007 18:31

Tuez Johnny Ringo ( Uccidete Johnny Ringo ) – 1966 – Gianfranco BALDANELLO

Août 1967 à Paris, la bande de jeunes se précipite au Rialto pour voir un western qui vient tout juste de sortir et là, grosse discussion : le héros est joué par un dénommé Brett Halsey, mais certains disent qu’il y a erreur et que c’est Montgomery Ford. A cette époque point d’Internet pour vérifier rapidement et à force de comparer des photos il faut bien se rendre à l’évidence Brett Halsey et Montgomery Ford sont bien une seule et même personne. Par la suite cet acteur américain tournera dans énormément de séries TV.

En 1966 en Italie tout le monde se colle au western spaghetti et pour Gianfranco Baldanello sous le pseudonyme de Frank G. Carroll réalisateur de séries B et de péplums, c’est le premier western spaghetti et de loin le meilleur ! Les années suivantes il nous fabriquera entre-autre Black Jack et El Rojo mais bon la qualité est nettement a la baisse pour le second …

Car « Tuez Johnny Ringo » sans être un chef d’œuvre est un très bon petit western policier comme en ont fabriquer les Italiens. Une équipe de bons techniciens servent une équipe de comédiens rompus à jouer dans des films à petit budget et à tournage rapide. L’histoire et le scénario de Arpad DeRiso relativement simple se suivent avec plaisir et savent nous ménager des rebondissements qui nous tiennent en haleine …

Le texas Ranger Johnny Ringo (Brett Halsey) est envoyé dans une ville de l’ouest pour éradiquer une bande de faux monnayeurs. Dès son arrivée, il soupçonne les truands locaux dirigés par le potentat du coin Jackson (Angelo Dussy). Un membre de la bande Ray (Nino Fuscagni) amoureux de Annie (Greta Polyn) maîtresse de Jackson se rebelle. Johnny aidé de la sœur de Ray, Christine (Barbara Loy) et du shérif (Guido Lollobridgida) va venir a bout de tout ce vilain monde, mais rien n’est aussi simple … A noter l‘ excellente prestation de Franco Gulà dans le rôle de Whiskey Pete vieux forgeron alcoolique qui aide les amoureux en échange d’une bonne bouteille jusqu'à ce qu’un vilain coup de couteau l’envoie dans un monde meilleur !

Le tout bien emballé en 93 minutes sur une musique très originale et inhabituelle de Pipo Caruso et une photo sans reproche de Marcello Masciocchi . Je reprocherai malgré tout les raccourcis de montage de Bruno Mattei … aurait pu faire mieux … :wink:

Pas de DVD ni de VHS commercial. Ce film complètement oublié par les diffuseurs et les éditeurs est néanmoins passé à la TV il y a quelques années et les aficionados en ont réalisé un superbe DVD-R : la copie est parfaite, complète, et au format ( oui, oui, le film a bien été tourné au format que l’on appelle maintenant Widescreen …). Il a été distribué en France par Marbeuf Films, avec une adaptation de Jacques Michau et des dialogues de Lucette Gaudiot qui sont gage de qualité ! :wink:

40 ans après je me régale comme à l’époque ! :applaudis_6:

:beer1: :beer1:

Image
Modifié en dernier par edocle le 18 juil. 2007 23:25, modifié 2 fois.
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

Avatar du membre
sabata94
Cavalier masqué
Messages : 170
Localisation : desert de tabernias
Contact :

sabata94

Messagepar sabata94 » 04 juil. 2007 18:49

moi j'adore les critiques de edocle et surtout pour ce film ça ma donné
envie de le re regarder il c'est vendre sont produit edocle
amitiée sabata94 :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6:
et encore bravo

Avatar du membre
Trinita
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1381
Localisation : Sur un hamac

Messagepar Trinita » 18 juil. 2007 20:02

Très belle critique Edocle encore une fois. :applaudis_6: :applaudis_6:
Mais je croyais que Des Dollars Plein la Gueule était de Mario Bianchi ?

Avatar du membre
hugues
Squaw
Messages : 368
Localisation : reims

Messagepar hugues » 18 juil. 2007 22:32

"Des dollars plein la gueule" film de Renzo Girolami. A part ça, chouette critique.

Avatar du membre
edocle
Hors-la-loi
Messages : 612
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Messagepar edocle » 18 juil. 2007 23:17

lamentable erreur, je confirme que seul Black Jack est de Gianfranco Baldanello ... :num3
Je voulais citer entre autre " El Rojo" :oops:
Je corrige ma critique :oops:
:beer1: :beer1:
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

Avatar du membre
hugues
Squaw
Messages : 368
Localisation : reims

Messagepar hugues » 19 juil. 2007 0:51

J'avais un doute et j'ai verifié l'info: El rojo film de Leo Colman (leopoldo Savona)

Avatar du membre
Breccio
Marshall
Marshall
Messages : 2935
Localisation : Gone

Messagepar Breccio » 18 sept. 2007 14:58

Vu !
Super sympa, le petit western all'americana !
Brett Halsey, James Dean à la petite semaine, yeux de cocker et rictus constipé. Lee Burton, en shérif droit dans ses bottes, quoique... (pas de spoiler !)
Bon, c'est pas un chef-d'oeuvre, mais c'est bien fichu.
A noter la présence de William Bogard, alias Gugliemo Spoletini, en Mexicain accro au jeu et manipulé par les méchants.
B

Avatar du membre
Fredge
Chasseur de primes
Messages : 756

Messagepar Fredge » 18 sept. 2007 17:03

Pas vu mais lu ta critique!

Fredge

rex

Re: Tuez Johnny Ringo ( Uccidete Johnny Ringo ) – 1966 – Gianfranco BALDANELLO

Messagepar rex » 12 nov. 2007 11:19

très intéressant; je me souviens l'avoir vu à la meme époque ; enfin , je me souviens plus du titre que du film que je n'ai pas eu la chance de revoir depuis 40ans...

vous évoquez une duplication divix...est-il possible de se la procurer ? existe-il d'autres west.spagh.de la grande époque que des amateurs auraient dupliqué et dont on pourrait avoir une copie ? moyennant finances, cela va de soi ! je suis TRES intéressé par ces perles qu'on ne trouve pas dans le commerce...merci d'avance.

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 2984
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: Tuez Johnny Ringo ( Uccidete Johnny Ringo ) – 1966 – Gianfranco BALDANELLO

Messagepar Sartana » 12 nov. 2007 12:42

rex a écrit : très intéressant; je me souviens l'avoir vu à la meme époque ; enfin , je me souviens plus du titre que du film que je n'ai pas eu la chance de revoir depuis 40ans...

vous évoquez une duplication divix...est-il possible de se la procurer ? existe-il d'autres west.spagh.de la grande époque que des amateurs auraient dupliqué et dont on pourrait avoir une copie ? moyennant finances, cela va de soi ! je suis TRES intéressé par ces perles qu'on ne trouve pas dans le commerce...merci d'avance.

La copie de films est illégale, a fortiori contre échange d'argent !
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

rex

Re: Tuez Johnny Ringo ( Uccidete Johnny Ringo ) – 1966 – Gianfranco BALDANELLO

Messagepar rex » 13 nov. 2007 6:11

Sartana a écrit :
rex a écrit : très intéressant; je me souviens l'avoir vu à la meme époque ; enfin , je me souviens plus du titre que du film que je n'ai pas eu la chance de revoir depuis 40ans...

vous évoquez une duplication divix...est-il possible de se la procurer ? existe-il d'autres west.spagh.de la grande époque que des amateurs auraient dupliqué et dont on pourrait avoir une copie ? moyennant finances, cela va de soi ! je suis TRES intéressé par ces perles qu'on ne trouve pas dans le commerce...merci d'avance.

La copie de films est illégale, a fortiori contre échange d'argent !


tiens donc !

Avatar du membre
Iorek
Cowboy
Messages : 298
Localisation : Belgique

Re: Tuez Johnny Ringo ( Uccidete Johnny Ringo ) – 1966 – Gianfranco BALDANELLO

Messagepar Iorek » 16 juin 2009 9:27

Je viens de voir. Effectivement une belle petite surprise. Notamment la musique qui est pas mal du tout !

rex lee
Caporal
Messages : 845

Re: Tuez Johnny Ringo - Uccidete Johnny Ringo - 1966 - Gianfranco Baldanello

Messagepar rex lee » 09 oct. 2009 16:20

Je viens de le voir et je n'ai rien à ajouter à la critique d'Edocle. Ce film correspond à ce qui pouvait se faire de mieux en Italie , en matière de petit budget . Pas de stars mais des interprètes convaincants . Pas de grands espaces mais quelques paysages acceptables . En fait , tout se passe en ville . Et l'action est rondement menée . L'intérêt ne faiblit pas une seconde : les 93 minutes de ce film passent à toute vitesse.
Baldanello est , je pense , un honnête réalisateur qui , s'il n'a pas réalisé de chef-d'oeuvre , s'en est toujours bien tiré . Ce " Johnny Ringo " est à la hauteur , tout comme " 30 fusils pour un tueur ".

Avatar du membre
Fredge
Chasseur de primes
Messages : 756

Re:

Messagepar Fredge » 20 oct. 2009 19:11

Fredge a écrit :Pas vu mais lu ta critique!

Fredge


Vu et relu ta critique! Rien à rajouter si ce n'est qu' au niveau sonore, on utilise, mais en plein jour, le son des fameux coups de feu échangés entre Le manchot et le Général Mortimer lorsqu'ils " font connaissance" la nuit au beau milieu du village...
Ca n'a aucune espèce d'importance, je sais, mais en entendant ces fameux coups de feu dans "Tuez Johnny Ringo", je voyais à chaque fois un chapeau reculer de 10 mètres :mrgreen:

C'est grave Dr Sartana?

Fredge

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 2984
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: Re:

Messagepar Sartana » 20 oct. 2009 21:56

Fredge a écrit :Rien à rajouter si ce n'est qu' au niveau sonore, on utilise, mais en plein jour, le son des fameux coups de feu échangés entre Le manchot et le Général Mortimer lorsqu'ils " font connaissance" la nuit au beau milieu du village...
Ca n'a aucune espèce d'importance, je sais, mais en entendant ces fameux coups de feu dans "Tuez Johnny Ringo", je voyais à chaque fois un chapeau reculer de 10 mètres :mrgreen:

C'est grave Dr Sartana?

Tu es en perpétuelle observation par mes soins et je dois dire que je suis fier de toi : remarquer un tel détail montre l'aficionado attentif. En revanche, voir des chapeaux reculer alors qu'il n'y en a pas à l'écran est très grave. Je prescris l'écoute de Nono Nanette, et la vision urgente de L'histoire sans fin 3.
Des choses reposantes pour les nerfs.
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!


Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités