La Loi de la violence - La Legge della violenza / Todos o ninguno - 1969 - Gianni Crea

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Lithan
Chanteuse de saloon
Messages : 99
Localisation : Dans le grand ouest
Contact :

La Loi de la violence - La Legge della violenza / Todos o ninguno - 1969 - Gianni Crea

Messagepar Lithan » 30 déc. 2006 10:59

"La loi de la violence"

Image

titre original: "Legge della violenza - Tutti o nessuno"
real. Gianni Crea
sortie: 14 Mars 1969
pays: Italie
scenario: Piero Regnoli, Alphonso Balcazar et Gianni Crea
avec: Giorgio Cerioni (as George Greenwood), Angel Aranda, Igli Villani, Miguel de la Riva et Gaspar Gonzales
musique: Stelvio Cipriani

Image

Histoire:

Jack vient de purger une peine de 5 ans de prison pour un crime qu'il n'a pas commis. A sa sortie, il retourne au village de Red Rock pour se venger. il tue le sheriff qui l'avait fait injustement condamner et règne désormais sur une bande de malfrat.

Mon avis :

Un obscur western spaghetti, fauché, réalisé par un parfait inconnu (dont c'était ici le premier film, et qui se limitera qu'à quelques polars et sous-produit érotique) frisant l'amateurisme en bien des point mais qui n'en demeure pas moins intéressant.

A ce titre, le premier quart-d'heure est vraiment effrayant; la caméra bouge dans tous les sens (elle a vraiment du mal à suivre ce qu'il se passe), très brusquemment en plus, les couleurs changent suivant les plans, la tête des acteurs rentrent rarement dans le cadre et les zooms sont pour la plupart complètement ratés.
Pareillement, les scènes de bastons sont excessivement mal réglées, filmées à l'arrachés, caméra à l'épaule, auxquelles s'y accomodent d'immondes bruitages.
Quant aux décors, si certains demeurent franchement honnêtes (ville, saloon, maison, cimetière aride), d'autres sont parfois besogneux à en juger par quelques seconds plans (qui se caractérisent par des vues sur la commune lorsque l'action se déroule dans des inétrieurs) miséreux qui s'apparentent plus à des toîles de peinture qu'à de véritables paysages du far-west.

Ceci dit, cet aspect bricolage apporte au film une dimension presque carnavalesque, amplifiant son charme naïf et rétrograde.
Tout ceci le rend d'autant plus attractif que l'interprétation est de bonne tenue et les thèmes musicaux (signés Stelvio Cipriani, la seule tête de vraiment connu dans l'entreprise) ne sont pas s'en rapeller les intonnations échevelées de "Pour quelques dollars en plus".

Mais là où ce "Tutti o nessuno" surprend le plus, c'est sur le traitement de son scénario.
Au début, nous entrevoyons dans le personnage de Jack Sparrow un homme traqué mais qui, progressivement, va commencer à prendre du pouvoir, de l'influence et va devenir - petit-à-petit - aussi fourbe que ceux qui l'ont enfermés.
Il est même étonnant de voir un gaillard aussi vil tenir le rôle principal, incarné avec tact par George Greenwood (pseudonyme de Giorgio Cerioni), alors que le brave sherrif, lui, tient un rôle plus secondaire.
Celui-çi prend vraiment de l'importance vers les 20 dernières minutes, avec l'approche du fameux duel final inhérent au genre, finalement pas si mal agencé pour un petit western de la sorte (avec de très gros plans sur les yeux, quite à en devenir flous).

Désargenté mais plaisant à suivre, un petit film de cow-boy sans grand relief mais qui atteint honorablement son but: divertir.

7/10

Image

Au fait Tepepa, elle tient toujours ton offre ?
C'est bien toi, non ?, qui doit offrir une boîte à cigare au premier qui regarde "La loi de la violence" avec passion ?

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 2984
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 30 déc. 2006 11:44

Toujours pas vu... J'ai un gros coup de flemme dès que je revois le boîtier... Et entre regarder ça ou tous les autres westerns que j'ai dans ma pile "à voir", j'ai vite choisi.
D'autant qu'au vu de "E il tierzo giorno arrivo il corvo" du même réalisateur, je suis encore moins emballé !
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Liko
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1751

Messagepar Liko » 30 déc. 2006 11:57

DVD rangé bien au fond de la bibliothèque avec ses confrères "5 rafales pour Ringo", "Django le Proscrit" et "Pour un Whisky de Plus"... en attente :roll:

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 2984
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 30 déc. 2006 11:58

De même, mais j'en ai vu un ! Django le proscrit ! Rien que de m'en souvenir, j'en ris encore ! Nul à pleurer !! :lol:
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
Lithan
Chanteuse de saloon
Messages : 99
Localisation : Dans le grand ouest
Contact :

Messagepar Lithan » 30 déc. 2006 12:09

C'est clair que "Django le proscrit" est complètement raté.
Dans un contexte pareil, c'est plus que de la décadence de voir George Montgomery là-dedans !
Et dire que le réalisateur de ce film fût, quelques années après, un des metteurs en scène atitré de la série "La petite maison dans la prairie"...
Mais attention, je n'ai pas dit que ce western-paella est mauvais !! :mrgreen:

Par contre, "5 rafales pour Ringo", "L'ange noir du Mississippi", "La vengeance des apaches" et "Pour un whisky de plus" (co-réalisé par Mario Caiano) sont vraiment des plus sympathiques.
Ce sont de touts petits westerns sans envergure, mais très divertissants.

Pas vu "4 balles pour Joe" en revanche.

Carcasse
Shérif
Messages : 2499
Localisation : Boulogne 92

Messagepar Carcasse » 30 déc. 2006 13:33

Lithan a écrit :Par contre, "5 rafales pour Ringo", "L'ange noir du Mississippi", "La vengeance des apaches" et "Pour un whisky de plus" (co-réalisé par Mario Caiano) sont vraiment des plus sympathiques.

En voila encore trois que j'ai vus ("Pour un whisky de plus" n'étant pas du nombre)...
Si ma mémoire est bonne, "5 rafales pour Ringo" qui commence par usurper son titre (Ringo n'étant ici qu'un second couteau vite descendu dans le premier tiers du film) est, à mon sens, un navet assez grossier qui essaie tant bien que mal de se rapprocher du pire des western US. Seulement les bagarres sonnent faux. On a vraiment l'impression que les coups de poings sont donnés à côté ou, retenus, produisent un effet curieusement exagérés par rapport à leur impact supposé.

Quant à "l'Ange noir du Mississippi", j'ai dû m'y prendre à 5 ou 6 fois pour aller au bout du film tant il n'offre à mes yeux le moindre intérêt.

Seule "la Vengeance des Apaches" a pu éveiller en moi un (petit) intérêt quelconque : dommage que l'intrigue sentimentale soit si fruste et si mal jouée !

Mon avis personnel bien à moi : de la pure série Z !
Cuacuacocomekiki ? (Averell Dalton)

Avatar du membre
Lithan
Chanteuse de saloon
Messages : 99
Localisation : Dans le grand ouest
Contact :

Messagepar Lithan » 30 déc. 2006 13:42

Putain, j'ai l'impression d'être vraiment le seul con sur Terre a avoir trouvé que "L'ange noir du Mississippi" est une bien jolie histoire et à m'être laissé emporté par les flots d'émotions qu'il dégage.

En ce qui concerne "5 rafales pour Ringo", j'ai été tétanisé par la poursuite du début entre les bandits et les tuniques bleues, qui ressemble à s'y méprendre à la pub ADSL "La vitesse vous manque ?" !!

Carcasse
Shérif
Messages : 2499
Localisation : Boulogne 92

Messagepar Carcasse » 30 déc. 2006 15:52

Lithan a écrit :Putain, j'ai l'impression d'être vraiment le seul con sur Terre a avoir trouvé que "L'ange noir du Mississippi" est une bien jolie histoire et à m'être laissé emporté par les flots d'émotions qu'il dégage.

Tous les avis sont nécessaires, bienvenus et éminement respectables (heureusement !), quand bien même avons-nous le droit de nous étriper - dans la joie et la bonne humeur, bien sûr - lorsque nous ne sommes pas d'accord... :D


Je suis bien l'un des rares à adorer "les Cheyennes" ! :mrgreen:

J'ai remarqué que tu aimais bien commencer tes phrases par P... Respectueuse ou pas ? :P :num15
Cuacuacocomekiki ? (Averell Dalton)

Avatar du membre
Lithan
Chanteuse de saloon
Messages : 99
Localisation : Dans le grand ouest
Contact :

Messagepar Lithan » 30 déc. 2006 17:10

Disons que c'est ce que l'on pourrait appeller de 'régionalisme'.
Je viens du Sud de la France (près de Toulouse) et l'on a souvent l'habitude de commencer nos phrases par des 'putain con'. cool
Enfin, ca se vérifie surtout en campagne :!:

Carcasse
Shérif
Messages : 2499
Localisation : Boulogne 92

Messagepar Carcasse » 30 déc. 2006 18:26

J'avoue que je le dis également chaque fois que je laisse tomber quelque chose ou que je rate un truc ! :mrgreen:
C'est peut-être parce que je suis du sud aussi, mais de Paris. cool
Cuacuacocomekiki ? (Averell Dalton)

Avatar du membre
Fredge
Chasseur de primes
Messages : 756

Messagepar Fredge » 30 déc. 2006 23:08

Lithan a écrit :Disons que c'est ce que l'on pourrait appeller de 'régionalisme'.
Je viens du Sud de la France (près de Toulouse) et l'on a souvent l'habitude de commencer nos phrases par des 'putain con'. cool
Enfin, ca se vérifie surtout en campagne :!:


Dans le cadre de ce forum, il s'agit de langage écrit...

Fredge

Avatar du membre
Breccio
Marshall
Marshall
Messages : 2935
Localisation : Gone

Messagepar Breccio » 31 déc. 2006 15:15

Intéressante critique pour un film qui ne semble pas l'être. M'enfin, je ne l'ai pas encore vu, n'ayant pu le trouver lorsqu'il est sorti, et, comme mes petits camarades, j'ai plus pressé à voir cool
Sinon, quelques questions et remarques :
-- aperçoit-on Lincoln Tate, comme le prétend la jaquette du DVD ? J'ai l'impression que non, mais j'aimerais une confirmation...
-- bizarrement, c'est le seul film sorti dans cette série qui ne soit pas un western espagnol pré-Leone.
-- enfin, pour Lithan, on dit aussi "Boudu" quand on est du coin ! Si t'habites pas loin de chez moi (Blagnac), j'ai peut-être des DVD à te prêter...
Et puis faudrait que tu participes au vote pour le Palmarès des 100 spaghetti à voir !!
Cf le topic
http://westernmovies.free.fr/Forums/vie ... php?t=3861
Bonne année western !
B

Avatar du membre
Lithan
Chanteuse de saloon
Messages : 99
Localisation : Dans le grand ouest
Contact :

Messagepar Lithan » 31 déc. 2006 15:42

Pour répondre à ta première interrogation, Lincoln Tate n'apparaît pas dans ce film. Au départ, c'était juste le fait de pouvoir l'y voir qui m'a poussé à l'achat et j'ai donc été un peu déçu de ce côté là, même si j'ai trouvé ce film intéressant.
D'ailleurs, ce n'est pas la seule erreur qui figure sur la jaquette du DVD.
En effet, le film est réalisé par Gianni Crea et non Louis Boraw, pseudonyme du réalisateur Jose Luis Borau.

Par contre, ce n'est pas le seul film de la collection a être post-Leone.
Il y'a "Acquasanta Joe", "La corde au cou" et "Quelques dollars pour Django" aussi.
A ce propos, je viens de voir "4 balles pour Joe" qui est complètement fauché. Et pour rien arranger, le DVD est deffectueux: le doublage et les bruitages ne suivent pas les mouvements des acteurs et de leurs lèvres quand ils parlent.

Sinon, j'habite à 1heure de Blagnac, et y faire un tour n'est pas encore à l'ordre du jour mais je pense sérieusement à aller y faire un tour (et même à Toulouse d'ailleurs) quand j'aurais mon permis (dans les 6 mois à venir dans le meilleur des cas), histoire de me changer de ma campagne !!

Pour finir, je vais me faire un plaisir de voter pour le palmares !
Par contre, il marche comment ce suffrage ? C'est un classement par 'incontournables' ou par les thèmes proposés ?

Liko
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1751

Messagepar Liko » 31 déc. 2006 16:03

J'hallucine !!! Autant de messages sur ce film :shock: C'est le dernier delire de 2006 ? :mrgreen:

Avatar du membre
Lithan
Chanteuse de saloon
Messages : 99
Localisation : Dans le grand ouest
Contact :

Messagepar Lithan » 31 déc. 2006 16:13

Putain clair.... 14 messages alors que moi seul l'ai vu... :shock:
Sortez vos DVD "La loi de la violence" du boîtier et on passe facile à 60 !!


Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bat Lash et 1 invité