Le Grand retour de Django - Django 2 - Il Grande ritorno - 1987 - Nello Rossati

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
cyberpunk
Cavalier masqué
Messages : 163

Le Grand retour de Django - Django 2 - Il Grande ritorno - 1987 - Nello Rossati

Messagepar cyberpunk » 28 août 2006 15:28

Seule suite officielle 20 plus tard avec franco nero, c'est un film vraiment agréable a regarder; django devenu moine sort de sa retraite pour retrouver sa fille enlevée par un exclavagiste (christopher connely); si l'ambiance sombre du django n'est pas au rendez vous, on retouve la mitrailleuse cachée dans le cerceuil et un certain sadisme propre au western italien; tournée en colombie (censée etre le mexique ?) on est plus proche du film d'aventure et la scène finale avec plein de pyrotechnie est proche de l'univers de rambo mais franco nero s'en tire avec les honneurs......

Image

Liko
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1756

Django 2 Le Grand Retour (Django 2 Il Grande Ritorno) -1987 - Nello Rossatti

Messagepar Liko » 14 sept. 2006 19:01

20 ans après le film de Sergio Corbucci, Franco Nero réendosse le costume du heros qui l'a rendu célèbre : Django !!!
Tout commence au Mexique, une jeune femme se rend dans un couvent rencontrer un homme pour lui annoncer qu'elle est mourrante et qu'il doit s'occuper de sa petite fille. Sa petite fille qui n'est autre que leur petite fille. Mais l'homme explique qu'il n'est plus celui qu'il etait , que Django est mort, il est maintenant moine et reffuse de toucher une arme.
Mais le sort en decidera autrement, un tyran qui se ballade en bateau à vapeur enferme tous les peones et les livre en esclavage vers une mine qu'il exploite, les femmes sont elles vendues dans divers bordels du Mexique. La fille de Django sera elle aussi prise au piège et notre bon vieux Django reprendra les armes en allant deterrer sa Mitrailleuse devenue "MachineGun" pour aider tous les peones à s'enfuir. Django deviendra le cauchemar des tyrans en se balladant dans un corbillard et faisant le menage à tout va :gun: Mais le colonel a un atout de choix : la fille de Django. Mais après divers captures et autres passages à tabac, la vendetta sonnera, Django arrivera !!!
Alors Western ou pas ? Film ou pas j'aurais envie de dire car on est plus proche du mauvais téléfilm que d'un film classique. Ce Django 2 est plus proche de Rambo que de Django, ne riez pas c'est la pure véritée. Le film se passe au Mexique, un Mexique que je connaissais pas au beau milieu des marecages :shock: L'epoque, difficile à dire je dirais debut 20eme.
Que dire de ce film ? j'ai franchement du mal à decrire ce que j'ai vu :(
Django 2 n'a dejà rien à voir avec Django de Corbucci, on retrouve Franco Nero, point. La mitrailleuse se fait appeller "MachineGun" qu'il deterre au milieu d'un mauvais cimetière, là ca peut encore aller mais le reste... Les peones ressemblent plus à des primitifs peints en jaune, on se croirait dans Indiana Jones et le Temple Maudit avec l'esclavagisme des pauvres et un jeune gamin qui devient bras droit de Django pour assouvir sa vengeance. Le mauvais colonel (Christopher Connelly), est entourée d'une femme noire vetue de chaines très "cuir" :mrgreen: qui vient jouer les mauvaises bimbo armée d'un fouet. Donald Pleasance fait lui aussi parti du decor en esclave, ancien chercheur de papillons, la passion du colonel :mrgreen:
Vous trouvez ca drôle ? attendez ce n'est pas encore fini. On a l'attaque d'un camps par Django ou croulent les dynamites à droite, à gauche, par moment j'aurais juré avoir vu une grenade si si je vous assure. Les tourelles valses dans tous les sens, les soldats vetus de blancs courent à droite, à gauche, Django armé de sa MachineGun allume tout, 8000 balles secondes (j'exagère un peu :roll: ). Franco Nero a troqué sa gabardine contre un poncho, ca fait un peu Rambo, mais on est en 1987, et l'assention des films post-apocalyptiques en Italie.
Et la musique ah la musique, tellement proche d'un telefilm erotique du dimanche soir sur M6 genre Joy en Amazonie ou autre Emmanuelle et les 40 motards :mrgreen:
Domage, ce film n'aurait pas dû exister... A noter la presence de William Berger que je n'ai pas reconnu :shock:
A voir comme curiosité mais c'est tout :beer1:

Image
Modifié en dernier par Liko le 14 sept. 2006 19:28, modifié 2 fois.

Liko
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1756

Messagepar Liko » 14 sept. 2006 19:34

Pour le realisateur, Nello Rossati a utilisé le pseudonyme de Ted Archer :wink:

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3002
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 14 sept. 2006 19:40

Ta bonne critique confirme ce que tout lemonde dit autour de ce film à savoir qu'il est à voir comme un film d'action et pas un film en rapport avec le vrai Django, comme le film Blueberry est à voir en oubliant le nom du héros :mrgreen:
J'vais ptet me le procurer quand même ce Django... cool
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
Fredge
Chasseur de primes
Messages : 761

Messagepar Fredge » 30 oct. 2006 20:20

Vu ce western samedi passé sur ARD.

Très déçu. Beaucoup de violence gratuite. Climat malsain.
Le scénario ne marche pas. Franco ne convainc pas.
Fredge

Avatar du membre
lemexicain
Barman
Messages : 89
Localisation : Besançon (25)

Messagepar lemexicain » 04 avr. 2007 15:11

Juste par curiosité on peut le trouver en français ce DVD ? (au moins avec les sous-titres)

Liko
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1756

Messagepar Liko » 05 avr. 2007 22:27

Ce film n'existe pas en DVD, avec un peu de chance tu peux le trouver en VHS :wink:

Avatar du membre
lemexicain
Barman
Messages : 89
Localisation : Besançon (25)

Messagepar lemexicain » 06 avr. 2007 1:48

Merci pour l'info !

Avatar du membre
edocle
Hors-la-loi
Messages : 618
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Re: Le grand retour de Django - Django 2: il grande ritorno - Nello Rossati - 1987

Messagepar edocle » 11 juin 2009 22:40

Bon, on a tellement parlé de Django le mois dernier que je me suis de nouveau regardé cette
improbable suite!
Coup de chance la version française ne dure que 73 minutes ! :lol:
( 99 minutes la version italienne et 88 minutes la version espagnole )
Rien à ajouter à la crtique de Liko, si, j'ai beaucoup apprécié la scène ou les moines
vont à la chasse aux papillons ( mon côté bouffeur de curé!) :applaudis_6:
... et un petit hommage à l'acteur américain Christopher Connelly ( rôle de Orlowsky )
qui est décédé l'année suivante de la sortie du film, à l'age de 47 ans des suites
d'une longue maladie, un cancer quoi!
Je n'ai pas reconnu William Berger dans le rôle d' un vieux pistolero ????
... et comme dans le premier Django, la bande de la mitrailleuse ne défile pas
et les douilles ne volent pas quand Django tire!
Mais chut! Y-en-a qui seraient trop content que je dise ça.... :wink: :wink:
Amicalement E.
:beer1: :beer1:
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

Avatar du membre
scorpio99
Hors-la-loi
Messages : 647
Localisation : A l'Ouest !

Re: Le grand retour de Django - Django 2: il grande ritorno - Nello Rossati - 1987

Messagepar scorpio99 » 12 juin 2009 0:40

edocle a écrit :... et comme dans le premier Django, la bande de la mitrailleuse ne défile pas
et les douilles ne volent pas quand Django tire!
Mais chut! Y-en-a qui seraient trop content que je dise ça.... :wink: :wink:
Amicalement E.
:beer1: :beer1:

tu n'a rien compris Edocle :D ... en fait c'est une arme écologique avant l'heure qui ne gaspille pas les munitions :lol:

Avatar du membre
edocle
Hors-la-loi
Messages : 618
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Re: Le grand retour de Django - Django 2: il grande ritorno - Nello Rossati - 1987

Messagepar edocle » 12 juin 2009 9:51

scorpio99 a écrit :[en fait c'est une arme écologique avant l'heure qui ne gaspille pas les munitions :lol:


Ouais, en fait sur ce bidouillage des accessoiristes des western italiens, je me suis toujours demandé comment
fonctionnait la partie pyrotechnique pour faire apparaitre les flammes à la sortie du canon....
Aujourd'hui ce serait plus simple, tous cela serait rajouté en numérique, mais pas question à l'époque,
et pas question non plus de peindre image par image... Parfois on sent que les flammes manquent de tonus
et au lieu de sortir parfaitement horizontales sortent vers le haut... le pétard manquait-il de poudre!
Allez les petits gars voilà de quoi ouvrir un sacré débat.... :lol: :lol:
Amicalement E.
:beer1: :beer1:
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15061
Localisation : Canada
Contact :

Re: Le grand retour de Django - Django 2: il grande ritorno - Nello Rossati - 1987

Messagepar metek » 10 août 2009 16:41

Bon un petit peu de couleurs s.v.p! :beer1:

Image

Image

Image

Image

Image

Image



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités