La Charge victorieuse - The Red badge of courage - 1951 - John Huston

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10262
Localisation : Lone Pine, CA

La Charge victorieuse - The Red badge of courage - 1951 - John Huston

Messagepar Personne » 22 avr. 2006 17:18

Image

Avec: Andy Devine, Robert Easton, Douglas Dick, Tim Durant, Arthur Hunnicutt, Royal Dano, John Dierkes, Bill Mauldin, Audie Murphy

http://www.lacinemathequedetoulouse.com ... =f&id=2238

Pendant la guerre de Sécession, un jeune soldat yankee découvre l’horreur et la peur. Premier engagement. Au plus fort de la bataille il s’enfuit avant de rejoindre la nuit son campement, taraudé par la lâcheté. Le lendemain, un nouvel assaut…

La claque! John Huston nous emmène en plein coeur de la guerre de sécession avec ce très beau destin d'un pleutre face à l'imminence d'un assaut(Audie Murphy quand même, le soldat le plus décoré de la seconde guerre mondiale).
Filmé de façon quasi documentaire, de manière très moderne pour un film de 1951. La voix-off est de James Whitmore, elle a été imposé par le producteur il me semble.
Le film ne dure que 68 minutes et aurait été charcuté, mais en l'état c'est un bon dieu de chef d'oeuvre à voir d'urgence!!!
L'un des meilleurs film de guerre par la même occasion. :D
Image

Avatar du membre
mortimer
Chasseur de primes
Messages : 766

Messagepar mortimer » 22 avr. 2006 17:22

rectificatif Audie Murphy est le soldat le plus décoré de la seconde guerre mondiale du côté américain seulement :wink:

je suppose mon cher personne que tu as déjà vu la poitine des militaires russes pour comprendre qu'il est loin dérrière eux :lol:

sinon merci pour le conseil je vais vite essayer de trouver ce film que je ne connais pas du tout
:beer1:
-"you ain't never gonna get me back to town alive, boy"
-"Then I'll get you there dead...boy."

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10262
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 22 avr. 2006 17:24

Ok, coté US s'entend! :wink:

Dispo en zone 1 avec des sous-titres Français.

Au fait The Red Badge of Courage, il s'agit en fait de la blessure que l'on a eu au combat!
Image

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2553

Messagepar musselshell » 22 avr. 2006 19:48

Bon, on est d'accord, les gars...grand film.
Question: Huston a t-il jamais raté quelque chose?
Comparons Brooks à Huston...Hyper interessant!

PS pour Mortimer: il y a plus de médaillés russes qu'américains, mais on ne médaillait pas de la même façon (ce qui ne transforme en aucun cas mon appréciation d'Audie Murphy...bon quand un GRAND REALISATEUR l'utilise et pour son image et pour ce qu'il peut faire (regardez la filmo: HUSTON GAGNANT!!) :num1

Avatar du membre
nathan
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1300

Messagepar nathan » 23 avr. 2006 0:09

Le paradoxe Audie Murphy-soldat le plus décoré (courageux)/ le rôle de lâche qu'il interprète , m'a toujours fasciné.

A mon avis , Murphy trouve dans ce western de guerre son plus beau rôle au cinéma.

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10262
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 23 avr. 2006 6:41

Je crois que tu tiens un sujet musselshell, n'hésites pas à ouvrir un topic d'ailleurs. :wink:
Image

Avatar du membre
mortimer
Chasseur de primes
Messages : 766

Messagepar mortimer » 23 avr. 2006 22:23

CITATION :
PS pour Mortimer: il y a plus de médaillés russes qu'américains, mais on ne médaillait pas de la même façon

justement musselshell c'était ironique de ma part :wink: ironique à double titre d'une part parce que c'est assez affligeant :P de voir tous ces génèraux russes avec autant de médailles sur eux et d'autre part parce que chaque fois que quelqu'un me parle d'audie Murphy il commence toujours par me dire que c'est le type le plus médaillé de la guerre un peu comme si il n'y avait rien à dire sur les qualités de l'acteur :mrgreen:
-"you ain't never gonna get me back to town alive, boy"
-"Then I'll get you there dead...boy."

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7697
Localisation : nord-est

Messagepar Jicarilla » 24 avr. 2006 20:10

:hat: :hat2: HELLO COW BOYS

Après ce très bon film de J. Huston je vous conseil la lecture du livre écris par stephen Crane,édité en 1982 "La conquête du courage"d'ou est basé le film.

Image

:char: ON THE ROAD AGAIN JICA :horse:
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
fa
Convoyeur de bétail
Messages : 221
Localisation : Nantes
Contact :

Messagepar fa » 15 mai 2006 19:06

J'adore ce film, même si le charcutage est énorme... Ce qui reste est superbe !

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10262
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 08 août 2006 10:27

Critique parue dans le mensuel Cinéma 64 n°85.

Image

Image
Image

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7697
Localisation : nord-est

Messagepar Jicarilla » 08 août 2006 18:59

:applaudis_6: :applaudis_6: TRES BONNE CRITIQUE :applaudis_6: :applaudis_6:
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7697
Localisation : nord-est

Messagepar Jicarilla » 08 août 2006 19:02

:lol: Sa fiche télé elle figure dans un autre topic ,mais sa mérite une 2em édition :applaudis_6: :applaudis_6:

Image
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15495
Localisation : Canada
Contact :

The Red Badge of Courage

Messagepar metek » 24 déc. 2007 23:16

The Red Badge of Courage, (la Charge Victorieuse) 1951, noir et blanc, (MGM( durée: 69 minutes.
Audie Murphy, Bill Mauldin, Douglas Disk, Royal Dano, John Dierkes, Andy Devine, Arthur Hunnicutt. Realisé par John Huston.
Sujet:
Malgré sa courte durée (un peu plus d'une heure - le film aurait été amputé de 20 minutes), un souffle épique et une certaine finesse psychologique dominent cette reconstitution de la guerre de sécession
Le jeune soldat nordiste Audie livre sa première bataille; par pure bravache, alors qu'il multiplie les exercices avec ses compagnons d'armes, il a hâte d'aller au front. L'action ne tarde pas à venir et lors du second assaut sudiste notre courageux Audie court comme un fou... dans le sens de la retraite - la caméra de Huston vole littéralement sur les pas de notre homme et alors que celui-ci s'embusque dans lesfourrés, elle continue sa course folle en arrière: un plan d'une rare intensité et d'une beauté folle. Ce dernier tarde un peu à reprendre ses esprits, croise les blessés qu'il se met à envier et rejoint tout penaud le reste de son régiment en racontant une mensonge bien lourdaud; alors que les soldats s'endorment, la caméra survole légèrement en hauteur ces corps harassés et finit sa course sur notre Audie, les yeux grands ouverts, qui se rêve en héros. Le lendemain il continue de raconter des bobards sur sa participation aux combats de la veille, mais dès la première attaque de la journée, voilà notre gars complètement survolté, qui,emporté dans son délire, se positionne en avant de ses propres troupes; lors de l'assaut final, il se fait une gloire de reprendre le flambeau du porte-drapeau et de mener les troupes à la bataille: véritable trompe-la-mort, héroïque malgré lui, après être tombé dans des profondeurs morales terriblement humaines. Lâcheté et héroïsme se côtoient dans un seul homme qui a fini par perdre le sens des réalités: le plan où il rejoint le porte-drapeau ennemi qui tombe à ses pieds, saisit le drapeau sudiste qu'il fait flotter au dessus de l'homme gisant mort est d'une force incroyable tant notre homme semble alors prendre conscience qu'il pourrait être exactement à la place de l'autre.
Huston, en adaptant l'oeuvre de Stephen Crane, signe un film une fois de plus superbe où les prouesses cinématographiques sont légions: chaque gros plan sur les visages de soldats où transpire la peur -les larmes qui coulent parfois de leurs yeux avant la bataille- est compensé par ces grands mouvements de foules, où le courage n'est souvent qu'une douce folie.
Image
ImageImageImage
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
ImageImage
Image
Modifié en dernier par metek le 01 janv. 2008 4:16, modifié 3 fois.

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10262
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 30 déc. 2007 12:41

La bande annonce. cool

Image

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3068
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: La Charge Victorieuse - The Red Badge of Courage - 1951 - John Huston

Messagepar Sartana » 07 mars 2008 14:25

Vu ce midi. 68 minutes, d'accord, mais quelles minutes ! :shock:
Le caractère documentaire du film saute aux yeux et révèle un film très proche de la réalité de la guerre.
Une attention toute particulière est apportée aux détails (gamelles, vestes, bardas, ... ). Audie Murphy est parfaitement crédible quoiqu'un peu trop silencieux lors de certaines scènes.

J'attendais depuis le début du film le moment poncif où Audie porterait le drapeau, je n'ai pas été déçu, dommage. De même l'envolée finale sur les rivières fraîches et les prés fertiles (j'exagère à peine) ne s'imposait pas... :?

Reste un excellent film de guerre qui aurait été court, même dans sa version longue :mrgreen: ce qui est appréciable comparé aux autres films de guerre qui font rapidement deux heures.

À voir absolument :D

Image
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités