Wayne Morris (1914–1959)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7002

Wayne Morris (1914–1959)

Messagepar chip » 11 avr. 2006 16:03

Né le 17/02/1914 à Los Angeles (Californie)
Décédé le 14/09/1959 à Oakland (Californie)

Mini biographie :
Populaire acteur à la fin des années 30 et ce jusqu'au début de l'entrée en guerre des Etats - Unis. Il s'engage pour cinq ans dans l'aéronavale et se couvre de gloire : sept avions japonais abattus lors de combats aériens et plusieurs navires coulés.

Démobilisé, il ne retrouvera jamais son statut de star. La plupart de ses films sont de modestes séries B surtout les westerns des années 50.
Aux USA la critique considère "Two guns and a badge" comme le dernier western B.
On se souvient de lui dans"Badmen of Missouri" western mouvementé mettant en scène les frères Younger et "The younger brothers " autre film sur le célèbre trio.
Dans "Traqué dans la sierra" il vengeait la mort de son père en tirant dans les mains du tueur incarné par Alan Hale,jr.
"The desperado" est assez interessant et fera l'objet d'un remake en 1958 sous le titre "Cole younger, gunfighter" (Le desperado de la plaine).
Morris était aussi très bien dans "Le cavalier traqué" en shérif placide, plus prompt à satisfaire son appétit qu'à faire respecter la loi.
Il est mort victime d'une crise cardiaque à l'âge de 45 ans.

ses westerns :

Land beyond the law - 1937 - B. Reeves Eason
Badmen of Missouri - 1941 - Ray Enright
The Younger brothers - 1949 - Edwin L. Marin
Stage to Tucson - 1951 - (les écumeurs des monts apaches) Ralph Murphy
Sierra passage - 1951 (traqué dans la sierra) Frank Mc Donald
The buswackers - 1952 - Rod Amateau
Desert pursuit - 1952 - George Blair
Texas bad man - 1953 - Lewis D. Collins
The fighting lawman - 1953 - Thomas Carr
The marksman - 1953 - Lewis D. Collins
Star of Texas - 1953 Thomas Carr
Riding shotgun - 1954 - (le cavalier traqué) Andre de Toth
The desperado - 1954 - Thomas Carr
Two guns and a badge - 1954 - Lewis D. Collins
The lonesome trail - 1955 - Richard Bartlett
Buffalo gun - 1961 - Albert Gannaway (film tourné en 58 distribué en 61)

TV :
Wayne Morris a tourné dans les séries western suivantes :
Colt 45
Gunsmoke
Lawman
Wanted or alive (au nom de la loi)
Bat Masterson
Bronco
Maverick
Wagon train (la grande caravane).
[/img]

Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 6921
Localisation : Albuquerque
Contact :

Messagepar Cole Armin » 11 avr. 2006 16:29

Image
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7002

Messagepar chip » 12 avr. 2006 22:30

Image

Avatar du membre
metek
Major
Messages : 14913
Localisation : Canada
Contact :

Re: Wayne Morris

Messagepar metek » 07 janv. 2009 20:56

Image


Wayne Morris que je trouve tres bon dans ses B western, dommage que cet acteur na pas eu de chance pour jouer de plus gros role. en 1942 il dut mettre le cinema de coté pour se joindre a la: Naval reserve en tant que pilote, assigné dans le Pacific, Morris a abattus sept avions Japonais et a contribué a la destruction de cinq vaisseaux japonais. WAWWWWWWWWW !! Donc a part James Stewart et Audie Murphy, Lee Marvin et j'en oubli il y a d'autres heros de guerre comme acteurs!! Faudrais faire une page sur le forum sur ses acteurs qui ont participer a la guerre et sont devenus des heros!!!:applaudis_6: :applaudis_6:

ImageImage
ImageImage







Modifié en dernier par metek le 08 sept. 2009 17:19, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Vin
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5359
Localisation : Paris/Touraine

Re: Wayne Morris

Messagepar Vin » 08 janv. 2009 9:10

Hello Metek, ce topic sur les héros existe, il est là:

viewtopic.php?f=1&t=2158

:wink:
Image

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7002

Re: Wayne Morris

Messagepar chip » 08 janv. 2009 9:20

Il ne faudrait pas oublier Neville Brand qui fut le quatrième soldat américain le plus décoré de la seconde guerre mondiale.

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7718
Localisation : nord-est

Re: Wayne Morris

Messagepar Jicarilla » 08 janv. 2009 11:30

:applaudis_6: :applaudis_6: Prépare nous une belle panoplie de photos sur WAYNE MORRIS ,elles sont très rares....

Image
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7002

Re: Wayne Morris

Messagepar chip » 08 janv. 2009 13:05

Perso, j'en possède une dizaine, à suivre...

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7002

Re: Wayne Morris

Messagepar chip » 09 janv. 2009 15:14

Image
avec James Flavin, Rick Vallin

Image

Image
avec Frank Ferguson (bâillonné) et Paul Fix

Image
avec Damian O'Flynn, Roy Barcroft, I.Stanford Jolley, William Philipps et Beverly Garland

Image
avec James Lydon et Dabbs Greer

Image
avec James Lydon

Image

Image

Image

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7002

Re: Wayne Morris

Messagepar chip » 09 janv. 2009 15:22

Image
avec Janis Paige

Image
avec Geraldine Brooks et Robert Hutton

Image
avec Bruce Bennett et James Brown

Image
avec Bruce Bennett

Image
avec Janis Paige

Avatar du membre
metek
Major
Messages : 14913
Localisation : Canada
Contact :

Re: Wayne Morris

Messagepar metek » 08 sept. 2009 17:22

Tres rare photo de Jeanne Cagney en compagnie de Wayne Morris, Audie Murphy en 1947 sans oublier que c'est grace a James Cagney et son frere si Audie a fait du cinema! :wink:

Image

Avatar du membre
metek
Major
Messages : 14913
Localisation : Canada
Contact :

Re: Wayne Morris

Messagepar metek » 18 oct. 2013 2:39

Image

Avatar du membre
metek
Major
Messages : 14913
Localisation : Canada
Contact :

Re: Wayne Morris (1914–1959)

Messagepar metek » 01 déc. 2013 0:55

Image

DEMERVAL
Sorcier
Sorcier
Messages : 6655

Re: Wayne Morris (1914–1959)

Messagepar DEMERVAL » 27 mars 2016 12:36

C’est une affirmation douteuse ou peut-être un honneur, mais la plupart des historiens du western s’accordent généralement pour affirmer que Wayne Morris fut le dernier héros du western de série B et, Two Guns and a Badge (Allied Artists, 1954), fut le dernier western à petit budget. Alors que cette allégation peut être débattue, il n’y a aucune discussion sur le fait que le beau et agréable acteur fut un vrai héros de la seconde guerre mondiale..
Né le 17 février 1914 à Los Angeles, il fréquenta le lycée à Los Angeles où il fut membre de l’équipe des pom-pom girls. Contrairement à la croyance populaire et probablement battage publicitaire du studio il ne joua pas au football. Après son baccalauréat, il fréquenta l’université de Los Angeles avant d’entrer en cours d’art dramatique à la célèbre Pasadena Playhouse grâce à une bourse d’études. Un bout d’essai avec les studios de Warner Brothers l’amena à la signature d’un contrat et un petit rôle de navigateur dans China Clipper en 1936, un film sur l’aviation avec Pat O'Brien.
D’autres petits rôles suivirent entre 1936 et 1937. Et finalement il eut son heure de gloire quand, en mai 1937, le studio le retint pour le rôle-titre de Kid Galahad. Réalisé par Sam Bischoff, ce fut un film majeur avec une distribution impressionnante qui inclut Bette Davis et Humphrey Bogart. En fait, Kid Galahad ets considéré comme le meilleur film de Wayne Morris etil boosta définitivement sa carrière de star naissante. La meme année trouva aussi Wayne Morris dans son premier western, aux côtés de Dick Foran dans Land Beyond the Law.
Puis de bonnes performances suivirent dans d’autres rôles dont Valley of the Giants (1938), une histoire de Peter B. Kyne avec en vedette Chester Morris et Claire Trevor (deux acteurs qui devaient aussi devenir coutumiers du genre western) au sujet de bûcherons et de leurs nombreuses querelles.
Malheureusement, l’année suivante, Wayne Morris ne devait apparaître que dans deux films pour le studio - The Kid from Kokomo et The Return of Doctor X (dans lequel la vedette était Humphrey Bogart dans le rôle du ridicule Doctor X). Entretemps, au sein du studio Republic, des changements étaient intervenes dans la composition de la bandes des Three Mequiteers. John Wayne, qui avait remplacé Robert Livingston pour la saison 1938-1939, montait tout doucement en grade grâce notamment à son rôle en vedette dans La Chevauchée Fantastique. Cela faisait une vacance pour le rôle de Stony Broke. Wayne Morris, intéressé par le rôle et alors sans contrat, il postula pour le rôle, mais ne fut pas retenu. Découragé, il revint chez Warners qui lui offrit un nouveau contrat, qu’il signa. Republic, par la suite, reprit Robert Livingston pour le rôle.
Puis survint l’une des saisons les plus occupées de Wayne Morris avec 7 films, aucun d’eux n’étant un western. Des 7, Flight Angels (avec Dennis Morganet Jane Wyman), prépara sans aucun doute le terrain pour la future carrière de l’acteur. Durant le tournage du film, il prit des leçons de vol, une décision qui allait changer le cours de sa vie.
Le premier western éminent de Wayne Morris en 1941 pour Warner Brothers fut Bad Men of Missouri dans lequel il interprétait l’un des célèbres frères Younger.
Avec les nuages s'amoncelant sur le ciel de l’Europe et de l’Asie, Wayne Morris devint un des premiers acteurs d’Hollywood à rejoindre les forces armées américaines, et plus précisément la réserve navale y recevant un brevet. Après des cours de vol et une année passée à l’instruire, il fut immédiatement lancé dans la bataille aérienne du Pacifique aux commandes d’un F6F Hellcat embarqué sur l’USS Essex. Il devait alors faire 57 missions de guerre, abattant 7 avions japonais, ce qui en fit un des premiers as de l’aviation américaine. Au cours de ses 57 missions, 3 de ses Hellcats étaient tellement impactés qu’ils durent être déclarés inaptes au vol et passés par-dessus bord.
De retour à Holllywood après la guerre, Wayne Morris essaya de recommencer là où il s’était arrêté mais les choses avaient changé. Il eut des difficultés à dénicher des rôles; pour une raison inconnue, le studio le garda inoccupé pendant plus d’une année avant son film suivant, tourné pour la Fox, Deep Valley, avec Ida Lupino et Dane Clark.
De retour à la Warner, il commença à recevoir des bons rôles, souvent en co-star en 1947-1948 et en 1949 monta encore en grade pour son troisième western, The Younger Brothers, un nouvel opus des frères hors-la-loi avec, cette fois, Wayne Morris dans le rôle de Cole (il incarna Bob Cole dans un film de 1941). Des rôles dans des films d’aventures suivirent jusque 1951, date à laquelle il fit son retour dans le genre western comme partenaire de Rod Cameron pour un western routinier mais efficace pour Columbia, Stage to Tucson.
Ensuite suivit Sierra Passage pour Monogram avec une bonne distribution dont Lola Albright et I. Stanford Jolley (Jim Bannon, un ex Red Ryder apparut brièvement dans le film). Yellowfin (Monogram) et The Bushwhackers, un western de Jack Broder dont la vedette était John Ireland dans son premier rôle en vedette, terminèrent l’année.
En 1952, Wayne Morris commença sa série de films pour Monogram/Allied Artists, en débutant par Desert Pursuit, un western original dont l’action se situait dans La Vallée de la Mort avec Wayne Morris et l’ingénue Virginia Grey, poursuivie par des personnages genre arabes montés sur des chameaux. L’aventure de Wayne Morris dans le western de série B commença en décembre 1952 avec Texas Badman, bien que Star of Texas (sorti le mois suivant) soit souvent listé comme le premier de la série. Un peu au-dessus de la moyenne du western de série B, ce film fut réalisé dans un style documentaire par Lewis Collins et est unique dans le fait qu’aucune actrice ne figure au générique. Comme le dit plus tard Don Miller dans son inimitable HOLLYWOOD CORRAL, il n’y avait aucune place pour le romantisme. Ce n’était que de l’action pure.
Possédant encore une constitution athlétique et la beauté de sa jeunesse, les années avaient malheureusement entraîné une prise de poids qui le rendait un peu plus massif que la moyenne des héros de westerns. Cependant, il était encore tout à fait alerte dans les scènes d’action et bien qu’il fut généralement doublé dans la majorité d’entre elles, dans les gros plans il était très credible quand il faisait le coup de poing. Son costume de western était du genre conservateur et il montait un cheval sans nom, un cayuse de taille moyenne qu’il menait de manière plus ou moins adroite.
Plusieurs de ses films pour Allied Artists pourraient être classés dans la partie supérieure des films de série B plutôt que dans celle des westerns des années 1930 et 1940, à petits budgets, formatés et stéréotypés. Leur durée était généralement plus longues. The Desperado (1954), avant-dernier film de la série durait 82 minutes, The Fighting Lawman (1953), 71 minutes alors que Star of Texas (1953) et le tout dernier, Two Guns and a Badge (1954) étaient dans un format de 68-69 minutes. Les deux autres--- Texas Badman (1952) et The Marksman (1953) --- avaient une durée standard de 60 minutes. Des six films, The Desperado est de loin le meilleur film de la série.
Le dernier film de la série, considéré comme le dernier western de série B produit, Two Guns and a Badge, diffusé le 12 septembre 1954, ressemblait plus à un vrai western de série B. Bénéficiant d’une solide distribution dont Beverly Garland, Morris Ankrum, Roy Barcroft et I. Stanford Jolley, on y voyait Wayne Morris arriver dans une ville pour y affronter un rancher corrompu (Barcroft) et se trouvait confondu avec un avocat. Ce fut le dernier sursaut des westerns de série B et la fin d’une époque qui apporta excitation et frissons à des millions de fans ayant grandi des années 1930 aux années 1950.
Wayne Morris devait retourner chez Warner Brothers en 1954 pour y être le partenaire de Randolph Scott dans Riding Shotgun et plus tard la mëme année voyager en Angleterre où il tourna quatre films destinés au marché américain. Tout au long de l’année 1955, Wayne Morris devait apparaître dans plusieurs films d’aventures et pour des raisons inconnues, devait être complètement inactif l’année suivante, ou au moins aucun credit ne lui fut accordé. En 1957, il apparut dans le somber et perturbant Les sentiers de la gloire, le film de Stanley Kubrick dont l’action se situait durant la 1ère guerre mondiale.
Wayne Morris fit sa dernière apparition sur le grand écran en 1961 dans Buffalo Gun, une production à petit budget de Globe avec les chanteurs Marty Robbins. Webb Pierce et Carl Smith. Il ne sortit en fait que 3 ans après sa production et ironiquement, deux ans après la mort de Wayne Morris.
A la fin des années 1950, Wayne Morris, comme nombre d’autres acteurs de l’époque, s’orienta vers la télévision pour y travailler. De 1957 à sa mort, il apparut dans un certain nombre de series western et fut la vedette d’un pilote invendu intitulé, They Went That Away.
La mort tragique de Wayne Morris, le 14 septembre 1959 à 45 ans fut bizarre et ironique. Alors qu’il rendait visite à son ex commandant d’escadrille et alors qu’il regardait des maneuvres aériennes sur le pont d’une carrière près de la côte de Monterey, il s’effondra et décéda d’une crise cardiaque. Il fut enterré au Arlington National Cemetery avec tous les honneurs militaires. Son jeune frère, Richard, un pilote de B-17, abattu durant la seconde guerre mondiale, repose aussi à Arlington.
Qu’il soit ou pas l’un des derniers héros des westerns de série B n’a que peu d’importance au regard de son passé militaire durant la seconde guerre mondiale. C’est celui que les américains n’oublireront jamais.
Wayne Morris fut marié à Patricia O'Rourke, une championne olympique de natation et soeur de Republic, Peggy Stewart.

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7002

Re: Wayne Morris (1914–1959)

Messagepar chip » 27 mars 2016 14:07

Plusieurs de ses westerns sont récemment sortis en dvd dans la collection " Archive WB collection ", sans s/t, mais all zone, dont " Sierra passage " (traqué dans la sierra)(1951) dont on a parlé ici.



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité