DARREN Mc GAVIN (1922–2006)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7090

DARREN Mc GAVIN (1922–2006)

Messagepar chip » 07 avr. 2006 15:30

Quelques renseignements sur Darren Mc Gavin dont je viens seulement d'apprendre le décès. :cry: :cry:
Né le 7 mai 1922 à Spokane (Washington - USA)
Décédé le 25 février 2006

" Character player" très connu dans son pays, beaucoup moins chez nous.Il a énormément tourné pour le petit écran (il reçut un Emmy Award en 1990).
Il fut le héros, au côté de Burt Reynolds, de la série western "Riverboat" (1959-1961) dont l'action se déroule sur le Mississippi dans les années 1840. Les deux acteurs ne s'entendaient pas. Mc Gavin critiquait sans arrêt le jeu de Reynolds. Ce dernier devait quitter la série en 1960.
Pour ce qui nous interesse, Mc Gavin tourna 3 westerns pour le grand écran :
- "La patrouille de la violence" où il partage le haut de l'affiche avec Audie Murphy dans ce qui est peut-être le meilleur western du prolifique R.G. Springsteen.
- "Le massacre des Sioux" dernier western de Sidney Salkow nous conte pour le énième fois et pas la meilleure, la fin de Custer à Little Big Horn.
- Quant à " Tête brûlée et pieds tendres" comme son titre français le laisse supposer c'est une comédie produite par Disney où l'acteur britannique Jim Dale interprête 3 rôles.
Mc gavin a été la guest star de nombreuses séries :
Death Valley days, Rawhide, The virginian, Gunsmoke, Cimarron strip, Custer.

Ses westerns :
- Bullet for a badman (la patrouille de la violence - 1964) R.G.Springsteen
- The great sioux massacre (Le massacre des sioux - 1965) Sidney Salkow
- Hot lead and cold feet (Tête brûlée et pieds tendres - 1978) Robert Butler

Carcasse
Shérif
Messages : 2537
Localisation : Boulogne 92

Messagepar Carcasse » 07 avr. 2006 17:11

Je n'ai vu que "la Patrouille de la violence" et il semble que ce soit le meilleur !
Il faudra que je vérifie s'il est dans un des "Rawhide" que j'ai.
Cuacuacocomekiki ? (Averell Dalton)

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10369
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 07 avr. 2006 19:01

Image

Il a connu son heure de gloire avec la série TV Kolchak, ou il interprétait un journaliste qui enquêtait sur des phénomènes paranormaux. Un ancêtre de Mulder et Scully en quelque sorte.
Dernièrement, je l'ai vu en chef de l'OSI, une organisation gouvernementale qui donne à un certain Steve Austin la chance de pouvoir remarcher après un terrible accident. cool
Vous l'aurez deviner, il s'agit du pilote de la série l'Homme qui valait trois milliards. :sm16:
Image

Avatar du membre
Paladin
Cavalier solitaire
Messages : 121
Localisation : France

Messagepar Paladin » 07 avr. 2006 21:39

J'ai eu récemment l'intégrale (24 épisodes) de la série Sam Cade :beer1: avec l'immense Glenn Ford :applaudis_6: dans le rôle titre, et dans le premier épisode que j'ai visionné, je vous le donne en mille, mister Darren Mc Gavin y était en guest star.
Il avait le rôle d'un tueur à gages qui revient dans la petite ville où vit son ami de jeunesse , le shérif Sam Cade, avec le contrat de le tuer. :gun:

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10369
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 08 avr. 2006 5:00

Je me souviens très bien de Sam Cade, surtout de son générique avec un Glenn Ford qui arrivait en Jeep. :D Nostalgie de mes samedis après-midi...

Image
Image

Avatar du membre
Paladin
Cavalier solitaire
Messages : 121
Localisation : France

Messagepar Paladin » 09 avr. 2006 21:10

Je me souviens très bien de Sam Cade, surtout de son générique avec un Glenn Ford qui arrivait en Jeep. Nostalgie de mes samedis après-midi...


Un générique qui mettait bien en valeur les décors typiques de l'Arizona, et un thème musical de qualité qui marquait bien les esprits, comme d'ailleurs, ceux de la majorité des séries de cette époque. :D

Cette série policière avait quand même un côté western tout de même assez présent. Comme par exemple la façon de Glenn Ford de placer sa winchester sur sa jeep.

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23112
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: DARREN Mc GAVIN

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 31 janv. 2013 21:12

son portrait...

j'ai toujours bien aimé cet acteur, je crois l'avoir découvert dans Les Chroniques martiennes (1980) /The Martian Chronicles une TV Mini-Series de Sci-Fi avec Rock Hudson

Image
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImageImageImageImageImageImage
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23112
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: DARREN Mc GAVIN (1922–2006)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 18 août 2014 9:04

metek a écrit :Darren McGavin


Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

DEMERVAL
Sorcier
Sorcier
Messages : 6739

Re: DARREN Mc GAVIN (1922–2006)

Messagepar DEMERVAL » 20 mai 2019 19:56

William Lyle Richardson naquit le 7 mai 1922 à Spokane, Washington, le seul enfant de Reed D. Richardson et de son épouse Grace (née Bogart) Watson. Ses parents divorcèrent quand il eut 11 ans et la garde fut donnée à son père qui était employé comme représentant pour une compagnie pharmaceutique. Adolescent, son père, quand il voyageait pour le boulot, le mit en pension dans une famille de fermiers installée à Puget Sound, près de Tacoma. Darren McGavin s’enfuit finalement de la ferme, et vécut avec une famille d’Indiens le long de la Rivière Nisqually. Son père fut rapidement mis au courant de son escapade et Darren, pendant un moment, évita la police et les travailleurs sociaux avant que son père ne le mette dans un internat catholique.
A environ 16 ans, McGavin quitta l’internat et vécut temporairement comme fugueur sous le pont de San Francisco, avant de partir chez sa mère et son beau-père dans leur ranch du sud de la Californie. Alors qu’il étudiait au lycée en Californie, il décida de devenir architecte et après avoir obtenu son diplôme à l’Université du Pacifique à Stockton, Californie, décida d’étudier l’architecture. Il étudia plus tard le théâtre au HB Studio à New York City.
Alors qu’il se trouvait à l’Université du Pacifique, Darren McGavin occupa un petit boulot de constructeur de décors pour une troupe locale de théâtre. Il quitta alors l’université et trouva du boulot comme peintre aux studios de cinéma de Columbia Pictures en 1945. Quand une opportunité se présenta d’obtenir un petit rôle dans La chanson du souvenir, McGavin postula et décrocha son premier rôle sur le grand écran. Peu de temps après, il déménagea à New York City et suivit les cours de la Neighborhood Playhouse et de l’Actors Studio sous la houlette de Sanford Meisner. En 1949, il rejoignit la distribution d’une pièce jouée en tournée, Mort d’un commis voyageur, et y incarna Happy Lohman. Il commença à apparaître sur Broadway en 1954, dans des productions de My 3 Angelsetd The Rainmaker (où il créa le rôle-titre) face à Geraldine Page. Alors qu’il était à New York, McGavin apparut dans plusieurs programmes théâtraux qui furent diffusés en direct sur la télévision, tels que Kraft Television Theatre et The U.S. Steel Hour.
McGavin retourna à Hollywood au début des années 1950, apparut dans le court métrage A Word to the Wives avec Marsha Hunt, et décrocha ses premiers rôles en vedette dans Condamné au silence, face à Katharine Hepburn et L’homme au bras d’or (tous deux de 1955). Egalement en 1955, Darren apparut à deux reprises dans la série anthologique, Alfred Hitchcock Présente, la première fois dans l’épisode intitulé "Triggers in Leash" et plus tard dans l’épisode "The Cheney Vase," dans le rôle d’un concierge indélicat, visant à devenir voleur d’œuvres d’art, face à Carolyn Jones, Patricia Collinge et Ruta Lee. Il apparut aussi plus tard dans un épisode de The Alfred Hitchcock Hour intitulé "A Matter of Murder" en 1964.
Tout au long de sa carrière, Darren fut la vedette de sept séries télévisées différentes et fut la guest star de beaucoup d’autres. Ces rôles télévisuels s’accrurent à la fin des années 1950 et au début des années 1960 avec des rôles principaux dans notamment Mike Hammer de Mickey Spillane, dans laquelle il interpréta le célèbre détective de 1957 à 1959. Il incarna ensuite le Capitaine Grey Holden face à Burt Reynolds dans la série western Riverboat, qui fut diffusée de 1959 à 1961. Burt Reynolds fut remplacé par Noah Beery Jr. à mi-chemin de la série à cause de disputes survenues entre Darren et Burt. Bien que considéré comme étant un des meilleurs acteurs de la télévision de l’époque, Darren dit en 1960 au Vancouver Sun qu’il détestait la télévision, la comparant au purgatoire pour un acteur en activité.
Quand Dean Martin et Jerry Lewis se séparèrent, Darren interpréta le rôle initialement prévu pourDean Martin dans Le délinquant involontaire, le premier film en solo de Jerry Lewis. Darren fut aussi célèbre poru son rôle de Sam Parkhill dans la minisérie Les Chronqiues Martiennes. Il fut un remplaçant régulier dans The Name of the Game pour un épisode intitulé "Goodbye Harry" et interpréta un journaliste dans un des épisodes de Gene Barry. McGavin retourna au théâtre en 1964, dans une production régionale d’A Thousand Clowns, dans laquelle son fils adolescent, York, apparut également. En 1968, il fut David Ross dans l’éphémère série policière The Outsider.
Darren McGavin fut casté dans le rôle principal du téléfilm surnaturel The Night Stalker (1972). Avec Darren McGavin dans le rôle d’un journaliste qui découvre les activités d’un vampire des temps modernes agissant à Las Vegas, le film devint le téléfilm le plus côté de cette époque; comme le sequel The Night Strangler (1973) fut aussi un grand succès, une série télévisée fut alors tournée, à savoir Kolchak: The Night Stalker (1974). Dans la série, McGavin incarnait Carl Kolchak, un journaliste d’investigations pour l’INS, un service d’informations basé à Chicago, qui enquête régulièrement sur les cas surnaturels ou occultes.
En 1973, avant la production de Kolchak: The Night Stalker, Darren McGavin fit ses débuts de réalisateur avec le film Happy Mother's Day, Love George, un thriller avec Cloris Leachman, Ron Howard et Bobby Darin. McGavin joua dans la comédie Zero to Sixty (1978), produite par son épouse, Kathie Browne, dans laquelle il incarnait un homme divorcé tentant de se reconstruire.
En 1983, il incarna "Old Man Parker", le père du narrateur, dans la comédie de Bob Clark, A Christmas Story. Il y interprétait un père de classe moyenne des années 1940 à Hammond, Indiana, qui était attachant malgré son inconscience comique de sa propre approche de l’impiété et était complètement incapable de reconnaître son goût infortuné pour le kitsch. Heureusement inconscient de l’embarras causé à sa famille par son comportement, il tirait de la fierté de sa propre aptitude à régler n’importe quoi en un clin d’œil et continuait son infatigable campagne contre les limiers déchaînés de son voisin. Le film eut un succès modéré au box-office et devint plusieurs années après un classique de vacances.
Darren McGavin apparut en 1984 dans Le meilleur dans le rôle d’un joueur louche, et il apparut dans un épisode de Noël ("Midnight of the Century") de Millennium, y interprétant le père longtemps étranger de Frank Black (Lance Henriksen). En 1986 il eut un rôle dans Le contrat de John Irvin avec la star montante Arnold Schwarzenegger; McGavin y interprète un vieil officier de police du FBI qui engage un ex collègue pour l’aider à démasquer une taupe travaillant au-dit Bureau pour le compte d’un chef d’une famille maffieuse de Chicago. Il remporta un CableACE Award (pour le téléfilm de 1991, Clara) et reçut une nomination en 1990 pour le Primetime Emmy Award du Meilleur Acteur dans un rôle en guset star dans une série comique, Murphy Brown, dans laquelle il incarnait le père de Murphy, Bill. De 1993 à 1994, il apparut Off-Broadway dans une production de Greetings.
Darren Gavin fut le partenaire d’Adam Sandler dans Billy Madison (1995), film dans lequel il interprétait le père du personnage-titre, un magnat de l’hôtellerie. En 1998, on demanda à McGavin d’incarner le rôle d’ Arthur Dales dans The X-Files, et il apparut dans deux épisodes entre 1998 et 1999.
Darren McGavin décéda le 25 février 2006 d’une maladie cardiovasculaire à l’hôpital de Los Angeles, à 83 ans. Il est enterré au Hollywood Forever Cemetery.
Darren McGavin se maria à trois reprises. Il épousa d’abord Anita Marie Williams en 1942. Il convola plus tard en secondes noces avec Melanie York le 20 mars 1944; leur union prit fin par un divorce en 1969 mais produisit quatre enfants,: Bogart, York, Megan et Bridget McGavin. Son troisième mariage eut lieu avec l’actrice Kathie Browne le 31 décembre 1969 et prit fin avec la mort de son épouse en 2003.
Darren McGavin était un libéral acharné et un Démocrate actif.

Sa contribution au western fut la suivante :

Les aventures du Capitaine Wyatt de Raoul Walsh (1951), le lieutenant de marine
Riverboat, le Capitaine Grey Holden dans les 42 épisodes de la série diffusés de 1959 à 1961
Les aventuriers du Far West, un épisode, Zacharias Gurney dans « The Stolen City » (1961)
Stagecoach West, un épisode, Pierce Martin dans « A Place of Still Waters » (1961)
Rawhide, un épisode, Jed Hadley dans « The Sendoff » (1961)
La patrouille de la violence de R.G. Springsteen (1964), Sam Ward
Le massacre des Sioux de Sidney Salkow (1965), le capitaine Benton
Gunsmoke, trois épisodes :
- Will Helmick dans « Twenty Miles from Dodge » (1965)
- Lon Gorman dans « The Hostage » (1965)
- Joe Bascome dans « Gunfighter, R.I.P. » (1966)
Cimarron, un épisode, Jud Starr dans « The Legend of Jud Starr » (1967)
Le virginien, deux épisodes :
- Mark Troxel dans « The Intruders » (1964)
- Sam Evans dans « The Deadly Past » (1967)
Custer, un épisode, Jeb Powell dans « Desperate Mission » (1967)
Tête brûlée et pied tendre de Robert Butler (1978), le Maire Ragsdale



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité