Gringo Joue sur le Rouge (7 Dollarisul Rosso) - 1966 - Alberto Cardone

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

Gringo Joue sur le Rouge (7 Dollarisul Rosso) - 1966 - Alberto Cardone

Messagepar Liko » 06 avr. 2006 17:46

Dans la catégorie Bide et Western je voudrais "Gringo Joue sur le Rouge".
Que dire sur ce film, réaction à chaud que je viens de finir ? Un petit résumé pour situer l'histoire : Un homme de retour chez lui voit sa femme assassinée avec à ses pieds 7 dollars et son fils enlevé par une horde de bandits. Durant des années notre héro (incarné par Anthony Steffen), va remuer ciel et terre pour retrouver sa progeniture qui a été adopté par le chef des pilleurs (incarné par Fernando Sancho). Le Face à Face s'annonce dejà difficile.
Le scénario tient la route, mais pour le reste c'est bonjour les dégats :(
On trouve beaucoup de scènes qui viennent s'incorporer au film, sans savoir pourquoi, un duel entre le héro et un fugitif dans des rochers (ce duel est à mourrir de rire tant c'est mal joué :lol: ), ensuite on retrouve le grand Anthony Steffen se faisant rosser par 4 cowboys sans raison comme ca en pleine nature etc...
Je suis decu, c'est la première fois que je vois un film avec Anthony Steffen. J'ai toujours entendu son nom comme une figure du "Western Spaghetti", mais là c'est plus que decevant j'espère que c'est juste un accident de parcours et que les autres valent le coup d'oeil :?:
Le méchant interpreté par Fernando Sancho (Un Pistolet pour Ringo) est impecable, toujours le grand ecervellé au rire devastateur.
Sorti chez Evidis, le résumé de la jaquette n'a rien à voir avec le film (encore un effet comique pour ce film ??? :mrgreen: ) Note 3/10

Avatar du membre
tepepa
Westerner
Westerner
Messages : 2132
Contact :

Messagepar tepepa » 06 avr. 2006 18:06

ça y est Liko a mis la main sur les DVD Evidis :D
Attention les italianophobes, parce qu'il y en a une sacrée série :twisted: :twisted:

Bon, Gringo Joue sur le Rouge, malgré tous ses défauts, j'y suis particulièrement attaché à cause de la mélancolie apportée par Steffen, sublimée par les envolées mélodiques de la musique, en particulier la trompette, et le scénario pas mal du tout.
Maintenant c'est sur que le film est bien foireux dans l'ensemble.

Tiens, j'ai oublié de le mettre dans mes "westerns personnels" de la liste de Jean-Louis :(

Avatar du membre
mortimer
Comanche
Comanche
Messages : 768

Messagepar mortimer » 06 avr. 2006 18:14

Pas d'accord avec toi avec toi liko je trouve ce film intéressant et comme j'ai vu tous les Anthony Steffen en western je peux t'assurer que l'acteur livre dans ce film une de ses plus belles composition. D'ailleurs cet acteur était différent des Garko, Harrison et autres par son aspect d'homme "blessé". Dans Gentleman Killer il trouve un rôle réjouissant mais assez facile ici on peut dire qu'il porte vraiment le film sur ses épaules.

le détail que tu mentionnes sur la jaquette au dos du dvd est exact ils se sont plantés dans le résumé du film chez Evidis, ce qui m'a fait bien rire :P . Sinon le film manque cruellement de moyens et je l'ai dit à l'époque ou nous n'étions pas très nombreux sur ce forum à défendre le western spaghetti. De fait au visionnage cela produit toujours un résultat consternant mais pour le reste je pense que ce film mérite d'être vu.

Et puis quand tu auras vu une centaine de western spaghetti en DVD (à l'époque moi j'ai vu ces films en vidéo recadrés le plus souvent :roll: alors je te dis pas) je pense que tu auras plus de clémence sur les petits films ou alors tu en viendra à orienter tes recherches vers les westerns US comme moi.
-"you ain't never gonna get me back to town alive, boy"
-"Then I'll get you there dead...boy."

Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

Messagepar Liko » 06 avr. 2006 22:29

Une centaine de Westerns Mortimer Bravo :applaudis_6: , j'en suis qu'à la moitié mais j'avance :wink:
Ce que je regrette c'est que c'est vraiment mal joué, il faut voir la Femme d'Anthony Steffen tomber au bout de 2 minutes, franchement c'est comique, si c'etait l'effet voulu ca a marché. Et ce qui m'a géné aussi c'est les bagarres au poings, on voit trop que le gars passe à 30 cm de sa victime, alors mal joué ou mal filmé ??? c'est domage partant de là j'ai eu du mal à prendre ce film au serieux.
Pour Anthony Steffen c'est sûr qu'il ne joue pas mal, mais l'ensemble du film m'a pas laissé une bonne impression.
Chose que je me doute et qui me fait un peu peur, c'est que sur +500 "Westerns Spaghettis" tournées je vais avoir droit à pas mal de bides :( mais je me les materais bien tous :mrgreen:
N'ayant pas pu mettre personnellement la main sur les Westerns Evidis, je dois ces trésors à notre ami Personne que je ne remercierais jamais assez :beer1:

Avatar du membre
mortimer
Comanche
Comanche
Messages : 768

Messagepar mortimer » 06 avr. 2006 23:01

Et oui la déception est souvent au rendez-vous mais il faut aussi savoir se contenter de peu parfois une scène bien jouée ou un passage original ou un peu inspiré peuvent suffirent à la joie de l'amateur de western

par exemple je viens de regarder pour un whisky de plus de Louis Boraw. Alors quand je regarde ce genre de film je m'attends toujours au pire :lol: et pourtant là encore le film est plutôt agréable bonne histoire qui ressemble un peu à Rio Bravo avec un shérif alcoolique au grand coeur (mais attention aux yeux le DVD est pourri : image sale, qui saute par moment et je parle pas des coupures : exemple le premier shérif est dans son bureau et le plan suivant il est raide mort dans le saloon :shock: )

néanmoins le film que j'avais chez moi depuis pas mal de temps valait mieux que l'idée que je m'en faisais ça reste très naif mais faut l'accepter tel quel. :)
-"you ain't never gonna get me back to town alive, boy"
-"Then I'll get you there dead...boy."

Avatar du membre
tepepa
Westerner
Westerner
Messages : 2132
Contact :

Messagepar tepepa » 06 avr. 2006 23:25

C'est un peu le problème général du western italien: on aime le genre pour ce qu'il est, pour ce qu'il représente, pour le style, mais il faut bien reconnaître que les films vraiment intéressants sont rares et que la qualité est à 80% médiocre. Du coup on est content quand un film est nul mais qu'une scène est particulièrement réussie, ou bien quand un film est simplement moins nul que ce à quoi on s'attendait. C'est pourquoi il est un peu vain de ne voir que des westerns italiens, on finit par ressembler à un psychopathe un peu timbré qui collectionne les mauvais westerns! :lol:
Le western américain, en plus d'être plus riche quantitativement est aussi je trouve plus riche qualitativement d'une manière générale. Donc, il ne vaut mieux pas, à mon avis, se fixer comme objectif de voir les 500 westerns italiens qui existent, car tu passerais à coté de tellement de belles choses du coté américain!

Mon genre de western préféré est le western italien et je continuerai à regarder tous ceux qui se présenteront, mais je pense avoir vu la plupart des meilleurs, et désormais je vais plutôt chercher à voir ou revoir les bons western américains (Cable Hogue, Major Dundee, les Anthony Mann, les john Ford, les Monte Hellman, Soldat Bleu...)
Pour les western italiens "reconnus interessants" que je n'ai pas encore vu (Charley le borgne, On m'appelle providence, je vais je tire je reviens, Johny Hamlet, le spécialiste, le blanc le jaune le noir, la horde des salopards, les Sartana et surement d'autres encore) et bien j'attendrai tout simplement.

En même temps je dis ça, mais les 15 derniers westerns que j'ai vu étaient tous italiens :mrgreen:

Avatar du membre
pouêt
Séminole
Séminole
Messages : 1273
Localisation : Bétaille (Lot)

Messagepar pouêt » 06 avr. 2006 23:42

Je partage la même idée que Tepeta concernant les spaghetti.
Je n'en ai pas vu des tonnes, mais j'estime avoir "fait le tour" de ceux qui étaient susceptibles de me plaire.
Il doit bien y avoir encore quelques "pépites" à côté desquelles je suis passé, mais je les rattrapperai tôt ou tard !
A commencer par le renommé (à tord ?) TIRE ENCORE SI TU PEUX, et le fameux EL CHUNCHO que je n'avais pas du tout aimé à la première vision.
Plus qq autres que l'avenir me réserve je n'en doute pas.
Je pense mettre entre parenthèse prochainement ma "quête transalpine" pour mieux me consacrer à l'exploration du modèle américain (que je n'ai jamais céssée).
Les westerns ? Ya pas d'âge pour en manger !

Avatar du membre
mortimer
Comanche
Comanche
Messages : 768

Messagepar mortimer » 06 avr. 2006 23:51

Moi dans les très connus il me manque colorado et lanky l'homme à la carabine mais en fait je retarde le visionnage de ces films histoire de garder un truc à voir autre que de l'US. :mrgreen:

en fait j'aime bien les deux genres mais comme j'ai commencé avec le spaghetti je me sens toujours proche de ce genre (même s'il est antérieur à ma naissance). Sinon dans les classiques Tepepa je te conseille le trèsor du pendu je l'ai vu récemment et j'ai adoré :D
-"you ain't never gonna get me back to town alive, boy"
-"Then I'll get you there dead...boy."

Avatar du membre
Longway
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5258

Messagepar Longway » 07 avr. 2006 0:33

Messieurs les lustucrus, panzani, rivoire et carret, et j'en passe et des meilleurs, j'ai comme l'impression que le vent tourne en votre défaveur, vous vous essoufflez à force de vouloir ingurgiter que de la sauce tomate. :mrgreen:
500 westerns spaghettis ne pèsent pas lourds dans la balance face à près de 20000 américains authentiques sur une période... allez on va dire de 1930 à 2000 ( je vous fait grâce du muet qui est pourtant la source du genre )
10 ans ( 1964- 1974 ) c'est peu et limité pour vous.
Nous, les américains, avons un réservoir illimités de trésors à vous faire découvrir après votre indigestion. :mrgreen:
N'hésitez pas, rejoignez nous et vous ne serez pas déçu. :beer1:

So long.

Avatar du membre
mortimer
Comanche
Comanche
Messages : 768

Messagepar mortimer » 07 avr. 2006 14:25

t'inquiète pas Longway le rio grande moi j'aime bien le traverser des deux côté car j'ai des amis dans les deux camps :wink:

en revanche pour le muet faut pas compter sur moi j'ai essayé plein de fois et je trouve ce cinéma insupportable :evil: je me souviens même d'un début d'émeute à la fac lors de la projection des grands classiques du cinéma muet : Eisentein, Murnau et compagnie... :lol:
-"you ain't never gonna get me back to town alive, boy"
-"Then I'll get you there dead...boy."

Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

Messagepar Liko » 07 avr. 2006 17:54

Alors 20000 "Westerns MacDo", à celà j'enlève les Westerns Pento, les joueurs de banjo au coin du feu. Ensuite je soustrais les petits costumes trois pieces bandanas sortis de chez le pressing. Ce qui nous fait un total de... oupssss j'allais oublier de soustraire les jeunes fermières en chemise à carreaux amoureuse du jeune premier.
Bon alors il m'en reste combien ??? :mrgreen:
Allez à l'amitié et à l'armistice :beer1:

Carcasse
Shérif
Messages : 2537
Localisation : Boulogne 92

Messagepar Carcasse » 07 avr. 2006 18:28

mortimer a écrit : Eisentein, Murnau et compagnie...

Désolé : j'adore !
Surtout "Nosferatu" que je préfère largement à la pantalonade de Werner Herzog (avec Klaus Kinski, d'ailleurs :mrgreen: , mais aussi, Isabelle Adjani, Bruno Ganz, Roland Topor...).
Eisentein, j'ai adoré ; rien que ce cadrage en hauteur dans "le Cuirassé Potemkine", fait preuve d'une grande maîtrise et d'une imagination qui valait tous les trucages de tous les blockbusters actuels. Du véritable travail de... photographe ! Quant à Alexandre Nevsky... :D
N'oublions pas Méliès et son "Voyage dans la Lune" ou le "Mécano de la générale" de Buster Keaton...
Par contre, c'est vrai que les westerns muets, plus ils sont courts, plus je les apprécie...
Cuacuacocomekiki ? (Averell Dalton)

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2460

Messagepar musselshell » 07 avr. 2006 19:15

Ah...Alexandre Nevsky...et Ivan le Terrible...Muets (non?!) mais avec de la musique, et quelle musique! composée pour le film, pas pré-existante. Sergei Eisenstein et Serge Prokoviev éloignent néammoins du sujet, à savoir, rappel, "Gringo joue sur le rouge" :mrgreen:
Eisenstein et Murnau , évident! mais n'oublions pas Griffith, j'ai revu récemment Intolerance et Birth of a Nation, ça laisse derriere ses westerns, qui, étrangement, semblent anonymes, non-innovateurs, hyper stereotypés...
The Iron Horse est muet, on y sent déjà le Ford de la maturité...J'adore ce film.

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2460

Messagepar musselshell » 07 avr. 2006 19:34

:oops: ...je réalise que je viens de pourrir un post...désolé les gars, je vous promets de voir Gringo joue sur le rouge, et de vous faire part de mon opinion (pour l'échange).
Il y en a un autre ici qui va faire de même (parce que même que c'est de sa faute :mrgreen: )
:beer1: :beer1:

Carcasse
Shérif
Messages : 2537
Localisation : Boulogne 92

Messagepar Carcasse » 07 avr. 2006 19:52

Pas de problème, je le verrai aussi ; j'ai bien regardé Billy the Kid de Léon K... et jusqu'au bout !!! :applaudis_6:
Je promets de donner un avis... le plus objectif possible !
Contrairement à certains, je ne citerai pas de noms, car la chose s'est passée par messages privés, moi, j'accepte (j'adore le moi, je ! :D) de regarder des westerns italiens... (dommage, ça manque de smiley "ouuuh !")

Faut juste que je le trouve !
Cuacuacocomekiki ? (Averell Dalton)



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : U.S. Marshal Cahill et 5 invités