Priez les morts tuez les vivants - Prega il morto e ammazza il vivo - 1971 - Giuseppe Vari

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Liko
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1743

Priez les morts tuez les vivants - Prega il morto e ammazza il vivo - 1971 - Giuseppe Vari

Messagepar Liko » 06 avr. 2006 17:09

C'est encore l' Italie à l'honneur avec ce "Western Spaghetti" de qualité.
Pour la petite histoire : Après que toute sa famille vient d'être massacrée par Dan Hogan, un bandit de grands chemins, John Webb se fait engager comme guide par le mécréant pour mener sa bande au Mexique avec un important butin...
Une histoire de vengeance, encore une me direz-vous, mais celle-ci est plus psychologique, une vengence calculée. Mensonges, trahisons et metal jaune guident ce film jusqu'à la fin, moment ou le voile est levé.
On retrouve Klaus Kinski dans un vrai rôle de méchant, en bandit totalement pervers. Un vrai régal surtout qu'il tient tout le film, il n'est pas là en Guest Star pour se faire descendre en 5 minutes :twisted:
Un bon point pour une belle traversée du désert, dure et aride dans la tradition des decors "Made in Spain" :num1
Sorti chez Evidis, la qualité est loin d'être terrible, mais grâce à eux il existe en DVD :applaudis_6: .
Pas un chef d'oeuvre, mais un bon petit Western sans pretentions qui se laisse regarder agreablement. Note 6.5/10

Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2198
Contact :

Messagepar tepepa » 06 avr. 2006 17:28

Bien d'accord avec tout ce que tu dis Liko, Kinski est bon et il n'en fait pas des tonnes, la première partie est excellente (à part je sais plus quel gringo qui a le même doubleur que Clint Eastwood, ca perturbe :P ), toute en tension qui monte progressivement. La deuxième partie est moins prenante mais pas mal quand même, lente et grinçante.
Un bon petit film qui me plaît beaucoup même si les gens normaux (ie ma mère ou les américanistes :mrgreen: ) diraient comme Carcasse qu'il n'y a pas de quoi mettre les pieds aux murs.
Par contre je ne suis pas du tout sûr que cela ait été tourné en Espagne, je n'ai reconnu aucun des décors habituels d'Almeria.

Je m’attendais vraiment au pire avec ce film et finalement c’est beaucoup moins mauvais que ce que peut laisser présager le titre. Première bonne surprise, il s’agit vraiment d’un film avec Klaus Kinski, pas un de ces westerns où il apparaît seulement cinq minutes, avec son nom en gros sur l’affiche et les deux tiers du budget uniquement sur sa réputation. Non, là il joue un vrai rôle de méchant, cruel et un peu dément bien sûr, mais pas trop. Il se trimballe pendant les 86 min de la péloche avec un nerf de bœuf accroché à son poignet, ou une sorte de demi-fouet épais, enfin bref, un truc qui fait mal et dont on s’attend à ce qu’il l’utilise toutes les cinq minutes pour bastonner quelqu’un. Mais non, et c’est une des forces du film : la sobriété. Après une demi-heure : un mort seulement. Les gens ne meurent pas gratuitement, pas de surenchère, le tempo est lent, et Kinski se tient (à peu près) à carreau.
L’intrigue est grosso modo divisée en deux : les 40 premières minutes forment un huis-clos étouffant et stressant dans un relais de poste où les bandits attendent l’arrivée d’une femme. Tout le monde se méfie, il y a là le guide, dont on ne sait pas trop s’il est un bon ou un méchant (mais on se doute bien quand même), le télégraphiste et sa fille, un voyageur et deux femmes et bien sûr Klaus Kinski et toute sa clique. Kinski fulmine et s’énerve, la tempête fait rage dehors et la tension monte. J’ai trouvé tout ça pas mal mené, certains dialogues sont inattendus, la musique à base de sons discordants ajoute à la nervosité de l’ensemble, on dirait que le jeu de Kinski, fait de calme et de sursauts de démence déteint sur la réalisation. Et tout reste crédible car il n’y a pas de délire gore, pas de torture sadique, pas de viols généralisés et tutti quanti. Néanmoins, à la fin de ces quarante premières minutes, il y a quand même quelques morts de plus, ça reste du western italien hein…
La deuxième partie, c’est le voyage pénible vers le Mexique. Le réalisateur parvient à garder cette tension déjà bien installée, tout en rendant palpable la chaleur, la fatigue et la lenteur du trajet. Les jours de marche se succèdent dans un décor parfaitement exploité. Je ne sais pas trop où le film a été tourné, mais quand on commence à avoir vu beaucoup de westerns tournés à Almeria, on finit par reconnaître certaines vallées, grottes ou montagnes qui reviennent dans quasiment tous les films. Ici ce n’est pas le cas, on se trouve dans un décor sablonneux et aride, presque irréel par moments. Le petit groupe d’hommes et de femmes avance vers le Mexique, et petit à petit leur nombre diminue. Les deux femmes ont des rôles assez intéressants dans le genre et le final est plutôt bien, avec son mini coup de théâtre et son anti-duel (Kinski qui charge comme un malade sur son adversaire).
Evidemment, c’est loin d’être le film du siècle, c’est plein de défauts à la pelle, des ellipses mal gérées, des trucs un peu foireux. Mais je préfère cent fois un western fauché qui se donne à fond avec les moyens du bord à un film comme Mannaja qui se la pète avec tous ses figurants mais qui ne surprend pas vraiment. Priez les Morts, Tuez les Vivants exploite un scénario original qui privilégie les personnages et une certaine ambiance grinçante, et c’est déjà pas mal. Moi j’aime bien, mais ne vous fiez pas forcément à mon jugement, ce n’est pas Le Grand Silence, ni Colorado, ni Le Bon la Brute et le Truand. J'ai montré ce film à un membre de ma famille pourtant amateur de westerns spaghetti. Son seul commentaire: "C'est un navet." Quand je vous dis de ne pas forcément vous fier à mon avis... Pour amateurs mordus donc…

Avatar du membre
akpstyl
As de la gâchette
Messages : 521

Messagepar akpstyl » 16 juin 2006 12:13

Vraiment sympa ce film, même s'il n'est pas dénué de défauts, la première partie en huis clos est vraiment prenante, ensuite la traversée du désert un peu longuette mais avec tout de même des scènes qui m'ont plû, surtout les sables mouvants. Klaus Kinsky encore dans la peau d'un vrai salopard froid cynique et sans pitié !!!! Pour ce qui est du dvd l'image est correcte, disons qu'on en a pour nos sous-sous (4,99€).
Image

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 2960
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 16 juin 2006 12:18

Effectivement, un bon film avec Kinski en vedette (ils sont rares !). Il est gâché par la coupure brute entre les 2 parties du film : on les quitte dans la maison ils sont 5 bandits, ya 4 ou 5 passagers de la diligence, et hop ! On se retrouve dans le désert avec 3 bandits, le héros, 2 nanas : où sont passés les autres ?
Malgré ce défaut, priez les morts est une bonne surprise : je suis content de l'avoir découvert !
Image
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
akpstyl
As de la gâchette
Messages : 521

Messagepar akpstyl » 16 juin 2006 13:37

Sartana a écrit : on les quitte dans la maison ils sont 5 bandits, ya 4 ou 5 passagers de la diligence, et hop ! On se retrouve dans le désert avec 3 bandits, le héros, 2 nanas : où sont passés les autres ?

Ben ils se sont entretué dans la grange, mais c'est vrai que l'enchaînement est assez brute, peut être une partie qui a sauté lors de son arrivée en france :(
Image

Liko
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1743

Messagepar Liko » 16 juin 2006 17:28

Je confirme, ils se sont bien entretués dans la grange :gun:

Avatar du membre
Koursky
Barman
Messages : 82

Messagepar Koursky » 13 sept. 2006 16:28

oui d'ailleurs, si il faut trouver un defaut a ce film c'est un peu ca, c'est un peu exagere de les avoir fait s'entretuer alors qu'ils etaient, sinon pote, au moins "collegue" 5 minutes avant...

mais sinon bon film, et tjrs kinski dc a voir :lol:

Avatar du membre
Reznik
Epicier
Messages : 43

Messagepar Reznik » 02 nov. 2007 23:05

Un western assez singulier, qui souffre quand même de gros problèmes de rythme.
De plus le fait que l'histoire soit couru d'avance est source d'ennui sur la durée.
Heureusement les acteurs sont bons, en particulier Kinski, qui parvient à museler son personnage de psychopate dément.
L'acteur qui joue cet énième mystérieux vengeur par contre je ne le conaissais pas. Il ne s'en sort pas trop mal ma foi.

J'ai bien aimé les choix de cadrage audacieux du final.

Dommage que le master soit si sale et instable mais bon, comme vous dites: c'est mieux que rien. :num1

5/10, se regarde sans difficulté.

Hud

Re: Priez les Morts Tuez les Vivants (Prega il Morto e Ammazza il Vivo)- 1971 - Giuseppe Vardi

Messagepar Hud » 08 sept. 2009 23:03

Pas encore vu mais je viens d'acheter le Dvd sur priceminister pour 0.90 centimes

Ma jaquette perso :


Image
Modifié en dernier par Hud le 27 nov. 2009 12:41, modifié 1 fois.

Avatar du membre
The Cemetery Kid
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1544
Localisation : Derrière toi...

Re: Priez les Morts Tuez les Vivants (Prega il Morto e Ammazza il Vivo)- 1971 - Giuseppe V

Messagepar The Cemetery Kid » 26 août 2010 15:12

Priez les morts, tuez les vivants est peut-être le western italien le plus étrange que je connaisse.

Etrange car le film dégage une ambiance très bizarre, très loin de tout ce que j'ai pu voir auparavant. Le film est très sombre, très noir et mélange habilement, je dois l'avouer, le style huis clos et "longue marche".
Le scénario est très classique mais donne au film un aspect thriller non déplaisant. En effet, 44 minutes. C'est le temps que la bande a passer dans la cabane pour finalement sortir et atteindre le Mexique. Alors, je m'attendais à un film très ennuyant mais finalement, on s'en sort pas mal. Ca tient bien, on reste accroché au film. Sans doute grâce à Klaus Kindki qui efface complètement son adversaire psychologique. Tant mieux car le film qui était dans la même boîte "L'homme,l'orgueil et la vengeance" nous montrait un Klause Kinski "majestueux". En fait, il n'apparaît que les 52 premières minutes passées, se fait poignarder 25 minutes plus tard et sa réplique favorite est "sale flic". Arnaque, quoi.
Bref, la réalisation n'est pas trop mauvaise, le désert ressemble cette fois beaucoup au far west original avec des dunes et du sable et aune trouvaille intéressante, le sable mouvant.
Les acteurs sont globalement bons, en particulier Kinski qui efface les autres. On note aussi un petit papy à lunettes pas mal du tout. Le héros John Webb quant à lui, il est très transparent mais bizarrement, ça ne m'a pas choqué pendant la vision du film, ce n'est que un quart d'heure après la fin que je me suis dis : "Mais ! Il est nul lui !". Tant mieux, donc, il faut croire que le film sait se faire apprécier. Soit l'acteur est totalement nul, soit il est très bon.
La musique est assez plate mais n'est pas trop désagréable non plus, avec une mélodie assez jolie.
Les décors, je l'ai dis, ça se démarque bien du reste des films de l'époque, pas de verdure ou quasiment pas et un beau désert. Dommage qu'il n'y ait pas de large plan du paysage et que tout soit très centré.

Conclusion ? le film se regarde bien, c'est pas trop mal. C'est certainement pas du grand cinéma mais ça reste à un certain niveau. Ni bon, ni mauvais donc, une bonne surprise. Mais ce n'est sans doute pas un film que je regarderai en boucle pour le plaisir. Allez, un petit 5.5-6/10, j'hésite.
- Dis-donc, toi, tu sais que t'as la tête de quelqu'un qui vaut 2000 dollars ?
- Oui, mais toi tu n'as pas la tête de celui qui les encaissera...

Avatar du membre
Daniel
Marshall
Marshall
Messages : 2087

Re: Priez les Morts Tuez les Vivants (Prega il Morto e Ammazza il Vivo)- 1971 - Giuseppe V

Messagepar Daniel » 26 août 2010 15:14

Je n'ai pas encore vu ce western, mais je trouve son titre très original. J'aime beaucoup. :num1

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 2960
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: Priez les Morts Tuez les Vivants (Prega il Morto e Ammazza il Vivo)- 1971 - Giuseppe V

Messagepar Sartana » 28 août 2010 15:28

Vraiment trouvable à une pincée d'euros :num1
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
The Cemetery Kid
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1544
Localisation : Derrière toi...

Re: Priez les Morts Tuez les Vivants (Prega il Morto e Ammazza il Vivo)- 1971 - Giuseppe V

Messagepar The Cemetery Kid » 28 août 2010 20:32

Trouvé à Gibert Joseph, boulevard St Michel à Paris, pour 6.90 euros avec en plus "L'homme, l'orgueil et la vengeance", édition Evidis. Aucun bonus, évidemment pas de choix de chapitres ou langue, le film commence à peine quand tu l'as mis dans le lecteur. L'image est mauvaise mais le son est bon, c'est déjà ça.
- Dis-donc, toi, tu sais que t'as la tête de quelqu'un qui vaut 2000 dollars ?
- Oui, mais toi tu n'as pas la tête de celui qui les encaissera...

Avatar du membre
Compte Supprimé 0A
Tunique bleue
Messages : 304

Re: Priez les Morts Tuez les Vivants (Prega il Morto e Ammazza il Vivo)- 1971 - Giuseppe Vardi

Messagepar Compte Supprimé 0A » 17 nov. 2015 17:46

Un western peu connu, que j'ai regardé un soir comme sa. Une tension palpable pendant la majorité du film, où Klaus Kinski l'emporte encore sur son charisme dingue de méchant, et dont la fin complètement inattendu nous rend compte que le western était pas si mal.

Le film est très kitsch par contre ! :sm10:

Hannie Caulder
Guerrier indien
Messages : 422
Localisation : France

Re: Priez les Morts Tuez les Vivants (Prega il Morto e Ammazza il Vivo)- 1971 - Giuseppe Vardi

Messagepar Hannie Caulder » 07 avr. 2016 17:45

Acheté chez Gibert après une hésitation qui s'est prolongée sur plusieurs jours après sa découverte au magasin.

Il est vrai que ce film n'a rien d'impérissable, surtout avec une mise en scène fauchée et un scénario des plus routiniers. Cependant, il s'avère pas si mal que ça. Je redoutais d'avoir affaire à un de ces nombreux westerns spaghetti ennuyeux à souhait, mais ce n'est pas vraiment le cas ici. Malgré un rythme lent, il se laisse regarder sans trop de désagréments. Et j'ai été content qu'à la fin, la fille fait le choix de rester avec le héros. Je sais, ce genre de fins a été tellement exploité dans le genre qu'elle en est devenu un cliché qui peut fatiguer certains, mais personnellement, les fins de ce type, positives, sont celles que je préfère.
Un petit western assez sympa, mais sans plus. Au passage, il est inscrit dans la liste des westerns spaghetti préférés de Quentin Tarantino. 6/10
"Quand on tire on raconte pas sa vie"


Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films et documentaires »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité