Pionniers de l'Australie - The Rugged O'Riordans - 1949 - Charles Chauvel

Répondre
Avatar du membre
Vince
Sergent
Messages : 936
Enregistré le : 08 janv. 2017 13:20

Pionniers de l'Australie - The Rugged O'Riordans - 1949 - Charles Chauvel

Message par Vince »

Film sorti le 22/06/1951 à Bruxelles

Image


Image
Image
Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 5035
Enregistré le : 10 nov. 2012 16:30
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Pionniers de l'Australie - The Rugged O'Riordans - 1949 - Charles Chauvel

Message par pak »

Encyclociné donne La Conquête d'un royaume vert comme titre français, avec une exploitation au Nord et dans l'Est.

Sons of Matthew est le titre original australien, The Rugged O'Riordans étant le titre américain choisi par Universal.

Si l'on en croit les articles sur le film, ce fut un gros succès local. Mais pas du tout aux Etats-Unis où le film fut raccourci de 30 minutes (ou plutôt censuré, l'Australie n'étant pas soumise au Code Hays), et dans lequel la voix d'un narrateur a été ajoutée.

Un film apparemment qui a marqué l'histoire du cinéma australien du fait des conditions de tournage des extérieurs débuté en mars 1947 dans le Queensland du Sud-Est, perturbé par d'innombrables et incessantes pluies, puisque durant les trois premiers mois, les jours sans pluie cumulés représentaient l'équivalent de trois semaines. Ce fut alors la saison la plus pluvieuse du pays depuis huit décennies. Certains lieux n'étaient atteignables qu'à cheval, voire à pieds. Après 6 mois, les prises de vue se sont poursuivies en studio à Bondi, aujourd'hui quartier de la banlieue Est de Sydney. Deux mois plus tard, l'équipe est retournée dans le Queensland pendant cinq mois supplémentaires.

D'autres scènes studio furent tournées un an après le début du tournage, en mars 1948, toujours à Bondi. Un tournage qui aura duré dix-huit mois au total, ce qui est exceptionnellement long pour un film de cette époque.

Le film a été vu par 750 000 australiens, ce qui fait du film un succès si on considère qu'à l'époque, la population avoisinait les 8 millions d'habitants.

Pour booster les entrées en Angleterre, la sortie du film fut accompagnée d'un concours pour gagner un voyage en Australie, auquel 500 000 personnes participèrent.


Le film est en fait un biopic s'inspirant d'une famille de pionniers, les O'Reilly. L'un de ses membres, Alfonso Bernard O'Reilly, avait alors écrit deux livres sur les difficiles conditions de survie dans le bush. Il fut un temps célèbre pour s'être rendu sur le lieu d'un crash d'un petit avion trimoteur où il découvrit deux survivants. Il parcouru alors 26 kilomètres à pieds à travers une nature hostile pour chercher des secours, refaisant dès le lendemain avec eux le chemin en sens inverse pour les guider. Accident et sauvetage qui firent la une des médias locaux. Le crash fit cinq victimes, dont l'une qui, malgré une cheville cassée, rampa sur plusieurs kilomètres afin de trouver de l'aide, avant de mourir de froid.

L'un des neveux d'O'Reilly exploita un temps l'exploit de son oncle en organisant des séjours touristiques.


Charles Chauvel fit écrire un scénario sur le crash qui est le thème du second livre d'O'Reilly mais ne l'exploita pas, préférant se concentrer sur les tribulations d'un clan familial de pionniers, ce qui donna ce film.

George Miller mentionnait encore ce film en 1997 dans son documentaire télévisuel 100 ans de cinéma : 100 ans de cinéma australien - 40 000 ans de rêve (40 000 years of dreaming), quinzième partie de la série documentaire 100 ans de cinéma (Century of Cinema, 1995-98).
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014
Répondre

Retourner vers « Westerns Dérivés »