Bo HOPKINS (1942)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Répondre
Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7733
Enregistré le : 21 août 2004 14:54

Bo HOPKINS (1942)

Message par chip »

Né en 1942 à Greenwood (Caroline du Sud)
Ses cheveux blonds, ses yeux clairs menaçants, son sourire ambigu (on pense au Widmark des premiers films) lui vaudront quelques rôles de psychopathes comme celui de Crazy Lee dans "La horde sauvage" son premier film.
Il était un des membres du gang dirigé par Burt Reynolds dans le trop méconnu "Fantôme de Cat Dancing" et aussi un des hommes de l'ambitieux et corrompu marshal Kirk Douglas dans "la brigade du texas"; à la fin du film, il rejoignait avec ses collègues le hors-la-loi Bruce Dern.
On aimerait voir "The ballad of little Jo" où il tenait la vedette.
Ses westerns :
-The wild bunch (La horde sauvage -1969) Sam Peckimpah
- Macho Callahan (1970) bernard L. Kowalski
- Monte Walsh (1970) William Fraker
- The Culpepper Cattle Cie (la poussière, la sueur et la poudre - 1972) Dick Richards
- The man who loves Cat Dancing (le fantôme de Cat Dancing- 1973) Richard C.Sarafian
- Posse (la brigade du Texas - 1975) Kirk Douglas
- The ballad of little Jo (1993) Maggie Greenwald (1)
- South of heaven, west of hell (2000) Dwight Yoakam
A la TV :
- The invasion of Johnson County - 1976) téléfilm Jerry Jameson
- Last ride of the Dalton gang - 1979) téléfilm Dan Curtis
- Houston : the legend of Texas -1986) téléfilm Peter Levin
- Down the long hill -1987) téléfilm Burt Kennedy
- Cheyenne warrior (1994) téléfilm Mark Griffiths
- Wyatt Earp : return to Tombstone (1994) (Wyatt Earp : retour à Tombstone) téléfilm

Hopkins a participé aux séries westerns suivantes : Le virginien, Gunsmoke, Bonanza, Les mystères de l'Ouest, The guns of Will Sonnett.

(1) Maggie Greenwald réalisatrice de "The ballad of little Jo" a réalisé en 1999 un excellent film "Songcatcher". C'est l'histoire d'une femme professeur de musique qui parcourt les Appalaches pour recueillir de très anciennes chansons folkloriques. J'ai vu ce film en 2000 au festival de Deauville, inédit en France. Il n'existe à ma connaissance ni DVD, ni bande originale de la musique
A conseiller (si vous le trouvez) aux amateurs de country & folk (un film pour Jicarilla)
Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7413
Enregistré le : 23 sept. 2005 8:23
Localisation : nord-est

Message par Jicarilla »

:horse: :horse: HELLO CHIP :horse: :horse:
A conseiller (si vous le trouvez) aux amateurs de country & folk (un film pour Jicarilla)
Gentil de pensé à moi :lol:

Un petit film tourné autour d'une chanson country"The ballad of little Jo" est parus au USA mais uniquement en VO..peut-etre un jour en France.

Tu sais que Bo avais un frère :Jerry Reed un grand chanteur et un très grand guitariste de country et grand compagnon de Burt Reynolds ils ont fait ensemble "Cours apres moi sheriff" et 2 autres dans le même style.



Image

:applaudis_6: Une grande ressemblance des 2 frères

:horse: SO LONG :horse:
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image
http://western-mood.blogspot.fr/
Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7733
Enregistré le : 21 août 2004 14:54

Jerry and Bo

Message par chip »

J'ai toujours trouvé une ressemblance entre Jerry Reed et Bo Hopkins. Je ne savais pas qu'ils étaient frères.
Jicarilla, connais-tu le bouquin de Michel Rose : "encyclopédie de la country et du rock a billy" ? un must.

Le 26 juillet 1992, j'ai applaudi Bill Monroe (1911 - 1996) le père du bluegrass au festival country de Dore l'Eglise (63) , Monroe avait alors 81 ans et pas d'arthrose dans les doigts pour "gratter" la mandoline. Un grand moment, un géant de la country.
J'ai pu obtenir au autographe de Bill Monroe à la rubrique qui lui est consacrée dans ce livre.

Le festival country de Dore l'Eglise est transféré depuis plusieurs années à Craponne sur Arzon (43).
Cette année il a lieu les 28,29 & 30 juillet.
Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7413
Enregistré le : 23 sept. 2005 8:23
Localisation : nord-est

Message par Jicarilla »

:horse: HELLO CHIP :horse:
:rodeo: Bien sur j’ai connu Fred Rose lors d’une assemblée de D J de Country en 1987 F. Rose a profité pour nous offrir et présenter son livre sur la Country en présence aussi de George Lang de RTL et par la même occasion il nous la dédicacé .
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image
http://western-mood.blogspot.fr/
Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23845
Enregistré le : 12 nov. 2008 18:48
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Bo Hopkins

Message par U.S. Marshal Cahill »

The Ballad of Little Jo 1993
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage
Avatar du membre
LordDécadent
Sorcier
Sorcier
Messages : 6576
Enregistré le : 24 févr. 2020 13:56
Localisation : près de Vernon(Eure)

Re: Bo Hopkins

Message par LordDécadent »

Image
"The Guns of Will Sonnett: What's in a Name" en 1967.
DEMERVAL
Major
Messages : 13501
Enregistré le : 01 août 2012 16:50

Bo HOPKINS (1942-2022)

Message par DEMERVAL »

William "Bo" HOPKINS naquit né le 2 février 1942 à Greenville, Caroline du Sud. A 9 mois, il fut adopté par un couple qui ne pouvait pas concevoir d’enfants. En grandissant, il fut appelé "Billy." Son père adoptif travaillait dans un moulin à Taylors, Caroline du Sud. Quand son père eut 39 ans, il décéda d’une crise cardiaque sur le porche de la maison familiale. Billy et sa mère furent les témoins de sa mort. Incapable de rester dans leur maison, ils déménagèrent un mois plus tard dans une nouvelle résidence près de Ware Shoals, où son grand-père et des oncles travaillaient dans un autre moulin. Sa mère finit par se remarier à un homme du nom de Davis. Bo Hopkins ne s’entendit pas très bien avec son nouveau beau-père ; les deux connurent moult disputes dont certaines très sérieuses. Après s’être enfui de la maison à plusieurs reprises, il fut envoyé vivre avec ses grands-parents et là il apprit qu’il avait été adopté parce que sa mère adoptive ne pouvait pas avoir d’enfants. A 12 ans, il rencontra sa mère biologique qui vivait avec ses demi-sœurs et un demi-frère à Lockhart, une autre ville industrielle de la Caroline du Sud.
Billy vécut une adolescence agitée marquée par l’absentéisme scolaire, des délits mineurs et un séjour en école de redressement. Il quitta l’école juste avant son 17ème anniversaire et rejoignit l’United States Army, où il fut affecté à la 101ème Division Aéroportée. Il fut basé à Fort Jackson, Fort Gordon et Fort Pope, avant d’être envoyé en Corée où il servit pendant neuf mois. Après son service militaire, William "Billy" Hopkins entama une relation intime avec une fille appelée Norma Lee Woodle, qu’il maria le 30 octobre 1959 à près de 18 ans et ils eurent une fille prénommée Jane.
Bo Hopkins commença à s’intéresser à une carrière dramatique mais son épouse le désavoua et le quitta en emmenant leur fille avec elle. Après être apparu dans quelques pièces dans la région, il reçut une bourse de scolarité pour étudier l’art dramatique et la production théâtrale à la Pioneer Playhouse dans le Kentucky, où il déménagea rapidement. Là, il entama une aventure avec une fille qui était Miss Mississippi. Du Kentucky, il traça son chemin vers New York City pour se produire dans plus de pièces de théâtre. Après New York, il déménagea à Hollywood avec le petit ami de sa cousine qui voulait être un cascadeur. A Hollywood, il vécut en garant des véhicules tout en étudiant à l’Actors Studio, où un de ses camarades de classe fut le futur Oscarisé, Martin Landau.
Bo Hopkins apparut dans plus de 100 rôles sur le petit et le grand écran au cours d’une carrière qui s’étendit sur plus de 40 ans. On le vit notamment dans La horde sauvage (1969), Le pont de Remagen (1969), Guet-apens (1972), American Graffiti (1973), Le fantôme de Cat Dancing (1973), Tueur d’élite (1975), La brigade du Texas (1975), La vengeance aux tripes (1976), Midnight Express (1978) et American Graffiti, la suite (1979).
Après les premiers rôles de Bo Hopkins dans des films majeurs au début des années 1970, il apparut dans Les bootleggers (1973). Bo Hopkins y incarna le personnage de Roy Boone. Jerry Reed et Bo Hopkins interprétèrent les frères Joe Hawkins et Tom Hawkins dans le film de 1985, What Comes Around.
Bo Hopkins apparut dans le rôle principal ou secondaire d’un certain nombre de téléfilms au milieu 1970 dont Judgment: The Court Martial of Lieutenant William Calley (1975), The Runaway Barge (1975), The Kansas City Massacre (1975), The Invasion of Johnson County (1976), Dawn: Portrait of a Teenage Runaway (1976), Woman on the Run (1977), Thaddeus Rose and Eddie (1978), Crisis in Sun Valley (1978) et The Busters (1978).
Quand Gretchen Corbett quitta la série télévisée Deux cents dollars plus les frais en 1978, Bo Hopkins remplaça son personnage par celui de John Cooper, l’avocat des Rockfords, et apparut finalement dans 3 épisodes. En 1981, Bo Hopkins apparut dans la première saison de la série dramatique Dynasty dans le rôle de Matthew Blaisdel. Parmi ses autres apparitions sur le petit écran figurent des épisodes d'd'Aspen (1977) et Beggarman, Thief (1979), Gunsmoke, Bonanza, Le Virginien, Nichols, Commando du désert, La nouvelle équipe, Hawaii Police d’état, Paul Sand in Friends and Lovers, The Rookies, Drôles de dames, L’île fantastique, L’agence tous risques, Les deux font la paire, L’homme qui tombe à pic, Harry Fox le vieux renard, Arabesque et Doc Elliot. Bo Hopkins eut un rôle dans le jeu vidéo Nuclear Strike. Il y interprèta le Colonel LeMonde, un mercenaire qui vole une arme nucléaire. L’équipe du 'Strike' le traquait à travers le sud-est asiatique.
Pour expliquer, dans une interview donnée à un magazine en 2012, comment il avait récupéré son prénom de "Bo," il dit:
‘’William Hopkins est mon vrai nom. Billy quand j’ai grandi. Quand je suis arrivé à New York, "Bus Stop" fut ma première pièce off-Broadway, et le personnage que j’incarnais était prénommé "Bo." Les producteurs voulurent que je change mon prénom mais j’ai voulu garder mon nom de famille et nous sommes tombés d’accord pour que je change mon prénom. C’est comme cela que je suis devenu "Bo."
Bo Hopkins était marié à Sian Eleanor Green depuis 1989 et ils avaient un fils. Après six ans d’inactivité, Bo Hopkins retourna devant les caméras, lisant des scripts et il écrivit son autobiographie.
Bo Hopkins est décédé des suites d'une crise cardiaque à 80 ans, le 28 mai 2022 à Van Nuys, Californie.

Sa contribution au western est la suivante :

Le Virginien, un épisode, Will dans « Johnny Moon » (1967)
Gunsmoke, un épisode, Harper Haggen dans « Hard-Luck Henry » (1967)
Les mystères de l’ouest, un épisode, Zack Garrison dans « The Night of the Iron Fist » (1967)
The Guns of Will Sonnett, deux épisodes :
- Wes Redford dans « What’s in a Name » (1968)
- Ben Merceen dans « Guilt » (1968)
La horde sauvage de Sam Peckinpah (1969), Crazy Lee
Bonanza, un épisode, Stretch Logan dans « The Witness » (1969)
Macho Callahan de Bernard L. Kowalski (1970), Yancy
Monte Walsh de William A. Fraker (1970), Jumpin’ Joe Joslin
Cat Ballou, téléfilm de Jerry Paris (1971), Clay
Nichols, un épisode, Kansas dans « Sleight of Hand » (1972)
La poussière, la sueur et la poudre de Dick Richards (1972), Dixie Brick
Le fantôme de Cat Dancing de Richard C. Sarafian (1973), Billy Bowen
La brigade du Texas de Kirk Douglas (1975), Wesley
The Invasion of Johnson County, téléfilm de Jerry Jameson (1976), George Dunning
The Busters, téléfilm de Vincent McEveety (1978), Chad Kimbrough
La dernière chevauchée des Daltons, téléfilm de Dan Curtis (1979), Billy Doolin
A travers les plaines sauvages, téléfilm de Burt Kennedy (1986), Jud
Houston, the Legend of Texas, téléfilm de Peter Levin (1986), le colonel Sidney Sherman
Big Bad John de Burt Kennedy (1990), Lester
The Legend of Wolf Mountain de Craig Clyde (1992), le Ranger Steven Haynes
The Ballad of Little Jo de Maggie Greenwald (1993), Frank Badger
Wyatt Earp : Return to Tombstone, téléfilm de Paul Landres (1994), Rattlesnake Reynolds
Cheyenne Warrior, téléfilm de Mark Griffiths (1994), Jack Andrews
Riders in the Storm de Charles Biggs (1995), Biily Van Owen
Shaughnessy, téléfilm de Michael Ray Rhodes (1996), Rip Bartlett
South of Heaven, West of Hell de Dwight Yoakam (2000), Doc Angus Dunfries
Cowboy Up de Xavier Koller (2001), Ray Drupp
Avatar du membre
Bat Lash
Marshall
Marshall
Messages : 2905
Enregistré le : 12 mars 2016 21:45

Re: Bo HOPKINS (1942-2022)

Message par Bat Lash »

Adieu Bo, le dernier survivant de la Horde Sauvage :(
Image
Avatar du membre
Shenandoah
Hors-la-loi
Messages : 620
Enregistré le : 14 févr. 2022 10:06

Re: Bo HOPKINS (1942)

Message par Shenandoah »

Ah merdum... :(
J'ai toujours apprécié son côté déjanté...
J'ai réussi à prendre des forts imprenables : Corregidor, Fort Apache et...Maureen O'Hara ! John Wayne

Image
Avatar du membre
JoDel
Marshall
Marshall
Messages : 2589
Enregistré le : 04 sept. 2021 13:33

Re: Bo HOPKINS (1942)

Message par JoDel »

Pas le dernier....
L.Q Jones va sur ses 95 cet été
R.I.P Bo....
C est comme ce gars que j ai connu à El Paso, un jour il s'est jeté dans les cactus après s'être mis tout nu, je lui ai demandé moi aussi pourquoi... Il m'a dit qu'à ce moment là, l'idée l avait tenté

S. McQueen, Les Sept Mercenaires
Avatar du membre
jeune papoose
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1860
Enregistré le : 31 août 2020 22:54

Re: Bo HOPKINS (1942)

Message par jeune papoose »

Il n'a jamais eu de grand rôle à sa mesure mais toutes les scènes qu'il interprétait sont marquantes
De Midnight Express en passant par The Getaway ou encore American Graffiti !!!
R.I.P. BO
Quand le dernier arbre aura été abattu,
la dernière rivière empoisonnée
et le dernier poisson péché,
alors l’ homme s’apercevra que l’argent ne se mange pas :sm80:
DEMERVAL
Major
Messages : 13501
Enregistré le : 01 août 2012 16:50

Re: Bo HOPKINS (1942)

Message par DEMERVAL »

Jaime SANCHEZ alias Angel est aussi encore en vie à 83 ans, de même qu'Alfonso ARAU, alias le lieutenant Herrera, 90 ans, Elsa CARDENAS, alias Elsa, 90 ans, Sonia AMELIO, 81 ans et Aurora CLAVEL, 86 ans.
Avatar du membre
JoDel
Marshall
Marshall
Messages : 2589
Enregistré le : 04 sept. 2021 13:33

Re: Bo HOPKINS (1942)

Message par JoDel »

Ah voilà! Je me disais que Angel aussi devait être encore en vie.
Les autres... inconnus, jsuis pas encore passé au niveau des mexicains, jsuis encore bloqué sur celui des indiens :lol:
C est comme ce gars que j ai connu à El Paso, un jour il s'est jeté dans les cactus après s'être mis tout nu, je lui ai demandé moi aussi pourquoi... Il m'a dit qu'à ce moment là, l'idée l avait tenté

S. McQueen, Les Sept Mercenaires
Avatar du membre
LordDécadent
Sorcier
Sorcier
Messages : 6576
Enregistré le : 24 févr. 2020 13:56
Localisation : près de Vernon(Eure)

Re: Bo HOPKINS (1942)

Message par LordDécadent »

R.I.P

Image
"The Virginian: Johnny Moon" en 1967.

Image
"Gunsmoke: Hard-Luck Henry" en 1967.

Image
"Macho Callahan" en 1970.
Avatar du membre
Bat Lash
Marshall
Marshall
Messages : 2905
Enregistré le : 12 mars 2016 21:45

Re: Bo HOPKINS (1942-2022)

Message par Bat Lash »

Image

Répondre

Retourner vers « Biographies »