Joey FORMAN (1929-1982)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 11112

Joey FORMAN (1929-1982)

Messagepar DEMERVAL » 24 sept. 2021 16:38

Né Joseph Forman à Philadelphie, Pennsylvanie le 18 novembre 1929, Joey FORMAN apparut à la fin des années 1940 dans l’émission de la radio locale, le Magic Lady Supper Club avec son copain d’école, le chanteur Eddie Fisher. La paire se rendit vers le haut de l’état de New York pour se produire au Grossinger's Catskill Resort Hotel dans les Catskill Mountains. Joey Forman était à l’origine un directeur athlétique mais ses remarques comiques amenèrent la direction de l’hôtel à le placer sur les planches comme comédien, bien que Joey entendît devenir un acteur sérieux. Joey Forman fit son trou dans le show business après avoir remporté le programme des Arthur Godfrey's Talent Scouts.
Il attira d’abord l’attention à Las Vegas en ouverture du spectacle de Mickey Rooney et il devint le Monsieur Loyal de Mickey. Il se produisit aussi avec Mickey Rooney dans la sitcom de 1954–1955, The Mickey Rooney Show: Hey, Mulligan, dans le rôle du meilleur ami de Mickey, Freddy, et il apparut avec lui dans des les films Andy Hardy Comes Home (1958) et Le témoin doit être assassiné (1959). Il fut la guest star d’un épisode non diffusé de la sitcom Don't Call Me Charlie! en 1963. .
Joey Forman fut considéré comme un comique standard Borscht Belt, et il se produisit dans des numéros comiques en direct et à la télévision (dont des émissions comme The Hollywood Palace). Il endossa aussi des rôles comiques dans des films et à la télévision. Joey Forman apparut dans deux épisodes de The Monkees, d’abord comme animateur jaloux, le "Capitaine Crocodile" dans un épisode éponyme puis en criminel asiatique "Dragonman" dans "Monkees Chow Mein". Il apparut aussi dans trois épisodes de Max la menace, dont deux dans le rôle d’"Harry Hoo", une parodie de Charlie Chan. Il apparut aussi dans l’ultime épisode de la première saison de M*A*S*H comme comédien itinérant se produisant devant les troupes Américaines durant la Guerre de Corée ainsi que dans l’épisode 18 de la troisième saison de Ma sorcière bien–aimée dans le rôle de Ho Ho le Clown. Il endossa aussi des rôles dans des films comme celui de Jerry Lewis, Le zinzin d’Hollywood (1961), Lits séparés (1963) avec James Garner et Lee Remick, Les rêves érotiques de Paula Schultz (1968), le film culte Candy (1968) et Linda Lovelace for President (1975).
Joey Forman se distingua de la moyenne des acteurs en inventant un personnage appelé "The Mashuganishi Yogi", une parodie du Maharishi Mahesh Yogi. En 1968, alors qu’il bossait avec Bill Dana, il produisit un album comique constitué de fausses conférences de presse dans lequel il répondait du tic au tac aux questions par des réponses comiques, en s’exprimant avec un accent Indien stéréotypé. Il était accompagné par un joueur de sitar, "Harvey Shankar", une parodie de Ravi Shankar (interprété par Bill Dana).
Lors de ses apparitions ultérieures il devait parfois reprendre son personnage de Yogi. Marié à une certaine Jeanine, Joey Forman décéda des suites d’une fibrose pulmonaire le 9 décembre 1982 à Los Angeles, Californie.


Sa contribution au western fut la suivante :

Whisky, miracles et révolver de George Blair (1955), Ted
State Trooper, un épisode, Johnny Garth dans « This One’ll Kill Ya » (1959)

Avatar du membre
LordDécadent
Trappeur
Trappeur
Messages : 3802
Localisation : près de Vernon(Eure)

Re: Joey FORMAN (1929-1982)

Messagepar LordDécadent » 24 sept. 2021 19:50

Image
"Starsky & Hutch: Murder Ward" en 1977.


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : tex-tone et 2 invités