Le grand silence - Sergio Corbucci - 1968

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Sentenza
Convoyeur de bétail
Messages : 249
Localisation : sur mon cheval
Contact :

Le grand silence - Sergio Corbucci - 1968

Messagepar Sentenza » 08 févr. 2006 13:10

On l'a regardé en cours hier dans notre thématique sur le maniérisme :)

Utah, hiver 1890. Face à la misère, les pillards se multipilent et leur tête est mise à prix. Apparaissent alors des chasseurs de primes, extrêmement redoutables. Leur ennemi numéro 1 : le muet Silence, qui les combat et recherche le plus sanguinaire d'entre eux : Loco.


avec Jean Louis Trintignant et Klaus Kinsky pour les rôles principaux et dans les rôles secondaires ou retrouve un peu toute l'équipe des films de Leone : Mario Brega, Luigi Pistilli, ....

Quelques bonnes surprises et un bon film dans l'ensemble
le héros qui parle pas c'est vraiment les héros de westerns spaguettis mais poussé à l'extrême, la fin est assez inatendue
certaines scènes très violentes
plutôt bien fait dans l'ensemble on ne s'ennuie pas une seconde :)
un bon western spaguet'

Image
"dans le fond de quoi l'homme a t'il besoin réellement? rien que d'un bon café et d'un peu de tabac...." -Johnny Guitar-
"je connais deux choses plus belles qu'un revolver : une montre suisse et une femme de n'importe où" -La rivière rouge-

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7718
Localisation : nord-est

Messagepar Jicarilla » 08 févr. 2006 13:18

:applaudis_6: Il fait partie de l'un des meilleurs westerns spaguettis.
Je le mets derriere les S. Leone. :applaudis_6:
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
Capitaine Quincy Wyatt
Guerrier indien
Messages : 402
Localisation : dans les marais poursuivis par les indiens...

Messagepar Capitaine Quincy Wyatt » 08 févr. 2006 13:28

Jicarilla a écrit :Il fait partie de l'un des meilleurs westerns spaguettis.




+1 :wink:

Et pourtant : j'adhère difficilement aux westerns "spaghetti".

Avatar du membre
pouêt
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1273
Localisation : Bétaille (Lot)

Messagepar pouêt » 08 févr. 2006 14:57

J'avoue que le GRAND SILENCE a tous les ingrédients du Western Italien que j'aime : amoralité, violence, mélancolie. Le personnage du Sheriff ammène certes un poil de légéreté, mais sans en faire des tonnes. Celui incarné par Klauss Kinski est délicieux de perversion et de sadisme. Jean Louis Trintignan incarne un erzatz de "l'Homme sans Nom" qui tient la route (même si l'ombre de Eastwood plane durant le film).
C'est un des rares westens que je connaisse qui se déroule dans un décor enneigé (avec JEREMIAH JONHSON). Je trouve cela original et esthétiquement très réussi.
La fin (que je tairai) est aux antipodes du happy-end classique, ce qui ne fait que rajouter de la valeur à ce western pourtant tourné avec 2 francs 6 sous dans une station de ski yougoslave (!).
Ma note : 8,5/10
Les westerns ? Ya pas d'âge pour en manger !

Carcasse
Shérif
Messages : 2537
Localisation : Boulogne 92

Messagepar Carcasse » 08 févr. 2006 15:26

Je n'ai vu ce film qu'une fois (à la télé, sur Canal je crois, à l'époque où j'étais encore abonné !)... J'avais absolument détesté !
Certes, un bon sujet d'études sur le manièrisme, mais j'ai un peu peur que ce "Grand silence" n'en soit jamais réduit qu'à cela !

J'y ai trouvé le scénario ridicule, les acteurs pas du tout crédibles (J-LT, qu'es-tu venu faire en cette galère ?) et la mise en scène d'une platitude effrayante. Quand à la fin, elle m'a fait hurler de rire !!!
En résumé, tout était dans le manièrisme précité !

Un film réalisé avec 2 francs 6 sous, mais dont j'estimerai qu'il ne vaut guère plus !

Après cette sortie à charge, inutile de préciser mon avis sur ce film...
Toutefois, je respecte tant vos choix et vos goûts qu'il me faudra le revoir... à l'occasion ! (je ne me précipiterai pas dessus non plus : je ne suis pas maso à ce point ! cool ).

noar13
Barman
Messages : 80

Messagepar noar13 » 08 févr. 2006 15:56

scénario ridicule c'est ton choix

mais "platitude effrayante pour la mise en scene", putain ce qu'il faut pas lire ...

quant à "acteurs pas credibles" :shock: , là c'est toi qui l'est plus

en quoi kinski est pas credible ?

Carcasse
Shérif
Messages : 2537
Localisation : Boulogne 92

Messagepar Carcasse » 08 févr. 2006 16:32

Tout n'est que mon choix... J'ai bien dit : "J'ai trouvé", faisant absolument attention à ne pas me montrer péremptoire... et crois-moi, ce n'est guère facile lorsque l'on a viscéralement détesté un film !

Quant à Klaus Kinsky, j'ai trouvé qu'il en faisait trop - ou peut-être, le réalisateur lui avait-il demandé de jouer ainsi ? - à la limite de "l'expressionisme" : ce qui semblait justifier, presqu'à lui seul, qu'on en fît une étude sur le maniérisme...
Quant à la mise en scène "plate" - et j'en parlais bien évidemment pour ma propre chapelle - je mettais en cause la mise en image d'éléments, la manière de les filmer par le truchement des choix de placement de la caméra... Non pas les évènements eux-mêmes ! Et je reconnais aisément que mes reproches puissent être dûs à certain manque de moyens...

Mais tu remarqueras, comme voila 15 à 20 ans, au moins, que je n'ai pas vu ce film, J'ai précisé que j'étais prêt à le revoir...

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10369
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 08 févr. 2006 16:34

Je n'ai pas trop aimé ce Grand Silence, je ne vais donc pas prendre sa défense, mais je lui trouve quand même une grande originalité et ça c'est déjà beaucoup!
Image

Jean-Louis
Marshall
Marshall
Messages : 2852

Le grand silence - Sergio Corbucci - 1968

Messagepar Jean-Louis » 08 févr. 2006 17:40

mmmm




















mmmmmoi jjjjj'ai aiiiiiimmmmmmmmmmé

noar13
Barman
Messages : 80

Messagepar noar13 » 08 févr. 2006 17:47

oui mais personne t'es H.S. tu aimes le corbucci avec johnny, dans le genre acteur pas credible :mrgreen:

klaus kinski qui en fait trop, c'est klaus kinski quoi :D

donc carcasse t'as un probleme avec kinski en général ?

trintignant dans un role à contre-emploi certes, je le trouve juste, mais soit ...

sinon on est devant un spaghetti là, faut se mettre un minimum dans l'ambiance, dans le contexte ... :mrgreen:

Dans le domaine des acteurs géniallisimes comme tomas milian, peuvent en faire un poil trop, c'est du cinéma, de genre ...

mais un doute m'assailli as-tu déjà apprécié un autre western dit spaghetti ou fais-tu une allergie ?? james' style ;)

au sujet de la mise en scene, je comprends tres bien que t'y trouves pas ton compte, chacun son truc, j'ai juste été étonné par la violence de tes termes "platitude effroyable" on croirait qu'on parle de derrick.
je vais pas crier au genie, mais il y a un vrai travail notamment lors de la scene d'ouverture, une vrai estethique, une ambiance particulière durant tout le film, qui ne merite pas tant de haine ...

je sais pas tu sauverais même pas la musique ?

15-20 ans ça fait loin

pour t'éviter une 2ème vision, je te propose de voir goyokin d'hideo gosha, c'est un autre genre le chambara, mais ca se passe aussi dans des paysages enneigés et on sent une légère influence ...

Carcasse
Shérif
Messages : 2537
Localisation : Boulogne 92

Messagepar Carcasse » 08 févr. 2006 18:10

Kinski, je l'ai trouvé excellent dans Fitzcarraldo. Certes, il s'agit d'un rôle démesuré qui convient fort bien à sa démesure. Je l'ai détesté dans le Nosferatu de Herzog, mais je n'ai pas aimé le film dans son ensemble (je ne voyais pas d'intérêt par rapport à celui de Murnau !).

Je ne suis pas fan du western italien, en dehors de Leone : ce n'est un secret pour personne, mais d'un autre côté, j'en ai acheté une quinzaine pour voir si je pouvais aimer... une expérience ratée, en ce qui me concerne, j'y ai vu seulement deux-trois trucs à sauver !

Je ne suis pas fan du tout de Tomas Milian et encore moins de Gordon Mitchell...
Quant à jean-Louis Trintignant, voir un acteur si sobre dans un tel rôle, j'avoue que ça m'a choqué...

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7718
Localisation : nord-est

Messagepar Jicarilla » 08 févr. 2006 18:32

:applaudis_6: :applaudis_6: Moi j'en ai aucun. Ormis les S Leone .
Et je me sens bien :applaudis_6:
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

noar13
Barman
Messages : 80

Messagepar noar13 » 08 févr. 2006 18:44

kinski qui est en fait trop pour moi c'est un pleonasme, et dans le grand silence c'est justifié, comme dans aguirre ou fitzcarraldo

"Quant à jean-Louis Trintignant, voir un acteur si sobre dans un tel rôle, j'avoue que ça m'a choqué..."

là j'ai pas compris :oops: mais ca ira pour ce soir je vais finir mon coffret peckinpah

Carcasse
Shérif
Messages : 2537
Localisation : Boulogne 92

Messagepar Carcasse » 08 févr. 2006 18:55

Bon, alors pour faire simple, disons que je n'aime pas ! :oops:

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2533

Messagepar musselshell » 08 févr. 2006 18:56

Corbucci n'est pas un mauvais cineaste...Sa vision pessimiste d'un monde ou règnent au bout du compte la violence et la mort, son immoralisme jubilatoire ne sont pas condamnables en soi (l'angelisme fait toujours plus niais...et il n'y a qu'un Capra), mais peuvent virer au systématisme quand la vision n'est pas soutenue par une mise en scène, plus précisément par une perspective...Le manque de moyens joue, mais ne justifie pas tout, l'engagement vaguement prolétarien mid-sixties non plus...
L'ambiance "terreur dans les Carpathes" est ceci-dit assez réussie, et pas seulement parce qu'on est loin de l'Utah...Le realisateur a consciemment joué avec la neige. On peut être d'accord là-dessus...
Quand K. Kinski est dirigé par Herzog, il fait bien du Kinski et le manierisme ne vient pourtant pas immediatement à l'esprit (Fitzcarraldo et Aguirre ne sont pas à proprement parler manieristes).Là, c'est vrai, il fait manieriste...ce qui n'est pas un défaut en soi, et qui peut relever du choix esthetique. Mais fait-il le même effet que J. Palance (Shane) ou L. Marvin(TMWSLV)? A chacun son manièrisme, la palette est aussi large que celle des acteurs sachant s'en délecter, on en conviendra...
Mais là...
Bon, c'est vrai que je n'ai pas vu le film depuis un bout de tps...Je conçois qu'il ait pu plaire aux amateurs de "westerns italiens", qui ont pu y trouver un "esthetisme" qui les changeait de l'ordinaire... cool
Pour faire vite: Carcasse, t'es pas tt seul :num1



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités