Joe KIRK (1903-1975)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10948

Joe KIRK (1903-1975)

Messagepar DEMERVAL » 18 mai 2021 16:56

Joe KIRK naquit Ignazio Curcuruto (connu sous le surnom de Nat dans sa famille) le 1er octobre 1903 à New York City, un des quatre enfants —Letitia, Philip (1902–95), Nat (1903–75) et Josephine—d’immigrants Italiens originaires de Sicile, Giuseppe "Joe" Curcuruto et Elvira Puglisi Curcuruto (1882–1977).
Il fit ses débuts professionnels dans le vaudeville, où il travailla comme maître de cérémonie et comédien durant les années 1930.
Joe Kirk fut un acteur vocal régulier sur l’émission radiophonique d’Abbott et Costello durant la Seconde Guerre Mondiale et dans l’immédiat après-guerre. En plus de son rôle en cours de M. Bacciagalupe, le voisin italien très colérique, Joe Kirk interpréta de nombreux autres petits rôles dans la série.
En tant que M. Bacciagalupe, Joe Kirk s’exprimait avec un fort accent Américano-Sicilien; son prénom également était prononcé de manière Sicilienne et non en Italien. Quand il s’énervait, M. Bacciagalupe improvisait des apartés en langue Italienne qui étaient apparemment appréciés par nombre des gens de l’audience. Lou Costello, qui était lui-même un Italo-Américain, comprenait aussi ces apartés et quelquefois quittait son personnage pour rire également.
En 1952 Joe Kirk porta sur le petit écran le célèbre personnage de M. Bacciagalupe du Abbott and Costello Show. Le personnage amical et moustachu animé par Joe Kirk endossa divers boulots. A divers moments de la série, il était barbier, épicier, fruitier, glacier, vendeur de cacahuètes, propriétaire d’une boulangerie et vendeur d’un magasin de musique.
Dans les épisodes dans lesquels figurent son personnage, M. Bacciagalupe montrait souvent de l’impatience avec l’indécision affichée par Lou Costello, qu’il appelait par son prénom Sicilien de Luigi. Alors qu’il "perdait son calme", M. Bacciagalupe balançait des bouts de phrase en Italien et gesticulait de plus en plus pour exprimer sa frustration. Quelquefois il voyait son bureau saccager par les cabrioles d’Abbott and Costello; à d’autres moments, il pouvait complètement les confondre at ils se retiraient alors la queue entre les fesses alors qu’il exultait son triomphe.
Le personnage de M. Bacciagalupe interprété par Joe Kirk apparut dans 15 des 26 épisodes de la première saison de la série télévisée, 1952-1953. Au total, il apparut dans 19 épisodes sur les 52 que compta la série jusqu’à sa fin en 1954.
La majorité du début de la carrière de Joe Kirk consista en des petits rôles, souvent non crédités, dans des productions à petits budgets. Des rôles typiques pour lui furent des interprétations ethniques d’Américano-Siciliens, de gangsters, de tenanciers de bar, de bookmakers et d’hommes de main. Il apparut dans plusieurs films produits par le studio à petit budget Monogram Pictures, dont Spooks Run Wild (1941), Mr. Wise Guy (1942) et Smart Alecks (1942). Joe Kirk apparut dans le rôle de Schwartz le villageois dans La maison de Frankenstein (1944) pour Universal. Il fut occasionnellement crédité sous le nom de Joseph I. Kirk, le "I" représentant son prénom de naissance, Ignazio.
Grâce à son mariage avec Marie Cristillo, la sœur de Lou Costello, Joe Kirk endossa régulièrement des rôles dans les films d’Abbott et Costello. Parmi ses rôles les plus importants figurent celui du propriétaire d’une animalerie dans Rio Rita (1942), celui d’Honest Dan le Bookmaker dans Deux nigauds vendeurs (1946), de l’agent immobilier ombrageux dans Deux nigauds démobilisés (1947), celui d’un passant non crédité dans Abbott et Costello contre Frankenstein (1948) et celui du Dr. Orvilla dans Deux nigauds chez Vénus (1953).
Joe Kirk continua à se produire jusque la fin des années 1950, avec des apparitions dans The Jackie Robinson Story (1950), la comédie de 1956 mettant en scène les Bowery Boys, Hot Shots et le drame de Fritz Lang, L’invraisemblable vérité (1956). Il endossa aussi des petits rôles dans des séries télévisées comme Superman, Sheriff of Cochise et U.S. Marshal, avant de quitter le show business en 1958.
Joe Kirk fut marié à Marie Katherine Cristillo (1912–88), qui était la sœur de Lou Costello et la fille du producteur Sebastian Cristillo. Après leur union, Marie fut connue comme Marie Curcuruto ou Marie Kirk. Le couple eut deux fils. Joe Kirk était le grand oncle de l’actrice Marki Costello, qui est la petite-fille de Lou Costello. Joe Kirk est décédé de causes inconnues le 16 avril 1975 à Los Angeles, Californie ;
Sa contribution au western fut la suivante :

Pistol Packin’ Mama de Frank Woodruff (1943), Joe McGurn
The Big Sombrero de Frank McDonald (1949), l’homme au cigare
Le gentilhomme de la Louisiane de Rudolph Maté (1953), un spectateur du jeu de porker
Circus Boy, trois épisodes :
- Maestro Bono dans « The Great Gambini’s Son » (1957)
- Maestro dans « Death Defying Dozetti » (1957)
- Bano dans « Bimbo Jr. » (1957)
The Sheriff of Cochise, trois épisodes :
- Edgar Dawson dans « Bank Robbery » (1957)
- Joe dans « Little Man with a Big Gun » (1957)
- Lew Hawks dans « Federal Witness » (1957)
U.S. Marshall, trois épisodes :
- Ed Mathius dans « Wishing Well » (1958)
- Turk dans « The Stool Pigeon » (1958)
- Joe Laffler dans « The Man Who Never Was » (1960)

DEMERVAL
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10948

Re: Joe KIRK (1903-1975)

Messagepar DEMERVAL » 16 juin 2021 7:36

Image


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités