Delmer DAVES ( 1904-1977 )

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
harry
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1447
Localisation : San Francisco

Delmer DAVES ( 1904-1977 )

Messagepar harry » 09 mai 2021 10:00

Petit complément à la mini bio de James , car sur ce réalisateur il y a tellement à dire , tant ses westerns sont pratiquement tous des classiques .
L'œuvre westernienne de Delmer Daves , si harmonieuse et pleinement limitée aux années 1950 , semble soutenue par la volonté d'explorer toute les directions qu'un genre alors florissant proposait .
Chacun de ses westerns représente une limite : dans le plaidoyer ( Broken Arrow ), dans le modernisme ( Return of the Texan ) , dans l'historique ( Drumbeat ) , dans le classicisme ( 3.10 pour Yuma ) ou dans le réalisme ( Cowboy ) . Il s'aventura même là où d'autres ne s'étaient pas aventurés: l'allégorie ( The last wagon ), le romanesque psychologique ( Jubal ) ou le gothique (The hanging tree ) . Seule sa tentative d'infléchir le western vers le policier s'est soldée par un échec : The Badlanders ramenait trop sur terre une œuvre placée sous le signe du romantisme idéaliste . L'idéalisme de Daves transfigure aussi bien les personnages que le décor dans lequel ils s'inscrivent . Dés " Broken arrow " il était évident que chaque personnage de Daves , jusqu'à " Geronimo le renégat " , avait de bonnes raisons d'agir comme il le faisait .Il justifiera avec sérénité la noble révolte du Captain Jack ( saisissant Charles Bronson dans Drumbeat ) , la vengeance inévitable de Todd le Comanche ( Richard Widmark dans The last wagon ) et jusqu'au manque de pitié du docteur Frail ( Gary Cooper dans The hanging tree ) .
Les westerns de Daves sont ceux où la violence est rare et toujours essentielle : elle intervient comme un accident , très fort , qui modifie le comportement de chacun . Cette modification reste le cœur du film : pleine de liens fraternels inattendus et de controverses inespérées , voire de guérisons miraculeuses ( The hanging tree ) , l'œuvre de Daves raconte la conquête, presque initiatique , du bonheur .

Avatar du membre
harry
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1447
Localisation : San Francisco

Re: Delmer DAVES ( 1904-1977 )

Messagepar harry » 15 janv. 2022 7:02

Image
Image
Image

Fabbordelais
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1703

Re: Delmer DAVES ( 1904-1977 )

Messagepar Fabbordelais » 15 janv. 2022 10:34

Que dire ? selon moi un véritable maitre du western.


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : JoDel, LordDécadent et 0 invité