Ian KEITH (1899-1960)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10571

Ian KEITH (1899-1960)

Messagepar DEMERVAL » 27 mars 2021 17:03

Né Keith Macaulay Ross à Boston, Massachusetts, le 27 février 1899, Ian KEITH grandit à Chicago. Il y fut éduqué à la Francis Parker School et incarna Hamlet dans une production scolaire à 16 ans.
Ian Keith était un acteur de caractère du théâtre et il apparut dans une variété de rôles colorés dans des films muets des années 1920.
En 1919, sous le nom de Keith Ross, il se produisit avec le Copley Repertory Theatre à Boston. Sur Broadway, sous le nom d’Ian Keith, il se produisit dans The Andersonville Trial (1959), Edwin Booth (1958), Saint Joan (1956), Touchstone (1953), The Leading Lady (1948), A Woman's a Fool - to Be Clever (1938), Robin Landing (1937), King Richard II (1937), Best Sellers (1933), Hangman's Whip (1933), Firebird (1932), Queen Bee (1929), The Command Performance (1928), The Master of the Inn (1925), Laugh, Clown, Laugh! (1923), As You Like It (1923), The Czarina (1922) et The Silver Fox (1921).
Il endossa le rôle de John Wilkes Booth dans le premier film parlant de D. W. Griffith, Abraham Lincoln. Ian Keith décrocha un rôle majeur en tant qu’un joueur dans le western réalisé par Raoul Walsh en 1930, La piste des géants avec John Wayne. En 1931 après la mort de Lon Chaney, il fut un des acteurs considérés pour interpréter le rôle-titre de Dracula mais le rôle échut à Bela Lugosi. En 1932, Cecil B. DeMille l’utilisa pour Le signe de la croix. Cela établit son statut d’acteur de caractère et il devait ensuite interpréter des douzaines de rôles dans des films majeurs et mineurs pendant les trois décennies qui suivront dont celui d’Octave (Auguste) dans Cléopâtre.
La grande stature d’Ian Keith (1m85), ses traits sombres souvent rasé de près et sa voix résonnante lui furent d’un grand secours. Il devint un des acteurs favoris de Cecil B. DeMille, et apparut dans de nombreux films épiques du réalisateur. Il assuma le rôle du Comte de Rochefort dans la version de 1935 et le remake de 1948 des Trois Mousquetaires. Dans les années 1940, il devint même plus actif en travaillant d’abord dans des films de série B et des westerns en alternant les bons rôles (comme celui d’un détective dans The Payoff, celui d’un amical hypnotiseur dans Mr. Hex, celui d’un politicien vantard dans She Gets Her Man et les rôles de méchants (un suspect de meurtre dans The Chinese Cat, un avocat véreux dans Bowery Champs, un escroc dans Singing on the Trail). Il apparut dans un rôle secondaire aux côtés de Tyrone Power dans Le charlatan (1947) dans la peau d’un ex acteur du vaudeville devenu un forain qui a succombé à l’alcool. Il avait aussi un sens inné de la comédie et son interprétation alambiquée de l’acteur cabotin de bande dessinée, "Vitamin Flintheart" dans Dick Tracy contre Cueball fut si amusante qu’il reprit le rôle dans deux autres films.
Il interpréta des rôles de militaires durs à cuire tel que l’Amiral Burns dans le film épique de science-fiction de Robert Gordon, Le monstre vient de la mer (1955).
Il apparut aussi dans de nombreux épisodes de séries télévisées des années 1950. En 1955, il fut aperçu à l’écran dans son seul rôle shakespearien, quand il fit une apparition en caméo dans le rôle du Fantôme face à Richard Burton en Hamlet dans une scène du biopic d’Edwin Booth, Prince of Players. Cecil B. DeMille le ramena sur le grand écran pour Les dix commandements (1956); Ian Keith y endossa le rôle de Ramses I.
Ian Keith incarna Emmett Dayton dans le soap opera radiophonique Girl Alone.
Ian Keith se maria à quatre reprises : il fut d’abord l’époux de l’actrice Blanche Yurka du 22 septembre 1922 à 1926 puis après le divorce, épousa l’actrice Ethel Clayton en 1928. A nouveau divorcé en 1931, il convola en troisièmes noces avec l’actrice Fern Andra de 1932 au 15 février 1934 avant d’unir son destin pour la quatrième fois avec Hildegarde Pabst avec laquelle il demeura jusqu’à sa mort en 1960.
Ian Keith décéda au Medical Arts Hospital de New York le 26 mars 1960 et fut incinéré à Hartsdale, New York. Il n'avait que 61 ans.

Sa contribution au western fut la suivante :

The Great Divide de Reginald Barker (1929), Steven Ghent
Abraham Lincoln de D.W. Griffith (1930), John Wilkes Booth
La piste des géants de Raoul Walsh (1930), Bill Thorpe
The Sundown Kid d’Elmer Clifton (1942), J. Richard Spencer
Wild Horse Stampede d’Alan James (1943), Carson
The Man from Thunder River de John English (1943), Henry Stevens
Bordertown Gun Fighters d’Howard Bretherton (1943), Shelby
Le tourbillon de l’Arizona de Robert Emmett Tansey (1944), Polini
Cowboy from Lonesome River de Benjamin H. Kline (1944), Matt Conway
Under Western Skies de Jean Yarbrough (1945), le professeur Moffett
Phantom of the Plains de Lesley Selander (1945), Talbot Wilberforce Champneys
Song of Old Wyoming de Robert Emmett Tansey (1945), Lee Landow
Northwest Trail de Derwin Abrahams (1945), l’inspecteur McGrath
Singing on the Trail de Ray Nazarro (1946), Jerry Easton
Border Feud de Ray Taylor (1947), Doc Peters
Rintintin, un épisode, Roland Tarleton dans « Rin Tin Tin Meets Shakespeare » (1955)
Duel sur le Mississipi de William Castle (1955), Jacques Scarlet

Avatar du membre
LordDécadent
Trappeur
Trappeur
Messages : 3280
Localisation : près de Vernon(Eure)

Re: Ian KEITH (1899-1960)

Messagepar LordDécadent » 27 mars 2021 19:19

Image
"The Big Trail/La Piste des Géants" en 1930.

Image
"The Three Musqueteers" en 1948.

Image
"Duel on the Mississippi" en 1955.

Image
"Rintintin: Rintintin Meets Shakespeare" en 1955.


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité