Walter BARNES (1918-1998)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
LordDécadent
Trappeur
Trappeur
Messages : 3059
Localisation : près de Vernon(Eure)

Walter BARNES (1918-1998)

Messagepar LordDécadent » 28 déc. 2020 16:43

Image

"Cheyenne: War Party" en 1956.

Image

Image
"Gunsmoke: Thoroughbreds" en 1958.


Image
"Rio Bravo" en 1958.

Image
"La Reisa dei Conti/Colorado" en 1966.

Image
"Bonanza: Top Hand" en 1970.

Image
"Cahill U.S. Marshal/Les Cordes de la Potence" en 1972.

Image
"High Plains Drifter/L'Homme des Hautes Plaines" en 1972.

Image
"Kung Fu: The Elixir" en 1973.

Avatar du membre
limpyChris
Trappeur
Trappeur
Messages : 3259

Re: Walter Barnes (1918-1998)

Messagepar limpyChris » 28 déc. 2020 17:04

Héhéhé, ce coup-ci, c'est LordD. qui donne du travail à DEMERVAL ! En 2020, rien n'aura vraiment été comme d'habitude.
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

- You've seen too many westerns, old man.
- That doesn't exactly work in your favor.

DEMERVAL
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10380

Walter BARNES (1918-1998)

Messagepar DEMERVAL » 01 févr. 2021 10:45

Walter Lee BARNES naquit le 26 janvier 1918 à Parkersburg, Virginie Occidentale. Walter Barnes gagna son surnom de "Piggy" pour avoir attrapé un porcelet dans sa jeunesse. Ayant joué au football alors qu’il était au lycée de Parkersburg, il fit partie de l’équipe invaincue de 1938 et se produisit en 1939 dans le North-South Game.
Suite à son service militaire dans l’Armée des Etats-Unis comme sergent durant la Seconde Guerre Mondiale, Walter Barnes intégra la Louisiana State University (LSU) où il devint certes un joueur de football mais aussi un champion d’haltérophilie. Après ses études universitaires, il rejoignit l’équipe football des Philadelphia Eagles comme gardien avant de se retirer et de devenir entraîneur des équipes de football de la Columbia University et de l’Arizona State University.
Alors qu’il jouait pour les Eagles, Walter Barnes prit du temps pour aider l’équipe de ses débuts, la LSU, en espionnant les pratiques de l’équipe des Oklahoma Sooners avant le Sugar Bowl de 1950. Après avoir été attrapé par des membres du staff de l’équipe de football des Oklahoma et des résidents de Biloxi, Mississippi, Walter Barnes s’enfuit pour se cacher au domicile d’un ex partenaire de LSU, Elbert Manuel. Walter Barnes et Elbert Manuel refusèrent l’offre de l’entraîneur des Oklahoma, Bud Wilkinson, de se présenter pour identifier leurs identités. L’incident d’espionnage n’eut que peu d’impact sur l’issue du match parce que les Oklahoma Sooners écrasèrent la Louisiana State University, 35–0.
Walter Barnes fut intronisé au Coaches' Association Hall en juin 2010.
Walter Barnes fit son entrée dans l’industrie du cinéma à travers plusieurs apparitions dans The Eagles Nest, une émission de la télévision locale de Philadelphie. La chaîne de télévision locale WCAU l’utilisa pour plusieurs de ses émissions. Ses contacts avec Walt Silver, un producteur de Warner Bros. Television, l’amenèrent à plusieurs apparitions sur le grand et le petit écran. Parmi quelques-unes de ses apparitions les plus notables figurent Bronco, Gunsmoke, Cheyenne, Bonanza, Have Gun – Will Travel et Les aventuriers du Far West. John Wayne lui décrocha le petit rôle de Charlie le tenancier de bar dans Rio Bravo.
En ayant marre des petits rôles et ayant saisi les opportunités existantes outre atlantiques, Walter Barnes fut un des nombreux acteurs Américains qui déménagèrent en Italie au début des années 1960. Kirk Douglas le recommanda pour un rôle dans son spin-off télévisuel des Vikings, à savoir Tales of the Vikings qui fut tourné en Allemagne par la compagnie de production de Kirk. De 1960 à 1969, il fut principalement actif dans des films de pirate tels que les adaptations cinématographiques de Karl May et les westerns Spaghettis. Sa popularité en Allemagne devait lui permettre de recevoir des offres de rôles principaux pour des films tournés dans ledit pays.
Walter Barnes retourna aux Etats-Unis en 1969 et apparut dans plus de films et de séries télévisées, dont Le grand Chaparral. Son amitié avec Clint Eastwood sur Rawhide lui permit plus tard d’apparaître dans des films du grand Clint. Il se retira du champ cinématographique en 1987 et devint progressivement malade à cause du diabète. Walter Barnes décéda le 6 janvier 1998 à Woodland Hills, Californie. Il était le père de l’ex actrice Allemande, Lara Wendel et de l’acteur Michel Barnes qui étaient nés de son union de 1961 à 1968 avec l’actrice Britta Barnes

Sa contribution au western fut la suivante :

Colt .45, un épisode, Mace Bluestone dans « Final Payment » (1957)
Le repaire de l’aigle noir de Paul Landres (1957), le sergent Jed Erschick
Zane Grey Theater, deux épisodes :
- Gus dans « A Time to Live » (1957)
- Frank le tenancier de bar dans « The Stranger » (1958)
The Restless Gun, un épisode, Wisconcin Billy dans « The Crisis at Easter Creek » (1958)
Have Gun – Will Travel, un épisode, Mason Enfield dans « The Five Books of Owen Deaver » (1958)
Cheyenne, cinq épisodes :
- Willie dans « The Trap » (1956)
- Ed Grimes dans « War Party » (1957)
- Crane dans « Hired Gun » (1957)
- Chris Barlow dans « Top Hand » (1957)
- Burt Flowers dans « Noose at Noon » (1958)
Sugarfoot, deux épisodes :
- Hefferman dans « The Strange Land » (1957)
- Monk Davis dans « Brink of Fear » (1958)
Maverick, un épisode, le premier hors-la-loi dans « The Belcastle Brand » (1958)
Gunsmoke, trois épisodes :
- O’Dell dans « The Man Who Would Be Marshal » (1957)
- Haney dans « Chester’s Hanging » (1958)
- Burke dans « Throroughbreds » (1958)
The Texan, un épisode, Jackel dans « The First Notch » (1958)
Bronco, un épisode, Dan Banner dans « Four Guns and a Prayer » (1958)
Les aventuriers du Far West, un épisode, Gil Calvin dans « Thorn of the Rose » (1958)
Union Pacific, un épisode, Rooker dans « The Challenger » (1958)
Le courrier de l’or de Budd Boetticher (1959), Willis
The Rough Riders, un épisode, le marshall Kenyon dans « Double Cross » (1959)
Frontier Doctor, un épisode, Mike Shea dans « Broken Barrier » (1959)
Bat Masterson, un épisode, Paulson dans « River Boat » (1959)
Rio Bravo d’Howard Hawks (1959), Charlie
State Trooper, un épisode, Grindell dans « Another Chance » (1959)
Le signe de Zorro de Mario Caiano (1963), Mario
La révolte des Indiens Apaches d’Harald Reinl (1963), Bill Jones
Parmi les vautours d’Alfred Vohrer (1964), Martin Bauman Sr
L’appât de l’or noir d’Harald Philipp (1965), Bill Campbell
Duell vor Sonnenuntergang de Leopold Lahola (1965), Old McGow
Winnetou and the Crossbreed d’Harald Philipp (1966), Mac Haller
Colorado de Sergio Sollima (1966), Brockston
Clint El Solitario d’Alfonso Balcazar (1967), Walter Shannon
3 salopards, 1 poignée d’or de Maurizio Lucidi (1967), Jarret
Giarrettiera Colt de Gian Rocco (1968), le général
Le moment de tuer de Giuliano Carnimeo (1968), Bull
Le grand Chaparral, un épisode, le tenancier de bar dans « Spokes » (1970)
La balade du bourreau de Jack Smight (1970), le shérif
Opération danger, un épisode, l’adjoint du shérif dans « The Man Who Murdered Himself » (1971)
Bonanza, quatre épisodes :
- Will Griner dans « Anatomy of a Lynching » (1969)
- Emmett J. Whitney dans « Long Way to Ogden » (1970)
- Weatherby dans « Top Hand » (1971)
- Le shérif Truslow dans « Bushwacked ! » (1971)
L’homme des hautes plaines de Clint Eastwood (1973), le shérif Sam Shaw
Les cordes de la potence d’Andrew V. McLagen (1973), le shérif Grady
Kung Fu, un épisode, le shérif dans « The Elixir » (1973)
Hog Wild de Jerome Courtland (1974), Tobias
La justice du seigneur, téléfilm de Daniel Petrie (1974), Oaf
Mackintosh and T.J. de Marvin J. Chomsky (1975), Jim Webster
Un autre homme, une autre chance de Claude Lelouch (1977), Foster
Le monde merveilleux de Disney, deux épisodes :
- Tobias dans « Hog Wild : Part 1 » (1974)
- Tobias dans « Hog Wild : Part 2 » (1974)
Bronco Billy de Clint Eastwood (1980), le shérif Dix
Father Murphy, un épisode, rôle indéterminé dans « Outrageous Fortune » (1982)
Nord et Sud, deux épisodes :
- Benny Haven dans « Episode 1-1 » (1985)
- Benny Haven dans « Episode 1-4 » (1985)

Avatar du membre
LordDécadent
Trappeur
Trappeur
Messages : 3059
Localisation : près de Vernon(Eure)

Re: Walter Barnes (1918-1998)

Messagepar LordDécadent » 10 févr. 2021 9:26

Image
Walter Barnes affronte Clint Eastwood dans "Every Which Way but Loose/Doux, Dur et Dingue" en 1978.

Avatar du membre
LordDécadent
Trappeur
Trappeur
Messages : 3059
Localisation : près de Vernon(Eure)

Re: Walter Barnes (1918-1998)

Messagepar LordDécadent » 10 mai 2021 17:24

Image
"Gunsmoke: The Man Who Would Be Marshal" en 1957.

Image
"Cheyenne: Noose at Noon" en 1958.

Image
"North and South/Nord et Sud" en 1985.


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité