Mésalliance - I take this Woman - 1931 - Marion Gering

Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 4414
Localisation : Massy town
Contact :

Mésalliance - I take this Woman - 1931 - Marion Gering

Messagepar pak » 20 nov. 2020 13:26

Mésalliance - I take this Woman - 1931


Image



1h 14min - Produit et distribué par Paramount Pictures


Sortie États-Unis : 27/06/1931 - Sortie France : 14/08/1931


Réalisation : Marion Gering

Scénario : Vincent Lawrence, d'après le roman Lost ecstasy de Mary Roberts Rinehart (George H. Doran Company, New York, 1927), traduit (par Christian Fabien) et publié en France en 1975 sous le titre La Route du couchant par les Éditions Mondiales Del Duca (collection "Romances et Mystère", Paris)

Production : Adolph Zukor, Jesse L. Lasky

Photo : Victor Milner

Montage : ?

Musique : Rudolph G. Kopp, Ralph Rainger

Décors : ?

Costumes : Travis Banton


Avec :

Gary Cooper (Tom McNair)
Carole Lombard (Kay Dowling)
Helen Ware (Tante Bessie)
Lester Vail (Herbert Forrest)
Charles Trowbridge (Monsieur Dowling)
Clara Blandick (Sue Barnes)
Gerald Fielding (Bill Wentworth)
Al Hart (Jake Mallory)
Guy Oliver (Sid)
Syd Saylor (Shorty)
Mildred Van Dorn (Clara Hammell)
Leslie Palmer (Phillips)
Ara Haswell (Nora)
Frank Darien (L'agent de la gare)
David Landau (Le patron du cirque)
Lew Kelly (Le juge de paix)
Robert Parrish (Le garçon de la gare)
Lon Poff (Le fonctionnaire)


L'histoire : Une riche héritière habitant New York tombe amoureuse d'un cowboy venu participer à un rodéo. Malgré l'opposition de son père, elle l'épouse et suit son mari dans son ranch. En représaille, elle est déshéritée. Mais la jeune mariée ne parvient pas à s'adpater à la vie trop rude de l'Ouest, et elle demande le divorce pour retourner en ville au sein de sa famille...


Ce film a longtemps été considéré comme perdu. En effet, l'écrivain Mary Roberts Rinehart, très populaire dans les années 1920-30 (à sa mort, environ 10 millions d'exemplaires de ses romans avaient été vendus aux États-Unis), avait gardé les droits sur le film. Quand ceux de la Paramount arrivèrent à échéance, le studio renvoya les épreuves originales et le matériel du film à l'auteur. Cette dernière fit tirer une copie 16 mm à partir du négatif 35 mm afin de pouvoir voir le film chez elle, et jeta le reste. Durant de nombreuses années, le film fut invisible.

En 1998, l'historien et chercheur du cinéma Tom Toth a trouvé cette copie, la seule impression connue qui existe, et a passé trois ans à la restaurer. Le 25/06/2001, à deux jours du 70ème anniversaire de sa sortie initiale, I take this Woman a été de nouveau montré, dans le cadre d'un programme pré-code d'un mois au Film Forum de New York. En août de la même année, le film a été projeté dans le cadre d'un hommage au centenaire de Cooper dans sa ville natale de Helena dans le Montana au Myrna Loy Center.

Au fil des ans, on croyait que seul ce tirage 16 mm avait survécu, jusqu'à ce qu'on retrouve une copie 35 mm nitrate stockée en toute sécurité aux archives de l'UCLA Film & Television Archive. Cette nouvelle copie a servi de base à une restauration, financée par la Fondation Louis B. Mayer, et qui a été projetée le 03/03/2017 au Festival of Preservation de l'UCLA.


Image
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Retourner vers « Westerns Dérivés »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité