Doris LLOYD (1896-1968)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Répondre
DEMERVAL
Major
Messages : 13720
Enregistré le : 01 août 2012 16:50

Doris LLOYD (1896-1968)

Message par DEMERVAL »

Doris LLOYD naquit le 3 juillet 1896 à Walton, Liverpool, Angleterre, d’Edward Franklin Lloyd et Hessy Jane McCappin. Un de ses grands-pères était un acteur amateur. Son père était né en 1955 à Holywell, Flintshire et sa mère en 1860.
Quand Doris eut 23 ans, elle fit ses débuts sur les planches avec la Liverpool Repertory Company. Elle incorpora l’industrie du cinéma en 1920 avec son premier film muet, The Shadow Between. Elle se rendit alors aux Etats-Unis pour y visiter une sœur dèjà installée dans le pays. Ce qui était censée être une simple visite, devint un séjour permanent. Elle passa plusieurs années (1916–25) à apparaître sur Broadway, notamment dans un certain nombre d’éditions de Ziegfeld Follies, et passa probablement du temps sur les routes avec des compagnies itinérantes. Elle décida de sa lancer définitivement dans une carrière cinématographique en 1922 avec un second film, Love’s Influence. A l’exception d’un bref retour à Broadway en 1947 pour une seule pièce, sa carrière se cantonna désormais au grand et petit écrans.
Doris Lloyd apparut dans plus de 150 films en 45 ans de carrière entre 1922 et 1967, dont en 1933 la version à petit budget de Monogram Pictures d’Oliver Twist, dans laquelle elle interpréta le rôle de Nancy. Irving Pichel y incarna Fagin et Dickie Moore, Oliver. Ses rôles s’étendirent de la sinistre espionne Russe, Mme Travers dans le biopic Disraeli (1929) à la douce gouvernante to Mme Watchett dans La machine à explorer le temps (1960).
Ses rôles les plus célèbres furent ceux qu’elle incarna dans les films mettant en scène Tarzan interprété par Johnny Weissmuller. Elle produisit la voix d’une des roses dans Alice au pays des merveilles (1951) de Walt Disney, et elle fit plus tard de courtes apparitions dans Mary Poppins et La mélodie du bonheur, deux films avec Julie Andrews.
Doris Lloyd décéda de problèmes cardiaques, le 21 mai 1968, à 76 ans, à Santa Barbara, Californie. Elle est enterrée au Forest Lawn Memorial Park Cemetery de Glendale.

Sa contribution au western fut la suivante :

The Man of Red Gulch d’Edmund Mortimer (1925), Madame Le Blanc
La piste de 98 de Clarence Brown (1928), l’acheteuse
Robber’s Roost de Louis King (1932), Prossie
Maverick, un épisode, Lady Florentine Bleakly dans « Poker Face » (1962)
La route des rodéos, un épisode, Tante Cora dans « The Girl from Nob Hill « (1963)
Modifié en dernier par DEMERVAL le 09 mars 2022 19:26, modifié 1 fois.
Avatar du membre
lasso
Capitaine
Capitaine
Messages : 9255
Enregistré le : 10 mai 2009 16:32
Localisation : oregon

Re: Doris LLOYD (1896-1968)

Message par lasso »

Image
Répondre

Retourner vers « Biographies »