Anjelica HUSTON (1951- )

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Capitaine
Capitaine
Messages : 9688

Anjelica HUSTON (1951- )

Messagepar DEMERVAL » 17 juil. 2020 7:43

Anjelica Huston est née le 8 juillet 1951 à Santa Monica, Californie, du réalisateur et acteur John Huston et de la prima ballerina et modèle Enrica Soma. Le grand-père paternel d’Anjelica était l’acteur d’origine canadienne Walter Huston. Elle avait une descendance Ecossaise, Irlando-Ecossaise, Anglaise et Galloise du côté de son père et Italienne du côté de sa mère. Son père devint un citoyen Irlandais en 1964. Elle passa beaucoup de temps dans sa jeunesse avec lui en Irlande, cu’elle considère encore comme sa maison, particulièrement près de Craughwell, Comté de Galway. Elle fut scolarisée à Kylemore Abbey. Anjelica Huston vécut plus tard en Angleterre, où elle fréquenta la Holland Park School.
Anjelica Huston a une famille complexe parce que ses parents se marièrent à de multiples reprises. Elle a un frère aîné, Tony, et un frère adopté plus âgé, Pablo. Elle a une demi-soeur maternelle plus jeune appelée Allegra,qu’elle appelait "Legs"; et un jeune demi-frère plus jeune, l’acteur Danny Huston. Elle est la tante de l’acteur Jack Huston.
A la fin des années 1960, Anjelica commença à accepter quelques petits rôles dans des films dirigés par son père. Elle endossa aussi d’autres petits rôles ; ses mains remplacèrent celles de Deborah Kerr dans le film britannique Casino Royale. En 1969 elle apparut dans Promenade avec l’amour et la mort, dans lequel elle incarnait Claudia, une jeune noble française de 16 ans face à Assi Dayan. Elle fut dans la course pour éventuellement interpréter Juliette dans le Roméo et Juliette de Franco Zeffirelli, mais son père décida de l’utiliser dans Promenade avec l’amour et la mort. Elle fut réticente à jouer dans ce film. Sur le tournage elle s’engueula avec son père et les critiques raillèrent sa performance.
Cette année-là, sa mère décéda dans un accident de la circulation à 39 ans. La jeune Anjelica se relocalisa aux Etats-Unis, où elle fit du modeling pendant plusieurs années. Alors qu’elle bossait, elle travailla avec des photographes comme Richard Avedon et Bob Richardson. Au début des années 1970, Anjelica Huston, avec Pat Cleveland, Pat Ast, Elsa Peretti, Karen Bjornson, Alva Chinn, et autres, devint une des troupes de modèles préférées des designer de mode, surnommées les Halstonettes.
Anjelica Huston étudia l’art dramatique au début des années 1980 après avoir décidé de se focaliser sur le cinéma. Son premier rôle notable survint dans le remake de Bob Rafelson de Le facteur sonne toujours deux fois (1981). Plus tard, son père lui donna le rôle de Maerose, fille du chef de la Mafia dont l’amour est méprisé par un tueur (Jack Nicholson) dans l’adaptation cinématographique du roman satirique de Richard Condon, L’honneur des Prizzi (1985). Anjelica remporta l’Oscar de la Meilleure Actrice dans un Second Rôle, faisant d’elle la première personne à remporter un Oscar aux mêmes titres que son père et son grand-père. Elle fut aussi nominée pour l’Oscar de la Meilleure Actrice pour son interprétation de l’escroc dans le film de Stephen Frears, Les arnaqueurs (1990). Elle eut le rôle principal dans le dernier film réalisé par son père, Les gens de Dublin (1987), une adaptation d’une histoire de James Joyce.
Elle fut ensuite Morticia Addams dans la très populaire adaptation cinématographique en 1991 de La famille Addams. En 1993, elle reprit le rôle dans la séquelle Les valeurs de la famille Addams et interpréta aussi Lainey Eberlin, une mère qui galère à élever son fils autiste, dans la minisérie Family Pictures. Les deux rôles amenèrent des nominations pour le Golden Globe de la Meilleure Actrice dans une comédie ou une minisérie télévisée. Anjelica Huston collabora deux fois avec le réalisateur Woody Allen pour ses films Crimes et délits (1989) et Meurtre mystérieux à Manhattan (1993), tous deux lui amenant des nominations pour le BAFTA de la Meilleure Actrice dans un Second Rôle.
Elle fut aussi en 1998 la vedette du blockbuster hollywoodien A tout jamais : une histoire de Cendrillon avec Drew Barrymore et Melanie Lynskey dans le rôle de la Baronne Rodmilla De Ghent. Elle apparut dans deux films de Wes Anderson, La famille Tenenbaum (2001) et La vie aquatique (2004), ainsi que dans un rôle mineur en 2007 dans A bord du Darjeeling Limited. Elle produisit la voix de Queen Clarion dans la série de films Disney Fairies avec Tinker Bell. Anjelica Huston reçut une étoile sur le Hollywood Walk of Fame le 22 janvier 2010. En 2011, elle apparut dans le film Horrid Henry: The Movie. Anjelica apparut plus tard dans la série télévisée Smash dans le rôle du producteur de Broadway, Eileen Rand. En 2015 et 2016 elle apparut dans la seconde et la troisième saisons de la série d’Amazon Video, Transparent. En 2019, elle apparut dans le rôle secondaire de la réalisatrice dans John Wick Parabellum.
Anjelica Huston suivit les pas de son père dans la chaise du réalisateur. Son premier crédit directorial fut Bastard Out of Carolina (1996), suivi par Agnes Browne (1999), qu’elle dirigea et dans lequel elle joua. Elle réalisa ensuite Riding the Bus with My Sister (2005). Pendant plus de 20 ans, Anjelica Huston a développé un projet de film sur Maud Gonne et William Butler Yeats. Durant une visite à la Librairie Nationale d’Irlande en 2010 pour visionner la collection Yeats, Anjelica Huston dit qu’elle développait encore le projet.
Anjelica Huston conduisit une campagne épistolaire organisée par l’U.S. Campaign for Burma et Human Rights Action Center en novembre 2007. La lettre, signée par plus de 25 personnalités importantes de l’industrie du divertissement, était adressée au Secrétaire Général des Nations Unies, Ban Ki-moon pour le presser personnellement d’intervenir pour obtenir la libération du Prix Nobel de la Paix, Aung San Suu Kyi.
Anjelica Huston est actuellement membre du conseil d’administration de Save the Chimps, le plus grand sanctuaire de chimpanzés de l’histoire. Anjelica Houston a narré la vidéo éducative Save the Chimps History, exposant la cruauté de l’abus fait aux chimpanzés par les laboratoires, l’industrie du divertissement et le programme de la NASA, Monkeys and apes in space, qui envoie des primates dans l’espace qui souvent meurent à cause de l’impact et de l’explosion.
En 1995, Anjelica Huston donna 500 dollars au parti républicain irlandais, Sinn Fein. Elle a aussi assisté à des événements du Sinn Fein et apporta son soutien à Martin McGuinness dans sa quête de la Présidence de l’Irlande en 2011.
En décembre 2012, Anjelica Huston enregistra une annonce publique pour le PETA pressant ses collègues d’Hollywood de restreindre leur usage de grands singes à la télévision, sur le grand écran et dans la publicité. L’organisation des droits des animaux la nomma par la suite Person of the Year 2012. En 2018, elle donna ses manteaux de fourrures à des abris pour animaux.
Dans son livre de 2014, A Story Lately Told, Anjelica Huston fait référence à une relation sexuelle avec l’acteur James Fox alors qu’elle était adolescente. En 1969, à18 ans, Anjelica Huston commença une aventure avec le photographe Bob Richardson, qui était de 23 ans son aîné. Leur relation dura presque quatre ans. Elle rencontra Jack Nicholson en 1973 et ils vécurent ensemble, de temps à autre, de cette année à 1990, date à laquelle la presse annonça qu’il avait eu un enfant avec Rebecca Broussard. Durant une séparation avec Nicholson à la fin des années 1970, Anjelica eut une aventure avec Ryan O'Neal qui l’aurait prétendument battue.
Anjelica Huston fut un témoin involontaire de l’abus sexuel de Roman Polanski en mars 1977 sur sa jeune victime de 13 ans qui eut lieu au domicile de son ami d’alors, Jack Nicholson. Quand les autorités recherchèrent la maison en relation avec les accusations portées contre Polanski, Huston fut arrêtée pour possession de cocaïne, mais elle ne fut jamais accusée parce que la fouille et la saisie de son sac à main avait été illégales. Bien qu’elle n’ait vu aucun abus sexuel, Anjelica fut par la suite impliquée dans la publicité entourant le procès de Roman Polanski comme ayant été le témoin supposé de l’accusation, bien qu’elle ne fut pas finalement appelée à la barre.
Le 23 mai 1992, Anjelica Huston épousa le sculpteur Robert Graham. Le couple vécut dans une maison à trois étages, désignée par Graham, au 69 Windward Avenue à Venice, Californie, jusqu’à la mort de Robert le 27 décembre 2008. Elle n’a pas d’enfants.
Anjelica Huston écrivit ses mémoires dans un livre de 900 pages mais elle le scinda en deux tomes à la demande de l’éditeur.
Elle était une proche amie de Gregory Peck, que son père dirigea dans Moby Dick (1956). Ils se rencontrèrent d’abord sur le plateau de tournage quand elle avait quatre ans alors que Gregory était dans le costume du Capitaine Achab. Des décennies plus tard, après la mort de son père, Anjelica et Gregory furent réunis et conservèrent une amitié jusqu’à la mort de l’acteur.
La maison d’Anjelica Huston fut sur le marché pour 18 millions de dollars en 2010, mais initialement elle ne se vendit pas. En septembre 2012, le New York Post rapporta qu’Anjelica avait l’intention de la transformer en club privé ; l’actrice aurait accepté 12 millions de dollars pour la propriété et d’apparaître dans le conseil d’administration du nouveau club privé qui devait y être basé. En avril 2014, Anjelica Huston vendit la maison pour 11.15 millions de dollars.

Sa contribution au western est la suivante :

The Cowboy and the Ballerina, téléfilm de Jerry Jameson (1984), ????
Lonesome Dove, Clara Allen dans quatre épisodes :
- Leaving (1989)
- On the Trail (1989)
- The Plains (1989)
- Return (1989)
Buffalo Girls, minisérie, Calamity Jane (1995)
Seraphim Falls de David Van Ancken (2006), Madame Louise

Avatar du membre
lasso
Rancher
Rancher
Messages : 8267
Localisation : oregon

Re: Anjelica HUSTON (1951- )

Messagepar lasso » 18 juil. 2020 18:01

Image


Image

Avatar du membre
Sitting Bull
Rancher
Rancher
Messages : 8121
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Anjelica HUSTON (1951- )

Messagepar Sitting Bull » 18 juil. 2020 18:44

Vous n'êtes pas gentils avec elle. :shock:

Image
Image


« Écrire proprement sa langue est une des formes du patriotisme. »
(Lucie Delarue-Mardrus) Image

DEMERVAL
Capitaine
Capitaine
Messages : 9688

Re: Anjelica HUSTON (1951- )

Messagepar DEMERVAL » 18 juil. 2020 19:16

pour aller dans le sens de Sitting Bull :


Image[/url]
Image
Image[/url]


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités