Il Nero - L'Homme qui venait de la Caroline - L'Odio è il mio Dio / Il Nero - Hass war sein gebet - 1969 - Claudio Gora

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 4414
Localisation : Massy town
Contact :

Il Nero - L'Homme qui venait de la Caroline - L'Odio è il mio Dio / Il Nero - Hass war sein gebet - 1969 - Claudio Gora

Messagepar pak » 26 mai 2020 12:02

Il Nero - L'Homme qui venait de la Caroline
L'Odio è il mio Dio / Il Nero - Hass war sein gebet - 1969


Italie / RFA


Image

Image



1h 50 min - Produit par Liliana-Bianchini-Film (italie) / Fono Film et Parnass Film (RFA) - Distribué par Dear Film (Italie) / Cinema Service (RFA)


Sortie Italie : 28/05/1969 - Sortie RFA : 23/05/1969

Film inédit à Paris. Distribué en province (Sud). Sortie France : 02/01/1973 (à confirmer)


Réalisation : Claudio Gora

Scénario : Pier Giovanni Anchisi, Vincenzo Cerami, Claudio Gora

Production : Lilian Biancini, Fernando Cinquini, Giuliano Simonetti, Theo Maria Werner

Photo : Luciano Trasatti

Montage : Edgardo Papucci

Musique : Pippo Franco

Décors : Mario Scisci

Costumes : Giorgio Desideri


Avec :

Tony Kendall (Il Nero / Carl)
Carlo Giordana (Vincent Kearney)
Herbert Fleischmann (Alex Carter)
Gunther Philipp (Le juge Smith)
Pier Giovanni Anchisi (Le journaliste Oliver)
Peter Dane (Arthur Field)
Halina Zalewska (sous le pseudonyme Ella Karin) (Rosalie Field)
Sisto Brunetti (Jeff)
Marina Berti (Blanche Durand)
Venantino Venantini (Sweetley)
Luciano Rossi (Joe)
Valerio Fioravanti (sous le pseudonyme Giusva Fioravanti) (Vincent Kearney enfant)
Giglio Gigli (Dick)
Franco Pasquetto (Frank)
Gilberto Galimberti (Fred)
Herbert Fux (Le cinglé)
Pippo Franco (Le musicien ambulant)
Fortunato Arena (L'adjoint du shérif)
Carmelo Artale (Le barman)
Ursula Davis
Isa Sala
Carlos de Castro
Mario Mandalari
Alberto Pozzilli
Gerardo Rossi
Paolo Todisco


L'histoire : Un jeune garçon est contraint d'assister à la pendaison de son père. Vingt ans plus tard, en compagnie d'un mystérieux étranger, il entreprend une terrible vengeance qui sera sanglante et sans pitié...


Le montage italien durerait 1h50, l'allemand 1h30. Selon le site du CNC, c'est le montage court qui a été exploité en France. J'ai quand même des doutes sur l'existence d'une copie de 1h50 italienne.

Film raconté dans la revue Star-Ciné Bravoure sous le titre La Haine est mon dieu (n°170 de décembre 1970).

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité