Mike MAZURKI (1907-1990)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8016

Mike MAZURKI (1907-1990)

Messagepar DEMERVAL » 22 mai 2020 19:30

Mike Mazurki naquit Markiyan (Mykhailo) Mazurkevych, le 25 décembre 1907 dans le village de Kupchyntsi (aujourd’hui Kozova Raion), près de ce qui était Tarnopol, Galicie, Autriche-Hongrie (maintenant Ternopil, Ukraine). Il provenait d’une famille ukrainienne. En 1913, il émigra avec sa famille aux Etats-Unis pour s’établir avec sa mère à Cohoes, New York, juste à côté d’Albany, dans un vieux moulin sur Olmstead Street.
Mike Mazurki fréquenta l’Institut LaSalle à Troy, qui faisait fonction de lycée. Après avoir fini ses études, il changea son prénom en "Mike". Il joua au football et au basketball à l’Université de Manhattan où il décrocha une licence en arts en 1930. Après l’obtention de celle-ci, Mike Mazurki décrocha une licence en droit à la Fordham Law School pour devenir avocat. Il dira plus tard qu’il choisit le catch professionnel parce cela rapportait 10 fois ce qu’il gagnait comme avocat. Mike Mazurki était aussi un joueur professionnel de football américain.
Mike Mazurki fut découvert par Josef von Sternberg qui lui donna un petit rôle dans son film The Shanghai Gesture (1941). C’était le début d’une longue carrière sur le petit et le grand écran. Ses rôles les plus mémorables fut probablement celui de la brute pas très futée Moose Malloy dans le film noir Adieu, ma belle (1944), face à Dick Powell. Il incarna le meurtrier psychotique adepte du couteau, Splitface dans l’original Dick Tracy (1945). Il interpréta un catcheur surnommé "L’étrangleur" dans Les forbans de la nuit (1950) et un rôle imitant les manières de George Raft dans la comédie de Billy Wilder, Certains l’aiment chaud (1959). Il continuera à catcher durant le reste de sa carrière. Son langage marmonné fut apparemment dû à une blessure de catch à sa pomme d’Adam.
En plus de son travail sur le grand écran, Mike fit de nombreuses apparitions dans des séries populaires dont Mon amie Flicka (en catcheur affrontant le personnage interprété par Gene Evans, Rob McLaughlin), Les incorruptibles, Bachelor Father, Daniel Boone, Gilligan's Island, The Munsters, I Dream of Jeannie, Bonanza et Gunsmoke, pour n’en citer que quelques-unes. En 1964 il incarna Cully Barstow, un marin dans "The Case of the Missing Button", un épisode de Perry Mason dans lequel il menaçait de Mason et Paul Drake avec un poing américain. Il fut aussi Arthur Jacks dans l’épisode "The Case of the Deadly Verdict" (1963). Il fut aussi un acteur régulier de l’éphémère sitcom The Chicago Teddy Bears.
A côté de ses apparitions sur le grand et le petit écran, Mike Mazurki put être aperçu dans le clip vidéo de Rod Stewart, "Infatuation", y incarnant un garde du corps protégeant une femme (interprété par Kay Lenz) des actions d’un harceleur (interprété par Rod Stewart). A la fin, il réussit, en frappant Stewart. En 1966–1967, il se produisit en homme des cavernes "Clon" dans It's About Time.
En 1965, il cofonda et devint le premier président du Cauliflower Alley Club, une association de catcheurs professionnels. Une photographie de son oreille en chou-fleur forme le logo de l’association. Il reçut à titre posthume le New York State Award en 2005 par le Professional Wrestling Hall of Fame and Museum pour avoir créé le club.
En 1975, il décrocha son seul rôle principal en Trappeur dans le film Trappeur dans les neiges. Le film passa largement inaperçu mais Mike reçut des bonnes critiques pour sa performance convaincante d’homme sauvage solitaire et amoureux de la nature accusé à tort de meurtre.
En vieillissant, les opportunités commencèrent à ralentir dans les années 1970 et 1980; néanmoins, il continua de travailler jusqu’à sa mort, le 9 décembre 1990 à Glendale, des suites d’une crise cardiaque. Son ultime rôle, celui de "Don Taglianeti", eut lieu dans la comédie à petit budget Mob Boss, qui sortit juste deux mois avant sa mort. Mike Mazurki avait été marié à trois reprises ; du 27 mai 1935 au 6 octobre 1939 avec LoRee Eliza Bridges, du 30 juin 1945 au 2 septembre 1950 avec l’actrice Jeanette Briggs avec qui il eut deux enfants et du 10 février 1968 à sa mort avec Sylvia Adelaide Weinblatt.

Sa contribution au western fut la suivante :

Prairie Chickens de Hal Roach Jr (1943), un homme de main
Dakota de Joseph Kane (1945), ‘Bigtree’ Collins
Les conquérants d’un nouveau monde de Cecil B. DeMille (1947), Bone
Relentless de George Sherman (1948), Jake
Le monde merveilleux de Disney, Big Foot dans « Davy Crockett Goes to Congress » de Norman Foster (1955)
Comanche de George Sherman (1956), Flat Mouth
Mon amie Flicka, un épisode, Hercules Throckmorton dans « The Old Champ » (1956)
The Sheriff of Cochise, un épisode, Jake Harlan dans « Tough Guy » (1956)
The Adventures of Jim Bowie, un épisode, le boucher de Barbade dans « Outlaw Kingdom » (1956)
U.S. Marshal, deux épisodes :
- Luke Trimble dans « The Kidnapper » (1958)
- Ark Sorenson dans « Monster » (1958)
Ne tirez pas sur le bandit de Norman Z. McLeod (1958), Dirty Dog Tough
Overland Trail, un épisode, Juan dans « Mission into Mexico » (1960)
The Texan, deux épisodes :
- Kale dans « Captive Crew » (1960)
- Le premier voleur de banque dans « The Accuser » (1960)
Have Gun - Will Travel, trois épisodes :
- Breed dans « Ella West » (1958)
- Power dans « Love’s Young Dream » (1960)
- Jo Jo dans « Don’t Shoot the Piano Player » (1962)
Quatre du Texas de Robert Aldrich (1963), Chad
Les voyages de Jaimie McPheeters, un épisode, Bill Jim dans « The Day of the Lame Duck » (1964)
La grande caravane, un épisode, Otto Moller dans « The Duncan McIvor Story » (1964)
Les cheyennes de John Ford (1964), le premier sergent
Le glas du hors-la-loi de Spencer Gordon Bennet (1965), Ivy Bliss
Laredo, un épisode, Percy Flower dans « The Pride of the Rangers » (1965)
F-Troop, un épisode, Geronimo dans « Our Hero, What’s His Name ? » (1966)
Daniel Boone, deux épisodes :
- Akasheta dans « Lac Duquesne » (1964)
- El Toro dans « Gabriel » (1966)
The Loner, un épisode, Rufe Vernon dans « Pick Another Time to Die » (1966)
Rango, un épisode, Jake Downey dans « Diamonds Look Better Around Your Neck Than a Rope » (1967)
Bonanza, deux épisodes :
- Big Man dans « Stage Door Johnnies » (1968)
- Big Jack dans « Dead Wrong » (1969)
Gunsmoke, un épisode, Whale dans « Trafton » (1971)
Kung Fu, un épisode, Hannibal dans « Superstition » (1973)

Avatar du membre
Sitting Bull
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7838
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Mike MAZURKI (1907-1990)

Messagepar Sitting Bull » 23 mai 2020 1:21

Sa stature imposante (6'5" soit environ 1,95 m) le cantonna pendant les cinquante ans de sa carrière dans des rôles d'homme fort, gangster ou garde du corps.

Image

Ici avec Hugh Beaumont et Margia Dean dans "Pier 23" (1951)
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

Avatar du membre
LordDécadent
Caporal
Messages : 814
Localisation : près de Vernon(Eure)

Re: Mike MAZURKI (1907-1990)

Messagepar LordDécadent » 23 mai 2020 16:07

Image
"Unconquered/Les Conquérants d'un Nouveau Monde" en 1947.

Image
"My Friend Flicka:The Old Champ" en 1956.

Image
"The Texan:Captive Crew" en 1960.

Image
"Wagon Train:The Duncan McIvor Story" en 1964.

Image
"Bonanza:Stage Door Johnnies" en 1968.



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité