Gentlemen du Texas - The Gentleman from Texas - 1946 - Lambert Hillyer

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 4312
Localisation : Massy town
Contact :

Gentlemen du Texas - The Gentleman from Texas - 1946 - Lambert Hillyer

Messagepar pak » 20 avr. 2020 11:44

Gentlemen du Texas - The Gentleman from Texas - 1946


Image



55 minutes - Produit et distribué par Monogram Pictures


Sortie États-Unis : 08/06/1946

Film inédit à Paris. Distribué en province. Sortie Toulon : 17/12/1948


Réalisation : Lambert Hillyer

Scénario : J. Benton Cheney

Production : Scott R. Dunlap, Steve Broidy

Photo : Harry Neumann

Montage : Fred Maguire

Direction musicale : Edward J. Kay

Décors : Vin Taylor


Avec :

Johnny Mack Brown (Johnny Macklin)
Claudia Drake (Kitty Malone)
Raymond Hatton (Idaho Foster)
Reno Browne (Diane Foster)
Christine McIntyre (Flo Vickert)
Tristram Coffin (Steve Corbin)
Marshall Reed (Duke Carter)
Ted Adams (Williams)
Frank LaRue (Burton Trevor)
Steve Clark (Tom Jamison)
Terry Frost (Ace Jenkins)
Tom Carter (Burke)
Jack Rockwell (Pete)
Lynton Brent (Slats)
Pierce Lyden (Jess Stover)
Roy Butler (Le barman Roy)
George Morrell (Le premier juré)
Wally West (Le tireur blessé)
Bob Reeves (Un juré)
Artie Ortego (Un bandit)
Tex Driscoll, Jack Montgomery, Jack Tornek (Des piliers de bar)
Curt Barrett, Bud Dooley, Slim Duncan, Stanley Ellison (Les membres du groupe musical Curt Barrett and the Trailsmen)
Victor Adamson, Rube Dalroy, Ted French, Clem Fuller, Herman Hack, Chick Hannan, Bob McElroy, Bill Wolfe (Des citadins)


L'histoire : La Wells Fargo envoie son agent Johnny Macklin à Rimrock enquêter sur une série de hold-up qui affecte ses transports par diligence, et mettre par la même occasion de l'ordre dans l'anarchie qui règne dans l'agence locale de la compagnie. Une anarchie soigneusement entretenue par Steve Corbin et ses tueurs. Mais lorsque Steve tue, sans raison, un homme lors d'une partie de poker, c'est toute la ville, par la voix du chroniqueur local, qui demande le rétablissement de l'ordre...
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : irwin, tepepa et 3 invités