Rudy DIAZ (1918-2006)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8010

Rudy DIAZ (1918-2006)

Messagepar DEMERVAL » 02 avr. 2020 9:30

Rudy Diaz naquit Adolph Carrillo Diaz le 16 octobre 1918 à Jerome, Arizona. Il était l’un des quatre enfants d’une famille de descendance Apache Mescalero. Rudy servit dans l’Armée des Etats-Unis durant la seconde guerre mondiale comme parachutiste. Durant sa période militaire, il effectua 49 sauts, atteignit le grade de sergent et eut plusieurs médailles.
Après sa libération, Rudy décida de faire la progression naturelle de militaire à force de l’ordre. Il rejoignit le LAPD (Los Angeles Police Department) où il resta pendant 21 ans jusqu’à sa retraite en 1967. Tout en travaillant dans la police, il exerça par moment à la brigade des stupéfiants et dans la division criminelle, et il atteignit finalement le rang de sergent. C’est durant cette période où il travailla autour de Los Angeles que son intérêt pour l’industrie du divertissement grandit. Et quelques-uns des cas qu’il eut réellement à traiter en tant que policier furent même repris dans la série télévisée Badge 714 (1951) dans les années 1950.
La carrière de Rudy dans la police est aussi notoirement connue pour son lien avec la mort de la superstar d’Hollywood, Marilyn Monroe. Il fut en effet l’un des premiers officiers de police à arriver sur la scène du crime en 1962. Il était détective à l’époque et travailla dans l’enquête sur les circonstances de la mort de Monroe.
Quelques années plus tard, il prit sa retraite des forces de police et devint acteur. Il commença à étrenner son nouveau métier dans les théâtres locaux avant de décrocher son premier rôle professionnel dans le film Bandolero! (1968). Malheureusement, la même année, il endura la tragédie personnelle du suicide de sa première épouse, Dorothy Abbott, une actrice vétérane de seconds rôles. Dorothy souffrait de dépression et fut abattue par la rupture de son mariage avec Rudy avant de s’ôter la vie. Après plusieurs années de solitude passées à établir son statut d’acteur, Rudy Diaz épousa finalement Beverly Gallaher en 1976. Cette union devait perdurer jusqu’à la fin de sa vie.
Comme acteur, Rudy se spécialisa dans les rôles de caractère et son apparence physique mémorable le rendit facilement reconnaissable par les spectateurs. Il avait une stature imposante avec une allure sauvage qui en fit naturellement l’acteur idéal pour les rôles de durs à cuire. Il est surtout connu aujourd’hui pour ses nombreux rôles dans les westerns. Mais tout au long de sa carrière, il apparut dans une large palette de genres sur le grand et le petit écran. Et ses rôles couvrirent un éventail éclectique de projets allant de la comédie musicale glamour comme La blonde ou la rousse (1957) à l’obscur programme télévisé pour enfants, Far Out Space Nuts (1975).
Ses antécédents familiaux en firent souvent l’homme idoine pour interpréter les Indiens d’Amérique ou les personnages hispaniques. Et ses antécédents professionnels d’ancien policier firent en sorte qu’il fut souvent utilisé dans des rôles de forces de l’ordre. Rudy Diaz était aussi un des acteurs préférés de réalisateurs comme Don Siegel et Andrew V. McLaglen qui l’utilisèrent tous deux dans de multiples films. Il demeura actif dans ladite industrie durant cinq décennies, entre 1957 et 1993.
Rudy Diaz passa les dernières décennies de sa vie loin des caméras et disparut de causes inconnues, le 5 décembre 2006 à Los Angeles, à 88 ans. Selon la famille, ses cendres furent dispersées en mer à Mazatlan, Mexique qui était un endroit qu’il chérissait.

Sa contribution au western fut la suivante :

Bandolero ! d’Andrew V. McLagen (1968), Angel
Bonanza, un épisode, Rio dans « Salute to Yesterday » (1968)
Un shérif à New York de Don Siegel (1968), Running Bear
Les bannis, un épisode, le chef des bandits dans « The Heady Wine » (1968)
L’or de McKenna de Jack Lee Thompson (1969), Besh
Les géants de l’ouest d’Andrew V. McLagen (1969), Sanchez
L’indien de Carol Reed (1970), Larry Standing Elk
Yuma, téléfilm de Ted Post (1971), Caballo
Opération danger, trois épisodes :
- Un garde dans « The McCreedy Bust » (1971)
- Le premier policier dans « Miracle at Santa Marta » (1971)
- Un homme dans « The McCreedy Feud » (1972)
Un petit indien de Bernard McEveety (1973), L’Apache
Dusty’s Trail, un épisode, Un brave Indien dans « Duel for Daphne » (1973)
Kung Fu, un épisode, Toluca dans « A Dream Within a Dream » (1974)
La côte sauvage, un épisode, le premier pêcheur dans « Arson and Old Lace » (1975)
La conquête de l’ouest, un épisode, le chef Sioux dans « The Macahans » (1976)
Donner Pass : the Road to Survival, téléfilm de James L. Conway (1978), ????
Desperate Women, téléfilm d’Earl Bellamy (1978), Two Feathers
Windwalker de Kieth Merrill (1980), Crow Eyes
The Legend of Walk Far Woman, téléfilm de Mel Damski (1982), Empty Barrel

Avatar du membre
lasso
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7698
Localisation : oregon

Re: Rudy DIAZ (1918-2006)

Messagepar lasso » 02 avr. 2020 10:33

IMDb


Image

DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8010

Re: Rudy DIAZ (1918-2006)

Messagepar DEMERVAL » 02 avr. 2020 12:35

Image



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités