Sean CONNERY (1930- )

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8188

Sean CONNERY (1930- )

Messagepar DEMERVAL » 30 mars 2020 8:36

Thomas Sean Connery, prénommé Thomas en hommage à son grand-père, est né le 25 août 1930 à Fountainbridge, Edimbourg, Ecosse. Sa mère, Euphemia "Effie" McBain McLean, était une femme de ménage. Elle était la fille de Neil McLean et Helen Forbes Ross, et était prénommée 'Euphemia McBain', en hommage à la mère de son père, épouse de John McLean et fille de William McBain originaire de Ceres in Fife. Le père de Sean, Joseph Connery, était un ouvrier d’usine et conducteur de camion. Les parents paternels de ses grands-parents émigrèrent en Ecosse en provenance d’Irlande au milieu du 19ème siècle. Le reste de sa famille était de descendance écossaise et ses arrière-grands-parents maternels étaient des Gallo-écossais originaires de Fife et Uig on Skye. Son père était catholique romain et sa mère Protestante. Il avait un frère cadet, Neil. Sean Connery a dit qu’on l’appela Sean, son deuxième prénom, longtemps avant de devenir acteur. Il expliqua que lorsqu’il était jeune, il avait un ami Irlandais prénommé Séamus et que ceux qui les connaissaient tous deux, avaient décidé de l’appeler Sean qu’ils soient tous deux présents ou pas. Néanmoins, durant sa jeunesse, on se référa souvent à lui sous le prénom de "Tommy". Bien qu’il ait été petit en école primaire, il grandit rapidement autour de 12 ans, pour atteindre la taille adulte d’1m88 à 18 ans. Durant son adolescence on le surnommait "Big Tam", et il affirma qu’il avait perdu sa virginité avec une femme adulte dans un uniforme d’hôtesse de l’air à l’âge de 14 ans.
Le premier boulot de Sean Connery fut celui de laitier à Edimbourg avec la St. Cuthbert's Co-operative Society. En 2009, il se remémora une conversation dans un taxi:
« Quand j’ai récemment pris un taxi pour le récent Edinburgh Film Festival, le conducteur fut étonné que je puisse mettre un nom sur chaque rue que nous traversions. "Comment cela est-il possible?" demanda-t-il. "Enfant je délivrais le lait dans cet endroit," dis-je. "Que faites-vous maintenant?" Ce fut plutôt dur de répondre. »
Sean Connery rejoignit ensuite la Royal Navy, période durant laquelle il acquit deux tatouages, sur lesquels son site internet dit "contrairement à de nombreux tatouages, les miens ne sont pas frivoles—ses tatouages reflètent deux de ses engagements éternels: sa famille et l’Ecosse. ... Un des tatouages est un hommage à ses parents et dit 'Papa et Maman,' et l’autre est explicite, 'Scotland Forever.'"
Sean Connery fut plus tard renvoyé de la Navy pour des problèmes médicaux, à savoir un ulcère duodénal, une affection qui touchait la plupart des mâles des générations antérieures de sa famille. Par la suite, il retourna à la co-op, puis travailla, entre autres, comme chauffeur de camion, maître-nageur pour les piscines de Portobello, laboureur, modèle pour l’Edinburgh College of Art, et après une suggestion de Mr. Ecosse, Archie Brennan, polisseur de cercueil. Le modelling lui rapporta 15 shillings de l’heure. L’artiste Richard Demarco, à l’époque étudiant, qui peignit plusieurs portraits de Sean, le décrivit comme "très droit, légèrement timide, très, très beau, un virtuel Adonis".
Sean Connery commença la musculation à 18 ans, et à partir de 1951, s’entraîna durement avec Ellington, un ex entraîneur de gymnastique de l’Armée Britannique. Alors que son site internet affirme qu’il termina 3ème du concours de Mr Univers en 1950, la plupart des sources le place dans la compétition de 1953, ou 3ème en catégorie junior ou n’étant pas classé dans la catégorie Tall Man. Sean Connery affirma qu’il fut rapidement dissuadé de poursuivre la musculation quand il trouva que les Américains le battaient en compétition grâce à des muscles plus saillants et refusaient de participer à des activités athlétiques qui pouvaient leur faire perdre de la masse musculaire.
Sean Connery fut un excellent footballeur, ayant joué pour les Bonnyrigg Rose dans sa jeunesse. Il se vit offert un essai avec East Fife. Alors qu’il était en tournée avec South Pacific, Sean joua un match de football contre l’équipe locale que Matt Busby, le manager de Manchester United, entraînait. Selon les rapports, Busby fut impressionné par ses prouesses physiques et lui offrit un contrat à 25 livres sterling la semaine (équivalent à £703 de 2019) immédiatement après la partie. Sean Connery admit qu’il avait été tenté d’accepter, mais se rappelle, "J’ai réalisé qu’un footballeur de classe supérieure pouvait être sur le déclin à 30 ans, et j’avais déjà 23 ans. J’ai décidé de devenir un acteur et il appert que ce fut l’une de mes plus intelligentes décisions."
Cherchant à gagner un peu plus d’argent, Sean aida en coulisses au King's Theatre à la fin 1951. Il s’intéressa aux procédures et une carrière était lancée. Durant une compétition de culturisme à Londres en 1953, un des participants mentionna que des auditions auraient lieu pour une production de South Pacific et Sean Connery décrocha un petit rôle en tant que l’un des choristes des Seabees. Avant que la production n’ait atteint Edimbourg, il avait reçu le rôle du Caporal de la Marine Hamilton Steeves et doublait deux des jeunes acteurs principaux, et son salaire grimpa de 12 à 14 livres la semaine. La production retourna sur les planches l’année suivante pour céder à la demande populaire et Connery fut promu dans le rôle du lieutenant Buzz Adams, que Larry Hagman avait interprété dans le West End.
Une fois à Edimbourg, Sean Connery fut la cible du gang Valdor, un des plus violents de la cité. Il fut d’abord approché par le gang dans une salle de billard où il les empêcha de voler sa veste et fut plus tard suivi par six membres du gang jusqu’à un balcon situé à 5m du sol. Là Sean, seul, lança une attaque contre les membres du gang. Il en attrapa un à la gorge et un autre par un biceps et cogna leurs têtes l’une contre l’autre. A partir de là, il fut traité avec un grand respect par le gang et acquit la réputation d’un "homme dur".
Sean Connery rencontra pour la première fois Michael Caine lors d’une soirée durant la production de South Pacific en 1954, et ils devinrent des amis très proches. Durant la production de South Pacific à l’Opera House de Manchester, à Noël 1954, Sean développa un sérieux intérêt pour le théâtre à travers l’acteur américain Robert Henderson qui lui prêta des copies des œuvres d’Henrik Ibsen, Hedda Gabler, The Wild Duck et When We Dead Awaken. Il lista ensuite des oeuvres de Marcel Proust, Leo Tolstoï, Ivan Tourgueniev, George Bernard Shaw, James Joyce et William Shakespeare qu’il décida de jouer. Robert Henderson le pressa de prendre des leçons d’élocution et lui trouva des rôles au Maida Vale Theatre de Londres. Il avait déjà débuté une carrière cinématographique comme figurant dans la comédie musicale d’Herbert Wilcox de 1954, Voyage en Birmanie au côté d’ Anna Neagle.
Bien que Sean avait décroché plusieurs rôles de figurants, il luttait pour joindre les deux bouts et fut obligé d’accepter un boulot à mi-temps comme babysitter pour le journaliste Peter Noble et son actrice d’épouse Mary, boulot qui lui rapportait 10 shillings la nuit. Une nuit, il rencontra l’actrice hollywoodienne Shelley Winters au domicile de Peter Noble, qui le décrivit comme étant "un des Ecossais les plus grands et les plus charmants" qu’elle ait jamais vu, et elle passa plus tard de nombreuses soirées avec les frères Connery à boire de la bière. Vers cette époque, Sean résidait au domicile du présentateur télé Llew Gardner. Robert Henderson lui décrocha un rôle à 6 livres la semaine dans la production par Q Theatre de Witness for the Prosecution d’Agatha Christie, production durant laquelle il rencontra et devint ami avec un compatriote Ecossais, Ian Bannen. Ce rôle fut suivi par Point of Departure et A Witch in Time au Kew, puis le rôle de Pentheus face à Yvonne Mitchell dans The Bacchae au Oxford Playhouse, et un rôle face à Jill Bennett dans Anna Christie d’Eugene O'Neill.
Durant cette période à l’Oxford Theatre, Sean Connery décrocha un bref rôle de boxeur dans la série TV, The Square Ring, avant d’être remarqué par le réalisateur canadien, Alvin Rakoff, qui lui donna de multiples rôles dans The Condemned, téléfilm tourné en extérieurs à Douvres dans le Kent. En 1956, Sean apparut dans la production théâtrale d’Epitaph et interpréta un rôle mineur de voyou dans "Ladies of the Manor", un épisode de la série britannique Dixon of Dock Green. Il poursuivit par des petits rôles télévisés dans Sailor of Fortune et The Jack Benny Program.
Au début 1957, Sean Connery loua les services de l’agent Richard Hatton qui lui trouva le rôle de Spike, un petit gangster avec un défaut de prononciation dans le film de Montgomery Tully, Les criminels de Londres avec Skip Homeier, Paul Carpenter, Patricia Dainton et Norman Wooland. En avril 1957, Gregory Rakoff—après avoir été déçu par Jack Palance—décida de donner sa première chance dans un rôle principal au jeune acteur, et casta Connery dans le rôle de Mountain McLintock dans la production télévisuelle de Requiem For a Heavyweight, avec également Warren Mitchell et Jacqueline Hill. Il incarna ensuite un rude conducteur de camion, Johnny Yates, dans le film de Cy Endfield, Train d’enfer (1957) avec Stanley Baker, Herbert Lom, Peggy Cummins et Patrick McGoohan. Plus tard en 1957, Sean Connery apparut dans le film d’action mal perçu de Terence Young, Au bord du volcan face à Van Johnson, Martine Carol, Herbert Lom et Gustavo Rojo; le film fut tourné en extérieurs dans le sud de l’Espagne. Il eut aussi un rôle mineur dans le thriller de Gerald Thomas, Time Lock (1957) aux côtés de Robert Beatty, Lee Patterson, Betty McDowall et Vincent Winter; le tournage commença le 1er décembre 1956 aux Beaconsfield Studios.
Sean Connery eut un rôle majeur dans le mélodrame, Je pleure mon amour (1958), à savoir celui d’un reporter britannique appelé Mark Trevor, embringué dans une aventure amoureuse face à Lana Turner et Barry Sullivan. Durant le tournage, Johnny Stompanato, le possessif gangster, petit ami de la star Lana Turner, qui lui rendait visite de Los Angeles, crut qu’elle avait une aventure avec Sean Connery. Ce dernier et Lana avaient fréquenté ensemble les spectacles et les restaurants du West End. Stompanato fit irruption en furie sur le plateau de tournage et pointa un révolver vers Sean qui le désarma et l’étendit raide sur le sol. Stompanato fut banni du plateau. Deux détectives de Scotland Yard avisèrent Stompanato de partir et l’escortèrent à l’aéroport, où il prit un avion pour retourner aux Etats-Unis. Sean Connery reconnut plus tard qu’il s’était caché pendant un moment après avoir reçu des menaces des hommes affidés au patron de Johnny Stompanato, Mickey Cohen.
En 1959, l’acteur décrocha un rôle principal dans le film des Studios Disney réalisé par Robert Stevenson, Darby O'Gill et les farfadets (1959) aux côtés d’Albert Sharpe, Janet Munro et Jimmy O'Dea. Le film est un conte au sujet d’un rusé Irlandais et sa bataille avec les leprechauns. Il eut aussi des rôles importants sur le petit écran dans les productions de Rudolph Cartier de 1961, Adventure Story et Anna Karenina pour BBC Television, dans laquelle la star était Claire Bloom.
Le tournant de la carrière de Sean Connery survint quand il décrocha le rôle de l’agent secret britannique James Bond. Il était réticent à l’idée de se lancer dans une série de films mais comprit que, si les films étaient des succès, sa carrière en tirerait un grand bénéfice. Il incarna 007 dans les cinq premiers films de Bond : James Bond contre Dr. No (1962), Bons baisers de Russie (1963), Goldfinger (1964), Opération Tonnerre (1965) et On ne vit que deux fois (1967) – puis apparut de nouveau dans le rôle de James Bond dans Les diamants sont éternels (1971) et Jamais plus jamais (1983). Les sept films furent des succès commerciaux. James Bond, comme interprété par Sean Connery, fut élu le troisième plus grand héros de l’histoire du cinéma par l’American Film Institute.
La sélection de Sean Connery pour le rôle de James Bond dut beaucoup à Dana Broccoli, l’épouse du producteur Albert "Cubby" Broccoli, qui manifestement usa de toute son influence pour persuader son mari que Sean était l’homme idoine. Le créateur de James Bond, Ian Fleming, douta à l’origine de la sélection de Connery en disant, "Ce n’est pas comme cela que j’envisageais James Bond " et "Je suis à la recherche du Commandeur Bond et non d’un cascadeur surdéveloppé", ajoutant que Connery (musculeux, 1m88 et Ecossais) était grossier. La petite amie de Ian Fleming, Blanche Blackwell, lui dit que Connery avait le charisme sexuel requis et Fleming changea sa position après le succès de la première de James Bond contre Dr. No. Dans son roman de 1964, On ne vit que deux fois, Ian Fleming écrivit que le père de Bond était Ecossais et de Glencoe. Impressionné par Sean, il avait ainsi décidé d’intégrer dans le personnage des vérités concernant l’interprète.
L’interprétation de Sean Connery du personnage de James Bond doit beaucoup à la tutelle stylistique du réalisateur Terence Young, qui aida à façonner l’acteur tout en utilisant sa grâce physique et sa présence pour les scènes d’action. Lois Maxwell, qui incarna Miss Moneypenny, relata que "Terence prit Sean sous son aile. Il l’emmena dîner, lui montra comment marcher, comment parler, même comment manger." Le tutorat fut bénéfique; Sean Connery reçut des milliers de lettres d’admirateurs une semaine après la diffusion de James Bond contre Dr. No, et l’acteur devint un sex symbol masculin majeur du cinéma.
Durant le tournage d’Opération Tonnerre en 1965, la vie de Sean Connery fut mise en danger dans la scène avec les requins dans la piscine d’Emilio Largo. Il connaissait cette menace en lisant le script. Sean Connery insista pour que Ken Adam construise une séparation spéciale en Plexiglas dans la piscine, mais ce n’était pas une structure fixe, et un des requins parvint à passer à travers. Sean dut quitter la piscine immédiatement. En 2005, Bons baisers de Russie fut adapté par Electronic Arts en jeu vidéo, intitulé James Bond 007: From Russia with Love, qui comprenait un travail vocal complètement nouveau fait par Connery, enregistré par Terry Manning au Bahamas.
Bien que James Bond en fit une star, Sean Connery se lassa du rôle et de la pression de la franchise qui pesait sur lui. Michael Caine dit de la situation, "Si vous étiez un de ses amis des premiers jours, on n’évoquait pas le sujet de James Bond. Il était, et est, un bien meilleur acteur que juste James Bond, mais il devint le synonyme de Bond. Il pouvait marcher dans la rue et les gens disaient, "Regarde, c’est James Bond." C’était très décevant pour lui."
Tout en tournant les films de James Bond, Sean était aussi la vedette d’autres films comme Pas de printemps pour Marnie d’Alfred Hitchcock (1964) et La colline des hommes perdus (1965). Sean Connery se vit offrir le rôle principal dans le film de Michelangelo Antonioni au sujet de "swinging London", Blow up (1966), mais le refusa parce qu’Antonioni ne voulait pas lui montrer la totalité du script: seulement un résumé qui était gardé dans un paquet de cigarettes.
Ayant interprété James Bond à six reprises, la popularité de Sean était telle qu’il partagea un Golden Globe Henrietta Award avec Charles Bronson pour "L’Acteur Masculin Préféré au Monde" en 1972. Il apparut dans le film de John Huston, L’homme qui voulut être roi (1975), face à Michael Caine, film que les deux acteurs considèrent comme leur film préféré. La même année, il apparut dans Le lion et le vent et en 1976 incarna Robin des Bois dans La rose et la flèche où il jouait face à Audrey Hepburn dans le rôle de Lady Marianne. Le critique de films Roger Ebert – qui avait encensé la double composition de Connery et Caine dans L’homme qui voulut être roi– encensa l’alchimie existante entre Connery et Hepburn, et écrivit, "Connery et Hepburn semblent être parvenus à une compréhension tacite mutuelle au sujet de leurs personnages. Ils rayonnent. Ils semblent vraiment amoureux." Dans les années 1970, Sean Connery fit partie de la distribution multi-stars de films comme Le meurtre de l’Orient-Express (1974) avec Vanessa Redgrave et John Gielgud et Un pont trop loin (1977) avec Dirk Bogarde et Laurence Olivier.
En 1981, Sean Connery apparut dans le film Bandits, bandits dans le rôle d’Agamemnon. Le choix du casting dérive d’une blague que Michael Palin avait incluse dans le script, dans laquelle il décrivait le personnage enlevant son masque pour révéler le visage de Sean Connery— ou quelqu’un de stature égale mais moins cher". Quand on lui montra le script, Connery fut heureux de jouer le rôle secondaire. En 1982, l’acteur narra G'olé!, le film officiel de la Coupe du Monde de football de 1982.
Sean Connery accepta de reprendre le rôle d’un James Bond vieillissant dans Jamais plus jamais, diffusé en octobre 1983. Le titre, suggéré par son épouse, fait référence à une déclaration antérieure selon laquelle il ne devait "plus jamais" endosser le rôle. Bien que le film fut un succès au box-office, il fut néanmoins miné par les problèmes de tournage: conflit entre le réalisateur et le producteur, problèmes financiers, tentative de stopper le film déposée par les avocats du clan Fleming et la fracture du poignet de Sean causée par le chorégraphe des scènes de combat, Steven Seagal. En résultante de ses expériences négatives survenues lors du tournage, Sean fut déçu du comportement des studios majeurs et ne fit pas de film pendant deux ans. Suite au succès de la production européenne, Le Nom de la Rose (1986), pour laquelle il remporta un BAFTA award, Sean retrouva l’envie de tourner dans des productions plus commerciales. La même année, un rôle secondaire dans Highlander mit en évidence sa capacité à jouer le mentor plus âgé d’un jeune personnage, ce qui devint un rôle récurrent dans ses derniers films. L’année suivante, sa performance saluée en impitoyable policier Irlando-Américain dans Les incorruptibles (1987) lui rapporta sa seule nomination à l’Oscar du Meilleur Acteur dans un Second Rôle.
Parmi ses succès postérieurs figurent Indiana Jones et la dernière Croisade (1989), film dans lequel il incarnait Henry Jones, Sr., le père du rôle-titre, A la poursuite d’Octobre Rouge (1990), La maison Russie (1990), The Rock (1996) et Haute voltige (1999). En 1996, il produisit la voix de Draco le dragon dans le film Dragonheart. En 1998, Sean Connery reçut un BAFTA Academy Fellowship Award.
Parmi ses films ultérieurs Connery figurent plusieurs déceptions critiques et commerciales au box-office comme Lancelot, le premier chevalier (1995), Juste Cause (1995), Chapeau melon et bottes de cuir (1998) et La ligue des gentlemen extraordinaires (2003); il reçut des critiques positives pour sa performance dans A la recherche de Forrester (2000). Il reçut aussi un Crystal Globe pour sa contribution à l’industrie du cinéma. Dans un sondage conduit en 2003 par Channel 4, Sean Connery fut classé à la 8ème place des 100 plus grandes stars du cinéma. L’échec de La ligue des gentlemen extraordinaires fut particulièrement frustrant pour Connery, qui ressentit durant le tournage que la production "sortait des rails". Il annonça que le réalisateur, Stephen Norrington aurait dû être "enfermé pour folie ", et il effectua un gros effort pour tenter de sauver le film à travers le processus d’édition. Finalement il décida de prendre sa retraite plutôt que de connaître à nouveau un tel stress.
Connery se vit offrir le rôle de Gandalf dans Le seigneur des anneaux mais déclina l’offre, affirmant qu’il ne comprenait pas le script. On lui offrit apparemment 30 millions de dollars plus 15% des recettes pour le rôle qui—s’il avait accepté—lui aurait rapporté 450 millions de dollars. Il refusa aussi l’opportunité d’apparaître dans le rôle de l’Architecte dans la trilogie The Matrix pour les mêmes raisons. La désillusion de Sean Connery envers les "idiots faisant maintenant les films à Hollywood" fut citée comme une raison de son éventuelle décision à se retirer du métier. En 2005 il produisit la voix d’un nouveau jeu vidéo tiré de son film de Bond, Bons baisers de Russie. Dans une interview accompagnant le jeu, Connery affirma qu’il était heureux que les producteurs du jeu (EA Games) l’aient approché pour faire la voix de Bond.
Quand Sean Connery reçut l’American Film Institute's Lifetime Achievement Award le 8 juin 2006, il confirma son retrait des écrans. Le 7 juin 2007, il dénia les rumeurs qu’il devait apparaître dans le 4ème film d’Indiana Jones film, affirmant que "la retraite n’est juste pour moi qu’une grosse rigolade". En 2010, un buste en bronze de Sean Connery fut inauguré à Tallinn, la capitale de l’Estonie. L’œuvre est située au Club Ecossais de Tallinn, dont les membres comprennent les Estoniens Scotophiles et une poignée d’Ecossais expatriés. Sean Connery sortit brièvement de sa retraite en 2012 pour produire la voix du personnage principal du film animé Sir Billi the Vet. Il fut le producteur exécutif d’une version allongée de 80 minutes.
Durant la production de South Pacific au milieu des années 1950, Sean Connery eut une aventure avec "une beauté aux cheveux noirs et une taille de ballerina", Carol Sopel, mais fut éconduit par sa famille juive. Il sortit ensuite avec Julie Hamilton, fille de la réalisatrice de documentaires et féministe Jill Craigie. Estimant qu’il était doté d’une robuste charpente et d’un charme rugueux, Julie Hamilton pensa d’abord qu’il était une personne effroyable et ne fut pas attirée par lui jusqu’à ce qu’elle le vit en kilt, déclarant alors qu’il était la plus belle chose qu’elle ait jamais vue dans sa vie. Il partagea aussi une attraction mutuelle avec la chanteuse de jazz, Maxine Daniels, qu’il avait rencontrée à l’Empire Theatre. Il tenta sa chance avec elle mais elle l’informa qu’elle était déjà mariée et avait une fille. Sean Connery fut marié à l’actrice Diane Cilento de 1962 à 1973. Ils eurent un fils, l’acteur Jason Connery. Dans son autobiographie en 2006, elle affirma qu’il l’avait mentalement et physiquement agressée durant leur relation; Sean Connery a été cité comme ayant dit que frapper occasionnellement une femme"n’était pas grand-chose". Sean Connery annula une apparition au Parlement Ecossais à cause de la controverse, et dit qu’il avait été mal compris et qu’aucun abus sur une femme n’était acceptable.
Sean Connery est marié à la peintre franco-marocaine Micheline Roquebrune (née en 1929) depuis 1975. Golfeur émérite, Connery posséda le Domaine de Terre Blanche dans le Sud de la France pendant 20 ans (à partir de 1979) où il avait l’intention d’implanter son propre terrain de golf sur 108 hectares; le rêve se réalisa quand il vendit son domaine au billionnaire allemand Dietmar Hopp en 1999. Il obtint le grade honoraire de Shodan (1ère dan) au karate Kyokushin.
Sean Connery fut fait chevalier par Elizabeth II lors d’une cérémonie d’investiture au Holyrood Palace d’Edimbourg le 5 juillet 2000. Il fut nominé pour la chevalerie en 1997 et 1998, mais ces nominations furent reportées à cause d’un véto apposé par Donald Dewar à cause de ses idées politiques. Sean Connery possède une villa à Kranidi, Grèce. Son voisin est le Roi Willem-Alexander des Pays-Bas, avec lequel il partage un héliport. Michael Caine figure parmi les plus proches amis de Sean Connery. Ce dernier est un supporter acharné du club de football de la Première Ligue Ecossaise, les Rangers F.C., après avoir été celui du Celtic de Glasgow.
Sean Connery est un membre du Scottish National Party, un parti politique de centre-gauche militant pour l’indépendance de l’Ecosse vis à vis du Royaume Uni qu’il aide financièrement et physiquement. Son financement au SNP cessa en 2001, quand le Parlement Britannique promulgua une loi qui interdit tout financement étranger des activités politiques au Royaume-Uni.
En réponse aux accusations d’évasion fiscale le concernant, Sean Connery publia des documents en 2003 montrant qu’il avait payé 3.7 millions de livres sterling de taxes au Royaume-Uni entre 1997/98 et 2002/03; les critiques affirmèrent que s’il avait toujours été résidant au Royaume-Uni pour payer ses taxes, son taux d’imposition aurait été beaucoup plus élevé. Lors de la campagne pour le Référendum pour l’Indépendance de l’Ecosse en 2014, Neil, le frère de Sean, dit que l’intéressé ne viendrait pas en Ecosse pour rallier les partisans de l’indépendance parce que son statut d’exilé fiscal limitait fortement le nombre de jours qu’il pouvait passer dans le pays.
Après que Sean Connery eut vendu sa ville de Marbella en 1999, les autorités espagnoles lancèrent une enquête pour évasion fiscale contre lui et son épouse, affirmant que le Trésor Espagnol avait été fraudé de 5,5 millions de livres sterling. Il fut par la suite blanchi par les officiels espagnols mais son épouse et 16 autres personnes furent accusées de tentative de fraude contre le Trésor Espagnol.

Sa seule contribution au western fut Shalako d’Edward Dmytryk en 1968, dans lequel il avait le rôle-titre.

Avatar du membre
lasso
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7828
Localisation : oregon

Re: Sean CONNERY (1930- )

Messagepar lasso » 30 mars 2020 10:28

Pinterest


Image

photo Blue Bill WM - Shalako




Image



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités