Chuck HAYWARD (1920-1998)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10380

Chuck HAYWARD (1920-1998)

Messagepar DEMERVAL » 19 mars 2020 13:48

Chuck Hayward naquit Charles Bert Hayward le 20 janvier 1920 à Alliance, Nebraska. Ses parents, Bert et Hazel Hayward, étaient des éleveurs de bétail sur une ferme située près de Hyannis, Nebraska, à 100kms à l’est du lieu de naissance de Chuck. Il passa ses jeunes années à travailler dans le ranch, puis, à 16 ans, il quitta le domicile pour rejoindre le circuit du rodéo comme cavalier de bronc et entraîneur de chevaux. En 1947, il arriva à Los Angeles et chercha du travail comme cowboy dans des films. Il commença à effectuer des cascades en 1949 dans Le bagarreur du Kentucky, comme doublure de John Wayne. Ils devinrent d’ailleurs amis et Chuck Hayward effectua par la suite des cascades et doubla John Wayne dans des douzaines de ses derniers films. Excellant dans toutes sortes de cascades à cheval, Chuck Hayward doubla la plupart des stars de l’époque qui se retrouvaient dans des westerns ou à califourchon sur un cheval dont Marlon Brando, Yul Brynner, Steve McQueen et Gregory Peck. Il fut remarquable dans Les grands espaces (1958), co-produit par Peck. Il fut connu comme étant "Good Chuck" en contraste avec "Bad Chuck", Chuck Roberson, une autre des doublures de John Wayne.
Il devint ensuite coordinateur des cascades, arrangeant les cascades de films comme New Mexico (1961) et de la série télévisée Commando du désert. Il incarna des petits rôles dans de nombreux films et séries télévisées, et ses apparitions servaient souvent à laisser entendre qu’une scène de bagarre n’était pas loin. Il se retira des cascades en 1981et du métier d’acteur en 1989. Chuck Hayward fut un membre de l’officieuse écurie de John Ford, un membre à vie de la Stuntmen's Association of Motion Pictures et fut intronisé au Stuntmen's Hall of Fame. Il décéda de la maladie d’Hodgkin en son domicile de North Hollywood, Californie, le 23 février 1998. Il fut marié à trois reprises, à Ellen Powell, avec qui il eut une fille, et à Carol Lynn Shepherd. Il eut deux enfants avec cette dernière et divorça en 1982. Il épousa ensuite Sally Pape Callaghan le 30 octobre 1982.
Avant sa carrière de cascadeur à Hollywood, Chuck Hayward travailla aussi comme infirmier dans la Marine Marchande et il affirma avoir servi sur des Liberty Ships. Ses deux fils, avec le meilleur ami de son épouse Carol qui essaya de les sauver, périrent dans un feu de forêt, au début des années 1980.

Sa contribution au western fut la suivante :

The Fargo Phantom de Will Cowan (1950), Barnes
Le convoi des braves de John Ford (1950), Jackson
Desperadoes of the West de Fred C. Brannon (1950), Al
Quand les tambours s’arrêteront d’Hugo Fregonese (1951), un villageois
Slaughter Trail de Irving Allen (1951), l’indien blessé
Buffalo Bill in Tomahawk Territory de Bernard B. Ray (1952), un homme de main
Le train sifflera trois fois de Fred Zinnemann (1952), un villageois
Les rebelles de San Antone de Joseph Kane (1953), Willie
Le soleil brille pour tout le monde de John Ford (1953), l’adjoint du shérif
L’arène de Richard Fleischer (1953), un cowboy
La grande caravane de Joseph Kane (1954), un cavalier
Colorado Saloon de Joseph Kane (1955), Randy
Crépuscule sanglant de Jack Arnold (1956), un cowboy
La prisonnière du désert de John Ford (1956), un homme au mariage
Gun Brothers de Sidney Salkow (1956), un guetteur
Les dernières heures d’un bandit de Charles F. Haas (1956), un dur à cuire
Une arme pour un lâche d’Abner Biberman (1956), Nester
Le jugement des flèches de Samuel Fuller (1957), le caporal
Quarante tueurs de Samuel Fuller (1957), Charlie Savage
Les grands espaces de William Wyler (1958), Rafe Hannassey
Les pillards de la prairie d’Albert C. Gannaway (1959), le cocher
Escorte pour l’Orégon de Francis D. Lyon (1959), un indien
Northwest Passage, un épisode, l’homme de main français dans « Stab in the Back » (1959)
Mackenzie’s Raiders, un épisode, Blackhawk dans « Uprising » (1959)
Yancy Derringer, un épisode, un homme demain de la mine dans « Gone But Not Forgotten » (1959)
Les cavaliers de John Ford (1959), le capitaine de l’Union
Wichita Town, un épisode, Bridey dans « The Night the Cowboys Roared » (1959)
Tombstone Territory, un épisode, Burgess dans « Coded Newspaper » (1960)
Black Saddle, deux épisodes :
- Fields dans « Client : Northrup » (1959)
- Needham dans « The Return » (1960)
Johnny Ringo, un épisode, Curly Ivers dans « The Stranger » (1960)
Le sergent noir de John Ford (1960), le capitaine Dickincon
Bat Masterson, un épisode, un fugitif dans « Blood on the Money » (1960)
Have Gun - Will Travel, un épisode, Cheyup Tentez dans « A Head of Hair » (1960)
Alamo de John Wayne (1960), un homme du Tennessee
La grande caravane, un épisode, Quentin Cleatus dans « The Colter Craven Story » (1960)
Zane Grey Theater, quatre épisodes :
- Un poursuivant dans « This Man Must Die » (1958)
- Le second adjoint du shérif dans « Man of Fear » (1958)
- Blue dans « Stagecoach to Yuma » (1960)
- Un fermier dans « The Man from Yesterday » (1960)
Maverick, un épisode, un garde dans « Destination Devil’s Flat » (1960)
Au nom de la loi, trois épisodes :
- Un cavalier dans « The Cure » (1960)
- Bob Bradley dans « The Choice » (1960)
- Burt Taggart dans « Dead Reckoning » (1961)
Les deux cavaliers de John Ford (1961), un homme de troupe
The Tall Man, un épisode, ???? dans « The Great Western » (1961)
New Mexico de Sam Peckinpah (1961), un joueur de cartes
L’homme qui tua Liberty Valance de John Ford (1962), un homme de main
Les Cheyennes de John Ford (1964), un homme de troupe
Gunsmoke, quatre épisodes :
- Jake dans « Lynching Man » (1958)
- Studer dans « Jayhawkers » (1959)
- Kemp dans « Perce » (1961)
- Un vacher dans « Hammerhead » (1964)
The Loner, un épisode, le lieutenant Robert Bromley dans « A Question of Guilt » (1966)
Rancho Bravo d’Andrew V. McLagen (1966), un bagarreur
Nevada Smith de Henry Hathaway (1966), un homme de Fitch
The Rounders, un épisode, un bagarreur dans « A Horse on Jim Ed Love » (1966)
La caravane de feu de Burt Kennedy (1967), le forgeron
5 cartes à abattre de Henry Hathaway (1968), O’Hara
Rio Lobo de Howard Hawks (1970), rôle non crédité
Joe Kidd de John Sturges (1972), Eljay
Bonanza, un épisode, un garde dans « New Man » (1972)
Kung Fu, deux épisodes :
- Le shérif Jackson dans « The Stone » (1973)
- Un vagabond dans « The Well » (1973)
Le shérif est en prison de Mel Brooks (1974), un hors-la-loi
Gone with the West de Bernard Girard (1974), un homme de Mimmo
La petite maison dans la prairie, un épisode, Cosby dans « In the Bing Inning »(1975)
Une bible et un fusil de Stuart Millar (1975), Jerry
Sur la piste des Cheyennes, un épisode, Juice Cramer dans « The Freight Train Rescue » (1976)
Tom Horn de William Wiard (1980), Earl Proctor l’adjoint du shérif
Le justicier solitaire de William A. Fraker (1981), Wald

Avatar du membre
Loco
Trappeur
Trappeur
Messages : 3169

Re: Chuck HAYWARD (1920-1998)

Messagepar Loco » 19 mars 2020 14:09

Image

Image

Image
À droite, dans Les Cavaliers.

Image
En bas à gauche, dans Les Rongeurs de l'Apocalypse
See what I did?
I said I wouldn't, and then I did!


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité