L'Enfant de l'Arizona - The Kid from Arizona - 1931 - Robert J. Horner

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Répondre
Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 4988
Enregistré le : 10 nov. 2012 16:30
Localisation : Massy town
Contact :

L'Enfant de l'Arizona - The Kid from Arizona - 1931 - Robert J. Horner

Message par pak »

L'Enfant de l'Arizona - The Kid from Arizona - 1931


52 minutes - Produit et distribué par Cosmos Productions Inc.


Sortie États-Unis : 10/05/1931 - Sortie France : 13/01/1933


Réalisation : Robert J. Horner

Scénario : Robert J. Horner, Robert Walker

Production : Robert J. Horner

Photo : Jules Cronjager

Montage : Fred Bain


Avec :

Jack Perrin (Marshal Jack)
Henry Roquemore (Le 'Colonel', propriétaire du ranch)
Josephine Hill (La fille du 'Colonel')
Robert Walker (Le contremaitre véreux)
George Chesebro, Ben Corbett (Des bandits)


L'histoire : Jack, un marshal, est envoyé incognito dans les badlands pour maitriser une bande d'Indiens qui terrorisent le pays. Il trouve un emploi au ranch du 'Colonel', où il se prépare pour une course de chevaux. Jack accepte de monter Lightning, un cheval sauvage qu'aucun autre cow-boy ne parvient à dompter...


Peu d'informations, notamment visuelles, sur ce western pourtant distribué en France.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014
Avatar du membre
Vince
Sergent
Messages : 905
Enregistré le : 08 janv. 2017 13:20

Re: L'Enfant de l'Arizona - The Kid from Arizona - 1931 - Robert J. Horner

Message par Vince »

Distribué en France par les Films Jean Sefert en 1932, ce film est un trois premiers westerns ayant eu une version doublée dans notre langue. Dans une interview accordée peu avant son décès, Jean sefert avouait que ces doublages étaient vraiment laborieux mais la technique du moment ne pouvait donner mieux.
Répondre

Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films et documentaires »